Travaux et bricolage maison

Pose et prix d’un faux plafond

Qu’est-ce qu’un faux plafond ? Quel est le prix d’un faux plafond ? Combien coûte la pose d’un faux plafond ? Le faux plafond a plusieurs fonctions : il est réputé pour ses vertus esthétiques mais savez vous, qu’en dehors de cacher les canalisations et les câbles, c’est également un très bon isolant ? Selon la composition de vos murs vous aurez à choisir entre 2 types de faux plafonds existants les faux plafonds tendus et suspendus.

 

Les différents types de faux plafond

 

Voici un comparatif des faux plafonds pour bien choisir quel type de faux plafond vous devez installer dans votre domicile. La pose d’un plafond tendu ou suspendu est très souvent motivée par des envies décoratives ainsi que la praticité d’installation et d’entretien. Toutefois, le prix d’un faux plafond est élevé et nécessite un certain budget.

 

Faux plafond tendu

Le plafond tendu est une solution de plus en plus prisée par les particuliers tout comme les professionnels, notamment dans le cadre de projets de rénovation. Ce sont les émissions de décoration qui les ont rendus célèbres auprès du grand public. Le plafond tendu se compose d’une toile thermoplastique étirable – appelée “velum” – contenant majoritaire du PVC (un matériau recyclable) et de rails en PVC ou aluminium posés sur le pourtour du plancher.

Outre son aspect très décoratif, ce faux plafond permet de masquer totalement votre ancien plafond en mauvais état ou encore divers câblages électriques. Un autre avantage sont les performances d’isolation élevées du plafond tendu. Si ce dernier est correctement posé, l’isolation de votre habitat sera assurément optimisée. Dans le cas contraire, vous serez contraint de le retirer afin de reprendre de zéro son installation.

 

Faux plafond suspendu

Logement en rénovation ou construction neuve, le plafond suspendu est la solution la plus utilisée actuellement. Nommé également plafond suspendu, il se pose en-dessous du vrai plafond et rend invisible ce dernier. Le plafond suspendu se compose de plaques de BA13, de suspentes et de rails. La technique de pose d’un plafond suspendu est très simple : installation d’une structure en métal très légère qui après pose n’est plus visible. Beaucoup moins contraignante que la pose son homologue tendu, le plafond suspendu est apprécié pour sa facilité de montage.

Il est généralement utilisé pour libérer un espace dans des objectifs d’isolation thermique ou acoustique ou encore de camouflage de câbles électriques, notamment dans le cadre d’un éclairage intégré. Pour des finitions impeccables, vous pourrez réaliser votre plafond suspendu en plafonnettes. Contactez un professionnel, il saura vous orienter vers la meilleure solution de plafond suspendu.

 

Pose et prix d’un plafond tendu

Comment poser son plafond tendu ? Quel est le prix de pose d’un faux plafond ? Travaux Bricolage vous faire découvrir la technique de pose de ce dernier ainsi que le prix au m2 d’un plafond tendu. L’installation est très technique et dans la majorité des cas, l’intervention d’un professionnel du plafond tendu est nécessaire.

 

Technique de pose d’un plafond tendu

La pose du plafond tendu est réputée très délicate. C’est pourquoi votre plafond tendu sera réalisé sur-mesure par un professionnel qui effectuera un relevé très précis des cotes et procédera aux soudures haute fréquence en usine, avant de l’installer chez vous. Pour cela, votre professionnel installera au centre de votre pièce une source de chaleur sous l’effet de laquelle votre toile se tendra pour devenir lisse et recouvrir toute la surface du plafond. Selon le degré de technicité de votre plafond tendu, il ne sera peut-être pas nécessaire de chauffer. Avec l’aide d’un professionnel, la pose est rapide, propre et sans contrainte car il n’est pas nécessaire de vider la pièce de ses meubles.

Si vous souhaitez poser vous-même un plafond tendu, la technique de montage reste identique. Il faudra alors louer le matériel et avoir à disposition tout l’outillage nécessaire à l’installation de ce faux plafond.

 

Matériaux pour poser soi-même un plafond tendu

Vous pouvez essayer de réaliser la pose vous-même mais nous vous le déconseillons fortement. Toutefois, si l’aventure vous tente, vous aurez besoin des matériaux et de l’outillage suivants : une toile composée en plastique (PVC, Polyuréthane, Polyester), un profilé qui accueillera la toile et des fixations en aluminium ou en PVC, dont les tailles seront déterminées par la configuration de votre pièce et par le type de finition souhaité.

 

Prix d’un plafond tendu au m2

Achat et pose compris, le prix d’un plafond tendu est de 70€ par m². En fonction du professionnel qui interviendra sur ce chantier ainsi que la configuration de votre pièce, ce tarif oscille entre 60€ et 90€ le m². Réputé peu économique, cette solution de faux plafond est toutefois rentable pour cacher des plafonds très endommagés.

Le principal facteur impactant le prix des plafonds tendus est le volume de la pièce. Avec un tarif au m² pouvant atteindre 90€, le montant total des travaux peut rapidement s’élever à plusieurs milliers d’euros. Soyez préparé au moment de recevoir des devis de plafond tendu. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’un plafond tendu.

 

Pose et prix d’un plafond suspendu

 

Quel est le prix d’un plafond suspendu ? Plus simple à installer, découvrez la technique de pose de ce dernier ainsi que le prix au m² d’un plafond suspendu. Que vous passiez par un artisan du bâtiment ou que vous fassiez les travaux seul, découvrez comment poser votre faux plafond suspendu.

technique pose faux plafond

Comment installer un faux plafond ? Quels sont les travaux de pose ? La technique de pose d’un faux plafond en détail.


 

Technique de pose d’un plafond suspendu

L’installation d’un plafond suspendu est motivée par son aspect esthétique et sa praticité. Vous pouvez facilement cacher un plafond en mauvais état, dissimuler des gaines électriques ou votre isolation ou encastrer votre éclairage intérieur. Avoir un faux plafond suspendu offre une meilleure délimitation de la pièce et augmente les performances d’isolation du logement.

Que votre structure porteuse soit en béton, en bois ou même en acier, le plafond suspendu est facile et rapide à mettre en oeuvre. Les étapes de pose sont les suivantes :

  1. Fixation d’une armature en métal (rails) sur la structure porteuse (murs et plafond).
  2. Pose des plaques ou lames composant le plafond suspendu en suspend.
  3. Une fois les travaux terminés, le faux plafond donne une illusion parfaite.

 

Matériaux pour la pose d’un plafond suspendu sans pro

Pour poser soi-même un plafond suspendu, il faut acquérir tous les équipements et matériaux obligatoires à son installation. Le plafond suspendu est composé des matériaux suivants :

  • Pour le plafond en lui-même (à visser ou fixer aux rails) :
    • des plaques de plâtre comme du BA13.
    • des lames de PVC.
    • des briques à plafond en terre cuite ou en céramique si vous avez choisi un plafond en plafonnettes.
  • Pour la structure (désolidarisée de la structure porteuse) :
    • Des suspentes, c’est-à-dire des pattes métalliques au bout de tiges filetées et fixées au plancher
    • Des fourrures ou des rails dans lesquels s’emboîtent les suspentes, à positionner environ tous les 60 cm

 

Prix d’un plafond suspendu au m²

Contrairement au plafond tendu, le plafond suspendu est très économique : prévoyez seulement 8€ du m² pour les plaques BA13 et les fournitures (composées de suspentes et de rails). En fonction des matériaux, des équipements à ajouter (isolation et éclairage) et du professionnel embauché, le prix total d’un plafond suspendu peut toutefois être plus cher.  Voici les tarifs d’un plafond suspendu selon votre situation :

  • Si vous installez un plafond suspendu seul, comptez un coût total de 10€ le m².
  • Si un professionnel intervient pour les fournitures et faire le montage, le tarif moyen d’un plafond suspendu est de 40€ le m².

 

Faux plafond : plafond tendu ou suspendu ?

 

Comment choisir entre un plafond tendu et un plafond suspendu ? Voici un comparatif des faux plafonds évaluant les performances d’isolation, les avantages, inconvénients et différences de ces derniers.

 

Performances d’isolation des faux plafonds

Le plafond tendu est la solution idéale pour cacher un plafond trop abîmé. Le plafond tendu est plébiscité pour diminuer la hauteur de certaines pièces, et ainsi réduire considérablement la facture de chauffage, mais aussi comme isolant thermique et acoustique. Pour en savoir plus sur comment isoler son plafond.

 

Avantages, inconvénients et différences des plafonds tendus et suspendus

Il existe plusieurs types de plafond tendu et suspendu et chacun offre ses avantages et inconvénients. Voici les points fort et avantages d’un plafond tendu :

  • Très esthétique, le plafond tendu parfait une décoration intérieure moderne. Côté coloris, le plafond tendu se décline en finition satinée, mate et laquée. Certains sont mêmes très originaux puisqu’ils se composent de motifs ! Toutefois, choisissez bien sa couleur, car vous ne pourrez pas le repeindre !
  • Pratique, vous pourrez y intégrer des éclairages, puisque sa toile se perce très facilement. La toile est bien entendu résistante au feu et traitée contre les UV pour ne pas subir de décoloration au fil des années.
  • Pour les plus exigeants, vous trouverez des toiles de plafond tendu anti-acariennes, antibactériennes, antistatiques et même fongicides.
  • Le plafond tendu convient aussi bien aux pièces de vie qu’aux pièces humides.
  • Autre avantage de ce type de plafond, sa durée de vie est très longue car il ne craint pas les coups. Il ne nécessite aucun entretien particulier mais, pour votre nettoyage de printemps, vous pouvez le lessiver.

Le plafond suspendu, quant à lui, est une solution très économique qui permet une isolation thermique et acoustique de très grande qualité, l’espace entre le plafond et le plancher supérieur (appelé le plénum) étant rempli d’air, réputé pour être le meilleur isolant. Il atténue ainsi les bruits et les chocs puisque sa structure est désolidarisée du plancher.

C’est aussi le seul type de plafond qui permet de réduire la hauteur sous-plafond. C’est pourquoi il est souvent employé pour les pièces humides telles que la salle de bain, les sanitaires ou la cuisine. Contrairement aux idées reçues, il est facilement démontable si vous avez besoin d’accéder aux câbles électriques situés dans le plénum.

 

Devis faux plafond

 

Alors pour avoir votre faux plafond, plus une hésitation, contactez immédiatement un professionnel qui saura vous orienter. Pour trouver un professionnel des faux plafonds, la solution consiste à faire des devis travaux. Vous pourrez ainsi comparer les tarifs des artisans pour réaliser votre faux plafond. Les devis faux plafond sont entièrement gratuits et rapides. L’assurance de trouver des professionnels de votre département sérieux et qualifiés :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Crédits photos : Arnaud Boudou.

Auteur: Pro travaux

Partager cet article sur

1 commentaire

  1. En tant que professionnel du plafond tendu, je me permet d’intervenir pour apporter quelques corrections a cet article :

    Notamment sur le prix du plafond tendu qui se situe plutôt autout de 50 euros/m2 fourni et posé pour un rendu esthétique bien supérieur à la solution Placoplatre. En outre, le tarif indiqué pour le plafond suspendu à 40e/m2 ne prend pas en compte les enduits et la peinture, qui rendent le coût final supérieur au plafond tendu.

    Parmi les autres avantages du plafond tendu, on peut citer notamment la rapidité d’installation sans protéger ni vider la pièce, la possible finition en brillant qui éclaircit et agrandit les volumes, facilement lessivable, il n’alourdit pas les structures (placo 5kg/m2 tendu 300g/m2).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *