Travaux et bricolage maison

Prix et pose d’un receveur de douche

Comment poser un receveur de douche ? Quel est le prix d’un receveur de douche ? Quel est le tarif de pose pour un receveur de douche si vous faites appel à un professionnel ? Comment poser un receveur de douche ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations sur le prix et pose d’un receveur de douche afin de mener à bien votre projet de pose de receveur de douche.

Un receveur de douche est une solution très prisée pour l’aménagement d’une salle de bain. Depuis de nombreuses années, la douche a pris le dessus sur nos baignoires traditionnelles. Plus pratique à l’usage, plus économique, plus écologique et moins encombrante, la douche est idéale pour l’aménagement d’une petite salle de bain.

Mais alors comment choisir son modèle de douche et comment l’intégrer dans son projet d’aménagement de salle de bain.

Niveau douche, 2 choix principaux s’offrent à vous :

Les 2 projets qui n’ont pas les même finalités. Si vous avez peu de place à disposition, que vous souhaitez une réalisation rapide et peu coûteuse mieux vaudra vous orienter vers un projet de pose d’un receveur de douche. De même si vous souhaitez réaliser vous même les travaux de pose, la pose d’un receveur de douche reste un projet plus simple à réaliser que la pose d’une douche à l’italienne.

Concernant la douche à l’italienne vous trouverez dans l’article suivant toutes les informations sur un projet d’installation de douche à l’italienne.

Pour ce qui est du receveur de douche, nous verrons dans cet article quel est le prix d’un receveur de douche selon les modèles, comment poser un receveur de douche soi même et quel est le tarif de pose pour un receveur de douche installé par un professionnel.

 

Comment choisir son receveur de douche ?

 

Vous trouverez sur le marché des receveurs de douche de configuration et de design très différents. Avant de sélectionner votre modèle, essayez de vous projeter un maximum dans la pièce pour voir comment et où installer votre receveur.

Vous trouverez des receveurs avec cabine intégrée et d’autres sans cabine de douche (les éléments seront à acquérir séparément).

La grande tendance, ce sont les receveurs ultraplats, à poser ou à encastrer et qui sont dotés soit d’une bonde d’évacuation, centrale ou non, soit d’une rigole latérale pour des profils en pente douce qui offrent une surface pure et lisse à vos pieds. Un alternative intéressante à la douche à l’italienne.

Selon l’espace disponible, le budget et le confort recherchés, il existe trois types de receveur de douche.

Choisissez un receveur à poser, si l’évacuation est verticale, le receveur surélevé, si l’évacuation est latérale et le receveur à encastrer pour un accès de plain-pied.

  • Le receveur à poser est simplement posé sur le sol et ne nécessite pas de gros travaux de maçonnerie. Le plus compliqué étant de prévoir une petite tranchée pour l’installation de la bonde et de l’évacuation. C’est généralement ce type de receveur qui sera préconiser dans le cas où vous souhaitez effectuer vous même vos travaux.
  • Le receveur surélevé est un modèle rapide et simple d’installation. Il se pose à l’aide d’un siphon de sol à sortie horizontale et lui non plus ne nécessite pas de gros travaux de maçonnerie. Le fond du bac est surélevé et permet ainsi de disposer l’évacuation de manière latérale.
  • Le receveur à encastrer lui se pose habituellement avec un siphon de sol doté d’une sortie verticale (facile à monter et équipé d’une surface antidérapante). Il permet d’obtenir un espace douche de plain-pied et donc très accessible (on se rapproche ici de la douche à l’italienne).

Les receveurs à poser et à encastrer présentent l’avantage d’être disponibles dans des déclinaisons de tailles importantes. Les grands formats ont tendance à agrandir la pièce et à lui donner une homogénéité naturelle. De plus, ils se présentent dans une multitude de formes (rectangle, quart rond, carré, etc.) et certains peuvent même être découpés selon vos envies et vos besoins.

 

Les types de receveur de douche

 

De l’acrylique au granit, en passant par le grès, les matériaux pour votre receveur de douche sont nombreux et variés.

Le modèle en céramique ou grès émaillé est le type de receveur de douche le plus répandu. C’est le receveur de douche traditionnel que l’on trouve dans la majorité des domiciles anciens. Accessible à tous les budgets et facile à entretenir c’est aussi le système le plus durable, offrant ainsi une bonne résistance aux chocs, aux taches et à l’usure du temps. Les nouveaux modèles de receveur en céramique offrent un large choix de couleurs.

Cependant, c’est un matériau lourd, qui qui ne convient pas à tous les types de sols. De plus, il est assez glissant et vous devrez certainement lui adjoindre un traitement antidérapant (la plupart des modèles sont dotés d’un système antiglisse).

Le receveur en acrylique est plus onéreux mais son prix se rapproche aujourd’hui de celui du céramique. Il est intéressant de par ses propriétés naturelles et est apprécié pour sa légèreté et sa maniabilité qui le rendent compatible avec toutes les configurations et tous les types de sols. Son seul défaut est qu’il se raye facilement.

Le receveur de douche en résine de synthèse récemment apparu dans le commerce est fabriqué avec des matériaux synthétiques de haute performance. Ces matériaux cumulent plusieurs avantages en termes de résistance, de stabilité et de durabilité. Comptez toutefois un prix d’achat deux à trois fois plus élevé qu’avec les autres matériaux.

Une option encore assez méconnue est le Solid Surface, une résine minérale associée à de la résine polyester ou de l’acrylique avec laquelle les possibilités de création sont illimitées car elle offre de grandes possibilités de moulage pour des créations uniques et des formats sur mesure. Simple d’entretien car non poreux, il présente une grande résistance à l’utilisation et aux tâches ce qui en fait un matériau performant et endurant. De plus, c’est une solution imperméable à toute épreuve et hygiénique car il n’implique pas de joint. Mais  les receveurs de douche en Solid Surface sont plus lourds que les autres types de matériaux.

Il existe également des techniques et matériaux permettant de vous doter d’un receveur de douche sur-mesure et totalement original comme par exemple, le teck ou encore le marbre.

Dans la plupart des situations, la solidité du sol n’est pas un problème majeur lors de l’installation d’un receveur de douche. Mais des sols de salle de bain fait en parquet, par exemple, vont exiger un receveur léger en acrylique ou dans un autre matériau de synthèse.

 

Prix d’un receveur de douche

 

Le prix d’un receveur de douche dépendra des matériaux le composant et de leurs qualités ainsi que de la forme et de la taille du receveur.

Les prix mentionnés ci-dessous concernent des receveurs de douche de taille classique 80 x 80 ou 90 x 90. Ces prix sont indicatifs et vous trouverez des prix différents selon les constructeurs, les gammes et les modèles.

Le prix d’un receveur de douche en grès classique débutera à parti de 40 euros.

Le prix d’un receveur de douche en acrylique débutera autour de 100 euros. Il est conseillé d’éviter les modèles d’entrée de gamme qui ont tendance à jaunir avec le temps.

Les résines de synthèse offrent des receveurs ultraplats résistants, doux au toucher. Le prix d’un receveur de douche en résine synthétique s’échelonne entre 80 et 400 euros selon les effets de matières et les coloris.

Pour un receveur ultraplat en béton de synthèse les prix commencent à partir de 250 euros.

Le prix d’un receveur de douche ultraplat en résine débute à 150 euros.

Un receveur en marbre de synthèse coutera un minimum de 250 euros. Vous pouvez également trouvez des receveur en marbre noir à partir de 400 euros.

Pour les prix d’un receveur ultraplat en Solid Surface, on trouve des modèles allant de 300 à 1000 euros.

Le prix d’un receveur de douche en bois est compris entre 400 et 800 euros selon son design et le bois utilisé.

Le prix d’un receveur en pierre ultraplat démarre à partir de 500 euros.

Les receveurs de douche extra plats en acrylique de grande taille peuvent se trouver à moins de 300 euros.

 

prix de pose d'un receveur

Le budget pour l’installation d’une cabine de douche comprendra le prix du receveur mais également le prix de la cabine et des autres matériaux selon le projet. A prendre également en compte le coût de la main d’oeuvre si vous faites appel à un professionnel

 

Les prix ci-dessus ne sont que les prix des receveurs. Le budget à prévoir pour les matériaux pour l’installation d’une cabine de douche est bien sûr supérieur.

 

Prix de pose d’un receveur de douche

 

Si vous ne possédez pas de connaissances sur le sujet, il est préférable de contacter un plombier agréé pour la pose d’un receveur de douche.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Pour réaliser ce chantier, le poseur aura généralement besoin de mastic d’étanchéité, de flexible d’alimentation et de tube et raccord PVC. Un professionnel s’occupera bien sûr de ramener les matériaux de pose nécessaires.

Vous pouvez également consulter votre artisan pour le choix du receveur avant le début du projet. Celui-ci peut même vous proposer des modèles dont il dispose auprès de son fournisseur (et peu être même des prix intéressants).

Les travaux de pose comprendront également le montage de la robinetterie le raccordement sur alimentation et éventuellement une modification des arrivées d’eau.

Sachant que le prix de main d’œuvre pour l’intervention d’un artisan plombier est compris entre 35 et 50 euros de l’heure.

Pour la pose d’un receveur de douche carré ou rectangulaire avec installation du système de vidage et raccordement au réseau receveur ainsi que la pose de la robinetterie, le prix de pose d’un receveur sera généralement compris entre 200 et 280 euros.

Pour la pose des parois de cabine de douche comptez environ 180 supplémentaires.

Ainsi, pour l’installation complète d’une cabine de douche, prévoyez un budget de près de 400 euros pour la main d’oeuvre.

Selon le chantier, la dépose, l’enlèvement de l’ancien receveur ou d’une cabine de douche peut également rajouter un coût dans le budget. Comptez près de 100 euros voir plus pour un projet de remplacement de baignoire par une douche.

S’il faut modifier les arrivées d’eau et l’évacuation et donc effectuer des travaux au sol ou au mur, les chantiers plus complexes pourront avoir un coût de main d’oeuvre supérieur à 800 ou 1000 euros.

Enfin, s’il s’agit d’un projet de rénovation de salle de bain, l’installation d’un receveur ne représentera qu’une partie du budget. Le calcul du projet sera alors à étudier selon les aménagements. A ce sujet, n’hésitez pas à consulter l’article sur le prix de rénovation d’une salle de bain.

 

Comment poser un receveur de douche ?

 

La pose d’un receveur de douche doit être méticuleuse et les matériaux doivent être bien sélectionnés car toute fissure ou fuite dans le receveur peut engendrer des dommages quasi irréversibles sur la dalle et entraîner des réparations coûteuses voir une rénovation complète de la salle de bain.

Il est possible de se charger soi-même de la pose d’un receveur de douche si l’on possède quelques connaissances solides sur le sujet.

D’autre part, il est important de bien déterminer l’emplacement de votre receveur dans la salle de bain et de s’assurer que la bonde est parfaitement positionnée par rapport à l’évacuation.

Étape 1 : Préparer la pose d’un receveur de douche

Si vous ne disposez pas déjà d’une évacuation verticale dans le sol, il vous faut confectionner un socle afin de laisser un peu d’espace au raccordement d’une évacuation latérale.

  • Placer le receveur sur le sol et tracez son empreinte au crayon
  • Surélevez le receveur
  • Disposer quatre supports en béton cellulaire recoupés pour supporter le fond
  • Placer le receveur sur les supports
  • Tracer sur le mur destiné à recevoir la robinetterie l’axe médian, sur 120 cm de haut
  • Marquer le trait repère de votre mitigeur à 110 cm
  • Encastrer les alimentations en eau chaude et froide

Etape 2 : Coller les supports

  • Contrôler le niveau
  • Placer les quatre blocs supports de sorte qu’ils ne gênent pas le passage du vidage
  • Sceller les à l’aide d’une colle pour béton cellulaire

Etape 3 : Raccorder l’évacuation

  • Placez le receveur sur ses supports
  • Marquer au sol l’emplacement de la bonde siphoïde
  • Retirez le receveur
  • Poser le joint qui coiffe la bonde
  • Raccorder la bonde au tuyau d’évacuation en attente

Si  besoin, utilisez un coude flexible d’évacuation qui vous laissera une certaine marge de manœuvre.

Etape 4 : Habiller l’assise

Le tablier d’habillage ferme les côtés visibles de l’assise et est réalisé avec du béton cellulaire.

  • Découper les carreaux en laissant un peu de marge pour l’épaisseur de la colle
  • Fixer les blocs du tablier au sol avec de la colle pour béton cellulaire
  • Garnir le dessus de tous les supports d’assise avec la même colle.
  • Positionner délicatement le receveur sur la colle
  • Faire adhérer avec quelques coups de maillet
  • Vérifier le bon positionnement au niveau à bulle

Etape 5 : Assurer l’étanchéité

  • À la bonde
  • Autour du receveur
  • Dégraisser les bords du receveur à l’alcool
  • Poser votre cordon de mastic silicone traité fongicide en bordure de receveur
  • Poser le revêtement de finition

Pour plus d’informations n’hésitez pas à consulter l’article sur la pose d’un receveur de douche. Vous trouverez également dans la vidéo suivante un exemple de pose d’un receveur de douche.

 

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *