Travaux et bricolage maison

Poser du carrelage sur du carrelage

Poser du carrelage sur du carrelage, est-ce réalisable? Quel est l’intérêt de mettre du carrelage sur du carrelage ? Et dans ce cas, comment bien le faire pour obtenir un résultat satisfaisant et durable ? Poser du carrelage sur du carrelage, c’est avant tout économique !

 

Pourquoi poser du carrelage sur du carrelage ?

 

Un carrelage bien posé peut durer extrêmement longtemps et en cas de changement de propriétaire, ou de projet de rénovation de la maison, il peut s’avérer nécessaire. Pour des raisons esthétiques en faisant disparaître un ancien carrelage pour en poser un nouveau. Or, ce n’est pas si simple. En effet, enlever du carrelage proprement demande beaucoup d’efforts et de moyens, voire l’intervention d’un professionnel. Poser du carrelage sur un ancien carrelage s’avère une excellente solution financièrement parlant.

Il vaut mieux poser un revêtement de carrelage sur un carrelage en bon état que sur un sol irrégulier et mal nettoyé de son précédent carrelage.

Hormis une légère perte de hauteur de pièce, qu’il convient de bien calculer (additionner l’épaisseur du carreau et la colle. Pour un carreau classique de 1cm, on compte en général entre 5 et 10 mm de colle. Ce sont donc entre 1,5 et 2 cm de hauteur perdue). Dans une pièce assez basse de plafond, pour les portes et en cas de meubles sur mesure, il faut le prendre en compte pour anticiper cette perte, qui peut aussi, si minime soit-elle, être perceptible aux usagers de la pièce et donner une sensation de restriction de l’espace.

 

Avant d’installer du carrelage sur du carrelage

 

Bien entendu, cette manœuvre n’est pas réalisable n’importe comment et dans n’importe quelle situation. Il faut auparavant s’assurer de certains critères, et avoir déjà procédé à quelques travaux pour préparer le sol. Sur un sol mal préparé, le nouveau carrelage ne tiendra pas bien et deviendra vite une source de problèmes.

Quels sont les éléments à prendre en compte ?

  1. L’ancien carrelage doit être sain : vérifiez qu’il n’y a ni taches d’humidité ni salpêtre sur et entre les dalles. Si c’est le cas, il faut trouver la source de la fuite et assainir la surface avant de débuter les travaux.
  2. L’ancien carrelage doit être solide. Après un rapide coup d’œil général, la meilleure manière de déceler d’éventuels carreaux défaillants est de tapoter chacun rapidement. Si l’un d’entre eux sonne creux, c’est qu’il est décollé. Il faut s’assurer que tous les carreaux sont solidement posés au sol avant de commencer.
  3. L’ancien carrelage doit être plan. La planéité du plan est fondamentale, un léger écart sera décuplé sur la nouvelle couche. Une règle rigide de 2m de long posée au sol permet de repérer les zones irrégulières. Un creux inférieur à 5 ou 6 mm peut être compensé par une couche de colle supplémentaire. Au-delà, il vaut mieux carrément supprimer le carreau et combler l’espace avec une couche de colle ou de mortier.

S’il y a beaucoup trop de carreaux de carrelage en mauvais état, il faudra faire un ragréage de surface pour corriger les défauts de nivellement. Si les défauts excèdent 7 mm, il est conseillé de faire un ragréage.

Besoin de l’aide d’un expert ? Recevez 3 devis de professionnels pour vois aider dans la couverture de votre sol.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Mettre du carrelage sur du carrelage

 

Votre sol est sain, solide et plan ? Vous pouvez préparer le commencement des travaux. Pour cela, il vous faut un peu de matériel et le respect des étapes de pose, moyennant quoi vous obtiendrez un sol propre, solide et durable.

 

Matériel pour la pose du carrelage sur carrelage

Pour réaliser dans de bonnes conditions la pose d’un carrelage sur un carrelage préexistant, il vous faut du matériel classique de pose de carrelage.

  • Pour coller les carreaux de carrelage, du mortier-colle, en pâte ou en poudre. La poudre se présente sous forme de sacs de 25kg, vendus entre 6,5 et 25€, selon la qualité désirée. En pâte, des pots de 15kg pour 31€ ou de 5kg pour 17€.
  • Pour étaler la colle, vous aurez besoin d’une truelle (entre 4 et 7€) et d’une spatule crantée (5€).
  • Pour prendre correctement les mesures, il faut un fil à plomb (entre 4 et 15€), un niveau à bulle (entre 16 et 28€). Pour une bonne règle rigide de 2m, il faut compter de 17,5€ à 28€.
  • Un paquet de 250 croisillons de carrelage coûte un peu moins de 2€ sur internet.

Pour préparer le sol avant la pose et s’assurer une bonne emprise, il vous faudra un peu de matériel.

  • Une lessive classique, type lessive Saint-Marc, pour un carrelage normalement sale. Il existe des lessives spéciales pour supprimer tout résidu de vieux ciment sur le carrelage qui risquerait d’entraver l’adhérence du nouveau ciment. Cette lessive se trouve en bidons de 1L (7€), 2L (13€), 5L (27€).
  • Un primaire d’accrochage disponible aussi en conditionnement de 1L (12€), 2L (19€), 5L (36€).

 

Préparation de l’ancien carrelage

Tout d’abord, réaliser un un bon lessivage pour dégraisser efficacement le sol. Avant le dépoussiérage du sol, il faut raboter le bas des portes à la mesure de l’élévation prévue et en anticipant une petite marge.

Si le carrelage est recouvert d’un autre revêtement (moquette, linoléum), il faut le retirer manuellement, gratter et nettoyer soigneusement toutes les traces de caoutchouc. Si des traces de ciment le recouvrent, une lessive particulière peut en venir à bout. Le mortier-colle n’adhèrera pas sur un sol parfaitement lisse.

Deux possibilités s’offrent alors à vous : utiliser une meuleuse pour abraser grossièrement le sol ou passer un primaire d’accrochage pour augmenter l’adhérence de l’ancien carrelage. Le primaire d’accrochage s’applique très facilement à l’aide d’un rouleau comme si vous repeignez votre sol.

Ensuite, vous pouvez entamer le processus de pose, en utilisant éventuellement un ciment à adhérence améliorée. La pose en elle-même répond aux mêmes exigences qu’une pose sur une chape classique : une fois le primaire d’accrochage sec, ce qui prend environ 2h et le mortier-colle prêt, il faut donc :

  • Enduire le sol avec la spatule crantée, qui est spécifique au carrelage et permet de lui assurer une meilleure tenue.
  • ET en répandre de petites quantités à l’aide de la truelle sur le dos des carreaux de carrelage.
  • Faire les joints de carrelage
carrelage sur carrelage

Carrelage sur carrelage – Source : www.maconnerie-martinez.fr

poser du carrelage sur du carrelage

Poser du carrelage sur du carrelage – Source : www.maconnerie-martinez.fr

Au fur et à mesure, nettoyez les bourrelets de mortier qui débordent.

Continuez la pose du carrelage de manière classique sur l’ensemble de la surface à recouvrir.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *