Travaux et bricolage maison

Prix d’une isolation phonique

Quel est le prix d’une isolation phonique ? Comment isoler acoustiquement un mur ou un plafond ? Quels sont les matériaux isolants phoniques disponibles pour isoler acoustiquement une pièce ? Travaux Bricolage vous présente un article détaillé pour comprendre comment isoler phoniquement une pièce et vous donne tous les détails sur le prix d’une isolation phonique.

Des voisins bruyants, une rue passante, besoin de silence ? Si les nuisances sonores sont pour vous un facteur important de stress, des solutions existent pour isoler phoniquement vos murs et vos plafonds. L’isolation phonique (ou isolation acoustique) vous permettra de retrouver un calme et une sérénité bien méritée.

Les travaux d’isolation acoustique se concentreront sur les 3 parties distincts de la pièce concernée : les murs, le plafond et le plancher. Selon la source des nuisances sonores, il faudra intervenir sur la ou les parties de la pièce concernée.

 

Comment isoler phoniquement un mur ?

 

Les bruits aériens qui passent sous les portes (télévision, conversations…), les bruits d’impact ou solidiens (chutes d’objet, talons, métro…) et les bruits d’équipement (chaudière, ventilation…) sont les ennemis de votre sérénité lorsque vous êtes tranquillement installé chez vous. L’isolation phonique a pour but de limiter la propagation de ces bruits dans votre maison.

 

Les isolants phoniques muraux

Un mur est généralement isolé à l’aide de la pose d’une cloison. On distinguent 3 principaux pose de cloison pour une isolation phonique :

  • La pose d’un panneau sandwich prêt à l’emploi. De 4 à 10 cm d’épaisseur, il enferme un isolant phonique recouvert de plaques de plâtre. Il se pose par application de plots de colle sur le mur.
    La pose d’un panneau isolant sur ossature.
  • L’ossature se fixe sur toute la hauteur sans toucher le mur. Un isolant est posé entre l’ossature et le montant et le tout est recouvert de plaques de plâtre (certaines plaques de placo on en plus des caractéristiques renforçant leur isolation phonique).
  • La contre-cloison maçonnée. L’isolant est posé sur le mur et une cloison en briques, en béton cellulaire ou en carreaux de plâtre est montée devant.

 

isolation phonique

La pose de cloison type BA 13 avec un isolant acoustique posé entre les cloisons est une des meilleures façon d’isolation acoustiquement un mur


 

Comment choisir son isolant phonique mural ?

Pour isoler phoniquement un mur ou une cloison, vous avez le choix entre des matériaux minéraux, naturels ou synthétiques.

Les plus couramment utilisés sont les suivants :

  • Les laines minérales telles que la laine de roche. Celle-ci est très performante car elle a un fort pouvoir d’absorption des sons et réduit les bruits d’impact. La laine de verre quant à elle garantit une bonne correction acoustique. Elle est souvent utilisée pour isoler phoniquement les studios.
  • La laine naturelle que l’on préférera en panneaux denses pour une meilleure efficacité.
  • Les panneaux de liège expansé, de cellulose, de fibre de bois et de laine de bois.
  • La mousse de polyuréthane.

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur les différents matériaux d’isolation acoustique et sur l’isolation d’un mur.

Profitons de cet article pour mettre fin à une légende urbaine, les boîtes d’oeufs ne protègent en aucun cas les murs des nuisances sonores. Elles favorisent au contraire l’écho de la pièce. Pratique donc si vous voulez un meilleurs son pour votre groupe de garage mais en aucun cas cela est utile pour épargner votre music à vos voisins ! Par contre attention, les boîtes d’oeufs c’est très inflammables, vous risquez donc de favoriser les risques d’incendie plutôt qu’autres choses en installant celles-ci sur vos murs.

 

Comment isoler phoniquement un plafond ?

 

Pour atténuer les bruits provenant de l’étage ou de l’extérieur et garantir ainsi un confort acoustique optimal, l’isolation phonique du plafond est essentielle.

 

Les isolants phoniques pour plafond

La pose d’une moquette ou d’une sous-couche résiliente sous un parquet flottant à l’étage peut réduire les nuisances sonores. Mais si vous habitez en appartement, il est difficile d’imposer ces travaux à votre voisin du dessus.

La solution consiste alors à intervenir sur votre plafond en créant un faux plafond acoustique et en y installant l’isolant phonique sous la forme suivante :

  • En rouleaux
  • En vrac
  • En panneaux ou en plaques

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’un faux plafond.

 

comment isoler phoniquement  un plafond

Comme pour une isolation phonique murale, l’isolation phonique d’un plafond va consister dans certains cas à mettre en place un cloison et de placer un matériau d’isolation acoustique entre le plancher et le faux plafond suspendu.


 

Une alternative à la pose de cloison consiste à choisir de poser un faux plafond tendu. L’isolation phonique se fera alors par l’espace créée entre la surface du plancher et la toile de PVC. Les plafonds tendus ont des caractéristiques isolantes plus qu’efficaces. Vous retrouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’un plafond tendu.

 

Comment choisir son isolant phonique pour plafond ?

Pour isoler phoniquement les plafonds, vous avez le choix entre plusieurs matériaux :

  • Les isolants synthétiques que sont le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé et le polyuréthane.
  • Les fibres végétales et minérales telles que la laine de verre, la laine de roche, les fibres de lin et de bois.
  • Les autres matériaux renouvelables comme la cellulose, le liège et la perlite.
  • Les isolants minces ou multicouches composés de feuilles d’aluminium et de mousse.

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur les différents matériaux d’isolation acoustique et sur l’isolation d’un plafond.

 

Prix d’une isolation phonique

 

Le coût d’une isolation phonique peut varier du simple au quadruple selon le type de matériau isolant que vous choisirez.

 

Prix d’une isolation phonique murale au m2

Le coût d’une isolation phonique pour murs intérieurs et cloisons dépend du matériau utilisé :

  • Laine de roche* : 5 à 10 euros le m2.
  • Laine de verre* : De 3,50 à 8 euros le m2.
  • Laine de mouton* : 15 à 20 euros le m2.
  • Liège expansé en dalles : De 10 à 30 euros le m2 selon l’épaisseur et la densité.
  • Cellulose* : De 16 à 20 euros le m2.
  • Fibre de bois* : 12 à 20 euros le m2.
  • Mousse polyuréthane : 20 euros le m2.

* Prix pour une épaisseur de 100 mm.

 

Prix d’une isolation phonique pour plafond au m2

La fourchette de prix des isolants acoustiques pour plafond est la suivante :

  • Polystyrène expansé : 10 euros le m2.
  • Polystyrène extrudé : 15 à 20 euros le m2.
  • Polyuréthane : 20 euros le m2.
  • Laine de verre* : De 3,50 à 8 euros le m2.
  • Laine de roche* : 5 à 10 euros le m2.
  • Fibres de lin* : 15 à 17 euros le m2.
  • Fibre de bois* : 12 à 20 euros le m².
  • Cellulose* : 20 euros le m2.
  • Liège expansé en dalles : De 10 à 30 euros le m2 selon l’épaisseur et la densité.
  • Perlite : 190 euros le m3.

* Pour une épaisseur de 100 mm.

A noter : lorsque vous vous apprêter à effectuer une isolation phonique murale ou du plafond, profitez en pour penser également à renforcer l’isolation thermique. Vous pourriez ainsi faire d’un pierre deux coups et gagner à la fois en isolation phonique et isolation thermique. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’une isolation de plafond.

 

Réaliser un diagnotic acoustique

 

Avant de vous attaquer aux travaux d’isolation acoustique d’une ou plusieurs pièces, une des meilleures choses à faire et de contacter un diagnostiqueur phonique professionnel. En effet le bruit doit être identifié au mieux pour choisir la solution d’isolation phonique la mieux adaptée pour répondre à vos besoins.

 

Tarif d’un acousticien

Pour limiter les nuisances sonores, vous pouvez procéder à l’isolation phonique de vos murs et de vos plafonds vous-même. Toutefois, le recours préalable à un acousticien professionnel vous assurera d’un diagnostic phonique sûr et vous apportera une garantie de résultat.

Une fois les différents sources de nuisances identifiées avec précision et quantifiées, le diagnostiqueur pourra vous présenter un diagnostic complet et vous recommander les solutions et matériaux d’isolation acoustique idéales pour lutter contre ces nuisances sonores.

Si vous contacter un artisan pour la réalisation d’une isolation phonique, celui-ci pourra généralement vous proposer un diagnostic avant de réaliser les travaux adaptés. Votre artisan est en effet le mieux placé pour répondre à vos besoins en choisissant la solution d’isolation acoustique qui réglera votre problème.

 

Prix d’un diagnostic acoustique

L’évaluation acoustique d’un logement s’opère sur devis. La première visite d’expertise phonique et l’établissement du devis sont en principe gratuits.

La visite initiale consiste en :

  • L’identification de la nature des bruits : aériens, solidiens et d’équipement.
  • La détermination de l’origine des bruits et repérer les murs ou cloisons à traiter.
  • L’identification de la nature des parois à traiter : carreaux de plâtre, cloisons alvéolaires, béton, briques, parpaing, plancher bois, etc.
  • Le choix du type d’isolation acoustique adapté au besoin.

A l’issue de l’étude acoustique, l’isolation phonique peut être mise en place selon les recommandations de l’acousticien qui a effectué le diagnostic afin d’apporter une diminution sensible des nuisances sonores.

Le prix d’un diagnostic acoustique de base est estimé entre 100 et 150 euros. Mais les prix peuvent être largement supérieur selon les services proposés et peuvent aller jusqu’à 2000 euros pour des études très poussées (généralement pour des cas professionnel bien précis).

Le diagnostiqueur pourra vous vous orienter vers des artisans partenaires qui pourront réaliser vos travaux d’isolation.

La réalisation d’un diagnostic acoustique est utile si vous souhaitez réaliser vos travaux d’isolation phonique par vous-même. Si par contre vous souhaitez faire appel à un professionnel pour l’isolation phonique d’une pièce, vous pouvez éviter de passer par la case diagnostic ou plutôt demander à l’artisan d’établir son propre diagnostic avant de vous proposer un projet d’isolation phonique. A vois si celui-ci vous facturera ou non la réalisation du diagnostic dans le total du prix d’une isolation phonique (si vous passez ensuite par lui pour la réalisation des travaux, il pourrait bien vous en faire cadeau).

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’un diagnostic acoustique.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Prix d’une isolation phonique au m2

 

Le calcul du coût des travaux d’isolation phonique se fait à partir du métré des murs, des cloisons séparatives et des plafonds à isoler.

Dans le cadre d’une construction neuve, on estime le coût de l’isolation entre 2 et 4 % de la facture totale.

Pour isoler des murs intérieurs, le tarif se situe aux alentours de 20 à 40 euros le m2.  Pour le prix d’une isolation phonique de combles perdus comptez entre 12 et 14 euros le m2. Celui de combles habitables est compris entre 40 à 50 euros le m2. Pour un plancher sous dalle, il faut compter 12 euros le m2.

De plus en plus de personnes se plaignent de l’agression causée par le bruit dans leur environnement, notamment dans le milieu citadin, et font de ces nuisances une fatalité. Pourtant, des solutions d’isolation phonique en rénovation existent et permettent une amélioration du confort sonore. L’isolation phonique des murs et des plafonds est la réponse pour une meilleure qualité de vie le jour et un meilleur confort de sommeil la nuit. Enfin sachez que réaliser un projet d’isolation acoustique, c’est également la bonne occasion de revoir votre isolation thermique selon les solutions pour lesquelles vous aurez opté.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *