Travaux et bricolage maison

Pose du parquet massif

Pour la pose du parquet massif, pas besoin de grandes connaissances en bricolage. Cependant une pose mal faite entraîne un parquet massif fragile et susceptible de subir des déformations. C’est pourquoi en matière de pose de parquet, mieux vaut être minutieux.

Quels sont les 2 grands types de pose du parquet massif ? Comment poser du parquet massif collé ? Comment poser du parquet massif cloué ? Quel est le principe de ces poses de parquet massif ? Enfin dans des cas particuliers, comment poser du parquet massif sur du carrelage ou sur un chauffage au sol ?

 

Outils pour la pose du parquet massif

 

Il existe plusieurs façons de poser son parquet mais les outils de pose restent les mêmes. Si vous décidez de le faire vous-même, assurez-vous de posséder les outils suivants :

  • Une règle en aluminium, qui vous servira à contrôler le niveau du sol.
  • Un maillet en caoutchouc, qui permettra de frapper le bois sans l’abîmer.
  • Une scie sauteuse, pour découper les lames de parquet.
  • Une boîte et une scie à onglet pour scier en angle droit.
  • Une truelle, pour égaliser la chape en béton.
  • Une scie égoïne pour les grosses découpes.
  • Une scie circulaire pour plus de précision.
  • Un pied-de-biche pour emboîter les lames au bord de la pièce.
  • Une spatule crantée pour enduire de colle.
  • Des barres de seuil, des quarts de rond et les plinthes pour les finitions.

Au moment d’acheter les barres de seuil, vérifiez qu’elles ne soient pas trop épaisses pour ne pas empêcher l’ouverture des portes.

 

Devis de pose de parquet massif

 

Trop de travaux pour vous ? Faites appel à un spécialiste poseur de parquet massif. Selon la pose voulue : pose seule ou avec fourniture, consultez le prix de pose d’un parquet. Faites un devis auprès de nos artisans et recevez jusqu’à 3 devis pour comparer et choisir le meilleur devis.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Pose collée du parquet massif

 

La pose du parquet massif se fait de deux façons dépendant de la nature du sol.

Petit conseil, lorsque vous poserez votre parquet, placez les lames parallèlement au sens de la lumière afin de masquer les défauts du bois.

 

Technique de pose parquet massif collé

La pose collée facilite l’entretien et offre une une plus grande durabilité. Vous pouvez poncer votre parquet un grand nombre de fois sans l’abîmer. Les bruits de pas sur du parquet collé est discret. Vous pouvez insérer une sous couche isolante avant la pose.  C’est cette méthode qu’il faut employer si vous avez un sol chauffant. Enfin, la pose collée peut être faite sur n’importe quel support.

pose colle parquet massif

Parquet massif en pose collée


 

Comment poser un parquet massif collé ?

Vérifiez que le support soit propre : nettoyé, sans résidu, peinture ou graisse. Passez un coup d’aspirateur au sol afin d’enlever toutes les poussières. Il faut que le parquet ait été stocké dans un lieu sec pendant 48 heures avant la pose.

Assurez-vous que la température ambiante soit comprise entre 15 et 25°C au moment de la pose. Vous allez enduire les lames de colle et les poser une par une. Utilisez une spatule pour cela : inclinez-la à 45°C pour enduire le support uniformément. Conservez un joint de dilatation de 8 à 10mm tout autour de la pièce et insérez des cales en bois.

Pour chaque lame posée, exercez une pression suffisante en écrasant les sillons pour s’assurer d’obtenir un encollage complet et régulier. Aidez-vous du maillet. Faites glisser le morceau suivant sur la colle afin qu’il s’emboîte bien. Pour être sûr qu’ils se soient bien enclenchés, tapotez légèrement sur le côté en n’oubliant pas d’interposer une cale pour ne pas abîmer le plancher.

Pensez à nettoyer tout de suite les tâches de colle avec de l’acétone. S’il reste des tâches après la pose, vous pouvez poncer légèrement sans risquer d’abîmer le parquet, ni de laisser de trace.

Vous n’avez plus qu’à poser vos plinthes dans l’espace laissé par les cales. Vous pouvez les coller ou les clouer au mur, tout en laissant 1 ou 2mm entre le parquet et la plinthe.

Laissez reposer votre parquet pendant 12 heures. Ce n’est qu’au bout de 24heures que vous pourrez le poncer, puis le vitrifier ou le huiler.

 

La pose collée du parquet massif en vidéo

Nous vous proposons de visionner la vidéo explicative réalisée par l’enseigne de bricolage Castorama : « Poser du parquet massif« . Vous y retrouverez toutes les étapes à respecter pour une pose collée du parquet massif.

 

Pose clouée du parquet massif

 

La pose clouée du parquet massif est la solution la plus ancienne. La pose clouée consiste à poser le parquet massif sur des solives ou lambourdes.

 

Technique de pose parquet massif cloué

Il s’agit de la pose la plus traditionnelle pour du parquet massif. Les parquets des anciennes maisons sont posés de cette façon. Tradition et durabilité sont de mise. Vous pouvez insérer une sous couche isolante et réaliser les décors dont vous avez envie : joints perdus, point de Hongrie, frises etc.

 

Comment poser un parquet massif cloué ?

La première étape consiste à disposer sur toute la pièce les lambourdes ou solives sur lesquelles seront posées les lames de parquet massif. Si vous n’avez pas de lambourdes, vous pouvez visser des cales en bois au sol.

Pour poser la première lame, partez d’un mur plein au fond de la pièce. Positionnez le premier rang de lames avec un joint de dilatation de 8 mm pour éviter que le bois ne gondole. Disposez provisoirement des cales en bois dans ce joint.  Pour fixer les lames sur les lambourdes, introduisez le clou de biais. N’oubliez pas de fixer chaque rang de lames.

Une fois le sol recouvert, vous n’avez plus qu’à poser la dernière lame. Pour ça, il vous suffit de la clouer par le dessus, avec des pointes sans tête par souci d’esthétisme.

Enfin, ajustez le seuil sur les lambourdes. Enlevez les cales du joint de dilatation. Vous n’avez plus qu’à poser les plinthes, barres de seuil et quarts de ronds. Pour les plinthes, ne les posez pas sur le parquet, laissez un espace d’1 ou 2 mm.

 

La pose clouée du parquet massif en vidéo

La vidéo « Comment poser du parquet à clouer ? réalisée par LeroyMerlin vous expliquera toutes les étapes à respecter pour la pose clouée de son parquet massif. Il ne vous reste plus qu’à suivre les conseils.

 

Cas particulier de pose de parquet massif

 

La pose du parquet massif peut se faire directement sur du carrelage ou sur un sol chauffant en respectant néanmoins quelques conditions.

 

Poser parquet massif sur carrelage

Au même titre que l’on peut poser du carrelage sur du carrelage, vous pouvez également poser du parquet massif sur du carrelage.

Comment poser du parquet massif sur du carrelage ? En collant le parquet massif. Pour que la colle adhère bien, dégraisser ou poncer le carrelage.

Il existe une autre méthode qui consiste à appliquer un primaire d’accrochage sur le carrelage au rouleau ou au pinceau. Lorsque le primaire est sec, coulez un enduit de ragréage autolissant. Il s’agit d’une chape fine qui permettra à votre colle de bien accrocher au sol.

48 heures plus tard, une fois que l’enduit est sec, collez un isolant avec de la colle spéciale parquet sur le ragréage. Laissez sécher une nuit. Vous pouvez enfin poser le parquet sur l’isolant.

Idéalement, il faut laisser le parquet quelques jours dans la pièce qui l’accueillera, afin qu’il s’adapte à la température ambiante.

 

Installer du parquet massif sur plancher chauffant

Avez-vous un chauffage au sol ? La pose collé est inévitable dans votre cas. En effet, cela assurera un meilleur diffusion du chauffage. De plus, les risques de détérioration liés aux variations hygrométriques du bois accentués par le chauffage au sol sont réduits.

Il y a quelques règles à respecter :

  • Il est impératif de couper le chauffage au sol 48 heures avant le début de la pose et ne le redémarrer qu’une semaine après.
  • La température de votre parquet ne doit jamais excéder 28°C.
  • La résistance thermique du parquet doit être inférieure ou égale à 0,15 m2.K/W.
  • Les lattes ne doivent pas excéder 90mm de largeur (130 pour les lattes en chêne).
  • Le taux d’humidité relative de l’air doit être de 45 à 55%.
  • Le taux d’humidité au sol doit être inférieur à 2% pour un support ciment et moins de 0,5% pour un support sulfate de calcium.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *