Travaux et bricolage maison

Prix de pose d’un parquet flottant

Vous emménagez ou souhaitez donner un coup de jeune à votre intérieur ? Optez pour du parquet flottant ! Choisir un beau revêtement de sol habille une pièce et le parquet, sur ce plan, a la cote. Néanmoins, afin de ne pas gâcher l’effet attendu, il est important de choisir un bon matériau et d’avoir évalué, en amont, le prix de pose d’un parquet flottant. Comment ne pas se tromper ? Quel est le prix de pose pour un parquet flottant ?

 

Prix moyen au m² de la pose d’un parquet flottant

 
Calculer le prix au m² de la pose d’un parquet flottant impose d’avoir pris en compte différents éléments : l’achat du parquet flottant, et donc sa nature du parquet et l’essence de bois, mais également le prix de la main d’œuvre pour poser du parquet flottant et d’autres éléments qui seront détaillés plus loin. Découvrez le coût d’une pose de parquet flottant au m².

 

Type de parquet flottant Prix moyen du parquet flottant au m² sans pose Prix moyen du parquet flottant au m² avec pose
Sol stratifié 10 à 50 € 30 à 80 €
Parquet contrecollé 20 et 120 € 40 à 130 €
Parquet massif 30 à plus de 150 € 80 à plus de 200 €

 

 

Nature de l’opération Prix moyen au m²
Pose du parquet flottant sans finitions 20 à 33 €
Pose du parquet flottant, finitions comprises 28 à 50 €

 

Il n’est pas toujours aisé d’estimer correctement le coût de travaux de bricolage. Afin de vous aider à y voir plus clair, il est parfois préférable de demander à un professionnel d’établir un devis pour le prix de pose d’un parquet flottant.


 

Qu’est-ce qu’un parquet flottant ?

 
Un parquet flottant est un revêtement de sol comprenant une quantité plus ou moins importante de bois naturel ou qui en imite l’aspect, et dont la méthode de pose est dite « flottante ». Cette technique de pose ne requiert ni colle ni clou, contrairement à d’autres méthodes de pose de parquet. Il suffit d’enclencher les lames de parquet les unes dans les autres.

Si le matériel à utiliser est limité, il est nécessaire de posséder les outils de découpe adéquats, afin d’adapter les lames et les plinthes aux dimensions de la pièce.

 

Pourquoi poser un parquet flottant ?

 
Poser du parquet flottant possède de nombreux avantages. Plus sain qu’une moquette, plus noble d’un sol en PVC, plus chaleureux qu’un carrelage, il illumine votre et habille votre intérieur. Sur le plan financier, le prix d’une pose de sol stratifié est souvent moins élevé que celui d’autres revêtements.

 

Quels sont les facteurs de prix de pose au m² d’un parquet flottant ?

 
Pour estimer le coût de pose d’un parquet flottant, quatre éléments doivent être pris en compte dans votre calcul.

 

La nature du parquet flottant

La nature du revêtement de sol flottant a une très forte incidence sur le prix. En effet, si la présence plus ou moins importante de bois naturel dans le parquet joue sur l’esthétique, cela justifie également un prix plus élevé. Il existe trois sortes de parquets flottants  :

  • le parquet massif : il s’agit de lames composées exclusivement de bois massif. Leur épaisseur aura également un impact sur le prix. La pose flottante est plus rare pour les parquets massifs, mais elle existe ;
  • le parquet contrecollé : il est composé d’une épaisseur en bois reconstitué et d’une épaisseur en bois véritable ;
  • le parquet stratifié : il ne devrait pas porter le nom de parquet, mais plutôt de sol stratifié, car il ne contient pas de bois massif. Il est entièrement composé de particules agglomérées.

 

Les essences de bois

Cette question ne se pose pas pour les sols stratifiés, qui ne contiennent pas de bois naturel. En revanche, si vous optez pour un parquet contrecollé ou un parquet massif, vous devrez choisir l’essence de bois. En dehors de l’aspect esthétique, ce choix joue également sur la nature de l’usage, sur le degré de résistance et sur le coût de votre pose de parquet flottant. Vous pourrez vous tourner vers :

  • une essence de bois tendre : bouleau, acajou, tauari, merisier. Polyvalente, mais peu adaptée aux cuisines et salles de bain.
  • une essence de bois dur : chêne, wengé, noyer, hêtre, châtaignier, ipé, frêne, moabi. Très résistante.
  • une essence imputrescible : ipé, teck, wengé, doussié, jatoba, merbau, kempass. Très adaptés aux salles humides. Ces essences sont par conséquent recommandées pour le parquet flottant de la cuisine et le parquet flottant de la salle de bain (comme le parquet pont de bateau). La pose flottante est possible, mais la pose collée est préférable.

 

La finition pour un parquet flottant

Afin que vos parquets contrecollés et vos parquets massifs résistent au temps et à l’usage, il est bon de ne pas négliger la finition. Quelle qu’elle soit, il faut compter entre 5 et 8 € le m². Il existe trois types principaux de finition de parquet, vous permettant d’obtenir, au choix :

  • un parquet vitrifié : vitrification par une couche de vernis dur et brillant ;
  • un parquet huilé : protection plus discrète, grâce à l’application d’une huile, mais moins efficace que la vitrification ;
  • un parquet ciré : protection esthétique et efficace, grâce à l’application d’une cire, mais supporte mal l’eau.

Si l’objectif de vos finitions n’est pas de protéger, mais de donner un effet esthétique, pensez :

  • au vieillissement : simuler le vécu d’un parquet en le rayant et en y faisant des impacts ;
  • au brossage : effet moderne, grâce à une fine couche de lavis appliquée sur le parquet.

Ces dernières finitions, essentiellement esthétiques, vous coûteront jusqu’à 80 € le m².

 

La pose par un professionnel

Il est toujours préférable de vous tourner vers un professionnel, si vous voulez vous assurer du résultat. Celui-ci peut être un parqueteur indépendant ou employé par une grande enseigne de bricolage (Leroy merlin, Brico Dépôt, Castorama). Dans tous les cas, il saura vous indiquer exactement le nombre de lames à acheter. Il vous conseillera sur la nature et l’essence de bois, mais aussi sur le coloris, en fonction de la pièce à aménager et de votre budget. S’il possède de solides compétences, le professionnel dispose également de tous les outils nécessaires, ce qui vous évite de devoir les louer. Les tarifs au m² d’une pose de parquet flottant varient entre 20 et 50 €/m².
 

cout-pose-parquet-professionnel

Faire appel à un professionnel pour la pose de votre parquet flottant vous assure un rendu optimal. Il effectuera parfaitement les découpes, étape délicate de la pose d’un parquet.


 

Quels sont les coûts annexes à la pose d’un parquet flottant ?

 
Pour bien calculer le prix total d’une pose de parquet flottant au m², il est bon de ne pas laisser de côté certains aspects qui semblent secondaires et qui seront pourtant incontournables. Ces coûts annexes comprennent :

  • la préparation du sol : pose d’une sous-couche (1,8 €/m²) ;
  • la pose des plinthes (8 €/m²) et des quarts-de-rond (2,80 €/m²) ;
  • le ponçage : cela est bien entendu uniquement réservé aux parquets massifs, voire aux parquets contrecollés dans la limite de cinq à six fois. Le coût d’un ponçage se situe entre 15 et 30 € le m².
  • le retrait de l’ancien revêtement de sol : en cas de rénovation de parquet (entre 20 et 70 € le m²).

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *