Travaux et bricolage maison

Poser des plinthes en carrelage

Lorsqu’on a refait son revêtement de sol en carrelage, le choix des plinthes est large : bois, PVC, auto-chauffantes. On préfère généralement poser des plinthes en carrelage de même teinte ou d’une couleur tranchant avec celle du sol. Pour ceux qui ont l’intention de poser des plinthes au mur chez eux, et qui se demandent si des carreaux spéciaux sont vendus pour les plinthes et comment faire leur choix, quelques éléments de réponses seront proposés ici, suivis d’indications concrètes sur l’installation par vous-même de plinthes en carrelage.

Quelles plinthes en carrelage choisir ? Comment économiser de l’argent à l’achat des plinthes en carrelage ? Comment poser des plinthes en carrelage au mur ?

 

Quel type de carreaux utiliser pour des plinthes en carrelage ?

 

Si vous regardez les plinthes en carrelage chez les autres, vous serez sûrement surpris par leur variété. Deux choix s’offrent à vous :

  1. Acheter les plinthes coordonnées au carrelage au sol : Facile à mettre en œuvre, très esthétique mais chère.
  2. Redécouper des carreaux de carrelage pour en faire des plinthes : très économique mais pas de bords arrondis et découpe hasardeuse.

 

Acheter des plinthes identiques au carrelage

Pour des raisons esthétiques et la garantie d’avoir un sol uniforme, la solution la plus plébiscitée est d’utiliser les plinthes en raccord avec les carreaux de carrelage au sol. L’achat des plinthes en carrelage coûte plus cher que le prix du carrelage au m2. En général, on les trouve juste à côté du carrelage auquel ils correspondent. Les plinthes ont une hauteur comprise entre 6 et 10 cm et une longueur qui oscillent entre 30 et 70 cm .

Le carreau de plinthe se présente donc sous forme de bande et dispose d’un côté arrondi qui fait office de tranche supérieure.

En revanche, les plinthes en carrelage peuvent être en grès cérame, étiré ou en imitation. Tous ont en commun la résistance, bien que le grès étiré, présentant un aspect émaillé, soit plus facile à couper aux dimensions dont vous avez besoin. Le grès cérame protège parfaitement le mur et résiste aux produits d’entretien utilisés quotidiennement sur le long terme. Quant à l’imitation, elle permet de conserver la résistance des premiers tout en bénéficiant d’apparences de bois, ciment, ou autres matières.

 

Réutiliser le carrelage de sol pour les plinthes

Pour des raisons économiques, vous pouvez décider de réutiliser des carreaux de carrelage au sol pour en faire des plinthes en les découpant. Cette solution est privilégier lorsque vous ne trouvez pas les plinthes correspondant exactement au carrelage au sol : les mesures sont différentes et ne correspondent pas à vos contraintes, ce qui peut entraîner des complications ou des déperditions. Dans ce cas, si l’on veut garder une cohérence entre le sol et la plinthe, utiliser les mêmes carreaux devient la solution économique.

En revanche, pour ceux qui prennent cette décision, attention à l’esthétique : vous allez devoir découper vos carreaux de carrelage. Dans la mesure du possible, essayez de présenter vers le haut la tranche non coupée, et donc homogène, et masquez l’autre par le joint d’angle.

 

Comment poser des plinthes en carrelage ?

 

Bien que poser soi-même des plinthes de carrelage soit accessible à tous, c’est une opération qui demande de l’organisation et de la rigueur. C’est pourquoi la plus grande difficulté du travail dont nous allons expliquer les étapes ne tient pas dans la manipulation mais dans la précision des mesures et des calculs. Pour un travail parfaitement réussi avec des joints plinthes et carrelage alignés, faites la demande de prix auprès d’un carreleur.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Les outils pour mettre des plinthes en carrelage

Avant de commencer de mettre vos plinthes en carrelage, il faut avoir :

  • Du mortier colle et mortier à joint.
  • Des croisillons.
  • Un seau.
  • Une spatule crantée et une truelle langue de chat.
  • Un mètre et règle de 2m.

 

Nombre de plinthes en carrelage à acheter

Le comptage des carreaux à poser peut s’accompagner d’un croquis. Tout d’abord, il faut mesurer le périmètre de la pièce à carreler (somme des 4 côtés) en enlevant les portes. Une fois que vous avez choisi le modèle de plinthe que vous voulez, notez-en la longueur. Pour trouver le nombre de carreaux nécessaires, il faut diviser le périmètre par la longueur d’un carreau.

Ce n’est cependant pas le chiffre que vous allez acheter, 10% de carreaux en plus étant une marge de sécurité nécessaire. Pour faire ce calcul, multipliez par 1,1 le nombre de carreaux nécessaires. C’est ce dernier chiffre qui représentera la quantité de carreaux à acheter.

Exemple de comptage :

  • Périmètre : 40m (soit 4000cm).
  • Longueur de carreau : 40cm.
  • Nombre de carreaux nécessaires : 100.
  • 100×1,1=110 carreaux à acheter.

 

Préparer le mur à carreler

Comme toujours, préalablement à la pose d’un revêtement, il est important de préparer le mur pour qu’il soit propre et net : pas de traces de la plinthe précédente ni d’enduit effrité. Si c’est nécessaire, coupez et arrachez une bande de papier peint, ou grattez toute trace du revêtement précédent pouvant nuire au nouveau (écailles de peintures, résidus de colle, etc). Brossage, aspirateur, lessivage sont les trois étapes de nettoyage permettant de garantir un mur en état de recevoir le nouveau revêtement.

 

Poser des plinthes de carrelage au mur

À partir de maintenant, vous pouvez commencer la pose des plinthes de carrelage sur votre mur. Comme pour le carrelage au sol, il vous faut du mortier-colle en poudre ou en pâte, que vous pouvez acheter dans les magasins de bricolage.

Le mortier-colle en poudre se prépare dans le seau en respectant les proportions sont indiquées sur l’emballage. La préparation doit être mélangée avec une spatule en mouvements circulaires réguliers de l’intérieur vers l’extérieur, jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène semi-liquide.

  • La surface à couvrir étant étroite, une truelle langue de chat, de petite taille, est préférable pour étaler et lisser le mortier-colle et une spatule crantée vous aidera à le strier convenablement.
  • Posez votre carreau de carrelage et enfoncez le légèrement.
  • Posez un croisillon au coin et une cale en carton ou en bois au sol.
  • Lorsque le mortier est sec, vous pouvez attaquer les joints de carrelage. Une fois encore vous avez le choix entre le joint en poudre et celui prêt à l’emploi. Le joint en poudre ne doit pas être fouetté, pour éviter la formation de bulles d’air. Cette étape demande de protéger le mur par une bande de ruban adhésif. Le mortier séchant vite, travaillez par petites zones en insérant le joint entre les carreaux avec une raclette
  • Les carreaux se nettoient au fur et à mesure avec une éponge humide, et enfin avec un chiffon sec.
poser plinthe en carrelage

Plinthe en carrelage posé !

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *