Travaux et bricolage maison

Comment isoler un mur humide ?

Comment isoler un mur humide ? Comment traiter des murs humides ? Quel isolant poser pour isoler des murs humides ? L’isolation d’un mur humide n’est pas si évidente. Car il est nécessaire de traiter et assainir le mur humide ou mouillé contre l’humidité avant la pose de l’isolant. Il existe de nombreuses solutions pour isoler un mur humide. Mais avant de se lancer dans des travaux d’isolation, il faut trouver l’origine de l’humidité murale ou de la condensation présente sur le mur et savoir quels travaux entreprendre.

 

Supprimer l’humidité des murs

 

Pour isoler des murs humides, il faut commencer par supprimer l’humidité des murs. Cette étape consiste à assainir vos murs, les rendre étanches à l’eau et à l’air. Si vous constatez des tâches de moisissure ou d’humidité aux plafonds ou aux murs ou que votre mobilier est détérioré, il faut commencer par se débarrasser de l’humidité en déterminant sa provenance. Évidemment, l’humidité peut prendre des tas de formes et s’infiltre de multiples façons. Quelles sont les origines possibles d’un mur intérieur humide ? Voici les trois grandes formes d’humidité qui peuvent attaquer vos cloisons et façades intérieures.

 

Les problèmes de condensation des murs

Les problèmes de condensation des murs sont bien visibles, ils créent de la moisissure. L’apparition de moisissure sur les murs intérieurs est liée à une mauvaise aération de l’intérieur principalement. On n’y pense pas suffisamment mais il est indispensable d’aérer son habitation, même en plein hiver pour assainir son logement. Dans le cas contraire, l’humidité va augmenter et humidifier les parois des cloisons.

Si votre maison ou votre appartement connait des problèmes d’humidité et que vous n’aérez pas, vous allez retrouver des tâches de moisissure un peu partout. Pour diagnostiquer rapidement ce problème, il suffit d’accrocher une feuille plastifier sur votre mur. Si l’eau s’accumule côté pièce, c’est un problème de condensation des murs car l’eau vient de votre intérieur. Autre méthode plus simple, observez vos fenêtres. L’humidité adore les points froids. Si vos fenêtres sont recouvertes de buée, vos murs souffrent d’un problème de condensation.

Pour lutter contre les problèmes de condensation des murs et d’humidité intérieure, il faut soit aérer soit revoir son système de ventilation. En plein hiver, chauffez la pièce à aérer (15° environ) et laissez les fenêtres ouvertes pendant 15 minutes. Votre maison sera beaucoup plus saine et moins humide. Il est recommandé d’effectuer cette opération tous les jours.

 

L’infiltration d’eau par la façade

L’infiltration d’eau par la façade est l’une des causes les plus fréquentes d’humidité sur les murs intérieurs de la maison. Dans ce cas, vos murs sont humides, voire imbibés d’eau de pluie, car vos façades extérieures ou votre toiture ne sont pas étanches. Ce problème nécessite l’intervention d’un professionnel pour établir un diagnostic car les infiltrations dans les murs peuvent être la source de dégâts importants. Si l’eau s’infiltre par votre façade, c’est qu’elle est poreuse, et là, vous allez avoir besoin de quelques travaux d’étanchéité.

L’infiltration d’eau dans les murs intérieurs va développer de la moisissure sur les parois mais surtout, entraîner le pourrissement des murs et des plaques de placo. Pour lutter contre les infiltrations murales, il faut embaucher un expert de l’humidité qui procédera à une hydrofugation de votre façade. Il s’agira alors de recouvrir les murs d’un produit qui combattra la porosité. Vous pouvez également le faire vous-même. Vous aurez besoin d’une échelle ou d’un échafaudage pour accéder à toute la façade. De plus, un traitement de l’humidité murale sera effectué tel qu’un assèchement des murs humides.

travaux isolation d'un mur humide

Comment isoler un mur humide ? Les travaux isolation d’un mur humide.


 

L’humidité ascensionnelle

L’humidité ascensionnelle est la cause de murs humides la plus difficile à identifier et à traiter. Dans ce cas, vos murs et sols se transforment en véritable éponge. Les remontées capillaires peuvent apparaître lorsque l’isolation des sols est mauvaise : vieilles maison ou fondations neuves mal réalisées. C’est par le phénomène de capillarité que l’eau remonte des sols jusque dans les murs de la maison.

Alors si vos meubles de cuisine se détériorent étrangement ou que vous retrouvez des moisissures un peu partout dans votre rez-de-chaussée, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’humidité ascensionnelle. Un autre symptôme des remontées capillaires est l’apparition de salpêtre sur les murs. Surtout si en plus des remontées capillaires, votre habitat est mal ventilé.

La maçonnerie humide peut causer l’effritement des murs par exemple. Il est compliqué de lutter et bloquer l’humidité ascensionnelle, notamment pour des murs enterrés. Les traitements des murs contre l’humidité ascensionnelle et les travaux de rénovation engendrés sont souvent très coûteux.

Mais il existe plusieurs solutions contre les remontées capillaires qui humidifient sols et murs. Vous pouvez agir par l’extérieur en creusant pour travailler l’étanchéité des fondations et des sols. Si vous vivez dans une maison mitoyenne ou que de nombreuses maisons sont à proximité, nous vous déconseillons cette technique. Seconde solution : injecter un produit dans les murs en créant des petits trous tous les 10cm. Le produit suit le chemin de l’humidité jusque dans le sol pour la combattre.

 

Devis pour isolation des murs humides

 

Si votre maison est victime de murs humides, il est recommandé de faire intervenir un professionnel dans la lutte contre l’humidité. Cet expert de l’humidité réalisera le diagnostic qui permettra de définir les causes de l’humidité. Il vous proposera les techniques pour en finir avec les problèmes d’humidité. Les traitements contre les infiltrations, la condensation et l’humidité des murs coûtent chers. Faites une demande de devis pour faire isoler vos murs humides gratuitement.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Lutter contre les problèmes d’infiltration murale

 

La première cause d’humidité sur les murs est la condensation. Le diagnostic est facile et rapide à faire pour savoir si vos murs souffrent de l’humidité. Il existe deux types d’infiltration d’eau dans une habitation : les infiltrations pluviales et les infiltrations latérales. Pour savoir si votre logement souffre d’infiltrations, observez vos murs et plafonds, vous devriez trouver des tâches. Il ne reste plus qu’à diagnostiquer de quelles infiltrations vous souffrez et à les traiter. Des travaux d’assainissement des murs humides seront alors nécessaires avant de poser l’isolation. Découvrez comment lutter contre les murs humides par condensation.

 

Les infiltrations pluviales

L’eau de pluie ou de ruissellement parvient à s’infiltrer dans vos murs et cloisons intérieurs à cause des fissures de maçonneries, de la porosité des matériaux de construction, des problèmes de toitures ou encore des corniches défectueuses. Ces défauts fragilisent grandement l’ensemble de l’habitation, notamment en cas d’intempéries importantes. Les dégâts dus à l’infiltration de l’eau de pluie dégradent fortement l’état des murs et de la maçonnerie.

Une infiltration pluviale ne signifie pas forcément un écoulement d’eau bien visible dans votre intérieur. Elle peut être plus vicieuse en développant des moisissures, faire pourrir vos boiseries ou encore provoquer des odeurs désagréables. Vos murs s’imprègnent alors d’eau et se détériorent petit à petit. Faîtes venir un professionnel pour établir un diagnostic et un devis.

Comment lutter contre les infiltrations pluviales ? Des produits hydrofuges doivent être injecter dans les microfissures visibles de votre façade. Les microfissures de moins de 2mm peuvent être traitées à l’aide d’une peinture spéciale, pour les autres, elles seront réparées au mastic ou à l’enduit puis protégées avec un imperméable. Si votre façade est trop endommagée, vous pouvez faire installer une membrane étanche de consolidation ou un système de drainage.

 

Les infiltrations latérales

Les infiltrations latérales sont dues à une différence de niveau entre le sol du bâtiment et le sol extérieur. Le sol d’une construction se trouve régulièrement plus haut que le sol extérieur. La pression latérale du sol surélevé détermine l’imprégnation de l’eau dans les murs de l’extérieur vers l’intérieur. Cette pression provoque des fissures dans la façade et provoque des infiltrations, inondations ou ruissellement dans les sous-sols.

Comment lutter  contre les infiltrations latérales ? Il faut appliquer un revêtement étanche, même partiellement, sur mes murs en sous-sol, cave, garage, pour bloquer les infiltrations. Cette méthode s’appelle le cuvelage. Les murs une fois revêtu, sont ainsi équipés d’un scaphandre parfaitement imperméable à l’eau. Ils deviennent lisses et vous pouvez dire adieu aux traces d’humidité. L’efficacité du cuvelage est immédiate et durable.

traiter mur humide

Comment traiter un mur humide ? Les traitements pour se débarrasser de l’humidité des murs.


 

Isoler des murs humides

 

Les travaux d’isolation des murs humides ne seront pas les mêmes en fonction du type d’humidité. Il faut d’abord effectuer un diagnostic pour déterminer l’origine de l’humidité. Est-ce qu’elle provient d’eaux de ruissellement, d’eaux de pluie, s’agit-il d’humidité ascensionnelle, y-a-t-il des traces d’humidité ou de moisissures à la jonction des parois, … Les techniques pour arrêter l’humidité de pénétrer dans les murs dépendent de l’origine de ce problème. Le prix des traitements des murs humides coûte généralement cher mais les résultats sont souvent positifs : un mur assainit et isolé !

Isoler un mur se déroule en trois partie. Il faut commencer le chantier d’isolation par se débarrasser de l’humidité en assainissant le mur, ensuite trouver les infiltrations pour les bloquer, puis isoler. Si vous vous contentez d’isoler le mur en installant un isolant sous un bardage, l’isolation sera totalement inutile et vous risquez de créer encore plus d’humidité et de détériorez le mur. Il est indispensable de commencer par trouver la cause de l’humidité et de la combattre. Le coût d’isolation d’un mur humide peut vite devenir élevé.

Une fois la cause de l’humidité résolue, il faut isoler les murs et les rendre totalement étanches à l’eau et au vent. Pour ça, il faut un isolant très performant et qui ne perde pas sa qualité en milieu humide, parmi lesquels :

  • Un isolant mural en polystyrène extrudé.
  • Un isolant mural en polyuréthane.
  • Un isolant mural en verre cellulaire.

Ces isolants sont totalement étanches à la vapeur d’eau et risquent s’aggraver l’humidité en la retenant. C’est pourquoi il faut impérativement assainir vos murs avant d’isoler. Le liège expansé est sensible à l’humidité, imputrescible et perméable à la vapeur d’eau. Il est donc l’isolant parfait si vous n’arrivez pas à vous débarrasser totalement de l’humidité de vos murs.

Auteur: Pro travaux

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *