Travaux et bricolage maison

Faire un mur en pierre

Comment construire un mur en pierre ? Quelles étapes suivre pour faire un mur en pierre ? Quel est le prix de construction d’un mur en pierre ? Quelles autorisations sont nécessaires pour faire un mur en pierre ? Travaux Bricolage vous donne les conseils pour construire un mur en pierre et les informations sur les prix pour faire un mur en pierre.

Le mur en pierre reste une constante dans les éléments de maçonnerie les plus populaires. Il faut dire que sa résistante au temps et aux intempéries n’est plus à prouver et en fait un classique de la construction.

Aussi bien utilisé pour des travaux d’intérieur et des construction de maison que comme élément de délimitation de cadastre ou d’aménagement extérieure, le mur en pierre se distingue par son esthétisme qui fait craquer les « amoureux de la pierre ».

Qu’il soit utilisé en construction ou en aménagement extérieur, le mur en pierre est une valeur sûre. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, faire un mur en pierre n’est pas des plus compliqué. Les travaux de construction d’un mur en pierre demanderont cependant beaucoup d’application, beaucoup de patience (travaux assez long à mener) ainsi qu’une sélection minutieuse des matériaux.

Nous allons voir dans cet article comment faire un mur en pierre en détaillant les étapes de réalisation et le coût d’un mur en pierre selon le projet.

 

Construction de mur en pierre

 

Pour réaliser un mur stable et durable, il faut avoir à sa disposition les outils de maçonnerie nécessaires et des matériaux de bonne qualité, notamment des pierres de tailles variées pour s’adapter aux contraintes de la construction. Une bonne organisation ainsi que quelques compétences vous seront par ailleurs indispensables pour travailler sans stress.

Attention la pierre est un matériau noble mais qu’il faudra la manier et l’adapter correctement à son environnement car la pierre reste fragile. Si vous utilisez la pierre pour une construction intérieure, vous devrez adapter l’isolation en conséquence. Pour plus d’informations nous vous invitons à consulter l’article sur l’isolation d’un mur en pierre.

Enfin sachez que si seul l’aspect visuel vous intéresse pour un effet sur les murs, nous vous invitons à consulter l’article sur la pose de pierre de parement.

 

Les outils et le matériel pour un mur en pierre

Vous aurez besoin d’être équipé des outils classiques de maçonnerie, réutilisables bien sûr par la suite pour d’autres travaux de construction.

Il faudra également disposer de tous les matériaux de construction nécessaires pour faire un mur en pierre.

Pour prendre des mesures ou vérifier des inclinaisons, vous aurez besoin d’un niveau à bulles, des piquets de bois et des cordeaux

Pour déplacer et étaler les matériaux, il vous faudra disposer d’une pelle, d’une truelle, d’une dame, d’une taloche, d’une brouette en métal et d’un seau de maçonnerie.

Niveau matériaux de construction, vous aurez besoin de :

  • Fers à béton
  • Fil à ligaturer
  • Ballast
  • Cailloux de blocage
  • Pierres
  • Mortier

Les pierres sont les éléments les plus importants de votre mur. Que les pierres ne soient ni taillées ni régulières n’est pas un problème, mais choisissez des pierres dont la teinte et la texture sont similaires.

Pour trouver des pierres, vous pouvez acheter des résidus de carrières, vendus à prix très bas, mais qu’il faudra retailler par la suite.

Vous pouvez récupérer des pierres de travaux de la route (en accord avec la DDE), ou des pierres de la campagne environnante.

 

comment faire un mur en pierre

La construction d’un mur en pierre demande certaines compétences en maçonnerie. N’hésitez pas à dessiner dans un premier temps un plan afin de mieux prendre l’ampleur des travaux.


 

Le plus simple reste cependant d’acheter des pierres à bâtir chez un marchand de matériaux ou chez un distributeur spécialisé. Vous pourrez trouvez chez ces derniers des pierres déjà calibrées.

Bien entendu, avant d’entamer les travaux, il faut s’assurer d’avoir en sa possession une quantité de pierres suffisante. Faites une évaluation et calculer au m3 le volume de votre mur (longueur x largeur x épaisseur).

N’hésitez pas à voir vos estimations à la hausse sous peine de devoir retourner chez votre fournisseur en milieu de construction.

 

Autorisation pour la construction d’un mur en pierre

Comme pour tout type de construction, il faudra s’assurer de disposer des autorisations nécessaires. Pour des travaux d’extension de maison avec une construction dépassant les 20 m2 il faudra dans la plupart des cas un permis de construire. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le permis de construire.

Pour des travaux extérieurs et la construction de mur dans son jardin, vous devez vous assurez de respecter les règles de mitoyenneté et vous devrez également vous rendre en mairie pour une déclaration préalable des travaux. Renseignez vous également sur la hauteur maximal autorisé pour un mur extérieur auprès de votre mairie.

Il faudra se reporter aux P.O.S (plan occupation du sol) de votre commune pour obtenir les informations sur les matériaux tolérés et les hauteurs maximales. Ce document est disponible en mairie.

 

Comment faire un mur en pierre ?

 

La solidité et la pérennité d’un mur de pierre dépendront du soin mis dans les détails à chaque étape de la construction. Ces étapes vont varier en temps et en importance selon le type de terrain. Les premières étapes de la construction d’un mur seront la préparation du terrain et les fondations (selon l’état du terrain cette partie des travaux sera cruciale).

 

Les étapes pour faire un mur en pierre

Pour construire un mur de pierre, il faudra des connaissances en calcul et en géométrie pour anticiper les bonnes dimensions et quantités.

Il est recommandé de faire des plans sur papier pour mieux préparer les travaux.

Dans la mesure où vous allez manipuler des objets lourds, une bonne forme physique est également recommandée. Attention d’assurer les bons gestes avec les manipulations de pierre pour épargner un maximum votre dos. Une ceinture lombaire est sans doute une bonne idée pour vous assister dans ces travaux.

 

La préparation du mortier

Tout au long des travaux vous devrez utiliser du mortier pour la construction de votre mur. Vous devrez préparer un mortier à base de chaux. En effet la chaux est recommandée pour la construction d’un mur en pierre.

Les dosages varieront en fonction du type de chaux.

1 volume de chaux pour 3 à 5 volumes de sable selon l’état du sable et de l’eau dont la quantité est à déterminer selon l’état du sable (vous pouvez partir sur une demi dose à ajuster selon le rendu). Utilisez de la chaux hydraulique et pas de l’aérienne. Suivez les indications indiquées sur l’emballage de la chaux que vous aurez acheté et n’hésitez pas à demander conseil au vendeur lors de votre achat. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’information sur la fabrication d’un mortier à la chaux.

Un mortier à la chaux est compliqué à réaliser car les dosages doivent être souvent adaptés au cas par cas. Si vous n’êtes pas familier des travaux de maçonnerie, mieux vaut vous orienter vers un « mortier bâtard » qui sera à la fois plus souple et moins cher à réaliser. Pour se faire vous aurez besoin de :

  • 3 volumes de sable plus ou moins coloré en fonction du résultat souhaité
  • 1/2 dose de chaux
  • 1/2 dose de ciment blanc
  • L’eau (dont la quantité est à déterminer selon l’hygrométrie du sable), vous pouvez partir sur une demi dose à ajuster selon le rendu

Le mortier bâtard convient aux murs intérieurs mais pour les murs extérieurs, mieux vaut favoriser le mortier à la chaux pure.

Selon la taille de l’édifice, il est peu être utile de se renseigner pour louer une bétonnière.

Une fois votre chaux prête à l’usage. L’édification du mur se fera en plusieurs étapes intégrées en quatre catégories : la préparation, les fondations, l’édification, le séchage et les finitions.

 

Trier les pierres

Avant toute chose, triez les pierres en trois tas. Les plus longues pour l’épaisseur, celles dont les extrémités sont les plus régulières pour les extrémités du mur, et les plus petites et irrégulières pour le milieu.

Ensuite, pensez à creuser vos fondations. Comptez une profondeur de 40cm au moins et une largeur double à celle que vous prévoyez de faire pour votre mur. Par exemple, si vous voulez construire un mur de 45cm de largeur, il faut creuser une tranchée de 90cm.

Pour définir les limites de votre mur, installez des cordeaux.

 

Réaliser les fondations d’un mur en pierre

Il s’agit maintenant de recouvrir de 10cm de pierres de blocage le fond que vous avez creusé et délimité, puis de les égaliser et les répartir soigneusement avec une dame, par exemple. Vous pouvez alors recouvrir le lit de ballast et préparer du mortier pour l’étape suivante des fondations.

Le mortier est destiné à être étalé de manière homogène (avec la taloche et le niveau à bulle) sur 10cm d’épaisseur. Plantez ensuite à la verticale les fers à béton, environ un tous les 14 à 16 cm, reliés entre eux avec régularité par du fil à ligaturer. Afin de consolider la base, versez une deuxième couche de mortier et laissez sécher trois jours.

 

L’édification du mur en pierre

Pour garder la mesure au fil de votre travail, installez un système de piquets de bois et de cordeaux tous les 30cm traversant le mur sur la largeur. Cela vous permettra de savoir toujours où vous en êtes.

Il vous faudra encore un peu de mortier pour cette étape. Commencez par en étaler une fine couche sur les fondations pour fixer la première rangée de pierres, et posez en premier les pierres d’angle, qui vont guider l’installation des autres, le long du cordeau. Vérifiez régulièrement tout au long de l’édification la verticalité des angles avec un niveau à bulle ou un fil de plomb.

Pour chaque rangée, faites pénétrer une couche de mortier à l’aide d’une truelle entre les pierres, en variant la forme des pierres pour en rendre plus aisée la stabilité et l’imbrication. S’il le faut, notamment pour les angles, retaillez vous-même les pierres à l’aide d’un marteau.

 

Les finitions d’un mur en pierre

Pour la dernière couche de pierre (pensez à garder les plus belles pour cette couche-là, qui sera la plus apparente), une couche de mortier viendra achever de fixer et d’égaliser votre travail. Utilisez une taloche pour rendre le travail le plus lisse et homogène possible. Vous pouvez d’ailleurs passer une éponge pour nettoyer les pierres et les mettre en valeur. Laissez sécher encore trois jours.

Nous avons ici présenté la construction basique d’un mur en pierre. Si les travaux ne concerne pas la construction mais la rénovation, nous vous invitons à consulter l’article sur la rénovation d’un mur en pierre.

 

Prix d’un mur en pierre

 

Le prix d’un mur en pierre se calcule en fonction des dimensions de celui-ci et de la nature des pierres.

Le type de mortier utilisé peut aussi avoir une influence sur le prix (le mortier à base de chaux est plus cher qu’un mortier bâtard).

Quand au prix de pose si vous faites appel à un professionnel, il dépendra lui aussi du temps nécessaire à la construction du mur en fonction de sa grandeur et des pierres.

 

faire un mur en pierre

L’utilisation de pierre de parement est une alternative simple à mettre en place et économique par rapport à la construction d’un mur en pierre.


 

De même les prix des murs en prix peuvent varier en fonction de la nature du projet (pour un projet de mur intérieur, le paramètre isolation est à prendre en compte par exemple et les fondations bien plus profonde en construction).

Pour calculer le prix d’un mur en pierre, n’hésitez pas à faire une demande de devis via notre formulaire (gratuitement et sans engagement).

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Pour des travaux de rénovation de mur en pierre en façade, si vous passez par un professionnel, le prix d’une rénovation sera compris entre 50 à 80 euros le m².

Pour des travaux d’installation de mur en pierre de clôture, tout dépendra de la hauteur et de la nature des pierres. Les travaux commencent à partir de 100 euros le mètre linéaire pour un muret simple et pas très épais avec des pierres standard et une hauteur de moins de 40 cm.

Le calcul du prix d’un mur en pierre doit ensuite se faire à l’aide d’un devis, les paramètres étant trop nombreux pour donner des estimations.

De même en construction ou en extension, l’établissement d’un devis est indispensable. Sachant que le coût d’un chantier de construction où la pierre est sélectionné sera très élevé. La pierre étant le matériau de mur le plus cher en construction.

Alternative intéressant, les pierres de parements coûtent entre 35 et 120 euros m2 de façade selon leur type.

 

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *