Travaux et bricolage maison

Comparatif isolant phonique

Quel type d’isolant choisir pour son isolation phonique ? Quels sont les différents isolants phoniques disponibles sur le marché ? Quel isolant choisir en fonction de son projet d’isolation ? Comment connaître la performance d’isolation phonique d’un isolant ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations sur les isolants pour un projet d’isolation acoustique et vous propose un comparatif isolant phonique complet.

Le bruit est un fléau qui provoque souvent des problèmes de stress pouvant conduire à un mal être profond et même nuire la santé. Dans une maison ou un appartement le bruit peut très vite devenir un vrai cauchemar si l’isolation phonique d’une pièce n’a pas été bien pensée.

Nous allons présenter dans cet article un comparatif isolant phonique complet en détaillant quel isolant phonique choisir en fonction de son projet d’isolation. Améliorer l’isolation phonique de son habitation est un projet qui se conjugue généralement avec l’amélioration de l’isolation thermique. Nous aborderons également ce point.

 

Réaliser une isolation phonique

 

Quand on parle d’isolation acoustique ou d’isolation phonique, on fait référence à des solutions permettant de réduire les nuisances sonores.

Régler les problèmes phonique d’une pièce demande une bonne compréhension des bruits responsables des nuisances sonores et l’utilisation d’isolants réputés pour leurs performances d’isolation phonique.

 

Diagnostic acoustique

La pose d’un isolant phonique permettra de stopper la propagation du bruit. Une isolation phonique adaptée à l’origine du bruit pourra même faire disparaître celui-ci. Encore faut-il bien identifier la nature des nuisance sonore afin de choisir le bon isolant phonique.

Pour bien choisir sa solution d’isolation phonique, il est généralement conseillé de faire appel à un diagnostiqueur professionnel afin que celui-ci réalise un diagnostic acoustique précis. Il donnera ses préconisations pour mettre un place le projet d’isolation phonique le mieux adapté.

Cette démarche est conseillée si vous voulez orienter au mieux votre projet l’isolation phonique. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations pour faire un diagnostic acoustique.

 

Les projets d’isolation phonique

En fonction du bruit et des différentes nuisances sonores, vous devrez choisir comment mener votre projet d’isolation phonique. L’appuie d’un diagnostic permettra d’y voir plus claire sur le sujet voici cependant quelques indications de base pour réduire les nuisances sonores.

Si les bruits viennent du plancher supérieur, l’installation d’une moquette épaisse peut aider à réduire les bruits provoquer par les chocs (notamment les pas). Après il peut également être intéressant de s’orienter vers une isolation de plafond avec l’installation d’un faux plafond pour vraiment réduire toute les nuisances sonores (tous les types de bruit) et des 2 côtés.

De plus l’installation d’un faux plafond augmentera l’isolation thermique de la pièce. Vous aurez le choix entre une isolation avec un plafond suspendu ou la pose d’un plafond tendu.

Le plafond tendu possède une très bonne réputation concernant la performance d’isolation phonique mais un plafond suspendu avec des plaques de placo (notamment du placo spécial acoustique) est également très efficace.

 

isolation phonique d'un plafond

L’isolation d’un plafond avec la pose d’un faux plafond à pour avantage de limiter les bruits dans les 2 sens et permet au passage de renforcer l’isolation thermique de la pièce.

 

Si vous être en appartement et que la réalisation de travaux est impossible ou si vous ne souhaitez pas mettre un lourd projet travaux en place, l’installation de dalle isolante au plafond est une alternative intéressante. Des dalles spécialement orientées pour la performance acoustique sont disponibles sur le marché.

On en trouve en liège ou en polyester extrudé, deux isolants qui comportent de très bonnes performances acoustiques. A noter, le même type de dalle est disponible également pour les murs.

Pour l’isolation des fenêtres, le double vitrage est essentielle pour assurer une bonne isolation phonique. Vérifiez également que les joints d’étanchéité des fenêtres sont en bonne état.

Pour un mur, en isolation phonique on travaillera plus sur de l’isolation de mur par l’intérieur même si un projet d’isolation par l’extérieur peut être étudié selon les nuisances. Là encore le choix se fera en fonction de la nature des bruits mais également de la configuration de votre maison.

Moins connu, il existe également le mur tendu qui a les même propriétés qu’un plafond tendu en matière d’isolation.

Comme mentionné précédemment, vous pouvez également utiliser des dalles décoratives spécialement conçues pour accroître la performance acoustique si vous ne souhaitez pas réaliser de lourds travaux.

La pose d’un faux plafond, le double vitrage des fenêtres et l’isolation des murs (par l’intérieur ou par l’extérieur) sont des projets d’isolation qui en plus d’accroître la performance acoustique de votre maison, augmenteront considérablement la performance thermique.

 

Les isolants phoniques

 

Dans la plupart des projets d’isolation phonique, la performance acoustique sera déterminée par le choix de l’isolant.

Au delà des isolants, les matériaux de construction de votre bien vont déjà aider à la performance isolante de la maison. Ainsi les matériaux lourds comme le béton ou la pierre sont d’excellents isolants phoniques.

Au contraire, les murs en carreaux de plâtre ou en briques creuses ne sont pas les mieux adaptés pour une bonne isolation acoustique. D’ailleurs la plupart des projet d’isolation acoustique concerne les murs de l’intérieur de la maison (qui sont la plupart du temp des cloison en plâtre).

A noter : on trouve aujourd’hui sur le marché des plaques de placo nouvelle génération qui ont des performances acoustiques élevées.

 

Les différents types d’isolant phonique

Selon les projets, l’ajout d’un isolant permettra l’amélioration des performances acoustiques du logement. Les isolants sont élaborés au départ pour augmenter les performances thermiques mais nous allons voir que certains isolants ont d’excellentes propriétés acoustiques

 

Les laines minérales

Les laine minérales sont des matériaux intéressants à utiliser dans un projet d’isolation thermique. Mais elles peuvent également aider à l’amélioration de l’isolation acoustique. Les laine minérales absorbent en effet très bien les bruits même avec de faibles épaisseurs.. Elles permettent aussi de réduire considérablement les bruits d’impact c’est-à-dire les bruits extérieurs qui se propagent au travers de la structure de votre immeuble.

 

Le polyuréthane en mousse composite

Le polyuréthane en mousse composite est un isolant spécialement conçu pour augmenter la performance acoustique de la pièce où il est posé. Sa capacité à absorber les chocs et ondes sonores est très grande. On le trouve traditionnellement en rouleau. Niveau thermique, sa performance ne vaut pas celle des isolants traditionnels comme les laines minérales.

Un choix qui se fera donc si vous souhaitez augmenter la performance acoustique avant la performance thermique.

 

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un bon isolation acoustique et thermique. La ouate de cellulose se présente en vrac est sera utilisée par soufflage.

Elle sera parfaite pour un projet d’isolation de combles perdus.

Si vos murs sont adaptés, il est également possible d’insuffler directement de la ouate de cellulose dans les murs de la maison.

 

Le liège expansé

Le liège expansé se présente généralement sous la forme de panneaux. Le liège est un isolant phonique et thermique idéal pour vos projets d’isolation. C’est sans doute l’un des meilleurs isolants disponibles sur le marché. Mais son prix reste élevé comparé à d’autres isolants.

A noter que vous pouvez l’utiliser en isolation par l’intérieur mais vous pouvez également fixer ces panneaux directement au mur (à vous de voir selon vos exigences en matière de décoration).

Cette liste des isolant acoustique adapté à un projet d’isolation phonique n’est pas complète. Vous trouvez d’autres isolants eux aussi adaptés à un projet d’isolation acoustique (les isolants en chanvre, en polystyrène et en polyuréthane…).

 

Comment choisir son isolant phonique ?

Le choix de l’isolant se fait normalement par rapport à la nature du bruit. L’appuie d’un diagnostic est un plus pour la bonne réalisation d’un projet.

Pour quantifier la performance acoustique d’un isolant on utilise un indice exprimé en dB.

Il faut également distinguer les différents types de bruit :

  • Pour les bruits aériens, on utilise l’indice d’affaiblissement acoustique
  • Pour les bruits de choc, on utilise l’indice d’efficacité aux bruits de choc Δ Lw exprimé en dB.

Plus les indices de décibels sont élevés, plus l’isolant sera performant acoustiquement.

Enfin il faudra noter aussi la capacité du matériau à absorber le bruit, exprimé sous à l’aide d’un coefficient global α w .

Ce coefficient il est compris entre 0 (aucun absorption au bruit) et 1 (absorption totale).

Plus le coefficient α w est proche de 1, plus l’isolant absorbe le bruit ( et donc plus il est performant).

 

Prix des isolants phoniques

 

L’établissement d’un devis vous permettra de déterminer les coûts de votre projet en fonction de vos besoin.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Le prix d’une isolation phonique peut être extrêmement différent d’un projet à l’autre (isolation des murs, isolation du plafond, isolation des combles…).

Voici cependant un liste non exhaustif des prix des principaux isolants qui peuvent être utilisés dans le cadre d’un projet d’isolation phonique

Pour une épaisseur de 100 mm et pour le m2, vous devez prévoir :

  • 5 à 10 euros pour la laine de roche
  • 3,50 à 8 euros pour la laine de verre
  • 10 à 30 euros pour le liège expansé
  • 12 à 20 euros pour la fibre de bois
  • À partir de 12 euros pour la mousse polyuréthane
  • À partir de 20 euros pour la ouate de cellulose
  • À partir de 20 euros pour la ouate cellulose

La réalisation d’un projet d’isolation acoustique n’a de sens que si le projet est adapté à la nature des nuisances sonores. L’appuie d’un diagnostic acoustique permettra de mieux choisir l’isolant phonique et le type d’isolation adapté.

Le gros avantage d’un projet d’isolation acoustique, c’est qu’il permettra d’améliorer également l’isolation thermique. Veillez à bien hiérarchiser vos priorités (acoustique v.s thermique) afin de choisir au mieux le projet d’isolation que vous allez réaliser.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *