Travaux et bricolage maison

Poser une dalle flottante

Comment poser une dalle flottante ? Quelles sont les étapes de pose d’une dalle flottante ? Pour quel type de travaux doit-on poser une dalle flottante ? Quel est le prix de pose d’une dalle flottante ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations et les conseils pour poser une dalle flottante.

Les dalles flottantes sont aussi bien présentes en rez-de-chaussée qu’à l’étage. On qualifie la dalle de flottante car elle n’est pas solidaire des murs ou du sol.

En effet, on coule cette dalle au dessus d’un espace permettant ainsi de faire passer les conduites électriques, canalisations et également d’isoler le sol.

En béton, elle se coule traditionnellement au dessus d’une épaisseur d’isolation thermique en respectant une méthode précise. Nous allons voir dans cet article comme poser une dalle flottante et le tarif de pose d’une dalle flottante.

 

Pour quel projet poser une dalle flottante ?

 

La technique de la dalle flottante est beaucoup utilisée en construction. La dalle flottante se présente sous la forme d’une large plaque en béton posée sur une armature en fer et renforcée par des ferrailles, le plus souvent des treillis soudés, et revêtue d’une isolation thermique.

Son utilisation est par contre déconseillée sur les terrains en pente, non pas pour une mauvaise tenue, mais pour les frais de remblaiement qui peuvent faire très vite monter la note.

Ce type de dalle (appelée aussi chape de béton) est souvent utilisée en intérieur. Mais vous pouvez opter pour une dalle flottante pour votre terrasse sans aucun problème. Le fait qu’elle soit « suspendue » au-dessus du sol permet une bien meilleure isolation et évite les remontées humides. La dalle reste saine.

 

poser une dalle flottante

Un dalle flottante se coule aussi bien pour les projets travaux intérieurs que les projets travaux extérieurs.


 

La dalle flottante est également très appréciée en étage notamment lorsqu’il s’agit de placer un plancher avec une isolation du sol ou encore un plancher chauffant. Comme elle n’est pas solidaire des murs et du sol, le réseau de tuyaux est beaucoup plus facile à poser.

Vous trouverez dans la vidéo suivante un exemple de projet illustrant la pose d’une dalle flottante :


 

Matériaux nécessaires pour poser une dalle flottante

 

Pour réaliser une dalle flottante, vous allez avoir besoin de divers matériaux afin que les couches successives soient bien respectées avant de couler le béton. Vous devrez donc prévoir :

  • Le treillis soudé : ce sont les ferrailles qui vont venir consolider votre dalle
  • Des plaques de polyuréthane expansé : elles vont constituer l’isolation thermique. Vous pouvez aussi opter pour d’autres types d’isolant comme du polystyrène ou encore de la laine minérale
  • Un film plastique de type polyane : pour protéger les tuyaux et l’isolant
  • Des sacs de ciment : prévoyez en nombre suffisant pour couler l’ensemble de la surface
  • Du sable et du gravier : à mélanger au ciment pour obtenir le béton

Vous aurez également besoin d’une bétonnière, de seaux ou de brouettes pour transporter le ciment, de truelles et de règles de maçon pour tirer le ciment.

 

Étapes de pose d’une dalle flottante

 

Avant de commencer les travaux de pose pour la dalle flottante, assurez-vous que votre installation électrique et votre plomberie est en place si jamais des câbles et tuyaux passent sous le sol.

N’oubliez pas de fixer les tuyaux et câbles avec des colliers spéciaux.

Voici les étapes pour couler une dalle flottante :

  1. Prenez votre isolant et découpez des morceaux que vous glisserez dans les espaces entre les tuyaux. Puis, placer des plaques d’isolant entières sur les tuyaux afin de recouvrir l’ensemble de la surface
  2. Placez un film plastique sur l’isolant afin d’éviter que le béton ne coule sur les tuyaux
  3. Disposez votre treillis soudé. Si vous avez opté pour des ferrailles, attachez-les entre elles
  4. Coulez votre béton sur les ferrailles. Il faut que la surface soit la plus plane possible.
  5. Utilisez une règle de maçon afin de tirer le béton. Cette étape étant physiquement difficile, n’hésitez pas à vous faire aider.
Attention, le béton ne doit pas avoir le temps de prendre avant que vous n’ayez étalé et lissé toute la surface. Pour que cela soit plus facile, vous pouvez mettre un retardateur ou un fluidifiant dans votre ciment ou utiliser un béton autonivellant.

Une dalle flottante doit faire en moyenne 6 cm d’épaisseur. Vous devez compter 2 cm minimum pour l’isolant. Il faut donc une épaisseur minimale total de 8 cm. Tenez compte de cette mesure pour vos fenêtres et portes. Si vous avez un plancher chauffant à installer, il faut compter encore 5 bons cm de plus. Une dalle flottante peut aller jusqu’à 15 cm d’épaisseur.

Dans le cas de la pose d’un plancher chauffant, entre l’étape 2 et l’étape 3, installez votre réseau de gaines de chauffage. Puis procédez comme décrit ci-dessus dans le processus de pose de la dalle flottante.

Enfin, sachez que si vous souhaitez obtenir une surface réellement plane, vous serez sans doute amené à terminer le travail par une chape fine liquide.

 

Prix de pose d’une dalle flottante

 

Dans le prix de pose d’une dalle flottante, il vous faudra distinguer le prix des matériaux et le tarif d’un professionnel (si vous faites réaliser votre pose par un artisan professionnel).

Quel que soit votre choix, sachez que de couler une chape est un travail difficile et contraignant. Il est donc plus prudent d’effectuer les travaux avec l’aide d’une personne ayant de l’expérience ou tout simplement de le confier directement les travaux à un professionnel.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Prix des matériaux

Les matériaux utiles pour une dalle flottante sont évalués aux prix suivants :

  • Treillis soudéde 1.40 X 2.20 : entre 4 et 6 € suivant l’épaisseur
  • Béton: Prix indiqués pour un sac de 40 kilos :
    • Sac déjà prêt : 8 à 12 €
    • Ciment : 7 à 9 €
    • Sable : 3 € le sac
    • Gravier : 3 € le sac
  • Isolant: de 2 à 20 € le m2 selon l’épaisseur et les caractéristiques

 

Tarif de pose d’une dalle flottante

La pose d’une dalle flottante nécessite une bonne technicité pour un rendu propre.

Si vous faites appel à un professionnel, le tarif de pose d’une dalle flottante variera entre 25 et 40 euros le m2.

Cette fourchette de prix inclue le coût de la main d’oeuvre et des matériaux.

Le prix d’une dalle flottante au m2 variera en fonction du projet (type d’isolant, épaisseur, destination du projet). Pour plus de précisions, n’hésitez pas à une demande de devis afin d’obtenir une meilleure estimation du prix d’une dalle flottante selon votre projet.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *