Travaux et bricolage maison

Comparatif des chauffages au sol

Quels sont les différents types de chauffage au sol ? Quel est le prix d’un chauffage au sol ? Comment choisir son chauffage au sol ? Travaux Bricolage vous présente un comparatif des chauffages au sol.

Le chauffage au sol est un mode de chauffage très confortable permettant de diffuser facilement de la chaleur dans des pièces de toutes dimensions et de manière homogène.

Son coût d’installation est plus élevé que celui d’un système de chauffage traditionnel. Un investissement plus grand comparé à d’autres solutions de chauffage mais qui sera facilement amorti dans le temps, le chauffage au sol permettant de réduire significativement les dépenses énergétiques.

Niveau confort, le chauffage au sol est un vrai plus dans le quotidien. Il permet en effet de chauffer la pièce de façon rapide et efficace.

Enfin, si vous optez pour un chauffage au sol, il ne faut pas négliger l’espace supplémentaire disponible dans la pièce pour l’aménagement et l’ameublement. En effet, plus besoin de consacrer un ou plusieurs pans de mur à la pose des radiateurs.

Nous présenterons dans cet article un comparatif des chauffages au sol et les informations sur les prix d’un chauffage au sol selon votre choix d’installation.

 

Les différents types de chauffage au sol

 

Pour un projet d’installation de chauffage au sol, vous aurez le choix entre 2 types de système de chauffage au sol  :

  • Le chauffage au sol électrique
  • Le chauffage au sol hydraulique

Le principe du chauffage au sol repose sur une installation de câbles chauffants à distribuer sur l’ensemble de la surface au sol à chauffer. On transforme ainsi le sol en un vaste radiateur. Pour l’alimentation de cette surface on utilisera soit un système électrique soit un système hydraulique.

Le sol répandra une chaleur douce qui se diffusera de manière uniforme dans l’ensemble de la salle.

Avant l’installation d’un chauffage au sol, il faudra étudier la faisabilité du projet en fonction notamment de la configuration de la pièce et de la nature du sol.

 

Le sol chauffant électrique

Il existe deux procédés de chauffage au sol électrique, aux formalités d’emploi et de mise en œuvre différentes  :

  • Le plancher rayonnant électrique (PRE)
  • Le plancher chauffant électrique à accumulation

Le plancher rayonnant électrique est le système le plus couramment installé. Simple à contrôler, le plancher rayonnant électrique est une solution parfaite à mettre en place en rénovation.

Le plancher chauffant électrique à accumulation est lui adapté au climat rigoureux. Aussi appelé plancher mixte, il possède la capacité de stocker les calories pendant les heures creuses pour les restituer le jour.

Ce type de chauffage au sol permet de combiner d’autres éléments à l’installation : radiateurs, plinthes chauffantes ou plafond chauffant.

 

Le plancher chauffant hydraulique

Le plancher chauffant hydraulique sera un système similaire à un radiateur. On chauffera ici de l’eau qui dégagera de la chaleur et chauffera le sol.

Les travaux menés en rénovation seront assez lourds. Ce système est donc principalement utilisé en construction.

Pour le système d’alimentation du réseau on pourra utiliser 3 sources différentes :

Pour un système relié à une pompe à chaleur, il faudra que celle-ci soit de type géo-thermique ou aéro-thermique.

 

Poser un sol chauffant

 

Pour un projet de chauffage au sol, il faudra déterminer si le projet est réalisable en fonction des éléments suivants :

  • Situation des travaux (construction ou rénovation)
  • Nature du sol
  • Nature du revêtement au sol prévu
  • Climat et besoin en chauffage

En dessous du système de chauffage, on installera un panneau isolant adapté à accueillir le système. Un fois les câbles ou tuyaux installés, une chape sera ensuite coulé. Enfin on posera le revêtement.

Pour un système électrique, le système doit être testé et mis sous tension avant de couler la chape. Pour un système hydraulique, il faudra également activer le système et le mettre sous pression pour éviter ensuite tout type de dégradation de la chape.

Le revêtement au sol ne doit pas être trop épais et suffisamment conducteur pour que le chauffage au sol puisse être efficace. Parmi les divers matériaux conciliables avec un système de chauffage au sol on peut citer :

  • Le carrelage : idéal par sa conductivité
  • Le parquet en bois : dans la mesure où la nature du parquet est adapté pour chauffage au sol
  • Le revêtement en linoléum : est tout à fait compatible avec une colle adaptée

 

choisir son chauffage au sol

La pose du système est assez complexe. Pour la plupart des installation, un panneau d’isolation est posé au sol avant qu’on n’installe le système. Une chape vient ensuite recouvrir le tout.


 

La pose d’un chauffage au sol reste un projet compliqué. Le système peut s’avérer dangereux si la pose est mal menée. Ce type de travaux doit être réalisé par un professionnel compétent.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Pour les travaux d’installation d’un chauffage au sol, il faudra prévoir une hauteur au sol minimum pour l’installation du système. Selon la configuration de la maison, un décaissement peut être nécéssaire.

Les travaux d’installation de chauffage au sol hydraulique sont plus difficile à réaliser en rénovation qu’en construction. Si vous êtes sur un projet de rénovation, mieux vaut vous orienter vers un système électrique.

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’information sur le prix et la pose d’un sol chauffant.

La pose dans toutes les pièces du logement n’est pas obligatoire. A vous de voir si l’ensemble des pièces doit être équipé ou non par le même système.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *