Travaux et bricolage maison

Déposer du parquet flottant : comment faire ?

Vous avez envie de changer votre déco intérieure ? Votre parquet gondole ou grince ? Sachez que la dépose d’un parquet flottant est tout à fait possible et à la portée de tous. Découvrez quels sont les outils et l’équipement dont vous aurez besoin, quelles étapes suivre pour déposer votre parquet flottant correctement et quel budget prévoir.

 

Qu’est-ce qu’un parquet flottant ?

 

définition parquet flottant

Un parquet flottant est un type de revêtement intéressant lorsque l’on recherche une simplicité de pose et une facilité de retrait du matériau.

 

Un parquet flottant désigne un type de pose particulier. Il est en effet supposé être posé sur un support, sans qu’il soit nécessaire de le coller ou de le clouer.

Il existe plusieurs sortes de parquets flottants :

  • le parquet contre-collé, qui possède une couche de bois noble, une couche intermédiaire et une couche en résine ;
  • le parquet stratifié, qui possède une couche d’aggloméré et une bois décorative imitation bois ;
  • le parquet massif, intégralement en bois noble. La pose flottante est toutefois plus rare pour ce type de parquet.

Le parquet flottant est posé à même le sol, plus fréquemment sur une sous-couche isolante.

 

Pourquoi déposer du parquet flottant ?

 

En matière de revêtement de sol, il est rare que vous conserviez le produit toute votre vie. Hormis peut-être pour des revêtements nobles et onéreux, de type parquet en bois massif ou carrelage en marbre, il est fort probable que vous soyez contraint de changer ou que l’envie vous en prenne.

Retirer un ancien parquet peut se justifier de plusieurs façons :

  • il a été mal posé ;
  • il est hors d’usage ;
  • il est abîmé : Votre parquet gondole ou se ternit ;
  • il a subi un dégât des eaux ;
  • il n’est plus à votre goût ;
  • vous rénovez et agrandissez votre maison ;
  • vous souhaitez isoler phoniquement et/ou thermiquement votre sol.

 

Enlever un parquet flottant, est-ce facile ?

 

Un parquet flottant est un ensemble de lames de bois composite assemblées comme un puzzle. Pour le retirer, il suffit par conséquent de défaire le puzzle ! Bien que ce ne soit pas aussi simple qu’un jeu d’enfant, la dépose de ce type de lames reste néanmoins relativement simple, à condition de procéder par étapes et de rester bien concentrer. L’opération est en effet plus délicate que le simple changement d’une lame au centre de la pièce !

 

Les outils et équipements à prévoir

 

Pour déposer votre parquet, vous aurez besoin de quatre outils principaux :

  • d’un tire-lame ;
  • d’un pied de biche ou d’un ciseau à bois ;
  • d’une tenaille ;
  • d’une petite cale.

En ce qui concerne votre équipement, il est préférable de prévoir :

  • des genouillères amortissantes ;
  • des lunettes de protection ;
  • des gants de protection ;
  • un casque ;
  • un masque de protection.

 

Quelles sont les étapes pour enlever un parquet flottant ?

 

Retirer un parquet flottant est une opération qui impose de la rigueur et de la méthode, afin de ne pas vous blesser, endommager les murs. La dépose se fait en trois étapes :

  • le retrait des plinthes et des barres de seuil ;
  • le retraite des lames de parquet ;
  • le retrait de la sous-couche.

 

Le retrait des plinthes et des barres de seuil

Dans un premier temps, retirez les plinthes des murs.

En cas de plinthes collées

Placez une petite cale au-dessus de la jonction de deux plinthes, afin de protéger le mur.

Venez coller votre ciseau à bois contre la cale, tout en insérant la pointe entre les plinthes et le mur.

Faites ensuite levier en exerçant une pression contre la plinthe, afin de la décoller du mur.

En cas de plinthes clouées

Si vos plinthes sont clouées, procédez de la même façon, puis retirez les clous à l’aide d’une tenaille.

Les barres de seuil

Le retrait des barres de seuil se fait de la même façon que celui des plinthes. Vous placez néanmoins votre cale contre le sol, avant d’insérer votre ciseau à bois sous la barre, puis d’exercer une pression, tout en vous appuyant sur la cale.

 

Le retrait des lames de parquet

Les parquets à pose flottante sont les plus faciles à retirer. N’étant pas collés ou cloués, il suffit de déclipser les lames tout naturellement.

Placez votre tire-lame dans le joint de dilatation situé sous les plinthes qui ont été retirées, afin d’enlever une lame qui longe le mur. Agissez calmement, avec soin, car les languettes des parquets stratifiés sont souvent fragiles.

Faites ensuite levier sur le tire-lame, tout en veillant à appuyer sur la lame située à-côté. Continuez de la même façon pour toute la rangée.

Une fois qu’une rangée est terminée, entamez la suivante, en commençant par l’un des extrémités.

Faites des paquets de dix lames et évacuez-les régulièrement, afin de libérer votre espace de travail.

 

Le retrait de la sous-couche

Vous n’avez plus qu’à enrouler les bandes de sous-couche.

Votre sol est prêt à être nettoyé pour recevoir un nouveau revêtement ou mettre à jour un ancien qui était couvert par le parquet flottant.

 

Que faire des matériaux retirés ?

 

Une fois que vous aurez enlevé votre parquet flottant, se pose la question du traitement des déchets. Que faire de vos plinthes, lames et sous-couche ? Plusieurs solutions sont envisageables :

  • la déchetterie : Il s’agit de l’option la plus efficace et la moins chronophage. Ce n’est toutefois pas la plus écologique, car vous augmentez le volume de déchets à traiter, alors que l’on invite les particuliers à faire des efforts sur ce point, dans une logique de protection de l’environnement ;
  • la réutilisation : Si vous avez procédé au retrait des lames en respectant les règles de l’art, vous devriez pouvoir les réutiliser. Il en est de même de la sous-couche et des plinthes. En ce qui concerne les lames, faites des paquets de dix lames, en veillant à retourner celles qui sont situées aux extrémités. Scotchez l’ensemble et placez-les dans un endroit sec ;
  • la transformation et le détournement : Pourquoi ne pas employer les lames pour une autre utilisation ? Il est par exemple possible de concevoir des étagères avec des chutes de parquet flottant ;
  • la revente : Lorsque vos matériaux n’ont pas été endommagés par la dépose, vous pouvez tout à fait les mettre en vente sur un site de vente de matériaux de seconde main.

 

Quel est le coût d’une dépose de parquet flottant ?

 

Le prix d’une dépose de parquet flottant est loin d’être élevé. Il peut même être nul.

Votre budget sera plus important si vous décidez de faire appel à un professionnel. Bien que retirer du parquet flottant soit à la portée de tout bricoleur, vous prenez toutefois moins de risques en vous tournant vers un artisan.

En ce qui concerne le prix d’une dépose de parquet flottant, comptez entre 8 et 10 € HT du mètre carré.

Vous souhaitez confier la réalisation de vos travaux à un professionnel ? Demandez un devis pour une dépose de parquet flottant.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.