Travaux et bricolage maison

Extension Véranda : quel type de véranda choisir ?

La construction d’une véranda est un des travaux les plus réalisés par les propriétaires de maison individuelle. Apportant un confort et une luminosité sans pareil, la construction de véranda est aussi un investissement rentable car il augmente sensiblement la valeur d’un bien immobilier. Encore faut-il que cette véranda soit installée convenablement et qu’elle se fonde avec le reste de la maison.

La construction d’une véranda est un des travaux d’extension de maison le plus simple à mettre en place. Peu coûteux par rapport à des travaux d’extension classique, la construction de véranda monopolise également moins de temps, sans pour autant que son chantier dérange trop la vie de votre maison.

A la base de tous les projets de véranda, il faut prendre le temps de réfléchir à la configuration souhaitée et aux matériaux qu’on veut utiliser. Nous verrons dans cet article les différents types de véranda en présentant à chaque fois leurs avantages et leurs inconvénients. A l’issue de cet article, vous serez en mesure de comprendre quel type de véranda choisir pour votre projet de construction de véranda.

 

Les différents types de véranda

 

Avant de lancer un projet de véranda, il va falloir évaluer vos besoins pour déterminer quel type de véranda vous souhaitez installer. Le budget à prévoir pour la construction d’une véranda est compliqué à déterminer. En effet le prix d’une véranda dépend bien sûr de la taille de la véranda, de son aménagement mais surtout du type de véranda que vous souhaitez installer et des matériaux que vous allez utiliser. En ce qui concerne le prix d’une véranda vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations pour comprendre comment calculer le prix d’un projet de véranda.

Faisons donc un point sur les différents types de véranda et les différents matériaux que vous pouvez utiliser pour la construction de votre véranda. Nous essayerons de lister également les avantages de l’utilisation de certains de ces matériaux pour la construction de votre véranda.

 

Véranda en aluminium

 

La véranda en aluminium est le type de véranda le plus répandu sur le marché. Il faut dire que la véranda en aluminium est une véranda simple et rapide à construire avec des coûts très compétitifs par rapport à d’autres matériaux.

 

Les avantages d’une véranda en aluminium

L’aluminium offre de nombreuses solutions de conception, de design et de couleur.

Niveau longévité, le matériau est viable car l’aluminium est protégé contre l’eau et donc la rouille. Un avantage en ce qui concerne son entretien. Un petit coup de peinture sera peut être nécessaire de temps en temps mais la structure en elle-même est solide et ne posera pas de problème.

Autre avantage, si la structure est endommagée suite à des intempéries ou des catastrophes naturelles, elle est réparable et les pièces abîmées peuvent facilement être changées car la véranda en aluminium est souvent conçue avec des pièces d’assemblage.

 

Les inconvénients d’une véranda en aluminium

Bien que l’aluminium soit un matériau résistant, la qualité d’aluminium utilisée pour certaines vérandas peut s’avérer mauvaise et rendre la structure fragile. Evitez donc les prix trop bas lorsque vous choisissez ce matériau.

Niveau isolation thermique, l’aluminium n’est pas le meilleur des isolants. Cependant, des progrès considérables ont été faits. Certaines structures de vérandas en aluminium sont désormais équipées de rupture de pont thermique permettant une meilleure isolation. Le prix de ce type de structure est cependant un peu plus élevé.

Enfin au niveau du support l’aluminium ne pourra pas supporter toutes les charges au niveau du toit. Attention à ce détail si vous souhaitez prolonger votre toiture sur la véranda.

véranda en alu

L’aluminium est un matériau très répandu pour la construction d’une véranda. Si c’est votre choix il faudra veiller à bien choisir votre solution d’isolation.


 

Prix d’une véranda en aluminium

Il faudra compter en moyenne 20 000 à 25 000 euros pour une véranda en aluminium de 20 m2. Le prix d’une véranda en aluminium au m2 peut être estimé entre 900 et 1 100 euros le m2. Bien sûr, les prix varient à la hausse comme à la baisse en fonction de la taille de la véranda et du type de vitrage que vous souhaitez installer.

Et il faut évoquer d’autres facteurs comme l’état du terrain, le design de votre véranda ou encore l’aménagement intérieur sont à prendre en compte dans le calcul du prix d’une véranda.

 

Véranda en bois

 

Solide et robuste, la principal caractéristique d’une véranda en bois c’est son apparence. Le bois est un matériau noble donnant un certain cachet à votre véranda. Il est d’ailleurs fortement conseillé d’utiliser ce matériau pour les maisons en pierre, les 2 éléments se conjuguant parfaitement esthétiquement.

 

Les avantages d’une véranda en bois

Le bois est un matériau noble qui s’adapte à tous les types de maison. Mais c’est également un matériau qui offre de grands avantages de confort.

Niveau isolation, le bois est le matériau de véranda le plus performant en terme d’isolation thermique et sonore. Si votre véranda est destinée à devenir une pièce à part entière de votre maison, c’est surement le choix le plus judicieux à faire.

Si le toit de votre véranda est composé de matériau lourd ou que vous décidez de faire une extension de votre toiture en tuile ou en ardoise sur votre véranda, le bois est un choix idéal. En effet la véranda en bois est robuste et à offre une solution de portage solide et viable.

Pour les réparations, il faudra un peu de compétences en bricolage mais la réparation d’une véranda en bois n’est pas des plus difficiles. Si certaines réparations vous semblent trop compliquées vous pourrez toujours faire appel à un artisan pour la réparation de votre véranda.

 

Les inconvénients d’une véranda en bois

Niveau du prix les vérandas en bois ne sont pas données, si vous optez pour des essences de bois robustes et imputrescibles (inattaquables) le prix sera largement supérieur comparé à une véranda en aluminium. Si vous optez pour un bois un peu plus bas de gamme, les prix seront un plus bas mais il faudra veiller à un entretien régulier et à un traitement du bois (tout les 2-3 ans) pour éviter l’invasion de nuisible.

Attention également aux fissures, le bois est un matériau stable mais qui subit les dommages du temps surtout s’il n’est pas entretenu ou si le sol de votre terrain manque de stabilité.

Niveau installation, la véranda en bois est un plus compliqué à installer qu’une véranda en aluminium, comptez donc un coût supplémentaire à ce niveau.

 

Prix d’une véranda en bois

Le prix d’une véranda en bois varie en fonction du type de bois utilisé. Comptez 20 000 euros en entrée de gamme mais ce prix peut facilement monter à 30 000/ 35 000 euros pour un bois robuste et même haut dessus selon la configuration et la taille de la véranda. Le prix d’une véranda en bois au m2 peut être estimé à 800 euros en entrée de gamme mais pour un bois robuste comptez plus au alentour de 1200 / 1700 euros le m2.

 

Véranda en acier ou fer forgé

 

Les vérandas en fer forgé ou en acier sont des vérandas qui s’illustrent par la noblesse des matériaux qu’elles utilisent. Très résistants, l’acier ou le fer se conjuguent avec tous les styles de maison.

 

Les avantages d’une véranda en acier ou fer forgé

Sans contestation possible, les vérandas en acier ou fer forgé offrent une résistance incomparable.

La résistance offerte par l’acier ou le fer forgé permet un support capable de porter une charge considérable au niveau du toit. De même ces matériaux sont parfais si vous souhaitez mettre en place une grande véranda car ils permettent une grande stabilité de l’ensemble.

 

Les inconvénients d’un véranda en acier ou fer forgé

Niveau isolation , ces matériaux ne sont pas des plus performants.  Par temps frais, la structure en acier ou fer forgé refroidit la véranda. Pensez donc bien à prendre en compte cet aspect. Pour une véranda destinée à une utilisation estivale, pas de problème mais si vous souhaitez en faire une pièce à vivre, que vous utiliserez tout au long de l’année, il vaut peut être mieux choisir un autre matériau.

Il faudra également veiller à l’entretien régulier de ce type de véranda. Très exposé à la corrosion, l’acier et le fer sont des matériaux oxydables. Ils doivent être traités contre la rouille.

 

Prix d’une véranda en acier ou fer forgé

Très onéreux, l’acier et le fer forgé sont les matériaux les plus chers pour une véranda. Le prix moyen d’une véranda en acier ou fer forgé peut alors atteindre des sommes comprises entre 40 000 à 50 000 euros pour une véranda de 20 m2. Le prix d’une véranda en acier ou fer forgé au m2 peut donc être estimé entre 2 000 et 2 500 euros.

 

Véranda en PVC

 

La véranda en PVC est la véranda la moins cher à mettre en place. Le PVC est le matériau le moins cher pour la construire de véranda. Il offre néanmoins une large gamme de formes et couleurs. Parfaite pour les petites vérandas, la véranda en PVC est simple et rapide à installer.

 

Les avantages d’une véranda en PVC

Même si le PVC est un matériau peu coûteux, il n’en demeure pas moins un très bon isolant. En effet le PVC n’est pas conducteur de chaleur ou de froid. Il s’adapte donc à toutes les saisons et limite également la condensation à l’intérieur de la véranda.

Pour profiter des avantages d’isolation de ce matériau, il faudra également veiller à installer des vitres dont l’isolation est performante. La véranda en PVC est très facile à entretenir avec des produits d’entretien du quotidien (éviter par contre les produit corrosifs).

 

Les inconvénient d’une veranda en PVC

Le PVC ne peut généralement pas être peint, il faudra donc bien choisir sa couleur mais avec le temps, cette couleur risque de perdre de son éclat.

Le PVC vieillit malheureusement moins bien que les autres matériaux de véranda. Sur le long terme vous pourrez rencontrer des problèmes de corrosion ou de perte de couleur si vous n’entretenez pas bien votre véranda.

Enfin le PVC bien que robuste ne peut pas supporter des poids important. Il sera idéal pour une petite véranda mais difficilement adaptable si la véranda commence à atteindre une taille importante.

 

Prix d’une véranda en PVC

Niveau prix, la véranda en PVC est la véranda la plus abordable. Comptez entre 15 000 et 20 000 euros pour une véranda en PVC de 20 m2. On peut estimer le prix d’une véranda en PVC au m2 entre 750 et 1000 euros.

 

Quel type de véranda choisir ?

 

Vous l’avez compris, chaque type de véranda a ses avantages et ses inconvénients. Il faudra donc choisir votre véranda en hiérarchisant vos besoins et vos désirs tout en prenant en compte la faisabilité de votre projet. Il peut être nécessaire de faire un point sur la sécurité de votre véranda. En effet, une véranda protégée un minimum contre les effractions permettra de réduire ses risques.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Une fois le type de véranda à installer déterminé vous pourrez alors commencer votre projet et obtenir un permis de construire pour votre véranda. Si celle-ci dépasse les 20 m2 vous aurez besoin d’un permis de construire, si elle est inférieure ou égale à 20 m2 une déclaration préalable suffira.

A vous de voir ensuite si vous souhaitez entamer ses travaux par vous même avec l’installation d’une véranda en kit ou préfabriqué, ou si vous décidez de contacter une entreprise spécialisée ou un artisan pour la construction de votre véranda.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *