Travaux et bricolage maison

Comment poser des plinthes ?

Comment poser des plinthes ? Comment couper une plinthe ? Lors de la rénovation du sol, l’étape finale consiste généralement à installer des plinthes pour cacher les découpes du parquet par exemple. Poser des plinthes n’est pas en soi une manipulation difficile, mais il faut bien connaître son matériel pour savoir comment s’y prendre, et cela suppose en premier lieu d’avoir pris des mesures, en second lieu d’avoir fait le bon choix de matériel. Les bricoleurs collent généralement les plinthes en bois, en MDF ou en carrelage au mur afin de les fixer. Le plus technique dans la pose de plinthes étant la découpe des angles. Voici le guide pour savoir quel est le prix moyen des plinthes en fonction de leur matière et comment procéder au découpage et à la pose des plinthes.

 

Mesurer la quantité de plinthes nécessaires

 

Dans un premier temps, il est indispensable de prendre correctement les mesures pour avoir une idée précise du nombre de plinthes à acheter. Les plinthes se vendent à l’unité, vous pouvez donc obtenir le nombre exact de plinthes en fonction de vos besoins (contrairement au parquet qui se vend à la botte). On recommande toujours, une fois le calcul fait, d’en prendre 10% de plus pour anticiper un bris, ou quelque autre problème lors de la pause sans avoir à retourner en acheter, au risque de ne pas retrouver exactement le même lot.

Pour mesurer la quantité de plinthes nécessaires à vos travaux, la première étape consiste donc à calculer le périmètre de mur à couvrir. Pour une pièce régulière, il suffit d’additionner la longueur et la largeur de la pièce puis de multiplier par deux le résultat. Dans le cas d’irrégularités, il peut être intéressant de faire un croquis reportant précisément les mesures à additionner. Une fois le périmètre connu, il faut le diviser par la longueur d’une plinthe, en prenant soin d’être sur la même mesure. Bien entendu, il ne faut pas prendre en compte les cadres de porte et il faudra donc déduire leur longueur du périmètre à couvrir.

Par exemple, pour une pièce rectangulaire de 4m de largeur sur 5m = 4 + 4 + 5 + 5 = 18 mètres linéaires. Les mesures de plinthe étant données en cm, convertissez le résultat : 18m = 1800cm. Pour des plinthes de 150cm de long : 1800/150= 12 plinthes. Il convient d’ajouter le surplus de 10% qui prend en compte les pertes et il vous faudra acheter 14 plinthes afin d’effectuer les travaux.

Faire un croquis est souvent la meilleure solution pour reporter les mesures mais également noter le sens des angles. Un croquis de la pièce vous fera donc acheter le bon nombre de plinthes en fonction de vos mesures mais il vous indiquera également le sens des découpes lors de la pose.

 

Prix au mètre linéaire des plinthes

 

Pour une pose parfaite de votre parquet, les plinthes sont un accessoire indispensable dans la maison. Il existe autant de coloris et textures de plinthe que pour le parquet. Le modèle le plus populaire étant les plinthes stratifiées (MDF).

Pour le prix des plinthes en bois, classiques et confortables, il faut compter environ 5€ le mètre linéaire pour des plinthes en sapin ou en pin. Il s’agit des essences de bois les moins chères lors de l’achat de plinthes. Celles-ci peuvent être laissées telles quelles ou peintes aux couleurs du mur. Pour des essences plus nobles comme le chêne ou le châtaignier, le prix est plus élevé et se situe plutôt aux alentours de 8€ le mètre. Il s’agit des plinthes en bois haut-de-gamme qui sont destinées à garder apparente la teinte du bois, huilé ou vernis, préférentiellement assorti au parquet.

Le MDF est composé de fibres de bois moyennement denses, souvent recouvert d’une feuille plastifiée imitant une essence. C’est un matériel fiable et bon marché à la texture fine, résistant au feu et aux déformations de l’humidité et de la chaleur. On l’utilise souvent avec des paquets en bois ou stratifié. Le prix au mètre linéaire des plinthes MDF est de 4,5€ en moyenne. Les plinthes MDF s’achètent dans tous les magasins de bricolage comme Saint Maclou par exemple.

Moins populaires, les plinthes en PVC peuvent être ou non électriques, et donc chauffantes. Souvent creuses, elles servent à masquer et sécuriser le passage de câbles le long d’un mur. Les plinthes PVC coûtent en moyenne 5€ par mètre. Pour les modèles chauffants, le prix est beaucoup plus élevé (tout savoir sur les plinthes chauffantes).

Le carrelage est encore très apprécié, notamment pour les pièces d’eau : cuisine et salle de bains. Les carreaux préférés sont en grès cérame, terre cuite ou ardoise et offrent des possibilités décoratives infinies. Il est possible de couper des carreaux de carrelage pour sol afin de faire soi-même ses plinthes carrelage. Pour plus de facilité, il est conseillé d’acheter directement des plinthes en carrelage aux bonnes mesures. Concernant le prix des plinthes carrelage, il faut compter environ 6€ le mètre.

Les plinthes en inox, aluminium et plâtre existent, mais sont souvent faites sur mesures, les deux premières en raison de la difficulté à couper le métal proprement, et les dernières pour des raisons esthétiques, car elles sont souvent accompagnées de moulures dans les grands appartements haussmanniens.

 

Travaux de pose des plinthes

 

Considérées comme des finitions, les plinthes ont pourtant un grand rôle à jouer dans l’esthétique, le confort et la pérennité d’un revêtement sol et mur, dont elles opèrent la jonction. La pose des plinthes peut se réaliser de plusieurs manières, en fonction des plinthes, certes, mais aussi de la configuration des murs et du sol. Pour un sol en parquet ou un carrelage, il est indispensable de poser cet accessoire décoratif. Il existe des plinthes à coller, clouer, visser ou encore clipser. Découvrez les étapes des travaux de pose des plinthes.

 

Faire un schéma des mesures et coupes des plinthes

Pour commencer l’installation des plinthes après la pose d’un parquet, il convient de faire un schéma de la pièce concernée. Ainsi, vous pourrez reporter la configuration de la pièce et des angles et y noter la longueur de chaque mur qui recevra une plinthe. Il est essentiel de bien mesurer les longueur des murs, les angles ainsi que les éventuelles découpes de finition pour le passage de câbles par exemple.

 

Peindre ses plinthes avant la pose

Si vous optez pour des plinthes à peindre, il faut appliquer la peinture avant de fixer les plinthes aux murs. Les plinthes à peindre permettent d’obtenir une couleur très proche du revêtement posé au sol ou encore une couleur décorative. Pour ne pas abîmer le mur ou le sol avec d’éventuelles tâches de peinture, il convient de peindre ses plinthes avant de commencer la pose. Si vos plinthes nécessitent d’être peintes, il faut opter pour une peinture pour bois.

 

Comment découper les plinthes ?

Il est presque toujours nécessaire de découper les plinthes pour avoir les mesures correctes pour sa pièce. Il y a deux types de découpe : la découpe droite pour un chambranle de porte, et la découpe biseautée pour les angles. Attention, la découpe des plinthes en bois et en carrelage nécessite des outils différents. Dans le cas du bois, un peu de précision et une scie sont nécessaires. Pour le carrelage, il faudra avoir à sa disposition une disqueuse électrique à disque diamant.

Tout d’abord, marquez les plinthes à découper avec un crayon, pour savoir où couper. Pour un chambranle de porte, la coupe droite demande de bloquer simplement la plinthe en bois ou en carrelage et de la couper droit, en polissant le résultat pour obtenir une surface homogène.

Pour un angle, il faut couper deux plinthes à 45° de manière inverse et complémentaire, pour obtenir un angle unique de 90°. C’est une opération un peu plus délicate. Pour le carrelage, on ne coupe pas, car les carreaux sont plus fins et l’espace entre ceux-ci sera simplement comblé par le joint. Pour le bois, en revanche, une scie à mains risque de vous donner un résultat peu précis. Si vous en avez une, il vaut mieux utiliser une scie électrique à onglet.

La meilleure solution pour couper des plinthes au niveau des angles (rentrants et sortants), une boite à onglets et une scie à bois sont les outils parfaits. Il faut dans la plupart des cas, si les murs du logement sont droits, procéder à une coupe des plinthes à 45°. La boîte à onglets permet cette coupe très facilement pour un prix de moins de 20€. Il est conseillé d’opter pour la boîte à onglets spéciale plinthe en bois et non en PVC. Dans le cas de murs pas droits, il convient d’utiliser une équerre Wolfcraft pour mesurer l’angle des deux murs.

Une fois les découpes des plinthes terminées, il faut poncer les bordures coupées avec du papier de verre pour lisser la surface et permettre des raccords parfaits. Il s’agit d’ébavurer les coupes.

comment couper plinthe

Comment couper une plinthe ? La découpe en angle rentrant ou sortant : trucs et astuces pour couper des plinthes.


 

Poser des plinthes à coller

Les plinthes à coller sont les plus populaires pour leur facilité de fixation au mur. En effet, il suffit d’encoller le dos des plinthes puis de les fixer sur le mur. De plus, le matériel à avoir est très sommaire : un pistolet à cartouche et des cartouches de colle pour plinthes.

Pour coller une plinthe au mur, il faut appliquer un serpentin de colle au dos de la plinthe. Ensuite, positionnez la plinthe contre le mur et appuyez fortement environ 20 secondes pour laisser le temps à la colle de prendre. Enfin si vous avez des espaces entre la plinthe et le mur, il est recommandé d’opter pour du mastic acrylique qui permettra dans une certaine mesure de combler les espaces.

Certaines colles permettant de fixer instantanément une plinthe. Dans ce cas, il sera impossible de corriger un mauvais positionnement mais la prise sera durable.

coller plinthe mur

Comment fixer une plinthe murale ? Découvrez les travaux à faire pour coller une plinthe au mur.


comment poser plinthe au mur

Comment poser une plinthe au mur ? Il convient de positionner la plinthe à poser pour de la presser contre le mur.


 

Poser des plinthes à clouer ou visser

Dans le cas de plinthes à clouer ou visser, la méthode est similaire. Il s’agit principalement des plinthes en bois qui sont concernées par ce système de fixation. On adaptera le type de clou au mur sur lequel est posée la plinthe. Des clous et vis en acier, pour un mur en maçonnerie, ou bien des pointes à tête d’homme classiques pour un mur en placo-plâtre, tandis que des pointes torsadées placées dans les montants seront nécessaire dans le cas d’un mur creux.

Pour poser des plinthes à clouer ou visser, positionner la plinthe correctement contre le mur et clouez ou vissez la au mur. Il est recommandé d’être deux pour réaliser les travaux de pose des plinthes à clouer ou visser : une personne qui positionne la plinthe, une seconde qui procède au clouage ou vissage.

clouer une plinthe au mur

Comment clouer une plinthe au mur ? Pour fixer une plinthe murale, il est possible de la clouer ou la visser.


 

Poser des plinthes à clipser

Vendues en kit, il vous faut une perceuse pour visser les clips à 20 ou 50 cm les uns des autres, selon la longueur des plinthes au niveau des repères sur chaque plinthe. Après avoir installé une cheville dans le trou, il faut visser le clip, puis placer la plinthe au dessus des clips et les pousser jusqu’à ce qu’elles s’encastrent correctement.

 

Devis pour poser des plinthes

 

Si vous souhaitez passer un professionnel pour la pose des plinthes, il faut faire des devis pose plinthes. Vous avez la certitude d’avoir des plinthes correctement installées et surtout, vous n’aurez aucun problème pour la coupe des angles rentrants et sortants. Pour avoir des devis pour l’installation de plinthes, renseignez simplement le formulaire de devis :

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Auteur: Pro travaux

Partager cet article sur

1 commentaire

  1. Visser les plinthes, quelle horreur ! Le clouage est possible, il faut alors utiliser des pointes têtes hommes, puis les chasser légèrement avec un chasse-clou (c’est à dire enfoncer la tête de 2 à 3 mm dans la plinthe) ensuite recouvrir la tête avec un mastic silicone ou acrylique de la couleur de la plinthe et voila, le clou est quasi invisible. On peut parfaire la pose en faisant un joint entre la plinthe et le mur avec un mastic acrylique de la couleur de la plinthe ou en blanc. Résultat impeccable !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *