Travaux et bricolage maison

Prix et pose du carrelage sans joint

Comment poser du carrelage sans joint ? Quel type de carrelage choisir pour un projet de carrelage sans joint ? Quelle est la différence entre un carrelage clipsable (avec strictement aucun joint) et un carrelage dit « carrelage rectifié » ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations sur le prix et la pose du carrelage sans joint.

Le carrelage est un revêtement présent dans la quasi totalité des foyers. Il faut dire qu’il a pour avantage de proposer un très beau rendu et un esthétisme sans égal tout en assurant un entretien facile. La pose de carrelage est par contre souvent associée à une tache fastidieuse qui demande beaucoup de préparation et une certaine maîtrise.

Nous verrons que ce n’est pas forcement le cas. D’autre part certains reprochent au carrelage la présence des joints disgracieux. On peut cependant s’y soustraire et poser un carrelage sans joint (ou presque).

 

Les types de carrelage sans joint

 

Quand on parle de carrelage sans joint, on distingue deux technologies différentes :

  • Le carrelage rectifié : avec ce type de carrelage, les joints sont toujours présents mais ils sont réduits au maximum. Le rendu est ainsi plus uni avec des angles parfaitement nets. La pose de ce carrelage se fait avec des  joints de 2 millimètres de largeur (le minimum requit par le DUT en la matière).
  • Le carrelage clipsable : ce type de carrelage est absolument sans joint. Par le même principe que le parquet flottant, le carrelage clipsable se pose simplement par emboîtement. Celui-ci est par contre ni collé ni scellé.

Nous allons voir en détails ces 2 types de carrelage, ainsi que la pose et le prix du carrelage sans joint selon les technologies évoquées.

 

Pose du carrelage rectifié

 

Le carrelage rectifié est un carrelage qui a subi une étape supplémentaire lors sa fabrication. Les bords sont taillés à l’aide d’un disque au diamant qui permet d’obtenir un carrelage parfaitement uniforme demandant seulement un joint de 2 millimètres.

Il faut rappeler que dès lors qu’un carrelage est collé ou scellé au sol, les joints sont obligatoires. Le DUT requiert un joint d’un minimum de 2 millimètres, un minimum qui peut être atteint seulement avec du carrelage rectifié.

 

Comment poser du carrelage rectifié ?

Poser du carrelage rectifié est par contre une tache un peu plus complexe que la pose d’un carrelage traditionnel (qui est par ailleurs déjà compliqué). Ce type de pose s’adresse donc plus aux bricoleurs avisés et encore. Mieux vaut faire appel à un carreleur professionnel pour la pose d’un carrelage rectifié.

Le carrelage rectifié est à manipuler avec précaution car les angles ne doivent pas subir de choc avant la pose (sous peine de remettre en cause l’uniformité des carreaux). Le joint est de seulement 2 millimètres, autant dire que c’est un travail de précision et une pose au millimètre.

Le carrelage rectifié s’adapte pratiquement à toutes les surfaces. Il peut même être posé sur un chauffage au sol. Par contre, les joints devront être épaissis pour permettre la dilatation lors de la mise en chauffe du sol en question.

Pour la pose du carrelage rectifié, il faudra utilisé une colle adaptée et de pratiquer un double encollage. La pose se fait comme la pose d’un carrelage classique sauf que le joint sera de 2 millimètres.

 

poser du carrelage rectifié

Pour une touche esthétique supplémentaire on peut choisir un joint ton sur ton avec la couleur du carrelage (les joints de 2 millimètres étant alors très discrets).


 

Quel type de carrelage rectifié choisir ?

Dans le choix du type de carrelage, il faudra que le matériau qui compose le carreau soit éligible à une pose avec des joints de 2 millimètres.

Il faudra donc exclure les carreaux de terre cuite et les carreaux étirés dont les joints doivent être d’au moins 6 mm de large.

Pour le type de sol, il faudra également veiller à ce que la pose d’un carrelage rectifié soit possible. Par exemple impossible de poser du carrelage rectifié sur un plancher électrique rayonnant où la largeur des joints doit être d’au moins 4 mm.

 

Prix du carrelage rectifié

 

Concernant le prix du carrelage rectifié, il faudra d’abord voir selon la dimension des carreaux du carrelage choisi. On trouvera les même dimensions que pour un carrelage traditionnel allant des carreaux de 10×10 jusqu’à 120×120.

Le prix variera selon le type de carrelage et sa composition. Pour donner quelques exemples de prix, le prix d’un carrelage rectifié au m2 est d’environ 25 euros pour des carreaux de 40×40 et proche de 100 euros le m2 pour des carreaux de 120×120.

 

Prix pose d’un carrelage sans joint

 

Si vous décidez de faire appel à un professionnel pour la pose du carrelage sans joint, la pose d’un carrelage rectifié vous coûtera alors un peu plus que la pose d’un carrelage traditionnel car cette dernière demande une précision exigeante et demande donc un peu plus de temps.

Le tarif de pose d’un carrelage ne se fait pas en fonction du m2 mais en fonction du temps de pose (en effet il est plus rapide de poser des carreaux de grandes tailles que des carreaux de petites tailles pour un même m2). Le tarif horaire d’un carreleur professionnel se situe entre 30 à 50 euros. Il faudra taper dans la fourchette haute pour le tarif de pose de carrelage sans joint.

Le mieux pour estimer votre projet est de faire une demande de devis pour la pose d’un carrelage sans joint. Vous pourrez ainsi comparer les devis de différents artisans et choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Enfin n’oubliez pas qu’il faudra prendre en compte le prix des matériaux pour chiffrer entièrement le coût du projet. A ce sujet vous trouverez dans l’article suivant plus d’information sur le tarif d’un carreleur et le prix d’une pose de carrelage.

 

Pose du carrelage clipsable

 

Le carrelage clipsable est une solution parfaite si vous souhaitez poser un carrelage et que vous n’avez aucune connaisse en pose de carrelage. D’autre part, il a pour avantage de ne pas être collé ou scellé au sol. Vous pouvez le poser sur tous les types de sols (même les sols chauffant) et si vous déménagez, vous pourrez même l’emmener avec vous.

Le carrelage clipsable est vraiment un carrelage sans aucun joint. Il suffira d’assembler les éléments les uns aux autres. La pose d’un carrelage clipsable demande moins d’une demi journée et vous n’aurez aucun temps de séchage. Vous pourrez reposer vos meubles tout de suite après la pose.

 

Comment pose du carrelage clipsable ?

 

Avant de poser du carrelage clipsable, assurez-vous que la surface de pose est parfaitement nettoyée.

Au besoin, effectuez des réparations ou encore un ponçage des zones défectueuses. Le carrelage clipsable se pose sur presque toutes les surfaces (même sur un autre carrelage) tant que la surface en question est lisse. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à demander conseils en magasin au moment de l’achat de votre carrelage.

Le fait que le carrelage ne soit pas collé ou scellé fragilise légèrement celui-ci. Un carrelage clipsable sera donc un peu moins résistant aux chocs comparé à un carrelage traditionnel.

La pose est donc similaire à la pose d’un parquet flottant. Il faudra néanmoins s’assurer des finitions notamment au niveau des plinthes. Vous devrez également vous procurer certains outils propre à l’installation d’un carrelage traditionnel et notamment une règle de découpe pour découper des carreaux carrelage.

Pour mieux illustrer à quoi peut ressembler une pose de carrelage clipsable, nous vous invitions à consulter la vidéo ci-dessous qui présente un exemple de pose de carrelage clipsable.

 

Prix du carrelage clipasable

 

Le carrelage clipssable est donc simple à poser mais sa technicité en fait un matériau au prix relativement élevé. Il faudra au moins compter 50 euros pour le prix d’un carrelage clipssable au m2.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *