Travaux et bricolage maison

Prix d’un plafond suspendu

Quel est le prix d’un plafond suspendu ? Comment installer un plafond suspendu ? Quel type d’isolant choisir pour son plafond suspendu ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations sur le prix d’un plafond suspendu et les conseils pour réaliser son projet de pose de plafond suspendu.

Installer un faux plafond est un projet multi-usages. En effet, un faux plafond permet d’habiller un plafond existant mais aussi de renforcer l’isolation thermique et acoustique entre la pièce inférieure et la pièce supérieure. Nous allons voir dans cet article comment installer un plafond suspendu et le prix de pose d’un plafond suspendu si vous faites appel à un artisan.

 

Pourquoi installer un faux plafond ?

 

L’installation d’un faux plafond peut avoir différents buts.

Installer un faux plafond peut permettre de cacher les imperfections du plafond existant et donner à la pièce un tout nouveau aspect. D’autant plus qu’il sera également simple d’installer un nouveau système d’éclairage avec l’aide du faux plafond.

Mais l’installation d’un faux plafond, c’est aussi l’occasion de renforcer l’isolation de la pièce (aussi bien sur le plan thermique que sur le plan acoustique).

 

Les différents types de faux plafond ?

On distingue 2 types de faux plafond :

  • Le faux plafond suspendu
  • Le faux plafond tenu

Le faux plafond suspendu reprend le principe d’un cloisonnage des murs sauf que ce cloisonnage se fait au plafond. On installe donc des railles fixés au plafond d’origine sur lesquels on posera une nouvelle cloison. On utilisera généralement des plaques de placo adaptées pour le plafond ou des dalles, elles aussi la plupart du temps en placoplatre.

L’avantage d’un faux plafond, c’est qu’on pourra alors facilement placer des installations électrique sans avoir besoin de cache ou sans recourir à des saignées.

Mais un plafond suspendu, ça permet surtout de pouvoir placer un isolant entre le plafond d’origine et le plafond suspendu. Comme pour une isolation des murs par l’intérieur, il faudra alors choisir l’isolant le mieux adapté à vos besoin pour obtenir une isolation thermique et acoustique adéquate selon la pièce où se situe le faux plafond. A noter que le choix des dalles ou du placo aura également une influence sur l’isolation, certains modèles étant spécialement conçus pour augmenter les performances acoustique ou thermique.

Le plafond tendu est lui aussi un faux plafond sauf que celui ci n’est pas fixé à l’aide d’un rail et n’est pas rigide. Un plafond tendu est en faite une toile (généralement en PVC) que l’on va tendre en dessous du plafond d’origine et qui va constituer un faux plafond. La pose de plafond tendu se démocratise de plus en plus mais le prix de pose d’un plafond tendu reste bien supérieur à celui d’un faux plafond suspendu et sa pose n’est pas toujours possible en fonction de la configuration de la pièce.

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix de pose d’un plafond tendu. De notre côté, nous nous concentrons ici sur le faux plafond suspendu et le prix de pose d’un plafond suspendu.

 

Isoler son plafond

Un plafond suspendu permet donc de renforcer l’isolation du plafond. Le choix de l’isolant se fera en fonction de vos besoins et de votre budget. Sur ce point, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre artisan sur le type d’isolant le mieux adapté à votre projet.

Les prix des isolants varient généralement entre 5 et 35 euros le m2. On utilisera généralement de la laine de verre ou de la laine de roche pour l’isolation d’un plafond.

Vous trouverez dans cet article plus d’informations sur l’isolation d’un plafond.

 

Poser un plafond suspendu

La pose d’un plafond suspendu est plus ou moins compliquée à réaliser soi même selon votre expérience de bricoleur. Techniquement il vous faudra des notions assez conséquentes et si possible une expérience précédente sur ce type de projet. Il faudra du courage car la pose est très fatigante comparée à la pose d’une cloison murale (il est d’ailleurs conseillé de s’équiper d’un lève plaque pour positionner vos plaques de placo ou vos dalles).

Si vous souhaitez également vous occuper de la partie électrique n’oubliez pas de couper le courant avant votre intervention.

Selon la configuration de votre projet vous devrez suivre des étapes pouvant être différentes. Néanmoins la plupart des poses de plafond suspendu se divise entre les étapes suivantes :

  • Fixation de l’ossature
  • Pose de l’isolant et éventuels câblages (pour l’électricité par exemple)
  • Pose des plaques ou des dalles
  • Finitions

 

prix pose plafond suspendu

La pose d’un faux plafond suspendu demande un bon équipement et de solides notions en bricolage. Si vous n’avez pas une expérience suffisante pour ce projet, mieux vaut il faire appel à un professionnel.

 

La pose d’un plafond suspendu reste un projet à entreprendre seulement si vous avez de bonnes connaissances en bricolage.

Pour mieux illustrer ce que représente une pose de plafond suspendu, vous pouvez visionner la vidéo suivante qui présente l’exemple d’un projet de pose de plafond suspendu :

 

Coût d’un plafond suspendu

 

Le calcul du prix d’un plafond suspendu dépendra donc de plusieurs éléments :

  • Le prix des matériaux (notamment en fonction du choix de l’isolant)
  • Le prix des finitions (installations électriques éventuelles et revêtements choisis)
  • Le coût de la main d’oeuvre (en fonction de la configuration des travaux ainsi que de la taille de la surface de pose)

 

Prix d’un plafond suspendu au m2

Hors main d’oeuvre, on estime que les travaux de pose d’un plafond suspendu se divisent entre les coûts suivants  :

  • Entre 8-15 euros le m2 de matériel pour l’ossature et les plaques (plus selon la qualité ou spécificité des plaques de placo ou des dalles)
  • Entre 5 et 35 euros le m2 d’isolant selon le choix de l’isolant

Il faudra ajouter un budget par m2 compris entre 5 et 10 euros selon les finitions ou les installations supplémentaires.

Au final avec un projet simple le prix des matériaux pour un plafond suspendu démarre à partir de 10 euros le m² sans isolant et sans finition. On peut ensuite facilement monter à plus de 40 euros le m2 pour les projets les plus ambitieux.

 

Prix de pose d’un plafond suspendu

Pour le tarif d’intervention d’un professionnel, tout dépendra des travaux à entreprendre. Le tarif horaire d’un artisan pour l’intervention sur la pose d’un plafond suspendu sera compris entre 30 et 40 euros de l’heure (H.T).

Le temps d’intervention variera en fonction des projets. Pour un projet traditionnel (pose de l’ossature, de l’isolant et des plaques) comptez entre 10 et 15 euros de main d’oeuvre par m2. Un coût qu’il faudra revoir à la hausse en fonction des finitions ou de la complexité du projet.

Au final on peut donner une fourchette de prix de pose d’un plafond tendu au m2 compris entre 30 et 60 euros le m2.

N’hésitez pas à faire une demande de devis pour avoir une meilleure estimation du coût de votre projet. Vous pouvez à ce sujet faire une demande de devis via notre formulaire. Vous recevrez gratuitement et sans engagement plusieurs devis de la part d’artisans faisant partis de notre réseau et répondant tous à notre charte de qualité.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Enfin sachez que si vous souhaitez installer un faux plafond et que vous hésitez entre un faux plafond suspendu et un faux plafond tendu, les 2 solutions ont leurs avantages mais le principale avantages d’un plafond suspendu c’est son prix. En effet un projet de plafond suspendu reviendra entre 1,5 et 3 fois moins cher qu’un plafond tendu selon les projets.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter l’article sur la comparaison entre plafond suspendu et plafond tendu.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *