Travaux et bricolage maison

Démonter une cheminée

Comment démonter une cheminée ? Quelle est la technique pour casser une cheminée ? Quelles sont les précautions à prendre lors de la démolition d’une cheminée ? TravauxBricolage vous livre toutes les informations à savoir pour démonter une cheminée à foyer ouvert.

Vous souhaitez démonter votre cheminée, mais vous ne savez pas comment faire. En effet, la démolition d’un foyer est une opération délicate, parfois risquée. Car qui dit cheminée dit également un conduit parfois très long. L’opération consiste donc à déposer le foyer, mais aussi à retirer le conduit sans risquer l’éboulement. Les raisons de ce choix sont multiples, mais les étapes de démolition restent quant à elles identiques. Nos experts vous dévoilent la technique pour casser une cheminée.

 

Casser une cheminée : ce qu’il faut savoir

 

La démolition de cheminée est un travail risqué et délicat à plusieurs titres. Premier cas de figure, la plupart des cheminées sont imbriquées dans le mur de soutènement. Retirer la cheminée peut donc remettre en cause la solidité de la structure de la maison. Deuxième cas de figure, la cheminée est composée d’un foyer, mais aussi d’un conduit. Il faut donc être bien conscient que ce sont des travaux conséquents qui vont être engendrés. En effet, il faut retirer le foyer mais aussi le conduit sans ébranler l’ossature de la maison. Enfin, il faut également savoir que le retrait d’une cheminée fait beaucoup de gravats. Il faudra donc prévoir ce qu’il faut pour l’évacuation de tous les gravats.

 

Les risques de démolition d’une cheminée à foyer ouvert

Les risques liés à la démolition d’une cheminée sont nombreux. En effet, c’est véritablement une opération délicate qui peut vite tourner au drame si on s’y prend mal. Parmi les dangers les plus fréquents, l’éboulement du conduit de cheminée, l’affaissement de l’étage, les chutes de pierres ou encore l’effondrement intérieur et/ou de la toiture.

Il s’agit donc de prendre toutes les précautions avant de se lancer dans la démolition de la cheminée car il peut y avoir des dégâts lourds pour vous comme pour la construction. Et cela commence par le retrait de tous les objets et meubles qui se trouvent dans la pièce, notamment les objets fragiles. Vous devez également protéger votre sol. Il existe pour cela des films multicouches qui permettent d’éviter un carreau cassé en cas de chute d’une brique ou d’un gravats sur le sol. Enfin, il faut bâcher les meubles restant dans la pièce et calfeutrer les ouvertures pour éviter la propagation de la poussière.

 

Précaution avant la suppression d’une ancienne cheminée

Avant de commencer le démontage de votre cheminée, il faudra établir un diagnostic de la construction de votre cheminée. Pour cela, il faut déterminer si la cheminée et son conduit sont intégrés au bâti ou s’ils ne sont pas solidaires. C’est l’information primordiale qui va déterminer les risques liés à la démolition. La technique, quant à elle, reste la même. Pour déterminer l’imbrication de la cheminée dans le mur de soutènement ou non.

casser une cheminee

Avant de casser une cheminée, déterminer si la cheminée est simplement posé sur le sol ou si elle est intégrée au bâti. Cette différence est important pour la démolition d’une cheminée.


 

Casser une cheminée posée au sol

Pour une cheminée posée au sol ou sur des équerres dans la plupart du temps, il est tout à fait possible de casser vous même la cheminée et son conduit. Avec toutes les précautions nécessaires, vous démonterez votre foyer avec un marteau et au burin. Vous progresserez lentement et méthodiquement en retirant les gravats au fur et à mesure, en commençant par le haut du conduit. La technique de démontage de la cheminée est détaillé ci-dessous.

 

Casser une cheminée intégrée au mur

La démolition d’une cheminée construit sur la base du mur de soutènement doit être réalisé par des professionnels. Si vous êtes dans ce cas, il est important de ne pas vous lancer dans le démontage de la cheminée.

  • Une fois le côté complètement dégagé, regardez s’il y a des briques imbriquées dans le mur ou pas. Deux cas de figure sont possibles :
    • Si les briques sont imbriquées dans le mur : aucune mesure supplémentaire n’est à prendre
    • Si les briques ne sont pas imbriquées dans le mur : il faut alors soutenir l’ensemble de la cheminée avec des équerres métalliques afin d’éviter l’effondrement du conduit.

Vous remarquerez que les outils préconisés pour ce diagnostic comme pour la suite des travaux sont le marteau et le burin. Ceci est indispensable pour éviter tout choc qui pourrait ébranler la structure de manière irréversible. Donc, même si le travail vous semble long et fastidieux avec ces outils, ne prenez pas une masse qui pourrait tout faire effondrer.

 

Comment démolir une cheminée ?

 

Pour casser votre cheminée, vous allez devoir procéder par étape. Qu’elle soit au sol, intégrée au bâtie ou non, la méthode doit être scrupuleusement respectée afin d’éviter tous risques d’effondrement. Rappelez-vous que c’est une opération très délicate.

 

Retirer le haut du foyer

Bien entendu, pour des raisons de sécurité, la démolition de la cheminée commence par le haut pour se terminer vers le bas. Soyez prudent lors du démontage de la cheminée, des effondrements peuvent vous surprendre. Voici les étapes à suivre pour casser une cheminée :

  1. Commencez par casser au burin et au marteau les pourtours du conduit afin de le dégager. Faites attention à la toiture afin de ne pas créer de fuites. Le conduit de la cheminée peut éventuellement servir de conduit d’évacuation des gravats.
  2. Commencez par le sommet de la cheminée. Progressez petit à petit vers l’insert de la cheminée. Une fois le conduit entièrement dégagé et soutenu éventuellement, vous vous attaquerez au foyer.

demolition cheminee

La démolition de la cheminée s’effectue toujours en commençant par le haut pour éviter tout risque d’effondrement de l’ouvrage.


 

Enlever le foyer de la cheminée

Sachez que c’est l’insert qui soutient les conduits de cheminées. Ainsi avant de retirer le foyer, pensez à enlever les conduits sans quoi vous risquez l’effondrement des conduits de cheminée.

  1. Là encore, dégagez le foyer au marteau et au burin en procédant face par face.
  2. Puis, retirez l’insert. Attention, c’est une pièce en fonte extrêmement lourde. Prévoyez de vous faire aider. Prévoyez aussi un diable afin de pouvoir l’évacuer plus facilement.
  3. Enfin, cassez le socle de la cheminée. Là aussi il faudra procéder minutieusement afin de ne pas faire tomber de gravats sur le carrelage existant.

Lorsque vous retirez la cheminée, il faut aussi casser un conduit de cheminée ainsi que les tubages des conduits de cheminée.

 

Fin du démontage de la cheminée

Tout au long du démontage de la cheminée, pensez à évacuer les gravats au fur et à mesure, car ils seront nombreux. Il faut maintenant passer aux finitions :

  1. Rebouchez le trou du conduit afin d’éviter toute fuite d’air.
  2. Nettoyez le chantier en évacuant tous les gravats et déchets
  3. Pour le mur, appliquez un enduit mural afin de faire disparaitre toute trace de l’ancienne cheminée. Vous serez peut être contraint de refaire une cloison avec du BA13.
  4. Pour le sol, vous devrez certainement avoir recours à un ragréage du sol.

 

Prix de démolition d’une cheminée

 

Pour démolir votre cheminée, vous pouvez vous adresser à un professionnel. Comme pour tous les travaux, pensez à faire établir au moins 3 devis pour casser une cheminée afin d’avoir une vue plus fidèle des tarifs applicables.

Gardez également à l’esprit que les tarifs de démolition de votre cheminée dépendent de la configuration de votre maison, de la longueur du conduit, de la présence d’étage à votre maison, de votre région, du type de cheminée, de la nature des travaux (dépose ou remplacement) et enfin des matériaux utilisés. Cependant, pour que vous ayez une idée du prix de démolition d’une cheminée, voici la fourchette de prix généralement appliquée :

  • Le prix d’une démolition d’une cheminée : entre 500 et 1 500 €
  • Le tarif pour le démontage d’une cheminée finition incluse demande un budget aux alentours de 1 000 €.

Vous pouvez également opter pour la conservation d’un bout du conduit. Pour cela, il faudra le préciser à l’entreprise choisie. Elle se chargera alors de mettre en place une chaise en acier sur mesure et les éléments de soutènement, équerres métalliques renforcées et bastaings nécessaires.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *