Travaux et bricolage maison

Prix du parquet contrecollé au m2

Si la pose d’un parquet massif vous intimide ou que son entretien vous déconcerte, le parquet contrecollé est fait pour vous. Ce revêtement de sol est constitué de trois strates : une couche d’usure en bois noble, un support en latté, en contreplaqué ou en fibre haute densité et une dernière couche contre-balancement en résineux. Très apprécié pour son esthétique, le parquet contrecollé l’est aussi pour son côté pratique et sa facilité d’entretien. Pourquoi choisir un parquet contrecollé ? Quel est le prix du parquet contrecollé au m2 ?

 

Pourquoi choisir un parquet contrecollé ?

 

Le choix d’un parquet contrecollé est souvent fait pour des raisons de simplicité et de rapidité de mise en œuvre. Qu’il soit installé en pose flottante ou collée, il est à la portée de chacun. Disponibles en plusieurs largeurs, les lames s’adaptent à différents styles de pose. Plus elles sont larges, plus la pose est aisée. S’il est bien posé, le parquet contrecollé est stable et insensible aux variations de température.

En outre, de par leur aspect authentique et chaleureux, les parquets contrecollés constituent un revêtement de sol très prisé dans nos intérieurs contemporains. Ils sont déclinés dans une gamme complète de coloris, largeurs de lames, essences et finitions et ils s’intègrent à tous les styles.

Le défaut qui lui est souvent reproché est le problème de résonance à l’utilisation. Le parquet contrecollé a en effet tendance être bruyant lorsque l’on marche dessus. Ce phénomène peut toutefois être réduit par la mise en place d’une sous-couche acoustique avant la pose. De même, la pose préalable d’une sous-couche a des vertus d’isolation thermique. Il existe par ailleurs des modèles de parquets contrecollés vendus avec un isolant intégré sur le dos des lames.

Si l’on choisit de poser un parquet contrecollé dont la couche d’usure est épaisse, soit 6 millimètres, sa durée de vie sera aussi longue que celle d’un parquet massif.

En termes de respect de l’environnement, la fabrication d’un parquet contrecollé est moins gourmande en ressources naturelles que celle d’un parquet massif.

Enfin, l’entretien d’un parquet contrecollé est aisé. Le passage d’une simple serpillière légèrement humidifiée de produit nettoyant adapté suffit. Par ailleurs, il ne retient pas la poussière, ce qui le rend particulièrement adapté aux habitations dont les occupants souffrent d’allergie aux acariens.

 

Prix des parquets contrecollés

 

Quel est le prix du parquet contrecollé au m2 ? Quel est le coût des matériaux pour poser un parquet contrecollé ? Quel est le tarif d’un professionnel pour poser du bois contrecollé ?

 

Prix du parquet contrecollé au m2

Le prix d’un parquet contrecollé dépend de l’essence de bois utilisée, de l’épaisseur des lames, de leur taille et de la qualité d’usinage.

En règle générale, comptez de 30 euros à 120 euros le m2. Vous trouverez néanmoins des parquets contrecollés premier prix à partir de 15 euros le m2. On est loin des prix des parquet massifs au m2, d’où l’intérêt du bois contrecollé.

A ce coût, il faut ajouter le prix du matériel pour une pose collée, soit :

  • Environ 10 euros le kg pour la colle polyuréthane,
  • Entre 2 euros et 3 euros le m2 pour la sous-couche de mousse de polyéthylène,
  • Une dizaine d’euros pour la spatule crantée,
  • Entre 4 à 6 euros la pièce pour les plinthes.

Enfin, il faut additionner à ces coûts, celui d’un éventuel ragréage avant la pose du parquet contrecollé si la surface n’est pas plane.

 

Tarif du contrecollé posé par un professionnel

Vous considérez que vous ne pouvez pas poser votre parquet seul ? Ou bien tout simplement vous n’avez pas suffisamment de temps ? Dans ce cas vous pouvez faire appel à un artisan qualifié qui pourra vous calculer un devis adapté à la pose de votre parquet contrecollé dans votre maison.

La prestation de pose d’un parquet contrecollé peut regrouper plusieurs actions :

  • La dépose de votre parquet existant : environ 80 euros pour une pièce de 10 m2. Notez que si votre sol actuel est en carrelage, en moquette ou en lino, l’artisan pourra poser le nouveau parquet à même votre sol existant.
  • La fourniture et pose de parquet : Pour un parquet de moyenne gamme en pose flottante les prix oscillent de 650 euros à 900 euros pour une pièce de 10 m2. Ce type de prestation comprend la fourniture du matériel à savoir les lattes de parquet ainsi que l’isolant phonique et les plinthes. Si vous optez pour une pose collée avec les mêmes critères, le prix sera sensiblement identique.
  • La pose seule : Pour une pièce de 10m2 en pose flottante ou collée, le prix de pose moyen est de 350 euros. L’achat de tout le matériel nécessaire est donc à votre charge.

Pour avoir un prix détaillé et adapté à vos besoins nous vous conseillons de faire une demande de devis. En effet certains frais annexes peuvent êtres appliqués tels que la préparation du sol si l’artisan était amené à faire un ragréage, les différents types de pose qui s’offrent à vous : à l’anglaise, ou bâtons rompus et enfin la largeur des lames.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Choisir son parquet contrecollé

 

Une large sélection de parquets contrecollés est disponible sur le marché. Le choix se fait en fonction de l’essence de bois dont il est constitué, de l’aspect que l’on veut obtenir et de la finition souhaitée.

 

Quel type de parquet contrecollé

La plupart des essences de bois peuvent être utilisées pour fabriquer un parquet contrecollé. Il peut être en bois de résineux, de feuillus ou en bois exotique. Ces deux dernières essences ont toutefois la préférence des utilisateurs car elles sont très résistantes à l’abrasion. On trouve donc des parquets contrecollés en chêne, en hêtre, en érable, en bouleau, mais aussi en wengé, en teck, en jatoba et en acajou.

C’est le parement en bois noble qui donne son aspect à un parquet contrecollé. Les essences européennes donnent un plus rendu classique que les bois exotiques qui présentent des teintes riches et nuancées. Le choix se fera donc en fonction de votre goût personnel, de votre ameublement et du style que vous souhaitez donner à la pièce. Dans tous les cas, d’innombrables teintes sont possibles : bois naturels, bois aux teintes chaudes, blancs, gris, noirs, etc.

Selon la taille des lames du parquet contrecollé que vous choisirez, l’aspect visuel différera. En la matière, plusieurs formats sont proposés :

  • Parquet contrecollé monolame constitué de lames uniques et qui est bien adapté aux grandes surfaces,
  • Parquet contrecollé multifrises (petites lames) composé de deux ou trois lames collées sur un support,
  • Parquet contrecollé en lames extra-larges qui convient au design moderne des intérieurs actuels.

Certains fabricants proposent des modèles en pose à chevrons ou à bâtons rompus. Les parquets contrecollés sont livrés vernis ou huilés usine. Cette protection est destinée à protéger le bois de surface des salissures. Ces finitions peuvent être mates ou satinées, patinées ou vieillies.

 

Pose du bois contrecollé : collée ou flottante

Un parquet contrecollé peut s’installer en pose flottante ou en pose collée.

La pose flottante de parquet contrecollé consiste à emboîter des lames les unes aux autres par clipsage. Dans ce cas de figure, le parquet n’est pas fixé au sol et sa stabilité est assurée par sa masse. Il s’agit du mode de pose le plus utilisé, à la fois en neuf et en rénovation, car il est à la portée de tous. Sa mise en œuvre est rapide et il ne provoque aucune salissure dans la pièce où il est posé. La pose d’un isolant sur le support préalablement à celle du parquet contrecollé est toutefois recommandée afin de limiter les nuisances acoustiques à l’utilisation future.

La pose collée de parquet contrecollé peut se faire en plein de parquet ou au cordon. La première méthode consiste en l’encollage intégral par petites surfaces du support avant la pose des lames de parquet contrecollé. La seconde se fait par dépôt de cordons de colle espacés de 10 à 15 centimètres sur lesquels on viendra coller les lames.

Pour poser un parquet contrecollé sur un plancher chauffant à basse température, il vous faudra choisir la méthode par collage. Le rendement thermique s’en trouvera amélioré et les effets des variations hygrométriques du bois liées au chauffage par le sol seront limités.

Pour obtenir un résultat durable et un rendu parfait, il est recommandé de s’assurer que le support est plan, sain, solide, propre et sec avant de poser un parquet contrecollé.

La tendance déco du moment est aux parquet contrecollé avec des lames larges pouvant aller de 160 à 190 millimètres. Pour ce qui est des coloris, les couleurs naturelles remportent tous les suffrages. Mais les teintes foncées, comme le noir, ou chaudes, comme l’acajou, sont également très prisées. Clair ou sombre, le parquet contrecollé s’adapte à toutes les décorations intérieures et à toutes les pièces de la maison.

tarif pose parquet contrecolle

Poser du parquet contrecollé comme un pro

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *