Travaux et bricolage maison

Prix d’un mur en pierre

Construire un mur en pierre est un gage de qualité, d’authenticité et de pérennité. Ce matériau de construction millénaire séduit encore aujourd’hui. Avant de vous lancer dans votre projet, pensez néanmoins à prendre connaissance du prix d’un mur en pierre au m3.

 

Prix moyen d’un mur en pierre

 

Le coût d’un mur en pierre peut varier du quadruple au double en fonction du matériau utilisé ou du recours à un professionnel. Voici quelques exemples de tarifs qui pourront vous aider à évaluer le prix au m3 de la pierre de taille, le prix d’un mur en pierre maçonné ou encore le prix au m3 de la pierre calcaire.

 

Nature de l’opération ou du matériau Prix moyen
Pierre de taille entre 280 et 600 €/m3
Pierre sèche entre 100 et 320 €/m3
Moellon (pierre calcaire) entre 20 et 160 €/m² ou 300 à 1 000 €/m3
Pierre reconstituée entre 30 et 110 €/m3
Pierre de parement entre 40 et 130 €/m²
Enduit au ciment entre 40 et 60 €
Enduit à la chaux entre 50 et 90 €
Construction d’un mur en pierre (hors fourniture) entre 40 et 70 €/m3
Coût global d’un mur en pierre entre 100 et 1 000 €/m²

 

Quel que soit votre projet, il peut être intéressant de demander un devis pour un mur en pierre, afin de préciser le montant total de votre budget.

 

Pourquoi faire un mur en pierre ?

 

Dans un contexte où les particuliers souhaitent de plus en plus agir pour la planète et renouer avec des pratiques ancestrales, l’utilisation de la pierre semble toute indiquée. Ressource inépuisable, elle présente également l’avantage d’être solide, authentique, noble, auto-isolante, recyclable, non polluante et incombustible. Pourquoi s’en priver ?

 

Quels sont les facteurs de prix d’un mur en pierre ?

 

cout mur en pierres de parement

Un mur en pierres de parement et un mur en pierre de taille n’auront pas le même prix.

 

Le prix d’un mur en pierre au m² varie en fonction :

  • de la destination du mur ;
  • de la nature de la pierre ;
  • du recours à un liant ;
  • de l’intervention d’un professionnel.

 

Le type d’utilisation

La nature de la pierre choisie sera différente selon l’utilisation qui sera faite du mur en pierre. La qualité et le degré de solidité seront en effet plus ou moins importants. La pierre est un matériau intéressant, auquel il est fréquent de recourir pour la construction d’un mur de maison, d’un muret de jardin, mais également pour la décoration d’un mur intérieur.

 

La nature des pierres

Un mur en pierre peut être de différentes natures :

  • la pierre de taille : Comme son nom l’indique, la pierre est taillée en usine ou sur le chantier, par un tailleur, qui travaille à la main. Le professionnel modèle le matériau de façon à lui donner une forme qui s’approche le plus possible d’un parallélépipède, afin de s’approcher de celle d’une brique. Le processus d’assemblage des pierres en vue d’élever un mur en sera par conséquent facilité. La construction nécessitera tout de même un liant. Le prix d’un mur en pierre de taille peut osciller entre 280 et 600 €/m3, sans les fournitures. Ce type de matériau est adapté à tout type d’utilisation ;
  • la pierre sèche : Dans ce cas, la pierre est brute, simplement nettoyée. L’assemblage est réalisé sans avoir besoin de passer par une taille. L’adjectif « sèche » s’explique par l’absence de liant injecté entre les pierres. Seuls les murs extérieurs peuvent être en pierre sèche, en raison des exigences trop importantes en matière de réglementation remative à la construction des murs intérieurs. Une construction de ce type étant plus délicate que celle d’un mur en pierre de taille, il est conseillé de se tourner vers un professionnel. Le prix d’un mur en pierre sèche varie entre 100 et 320 €/m3 ;
  • le moellon : Il s’agit d’une pierre naturelle calcaire, dont la forme est irrégulière. La construction de ce type de mur suppose de recourir à un liant de chaux. Le moellon est particulièrement intéressant pour l’intérieur ou l’extérieur d’une maison à laquelle vous souhaitez donner un caractère rustique. Esthétique et original, le moellon est néanmoins relativement fragile. Le prix au m² de la pierre calcaire se situe entre 20 et 160 €/m² ;
  • la pierre reconstituée : Ce matériau n’a de pierre que le nom. Si elle perd en authenticité, elle présente toutefois de nombreux avantages. Elle est en effet moins chère, plus légère et plus facile à travailler. La pierre reconstituée est produite de deux façons. La solution la plus esthétique est celle qui recourt à des matériaux naturels (granit, pierre ou marbre), mélangés avec de la chaux ou du ciment, de l’eau et du colorant. La méthode la moins onéreuse est celle qui consiste à utiliser du béton, qui est ensuite moulé et texturé. Quelle que soit la technique de fabrication choisie, la pierre reconstituée ne peut être associée qu’à un mur avec du mortier. Un mur en pierre reconstituée est adapté pour l’intérieur comme pour l’extérieur, bien que la première solution soit la plus pertinente. Comptez entre 30 et 110 €/m3 ;
  • la pierre de parement : Elle peut être naturelle ou reconstituée. Le mur en pierre de parement présente l’avantage d’être moins coûteux qu’un mur en pierre de taille ou en pierre sèche, et présente un rendu plus esthétique qu’un mur en pierre reconstituée. Le matériau est travaillé en usine, afin d’obtenir une forme de dalles plates ou de moellon. L’installation en est par conséquent plus aisée. Il suffit en effet de les plaquer contre votre mur en béton ou en parpaing et de les fixer avec du ciment. Il est par ailleurs possible d’ajouter des joints, afin de reproduire l’effet d’un mur en pierre. La pierre de parement est réservée à la décoration de murs intérieurs. Comptez entre 40 et 130 €/m².

 

L’utilisation d’un liant

Selon le type de pierre choisie, il est parfois nécessaire de recourir à un liant, afin de souder les pierres entre elles. Le mortier est par exemple utilisé pour lier les pierres dans le cas de la construction d’un mur en pierres de taille. Le recours à ce liant suppose de créer une jointure, qui sera réalisée le plus souvent à partir de joints creux en béton. En ce qui concerne les murs en moellon, le liant utilisé est principalement la chaux.

 

La construction ou la pose par un professionnel

Si la pose de pierres de parement peut éventuellement être réalisée par vos soins, la construction d’un mur en pierre de taille demande de solides compétences en maçonnerie et une maîtrise de l’utilisation de ce matériau qu’est la pierre. Il s’agit en effet d’un mur de votre maison et il n’est pas question de rogner sur la qualité ou sur la solidité de l’édifice en souhaitant faire des économies. Confiez la réalisation de votre mur de taille à un professionnel qui saura réaliser les travaux de préparation et élever votre mur avec tout le savoir-faire nécessaire. Comptez entre 40 et 70 €/m3, sans la fourniture des matériaux.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *