Travaux et bricolage maison

Pose du parquet contrecollé

Chaleureux et design, le parquet contrecollé est un revêtement de sol facile à entretenir et sain. En outre, il présente un avantage complémentaire : celui de pouvoir être posé sur un revêtement sol existant. C’est pourquoi, si vous êtes en quête de changement, n’hésitez plus : poser du parquet contrecollé par-dessus.

 

Comment poser un parquet contrecollé ?

 

Un parquet contrecollé peut être posé selon deux techniques :

  • Soit la pose flottante,
  • Soit la pose collée.

En chantier neuf comme en chantier de rénovation, la pose flottante de parquet contrecollé est la plus utilisée. Les lames sont alors assemblées par système de clipsage. Il s’agit d’un mode de pose simple et rapide mais qui a néanmoins l’inconvénient d’être plus bruyant à l’usage. C’est pourquoi l’installation d’un isolant avant la pose du parquet contrecollé est recommandée.

Un parquet contrecollé peut également être posé par collage. Deux modes de pose sont alors possibles :

  • La technique la plus courante est la pose collée en plein de parquet. Cette méthode consiste à encoller le support par surfaces successives d’environ 0,5 m2 afin de garantir une bonne prise de la colle. Cette opération doit être faite à la spatule crantée de 4 mm x 4 mm. Le parquet est ensuite posé sur la colle. Cette pose s’assimile un peu à la pose de carrelage.
  • Il est également possible de poser un parquet contrecollé selon la méthode de la pose collée au cordon. Ce type de pose est adapté aux parquets à rainures et languettes. Son avantage est de permettre de rattraper les possibles défauts de planéité, à condition que ceux-ci soient peu présents. Il s’agit de déposer des cordons de colle mastic polyuréthane perpendiculairement à la lame. Ceux-ci doivent avoir un diamètre d’environ 6 mm et être espacés de 10 à 15 cm. Les cordons sont ensuite écrasés en pressant les lames dessus jusqu’à en réduire l’épaisseur à 1 à 2 mm.

Quel que soit le type de pose d’un parquet contrecollé, il est impératif de laisser un jeu périphérique le long des murs, tuyauteries, escaliers, cheminées, etc. Celui-ci est assuré par l’installation de cales qui ne seront retirées qu’après séchage complet de la colle.

Le séchage demande au minimum une semaine et il est impératif de respecter ce délai avant de commencer les autres travaux dans la pièce. Il est notamment déconseillé de bâcher le sol pour pouvoir peindre le plafond tant que la colle n’est pas sèche car vous risqueriez de voir le parquet que vous venez de poser gondoler ce qui sera une conséquence irréversible malheureusement.

 

Sur quels sols installer un parquet contrecollé ?

 

La pose du parquet contrecollé peut s’effectuer sur une chape de béton flottante ou rapportée, un béton surfacé, des panneaux de particules ou de contreplaqué, un parquet existant rigide, du carrelage ou de la moquette. La pose du parquet contrecollé peut se faire à l’aide d’un professionnel ou bien par vos soins pour économiser sur le prix de pose du parquet contrecollé.

 

Pose du parquet contrecollé sur carrelage

Avant de poser un parquet contrecollé sur votre ancien carrelage, la première précaution à prendre est de démonter les portes. Le futur parquet viendra en effet surélever la hauteur du sol et il vous faudra donc raboter les portes afin de les ajuster au nouveau niveau.

Pour une pose sur du carrelage, il est nécessaire de bien nettoyer le support. Pensez notamment à insister sur les joints. Pour cela, vous pouvez les frotter à l’aide d’une ancienne brosse à dents avec de l’eau additionnée de cristaux de soude ou d’eau de Javel, ou encore du jus de citron mélangé à du bicarbonate alimentaire.

Dépoussiérez parfaitement le carrelage sur lequel sera posé le parquet contrecollé afin de garantir l’adhésion parfaite de la colle.

Si l’ancien carrelage n’est pas plan, posez préalablement un enduit de ragréage autolissant afin de rattraper le niveau de planéité.

 

Poser du parquet contrecollé sur moquette

La pose d’un parquet contrecollé sur moquette est possible dans la mesure où celle-ci n’est pas trop épaisse. Si c’est le cas, elle doit être ôtée avant de poser le parquet.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Sur une ancienne moquette rase, prenez la précaution de faire un nettoyage de la moquette avant la pose d’un parquet contrecollé.

Notez que la moquette peut servir d’isolant.

Comme pour la pose sur carrelage, la pose de parquet contrecollé sur moquette peut nécessiter un rabotage des portes.

 

Mettre un parquet contrecollé sur plancher chauffant

Si vous voulez poser un parquet contrecollé sur un plancher chauffant basse température, sachez que vous devrez choisir une pose collée. Avant d’acheter votre parquet contrecollé, vérifiez que son mode de pose est compatible avec un sol chauffant.

La température du sol lorsque le parquet est posé ne doit pas dépasser 28 °C. Il n’est donc pas envisageable de poser un parquet contrecollé sur un système de chauffage ancien, c’est-à-dire installé avant 1990, car la température diffusée est trop élevée. Il est recommandé de choisir un parquet mince afin que la résistance thermique soit faible.

Préalablement à la pose, le chauffage devra être maintenu dans la pièce durant un minimum de
3 semaines. Il sera ensuite coupé 48 heures avant les travaux et on attendra au moins une semaine après la fin du chantier pour le remettre en service.

La méthode de pose recommandée sur un plancher chauffant est le collage en plein sans sous-couche intermédiaire.

 

Mettre vous-même un parquet contrecollé au sol

 

Si vous envisagez de poser un parquet contrecollé vous-même, assurez-vous tout d’abord que le support est :

  • Plan. Faute de quoi il y a un risque de claquage. Vérifiez-le au niveau à bulle et procédez à un ragréage si nécessaire,
  • Propre. Toute trace de peinture ou de plâtre doit être éliminée et le support doit être dépoussiéré,
  • Sain. Il ne doit pas y avoir de remontées d’humidité,
  • Sec. Le taux d’humidité doit être inférieur à 3 %,
  • Solide. La surface ne doit pas être poreuse.

La pièce dans laquelle sera posé le parquet contrecollé doit être chauffée à température comprise entre 15 et 25 °C. Avant la pose, le parquet doit être stocké durant 48 heures là où il sera installé. Lors de la pose, prenez la précaution de panacher les lames pour obtenir un rendu harmonieux des couleurs.

 

Installer un parquet contrecollé en pose flottante

Pour installer soi-même un parquet contrecollé en pose flottante :

  1. Posez tout d’abord la sous-couche (sauf si le parquet contrecollé que vous avez acheté dispose d’un isolant intégré au dos des lames),
  2. Commencez par placer des cales d’épaisseur contre le mur sur lequel vous démarrerez la pose. Celles-ci doivent être posées tout le long des parois afin d’éviter le tuilage du parquet,
  3. Posez la première lame dans un coin de la pièce,
  4. Clipsez-y la deuxième lame en veillant à décaler les joints pour ne pas avoir comme un pour la pose de carrelage des joints parallèles2
  5. Continuez la pose en découpant les lames à la scie sauteuse si nécessaire pour couvrir toute la largeur et la longueur de la pièce,
  6. Lorsque l’ensemble du parquet contrecollé est posé, retirez les cales et fixez les plinthes qui viendront masquer le joint d’épaisseur.

Nous avons sélectionné pour vous une vidéo retraçant les différentes étapes de pose de parquet contrecollé. L’enseigne de bricolage Lapeyre vous donne l’ensemble des astuces et conseils pour installer un parquet contrecollé : les outils nécessaires, la découpe du contrecollé et sa pose.

 

Installer un parquet contrecollé en pose collée

Pour installer soi-même un parquet contrecollé en pose collée :

  1. Posez un isolant sur le sol,
  2. Étalez généreusement la colle à la spatule crantée si vous avez choisi la méthode de la pose en plein. Pour une pose en cordons, utilisez un pistolet à colle pour mettre de la colle dans les alvéoles de l’isolant,
  3. Posez ensuite les lames sur la colle en créant un joint de dilatation le long des murs à l’aide de cales,
  4. Laissez sécher une semaine avant de faire les finitions et de poser les plinthes.

Poser un parquet contrecollé est à la portée de tous et convient à toutes les pièces de la maison. Cependant, si vous souhaitez poser du parquet contrecollé dans la cuisine alors, comme dans la salle de bain, nous vous recommandons de choisir un parquet massif en teck, en merbeau ou même en bambou avec une pose collée pour que l’eau ne s’infiltre pas entre les lames. Il est cependant indispensable que votre pièce soit équipée d’une VMC afin de ne pas altérer votre parquet contrecollé avec l’humidité.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *