Travaux et bricolage maison

Comment choisir son carrelage ?

Vous devez choisir un revêtement de sol pour votre intérieur ? Pourquoi ne pas opter pour du carrelage ? Ce dernier présente de nombreux avantages en tête desquels se placent le prix et le vaste choix de produits. Découvrez tous les conseils qui vous aideront à choisir votre carrelage.

 

Du carrelage, c’est quoi ?

 

Le carrelage est à l’origine une dénomination correspondant à l’action de poser des carreaux sur une surface. Il désigne aujourd’hui un type de revêtement de sol ou de mur composé de carreaux de tailles et de formes géométriques convexes diverses. Ces derniers sont en règle générale fabriqués à partir de matières premières minérales.

 

Quels sont les avantages du carrelage ?

 

Les avantages du carrelage sont nombreux :

  • le prix ;
  • un choix infini ;
  • la facilité de pose ;
  • la facilité d’entretien de la plupart des produits.

 

Carrelage : quelles sont les normes ?

 

Sachez qu’il existe des normes en matière de carrelage. Elles concernent :

  • le niveau d’adhérence avec pieds mouillés ou chaussées ;
  • le niveau de résistance simple (UPEC), mais également à l’abrasion et à la rayure ;
  • la destination du carrelage : Elle répond à la norme EN ISO 10545-7 suivie d’une mention supplémentaire, la classe PEI. Cette dernière donne des indications sur la possibilité d’installer le carrelage à l’intérieur, à l’extérieur ou encore dans un espace très passant. La catégorie PEI 4 sera plus adaptée à une cuisine ou à une salle de bain, tandis qu’un carrelage PEI 2 suffira pour une chambre. Une entrée imposera au contraire un PEI 3 au minium.

 

Quelles sont les réflexions à avoir afin de bien choisir son carrelage ?

 

paramètres choix carrelage

La couleur, la forme et les motifs sont souvent les critères qui motivent un achat de carrelage. N’oubliez toutefois pas de prendre en compte d’autres paramètres importants.

 

Acheter un carrelage suppose de devoir se questionner sur un certain nombre de sujets :

  • la pièce d’accueil;
  • la couleur;
  • les matériaux;
  • la taille des carreaux;
  • les formes, les motifs, les aspects;
  • le design global;
  • l’entretien;
  • le prix;
  • la pose.

 

La pièce d’accueil

La pièce qui accueillera votre revêtement de sol est une donnée fondamentale puisqu’elle aura une influence sur l’ensemble des autres points auxquels vous devrez réfléchir. Un carrelage de cuisine sera par exemple plus exposé aux risques de taches qu’un sol de salle de bains. Ce dernier devra en revanche être résistant à l’humidité.

Par ailleurs, la pièce dans laquelle se trouvera le carrelage est déterminante dans le choix à effectuer, puisqu’elle donne des informations sur les risques d’usure, la matière la plus adaptée, la superficie à couvrir et le style le plus cohérent.

La fréquence de passage

Un carrelage de salle de bain sur lequel chaque personne de la maison ne marchera qu’un quart d’heure environ par jour sera moins sujet à l’usure qu’un carrelage de cuisine ou de salle de vie. Dans ce dernier cas, vous devrez par conséquent vous tourner vers une matière résistante, qui supporte les nombreux passages sans se détériorer. Evitez par exemple la faïence pour une pièce passante. Préférez alors le marbre ou le grès.

Le classement UPEC vous donne des indices sur le niveau de résistance du carrelage. Chaque lettre du sigle correspond à des agressions que le revêtement subit :

  • U : usure due au passage ;
  • P : poinçonnement (éléments piquants tels que les pieds de meubles) ;
  • E : eau ;
  • C : agents chimiques.

Chaque critère reçoit une note de 1 à 4. Plus le chiffre est élevé et plus la résistance est importante.

 

La couleur

Si vous pouvez vous laissez aller à quelques excentricités dans un cellier, une salle de jeux ou éventuellement une cuisine, vous vous choisirez au contraire un coloris plus sobre pour une pièce de vie. Le choix est vaste en ce qui concerne les carrelages. Optez pour des tons crème, marron ou gris. Ils sont neutres et ne vous demanderont que peu d’entretien. Si le carrelage blanc crée une atmosphère froide, un carrelage noir peut s’avérer tout aussi salissant que le premier.

 

Les matériaux

Les matières premières les plus utilisées sont :

  • la pierre calcaire : Douce, soyeuse, cette pierre est par ailleurs simple d’entretien ;
  • le travertin : Matériau tendance, cette pierre est également d’origine calcaire ;
  • le quartzite : Ses nuances offrent de beaux résultats sur le plan esthétique ;
  • l’ardoise : La teinte sombre de ce matériau séduit les particuliers souhaitant donner une touche contemporaine à leur intérieur ;
  • le granit et le marbre : Plus onéreux, ces matériaux présentent néanmoins l’avantage d’être résistants et élégants ;
  • la terre cuite : Composé d’argile, ce carrelage en céramique est chaleureux, notamment si vous choisissez des tomettes. La faïence, assez chargée, sera quant à elle plus adaptée à de petites surfaces ;
  • le grès : Si le carrelage en grès cérame est très résistant, ce n’est pas le cas du grès émaillé, dont les performances sont moins bonnes. Il appartient à la famille des carrelages en céramique ;
  • le ciment : Fabriqué à partir de poudre de ciment, de sable et de marbre, ce carrelage est très tendance. Il s’agit toutefois du revêtement le moins cher.

 

La taille des carreaux

L’esthétique de votre pièce repose également sur la taille des carreaux choisie. Des éléments de petites tailles redeviennent tendance, mais s’intègre mieux dans une petite pièce, notamment un cellier ou une salle de bain. Des carreaux de 30 x 30 cm ou 20 x 20 cm seront parfaits. Au contraire, pour une grande pièce de vie, des carreaux de grande taille sont particulièrement élégants. Optez davantage pour des dimensions de type 80 x 80 cm ou 60 x 60 cm.

 

Les formes, les motifs et les aspects

Le carrelage est un support permettant de travailler le carreau tant au niveau de sa forme que des effets et motifs qui s’y trouvent :

  • les formes : Si les carreaux sont le plus souvent carrés ou rectangulaires, ils peuvent également être de forme hexagonale, octogonale, avec des coins plus ou moins pointus ;
  • les motifs : En matière de motifs, tout est possible ! La tendance actuelle est au carrelage imitation parquet. Cette finition permet de donner un rendu très proche du matériau naturel, tout en limitant le niveau d’entretien qu’impose le parquet ;
  • l’aspect : Le carrelage peut être d’aspect brut, poli, patiné ou encore brillant.

 

Le design global

Votre carrelage ne doit pas devenir une verrue dans votre intérieur. Essayez de garder une cohérence d’ensemble ou cassez volontairement les ambiances, mais de façon pertinente. Un carrelage neutre s’intégrera parfaitement dans une décoration chargée et décalée. Vous pouvez au contraire choisir de créer une rupture grâce à un carrelage coloré et original, si le reste de votre déco est plutôt sobre.

 

L’entretien

Le carrelage est, par nature, le revêtement de sol le moins chronophage sur le plan de l’entretien. Un coup de balai puis de serpillère, et le tour est joué ! Il se peut toutefois que vous craquiez pour un type de carrelage tendance, mais dont l’entretien est plus important. C’est le cas notamment du ciment et de la terre cuite, qui imposent un certain nombre de traitements et de précautions particulières.

Si vous ne souhaitez pas devenir esclave de votre carrelage, choisissez des coloris ni trop clairs ni trop foncés, non unis, mais évitez les revêtements en relief, striés ou rugueux.

 

Le prix

Si vous souhaitez ne pas consacrer un trop gros budget à votre revêtement de sol, le carrelage est incontestablement l’un des moins onéreux. Tout dépend néanmoins de la gamme vers laquelle vous vous tournez : haut de gamme, second choix ou troisième choix. Comptez entre 20 et 200 € / m². Le grès cérame, le travertin ou l’ardoise sont souvent les matériaux les moins chers, tandis que le granit et le marbre sont les plus onéreux.

 

La pose

Il n’est pas compliqué de poser du carrelage. Avec de bons outils et quelques connaissances de base, vous pouvez tout à fait vous lancez dans cette opération. Si vous n’en avez pas le temps ou que vous désirez un rendu parfait, il est alors préférable de faire appel à un carreleur professionnel. Afin de connaître le budget à consacrer à vos travaux, n’hésitez pas à demander plusieurs devis pour une pose de carrelage.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *