Travaux et bricolage maison

Carrelage antidérapant : choix et prix

Qu’est ce que le carrelage antidérapant ? En intérieur ou extérieur, comment choisir son carrelage antidérapant ? Existe-t-il une différence entre le carrelage antidérapant pour une terrasse, une salle de bains ?

Dans les pièces humides ou sur la terrasse extérieure, les risques de chutes sont élevés. Pour remédier efficacement à ce problème de sol glissant et donc potentiellement dangereux, la pose d’un carrelage antidérapant se révèle être une excellente solution. Mais peut-être ne connaissez-vous pas ce type de carrelage antidérapant. Focus sur ce revêtement de sol idéal pour l’extérieur : le carrelage antidérapant.

 

Qu’est-ce que le carrelage antidérapant ?

 

Le carrelage antidérapant est un revêtement de sol qui permet d’éviter de glisser. En effet, le carrelage est habituellement lisse et quand il est mouillé ou simplement humide, il peut devenir une véritable patinoire. Voilà donc l’idée de génie de concevoir un carrelage légèrement en relief afin d’avoir une accroche sous la semelle et donc d’éviter les chutes. Ce type de carrelage est généralement en grès cérame.

On retrouve des carrelages antidérapants intérieur et extérieur. Toutefois, le carrelage antidérapant trouve son utilité en extérieur au moment des pluies et de l’humidité. Le risque de glissance est beaucoup plus élevé dans ces conditions. On retrouve les carrelages antidérapants dans le choix de son revêtement de terrasse.

 

Choisir un carrelage antidérapant

 

Choisir son carrelage antidérapant n’est pas forcément simple. Aussi, plusieurs normes ont été mises en place pour vous permettre d’effectuer votre sélection en toute connaissance de cause en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire et de l’endroit où vous désirez le poser.

Pour permettre à l’utilisateur de savoir s’il est bien face à un carrelage antidérapant, il existe des normes. Cette normalisation est allemande et est désignée sous le sigle DIN 51 130 et DIN 51 097. Puis viennent une lettre et un chiffre qui indique la résistance du carrelage à la glissade. Cette résistance est évaluée de deux façons : pieds chaussés et pieds nus. Voici un récapitulatif des normes existantes :

  • Pieds chaussés DIN 51 130 :
    • R9 : adhérence normale – inclinaison allant de 3 à 10°.
    • R10 : adhérence moyenne – inclinaison allant de 10 à 19°.
    • R11 : adhérence élevée – inclinaison allant de 19 à 27°.
    • R12 : forte adhérence – inclinaison de 27 à 35°.
    • R13 : très forte résistance – pour plus de 35° d’inclinaison.
  • Pieds nus DIN 51 097 :
    • A : adhérence moyenne – inclinaison supérieure ou égale à 12°.
    • B : adhérence élevée – inclinaison supérieure ou égale à 18°.
    • C : forte adhérence – inclinaison supérieure ou égale à 24°.

Ensuite, vous devez consulter la norme UPEC qui, elle, vous donne la résistance du carrelage à l’humidité et à l’eau. Cette norme, contrairement à la norme allemande, ne vous indique pas le degré d’accroche du carrelage, mais bien sa capacité à ne pas s’user et se détériorer au contact de l’humidité. Vous devez donc choisir un carrelage dont le coefficient E est supérieur à 2.

 

Choisir du carrelage antidérapant intérieur

Pour choisir votre carrelage antidérapant intérieur, vous allez vous intéresser à la norme DIN 51097 c’est-à-dire à l’adhérence pieds nus. À moins que vous n’inondiez votre salle de bain à chaque douche, une norme A suffira pour le carrelage de la salle de bain. Par contre, pour l’intérieur de votre douche, il faut tabler sur une norme B.

carrelage salle de bain antiderapant

La salle de bain étant une pièce soumis à l’humidité il est recommandé de poser du carrelage antidérapant

Le carrelage antidérapant peut convenir aux cuisines. Toutefois, pour une utilisation classique, cela n’est pas une obligation. Le carrelage antidérapant est fortement recommandé dans une cuisine collective ou professionnelle.

 

Choisir du carrelage antidérapant extérieur

Abords de piscine ou encore terrasse, les endroits ne manquent pas pour poser du carrelage antidérapant extérieur. Pour le choisir correctement, vous l’aurez déjà compris, vous allez vous pencher sur la norme DIN pieds chaussés. Il vous faudra aussi prendre en compte l’inclinaison du sol à carreler pour sélectionner le carrelage qui présente le moins de risque de glissade.

Le carrelage extérieur antidérapant convient même au sol de garage. Pour cela, il faut opter pour un carrelage antidérapant d’au minimum 8 mm d’épaisseur. De plus, préférez des carrelages de petites tailles qui seront plus robustes et résistants face à la charge du véhicule.

carrelage garage antiderapant

Le carrelage pour garage doit être antidérapant pour assurer votre sécurité


 

Où poser du carrelage antidérapant ?

 

Que ce soit en intérieur ou en extérieur, le carrelage antidérapant se pose en fait sur toutes les surfaces où le contact avec l’eau est régulier. En effet, l’équation est simple : carrelage + eau = risque de glissance. Donc en intérieur, vous allez le retrouver dans la salle de bain, mais aussi dans la douche pour les douches à l’italienne. Vous pouvez également le poser dans la cuisine et dans toutes les pièces où l’humidité est présente par exemple la cave et l’escalier y menant.

En extérieur, vous allez le poser sur votre terrasse, votre balcon ou encore les abords de votre piscine. Les escaliers de la piscine doivent eux aussi bénéficier de ce revêtement antidérapant si vous avez choisi de les orner avec du carrelage. Enfin, toutes les allées dans votre jardin, les escaliers extérieurs ou encore les surfaces en pente doivent elles aussi être recouvertes de ce type de carrelage afin d’éviter tout risque de chute.

carrelage exterieur antiderapant

Le carrelage antidérapant est avant tout un excellent moyen de prévenir les risques de chutes lors de vos déplacement sur votre terrasse, près d’une piscine

Bien entendu, la norme que vous choisirez pour votre carrelage dépendra de l’endroit où vous souhaitez le poser. Par exemple, une norme C est conseillée pour les escaliers de la piscine alors qu’une norme A est suffisante pour le carrelage de la cuisine.

 

Prix du carrelage antidérapant au m²

 

Le prix du carrelage antidérapant dépend de nombreux critères qui vous appartiennent. En effet, vous seul allez choisir le matériau, l’adhérence, la qualité et la marque. Tout cela fera que vous trouverez le carrelage dont vous rêvez.  Le prix moyen d’un carrelage antidérapant se situe entre 20 € à 50 € le m².

Vous trouverez des carrelages antidérapants à des prix moindres. Mais sachez que ce type de carrelage sera vraiment bas de gamme et sa résistance à l’usure risque d’être extrêmement faible. Les prix au-dessus de cette fourchette de prix correspondent à du très haut de gamme.

 

Tarif de pose d’un carrelage antidérapant par un carreleur

 

La pose du carrelage nécessite des compétences particulières. En effet, un carrelage, qu’il soit antidérapant ou non, doit être posé en suivant plusieurs règles afin d’offrir un rendu uniforme avec des joints d’égale épaisseur et des coupes parfaites. Aussi, le recours à un carreleur professionnel est souvent une nécessité et vous coûtera entre 35 € et 70 € le m² posé.

Faites une demande de devis auprès de nos carreleurs professionnels, recevez jusqu’à 5 devis pour votre projet de pose d’un carrelage antidérapant.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *