Travaux et bricolage maison

Coûts des diagnostics immobiliers obligatoires

Vous vendez votre bien immobilier ? Sachez que vous devrez faire diagnostiquer votre logement par un professionnel avant de signer l’acte de vente. Combien coûte un DDT (dossier de diagnostic technique) ? Quels sont les diagnostics obligatoires à réaliser ? Qui peut les faire ? Comment faire baisser le prix ? Faisons le point.

 

Prix moyen des diagnostics immobiliers obligatoires

 

Les prix moyens des tests varient entre 70 et 300 €. Découvrez quel est le coût de chacun d’entre eux.

 

Prix moyen des diagnostics obligatoires
Type de diagnostic Prix moyen
diagnostic gaz entre 100 et 150 €
diagnostic électricité entre 90 et 150 €
diagnostic DPE entre 90 et 200 €
diagnostic amiante entre 80 et 150 €
diagnostic plomb entre 130 et 300 €
diagnostic termites entre 100 et 150 €
diagnostic Loi Carrez entre 70 et 150 €
diagnostic ESRIS entre 15 et 40 €
diagnostic assainissement entre 100 et 150 €
pack complet de diagnostics entre 300 et 800 €

 

Vous avez besoin de faire diagnostiquer votre appartement ou votre maison ? Demandez un ou plusieurs devis pour un diagnostic immobilier. Le professionnel vous indiquera quels sont les tests à réaliser en fonction des caractéristiques de votre bien et de vos motivations (vente, location).

 

Quels sont les diagnostics obligatoires ?

 

Les diagnostics obligatoires ne sont pas les mêmes selon que vous vendiez ou louiez votre bien.

 

Dans le cadre d’une vente

Lorsque vous désirez mettre en vente votre maison ou votre appartement, il existe un certain nombre de contrôles obligatoires à réaliser. C’est ce que l’on appelle le DDT (dossier de diagnostic technique).

Pour une maison individuelle, le DDT se compose de plusieurs diagnostics, visant à contrôler :

  • la performance énergétique ;
  • l’exposition au plomb ;
  • la présence ou l’absence d’amiante ;
  • l’état de l’installation électrique (pour les maisons de plus de 15 ans) ;
  • l’état de l’installation gaz (pour les maisons de plus de 15 ans) ;
  • l’état de l’assainissement non collectif (le cas échéant) ;
  • la présence de termites ;
  • l’exposition aux risques et à la pollution ;
  • le bruit.

En ce qui concerne les diagnostics immobiliers pour un bien en copropriété, vous devez par ailleurs fournir la surface privative du lot de copropriété (Loi Carrez).

 

Dans le cadre d’une location

Si vous louez votre bien, vous devez fournir au locataire au moment de l’entrée dans les lieux un DDT comprenant :

  • le DPE (diagnostic de performance énergétique) ;
  • le CRPE (constat de risque d’exposition au plomb) ;
  • le diagnostic amiante ;
  • l’état de l’installation intérieure de l’électricité (uniquement pour les logements de plus de 15 ans) ;
  • l’état de l’installation intérieure du gaz (logement de plus de 15 ans) ;
  • l’état des risques et pollutions ;
  • le diagnostic bruit.

 

Comment les tarifs des diagnostiqueurs sont-ils fixés ?

 

Les diagnostics doivent impérativement être réalisés par des diagnostiqueurs certifiés. Aucune règle en la matière n’est officiellement prévue. Les diagnostiqueurs sont par conséquent libres de fixer les prix qu’ils souhaitent.

 

Quels sont les facteurs de calcul du prix des diagnostics immobiliers ?

 

S’il existe un prix moyen, plusieurs paramètres sont néanmoins à prendre en compte pour estimer le montant total des diagnostics obligatoires de votre logement :

  • le type de diagnostic : Si les prix des diagnostics sont sensiblement identiques, certains, comme le ESRIS, peuvent être gratuits, si vous le réalisez vous-même, tandis que le diagnostic plomb peut vous coûter jusqu’à 300 €. Le prix se justifie par la complexité de l’opération et les compétences nécessaires à la bonne conduite du test. Comptez en moyenne entre 100 et 150 € pour les autres diagnostics ;
  • la localisation de votre logement : Si votre maison ou votre appartement sont situés dans une zone dans laquelle peu de diagnostiqueurs sont implantés, vous risquez de payer votre DDT plus cher. La concurrence sera en effet moins rude. D’un autre côté, les tarifs sont souvent plus élevés en ville. Enfin, le coût du déplacement pourra être pris en compte si la localisation de votre logement impose au diagnostiqueur de parcourir une longue distance ;
  • la superficie du logement : La taille de votre bien influera sur le coût global, à tout le moins pour certains diagnostics pour lesquels une superficie importante augmente le travail du diagnostiqueur. Ceci est surtout vrai pour les diagnostics plomb, amiante ou électricité. Pour un appartement de trois pièces, le prix moyen d’un diagnostic immobilier est de 120 € ;
  • les tarifs du diagnostiqueur : Les coûts des diagnostics étant fixés librement, les tarifs varieront en fonction de la marge que le professionnel a choisi de réaliser. Veillez par conséquent comparer plusieurs devis, afin d’être certain de ne pas payer trop cher.

 

Quel est le coût moyen de chaque diagnostic immobilier obligatoire ?

 

coût diagnostic immobilier obligatoire

Chaque diagnostic immobilier obligatoire a un coût. Pour le diagnostic termites, comptez entre 100 et 150 €.

 

Afin que votre vente soit légale, vous devrez réaliser un ensemble de tests, dont voici le prix moyen :

  • prix du diagnostic plomb : Le test consiste à rechercher la présence de plomb dans les peintures de logements anciens. La taille de la maison ou de l’appartement a par conséquent son importance. Comptez entre 130 et 300 € ;
  • prix du diagnostic amiante : Le contrôle varie grandement en fonction de la superficie du logement. Comptez entre 80 et 150 €. Le coût peut être plus important si des analyses complémentaires en laboratoire sont nécessaires ;
  • prix du diagnostic électrique : Obligatoire uniquement pour les logements de plus de 15 ans, ce contrôle coûte entre 90 et 150 € ;
  • prix du diagnostic gaz : Ce contrôle n’est bien entendu nécessaire que si vous possédez une installation fonctionnement au gaz. Comptez entre 100 et 150 € ;
  • prix du DPE (diagnostic de performance énergétique) : Comptez entre 90 et 200 € ;
  • prix du diagnostic Loi Carrez : Obligatoire pour les appartements en copropriété et les maisons en lotissement, ce diagnostic coûte entre 70 et 150 € ;
  • prix du diagnostic ESRIS : Il remplace l’ancien ERNT et peut être réalisé gratuitement par le propriétaire, via un formulaire spécifique. Il peut néanmoins être effectué par un diagnostiqueur et coûte dans ce cas entre 15 et 40 € ;
  • prix du diagnostic termites : Comptez entre 100 et 150 € ;
  • prix du diagnostic assainissement : Ce diagnostic est obligatoirement réalisé par le SPANC (service public de l’assainissement non-collectif) de votre commune et non par un diagnostiqueur privé. Comptez entre 100 et 150 €.

 

Comment faire baisser le coût des diagnostics : le pack diagnostic immobilier

 

Vous souhaitez payer moins cher vos diagnostics ? Contactez dans ce cas une entreprise de diagnostics immobiliers et commandez un pack complet, afin d’obtenir tous les certificats nécessaires en une seule fois. En procédant de cette façon, vous pouvez réaliser jusqu’à 50 % d’économies. Vous évitez en effet au professionnel de se déplacer plusieurs fois. Le coût d’un pack de diagnostics varie entre 300 et 800 €, pour une moyenne d’environ 450 € pour un appartement de trois pièces.

Ne cherchez toutefois pas à tirer sur les prix. N’oubliez pas que les diagnostics existent pour assurer votre sécurité et celle des futurs occupants du logement. Il est par conséquent préférable de payer le prix juste et d’obtenir des certificats fiables, plutôt que de vous tourner vers un diagnostiqueur aux tarifs alléchants qui bâclera son travail.

Ne contactez pas un diagnostiqueur au dernier moment. Les professionnels ont en effet souvent un emploi du temps chargé, et vous risqueriez par conséquent de payer le prix de l’urgence en imposant au diagnostiqueur de venir chez vous dans un délai court.

 

Quels sont les autres diagnostics ?

 

Si certains diagnostics sont obligatoires, d’autres sont facultatifs (ou deviennent obligatoires en fonction de la localisation du logement), mais peuvent toutefois présenter un intérêt pour garantir votre sécurité. Il s’agit notamment :

  • diagnostic de conformité piscine : entre 100 et 300 € ;
  • diagnostic SRU : environ 500 € ;
  • diagnostic radon (en fonction de votre région) : entre 50 et 300 €.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.