Travaux et bricolage maison

Lutter contre l’humidité d’une pièce

Comment lutter contre l’humidité d’une pièce ? Comment détecter les problèmes d’humidité dans une pièce ? Comment réagir face aux montées capillaires dans les murs, résoudre les problèmes d’infiltration et faire disparaître les traces de moisissure ? Travaux Bricolage vous donne tous les conseils pour savoir comment lutter contre l’humidité d’une pièce et résoudre les problèmes causés par l’humidité.

La qualité de vie dans une habitation passe aussi par la prise en compte d’aspects sanitaires tels que l’hygrométrie. Un excès d’humidité dans l’air est en effet susceptible de provoquer des pathologies comme des allergies, des troubles respiratoires, des migraines et des irritations oculaires.

Mais l’humidité dans une pièce peut aussi apparaître à cause d’une anomalie dans les murs ou la toiture avec notamment des problèmes d’infiltration. Il sera crucial de bien identifier les problèmes d’humidité pour savoir comment les résoudre. D’autant plus que les problèmes d’humidité, s’ils ne sont pas traiter à temps, risquent de rapidement dégrader votre maison. Nous allons voir dans cet article comment  dépister les problèmes d’humidité à la source pour pouvoir les traiter de manière efficace et durable selon les différents cas possibles.

 

Comment détecter les problèmes d’humidité ?

 

Si vous constatez que les papiers peints se décollent, que les peintures s’écaillent, que les boiseries pourrissent et que les enduits noircissent dans votre maison, vous pouvez soupçonner un problème d’humidité. Si, en outre, vous ressentez une perpétuelle sensation de froid, percevez une odeur de moisi et observez la présence de champignons, de tâches de rouille, ainsi que des marques de couleur marron sur les murs, la suspicion se précise. Le diagnostic se confirme si vous observez de la condensation sur les vitres et avez une sensation d’humidité en passant la main sur les murs.

Plusieurs indicateurs permettent de détecter la source du problème d’humidité :

  • En cas d’humidité locale sur un mur ou sur une partie d’un plafond, il s’agit probablement d’infiltrations dues à une fuite d’eau, une infiltration, à la présence de fissures sur le bâti ou le toit, ou à la porosité des murs.
  • Si vous voyez de la buée sur vos vitres, que vos murs perlent et que des tâches brunes apparaissent sur les parois, il s’agit sûrement d’un problème de condensation. Ce phénomène touche souvent les pièces d’eau comme la cuisine et la salle de bains où il peut aussi se matérialiser par la formation de traces noires sur les joints de carrelage.
  • Si vous constatez la présence de traces de couleur blanchâtre sur le bas des murs, il s’agit de salpêtre. Celui-ci provoque la dégradation du matériau qu’il attaque et est souvent la conséquence d’une remontée d’humidité du sol par capillarité.

 

comment résoudre les problèmes d'humidité

Les problèmes d’humidité dans une pièce sont simples à détecter. Pensez à bien vérifier les sols, murs et plafonds.

 

Notez que les sols d’un logement peuvent également être touchés par l’humidité. Le plus souvent, ils le sont par contamination des murs humides.

 

Quels sont les différents problèmes d’humidité ?

 

Quand elle ne résulte pas d’une cause accidentelle (fuite sur une canalisation ou un appareil ménager, dégât des eaux), l’humidité excessive dans une habitation peut donc être causée par :

  • La présence d’infiltrations.
  • Les effets de la condensation.
  • Un phénomène de remontées capillaires.
  • Une trop forte pression hydrostatique.

 

Problème d’humidité lié aux infiltrations

Les infiltrations qui provoquent de l’humidité dans votre habitation peuvent être causées par :

  • Des canalisations qui fuient. Ceci se matérialise par la présence de tâches de rouille sur les murs.
  • Des murs fissurés. L’eau de pluie entre dans votre maison en imbibant d’abord la face extérieure du mur, puis elle pénètre plus profondément jusqu’à le traverser et ressortir à l’intérieur du logement. On parle alors d’humidité traversante.
  • Des gouttières mal entretenues. Leur obstruction peut se faire par des saletés qui descendent du toit ou par des feuilles qui empêchent l’évacuation correcte des eaux pluviales.
  • Des matériaux devenus poreux si votre maison est ancienne.
  • Des joints endommagés sur les murs extérieurs (huisseries, façade, etc.) ou à l’intérieur (douche, lavabo, baignoire, etc.).
  • Une mauvaise étanchéité générale de l’infrastructure.

Les infiltrations peuvent aussi provenir de la cave ou d’un sous-sol enterré. Certains matériaux muraux on également tendances à retenir l’humidité. Ainsi les murs en pierre sont souvent exposés à des problèmes d’humidité. Des solutions d’isolation existent pour lutter contre ces problèmes précis. Dans l’article suivant vous trouverez plus d’information sur l’isolation d’un mur en pierre.

 

Problème d’humidité lié à la condensation

La vapeur d’eau produite par les occupants du logement se dépose sur les surfaces froides. Elle provoque alors un ruissellement plus ou moins dense sur les vitres et une accumulation anormale d’humidité sur les murs.

Le phénomène de condensation n’est pas réservé aux maisons anciennes. Il concerne également les logements neufs qui sont parfois trop bien isolés et insuffisamment ventilés.

Une mauvaise isolation thermique peut également conduire à un excès d’humidité par condensation à l’intérieur d’une habitation.

Si la condensation sur vos murs n’est pas visible à l’oeil nu, fixez-y une feuille d’aluminium ou un film plastique à l’aide de ruban adhésif. Laissez poser 48 heures. Regardez ensuite si des gouttelettes d’eau apparaissent sur la surface. Le cas échéant, le diagnostic d’humidité par condensation peut être posé.

 

Problème d’ humidité lié aux remontées capillaires

L’eau contenue dans le sol peut imprégner les murs par capillarité. Par contact avec les fondations, l’humidité peut même migrer jusqu’au premier étage d’un bâtiment, et ce d’autant plus facilement si ses murs sont poreux.

La présence d’efflorescences de sel (salpêtre) et de moisissures, voire de champignons sur les parois, évoque assurément un problème de remontées d’humidité tellurique, que l’on appelle également humidité ascensionnelle.

 

Problème d’humidité lié à la pression hydrostatique

La pression hydrostatique, c’est-à-dire celle exercée par l’eau sur le bâtiment, peut également provoquer un problème d’humidité. Une trop forte pression hydrostatique peut être due à :

  • Une mauvaise évacuation des eaux pluviales et leur stagnation dans le jardin.
  • La pente du terrain qui conduit à une accumulation d’eau de pluie vers les fondations du bâtiment.
  • La trop grande proximité des nappes phréatiques.

 

Comment résoudre les problèmes d’humidité d’une pièce ?

 

Si une fuite est à l’origine du problème d’humidité dans une pièce, localisez-la et procédez à sa réparation.

 

Traiter l’humidité due aux infiltrations d’eau

Si la cause de l’humidité présente dans l’habitation est liée à l’infiltration d’eau pluviale :

  • Contrôlez l’état de votre toiture. Nettoyez-la et passez un produit anti-mousse. Vous pouvez également appliquer un produit imperméabilisant sur toute la surface.
  • Vérifiez les gouttières. Rebouchez les éventuels trous avec du mastic pour gouttière et posez une bande d’étanchéité.
  • Assurez-vous également de l’étanchéité des ouvertures. Appliquez un joint de silicone autour des portes et des fenêtres si nécessaire.
  • Examinez les murs extérieurs et rebouchez les fissures avec du joint hydrofuge.

Au besoin vous pourrez contacter un artisan pour effectuer la réparation de votre toiture.

 

Traiter l’humidité due à la condensation

Le traitement de l’humidité de condensation passe par :

  • La ventilation du logement par aération régulière.
  • L’installation d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) pour gérer l’hygrométrie,
  • L’utilisation de déshumidificateurs qui absorbent l’air, le filtrent et le rejettent dans la pièce. Vous pouvez aussi placer des absorbeurs d’humidité remplis de gel de silice qui absorbe l’humidité ambiante.
  • L’amélioration de l’isolation thermique du bâtiment avec pose d’isolant sur les cloisons, de double vitrage et de volets sur les ouvertures.

 

Traitement des murs contre les remontées capillaires d’humidité

Le traitement des remontées capillaires peut se faire par :

  • Injection de résine dans les murs.
  • Drainage du sol de façon à rationaliser l’évacuation de l’eau de pluie.
  • Installation d’une membrane étanche en caoutchouc, bitume ou polyéthylène haute densité au niveau des fondations.
  • Mise en place d’une centrale d’assèchement qui renvoie l’eau vers le sol par électro-osmose.

Le traitement des murs contre les remontées capillaires demande un savoir faire particulier. Pour ce type d’intervention mieux vaut faire appel à un artisan professionnel pour la réalisation des travaux.

 

Traiter l’humidité due à la pression hydrostatique

Pour lutter contre l’humidité liée à une forte pression hydrostatique :

  • Drainage du sol par l’installation d’un siphon atmosphérique.
  • Injection de résine ou de silicone à la base des murs.
  • Pose d’une membrane étanche au niveau des murs enterrés.
  • Application d’un traitement de surface qui imperméabilise les supports poreux tout en les laissant respirer.

Vous l’aurez compris, alors que certains de ces travaux peuvent être réalisés par vous même, d’autres demandent l’intervention d’un savoir faire et de compétences particulières. Aussi n’hésitez pas à faire une demande de devis et de comparer les différents devis pour trouver l’artisan capable de résoudre efficacement et de manière durable votre problème d’humidité.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

De manière préventive, pour éviter les problèmes liés à l’humidité, laissez l’air circuler dans votre maison. N’obstruez pas les grilles d’aération, ne calfeutrez pas les portes et évitez d’étendre le linge à sécher à l’intérieur. Petite astuce si vous constatez la présence d’humidité dans un placard : mettez en pratique la recette de grand-mère qui consiste à y placer un récipient rempli de sel. Celui-ci a en effet la propriété d’absorber l’humidité.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *