Travaux et bricolage maison

Rénovation d’une grange en habitation

Comment transformer une grange en habitation ? Quelles sont les étapes de rénovation d’une grange en habitation ? Quelles sont les autorisations nécessaires pour pouvoir effectuer ce type de travaux ? Quel est le prix d’aménagement d’une grange ? Comment calcule-t-on le prix de rénovation d’une grange ?

Vous avez craqué pour une grange. Surface habitable importante, charme atypique… Sur le papier, l’achat d’une grange à rénover peut paraître une bonne affaire, lorsqu’on est prêt à faire des travaux. Mais attention ! La transformation d’une grange en habitation doit respecter la réglementation en vigueur, et nécessite des autorisations. Il faut également prendre en considération l’importance des travaux à effectuer, et donc bien calculer son budget. Maison en travaux vous dit tout pour transformer une grange en une charmante habitation.

 

Transformer une grange en habitation

 

Coup de cœur à la campagne, héritage familial ou investissement financier, la rénovation d’une ancien grange peut faire rêver. Mais le rêve peut vite se transformer en cauchemar si vous ne vous êtes pas renseigné au préalable sur les formalités à accomplir pour changer la destination. Il vous faudra généralement déposer un permis de construire, qui nécessite de bien avoir pensé votre projet en amont. Il faudra donc identifier rapidement les autorisations à obtenir et les travaux à effectuer.

transformer grange en habitation

Pour transformer une grange en habitation, il faut avoir les autorisation pour rénover sa grange


 

Autorisations nécessaires à la transformation d’une grange

Vous êtes tombé sur la grange de vos rêves, et vous voulez la transformer en habitation. Avant toute chose pour vous prémunir d’une mauvaise surprise, faîtes ajouter au compromis de vente une clause suspensive d’obtention d’un permis de construire, avec un délai suffisant pour que vous puissiez faire machine arrière en cas de refus.

Cette étape est très importante, car votre grange peut nécessiter un changement de destination. En tant que grange, elle est effectivement considérée aux yeux de l’urbanisme comme un bâtiment à usage agricole, et non habitable. Il va donc falloir changer ses caractéristiques aux yeux de l’administration pour obtenir un permis de construire. Renseignez-vous également sur le plan local d’urbanisme en vigueur dans la commune. Si la grange est isolée, il est possible qu’elle soit en zone non constructible ou sous le coup d’une interdiction de changement de destination !

Pensez également à faire les démarches pour la viabilisation du terrain (assainissement, électricité, eau, gaz). Si elles doivent être réalisées, la distance devra être la plus courte possible. Si la distance est trop importante votre demande de permis de construire pourra être refusée. Enfin, si la surface à réhabiliter dépasse les 170 m², vous devrez obligatoirement mandater un architecte pour pouvoir valider votre demande.

 

Plan d’aménagement d’une grange

Vous pourrez ensuite déposer votre demande de permis de construire. Elle sera examinée par la DDE, la direction départementale de l’équipement. Vous devrez fournir un plan de cadastre, un plan de la propriété à l’échelle entre 1/50e et 1/500e, une fiche caractéristique, et un plan de façade avant et après les travaux. On vous demandera également un visuel définitif de la réalisation pour vérifier son intégration dans le paysage. Enfin, il existe plusieurs cas particuliers qui pourraient compliquer votre demande : si la bâtisse est en zone agricole, la chambre d’agriculture et la direction départementale de l’agriculture donneront également leur avis. Si un monument historique est à proximité ou que la grange se situe en zone classée, l’architecte des Bâtiments de France sera également sollicité pour valider ou non votre demande. Les services administratifs auront six mois pour donner suite à votre projet. En cas de non réponse, l’accord sera considéré comme tacite.

 

Etape de rénovation d’une grange

 

Généralement, une ancien grange est construite sur un modèle plutôt basique : quatre murs, une charpente et une toiture. Lors de vos visites dans votre futur bien à modifier, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels pour estimer les étapes de rénovation de la grange et modification de la bâtisse. Même si la surface à créer est inférieure à 170 m2, le concours d’un architecte est fortement recommandé pour étudier au mieux les possibilités offertes par votre grange. Il vous permettra également d’avoir à votre disposition des visuels explicites de votre projet à fournir auprès des instances administratives.

Faites intervenir également des artisans spécialisés (couvreur, maçon, charpentier) pour évaluer le montant des travaux de rénovation importants.

Commencez par réaliser les travaux de viabilisation si besoin. Ces travaux sont importants à tous les égards : ils demandent du temps et surtout de la main d’œuvre. Des tranchées vont être creusées, des câbles enterrés… Il vaut mieux commencer par ce type de gros œuvre ! Vous pouvez ensuite faire appel à des maçons pour couler une dalle à l’intérieur de votre habitation, et réaliser les ouvertures des différentes fenêtres que vous souhaitez installer. Occupez-vous ensuite de la toiture et de la charpente, en n’oubliant pas bien évidemment les étapes d’isolation. Faites plusieurs devis auprès de différents professionnels pour la rénovation de votre grange.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Prix d’aménagement d’une grange

 

Le prix d’aménagement d’une grange dépendra de plusieurs facteurs à prendre en compte. Cela représente un investissement non négligeable en général, puisque le bâtiment doit être transformé en une habitation vivable, c’est à dire isolée, aménagée et dotée des commodités habituelles. Il convient donc de bien établir son budget avant de céder à un coup de cœur pour une ancienne ferme ou écurie.

 

Calculer le prix pour rénover une grange

Le prix de rénovation d’une grange dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, il faut identifier les travaux de rénovation à effectuer : isolation, charpente, toiture, viabilisation, ouverture des fenêtres, maçonnerie, dalle… Suivant l’état de vétusté de la grange et sa taille, les prix pourraient s’envoler rapidement et passer du simple au double. Vous devrez également identifier quels types de travaux nécessiteront l’intervention de professionnels, et lesquels vous pourrez réaliser par vous-même. N’hésitez pas à faire établir des devis pour la réhabilitation de votre grange par plusieurs professionnels pour comparer les prix et faire jouer la concurrence. Et si vous faîtes appel à un architecte, établissez bien le budget maximum que vous aurez pour pouvoir aménager au mieux votre grange.

prix renover grange

Le prix de rénovation d’une grange est variable en fonction des types de travaux à prévoir et des matériaux choisis


 

Prix d’une rénovation de grange

Généralement, il faudra compter en moyenne entre 500 et 1000 euros du mètre carré pour rénover une grange, selon le type de matériaux choisi et l’état général de la bâtisse. Un prix moyen qu’il faudra relativiser puisque chaque chantier est différent et possède ses propres caractéristiques. Il faudra ajouter à ce prix les travaux de viabilisation, compris entre 5 000 et 15 000 euros.

Pour résumer, il faudra compter un budget de 50 000 à 100 000 euros pour 100 m² de surface à rénover et aménager.

Les principaux postes de dépenses pour restaurer une ancienne grange sont la toiture, les menuiserie, l’assainissement, la chaudière, l’électricité. De plus, il est important de prendre en compte les différents travaux de maçonnerie qui consisteront à revoir l’isolation des murs intérieurs et extérieurs.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *