Travaux et bricolage maison

Comment isoler un mur par l’extérieur ?

Comment isoler un mur par l’extérieur ? Quelles sont les différentes techniques d’isolation par l’extérieur ? Comment réaliser l’isolation des murs par l’extérieur ?

La déperdition de chaleur par les murs de votre logement représente de 20 à 25 % des déperditions énergétiques de l’ensemble de votre foyer.

Après la toiture, les murs font partis des éléments du foyer qui peuvent faire flamber votre facture énergétique si ces derniers sont mal isolés.

Vous avez donc tout intérêt à bien isoler vos murs. Et pour cela, pas besoin forcément de passer par l’intérieur. Vous pouvez en effet effectuer une isolation par la façade. Comment isoler une maison par l’extérieur ? Quelles sont les différentes solutions pour une isolation de maison par l’extérieur ?

Nous allons voir en détails les solutions pour isoler un mur par l’extérieur.

 

Les types d’isolation des murs par l’extérieur

 

Si vous souhaitez isoler votre mur par l’extérieur, plusieurs techniques sont à disposition. Ces techniques présentent l’avantage d’éviter les ponts thermiques, plus fréquents, dans une isolation par l’intérieur. Pour autant, elles nécessitent un savoir-faire bien précis afin d’être posées correctement et d’assurer son rôle d’isolant performant.

Nous allons voir dans cette article les 2 techniques d’isolation des murs par l’extérieur :

  • L’isolation des murs par l’extérieur sous enduit
  • L’isolation des murs par l’extérieur sous bardage

Le prix des travaux d’isolation des murs par l’extérieur dépendra lui du type de procédé et de l’ampleur des travaux.

 


 

Isolation des murs par l’extérieur sous enduit

Le principe de l’isolation des murs par l’extérieur sous enduit est simple. Il s’agit de poser un isolant en panneaux sous une couche d’enduit. La façade présente donc un aspect lisse ou crépi et dissimule la couche d’isolant posé sur les murs de façade.

Pour cela, il existe trois manières de procéder :

  • En pose collée
  • En pose calée chevillée
  • En pose sur structure

La difficulté, outre la pose, consiste à choisir le bon isolant qui assurera un cocon de chaleur dans votre intérieur.

Pour cela, vous devez vous référer aux indications de performance énergétique des panneaux isolants choisis, mais aussi tenir compte de la technique de pose.

En effet, la pose collée peut se réaliser avec 3 types d’isolant :

  • Le polystyrène expansé blanc, appelé aussi PSE
  • La fibre de bois
  • Le polystyrène expansé graphite gris dont la performance d’isolation est supérieure de 20 % au PSE

La pose calée chevillée supporte tous les types d’isolant. Elle est la moins restrictive. Enfin, la pose sur structure se fait exclusivement avec du polystyrène expansé blanc rainuré sur le champ.

 

Isolation des murs par l’extérieur sous bardage

Pour la pose d’isolant sous bardage, vous utiliserez un isolant en rouleau de type laine de verre ou laine de roche. Cela implique donc que ce procédé se réalise à l’aide d’une structure dans la laquelle viendra se glisser l’isolation, mais sur laquelle aussi s’appuiera le bardage de finition.

Là encore, il est indispensable que l’opération soit réalisée dans les règles de l’art pour assurer une isolation performante et éviter les ponts thermiques.

 

Réaliser une isolation des murs par l’extérieur sous enduit

 

Vous avez décidé de réaliser une ITE (Isolation Thermique des murs par l’Extérieur) sous enduit. Pour cela, vous allez devoir choisir entre trois techniques de réalisation, à savoir :

  • La pose collée
  • La pose calée chevillée
  • La pose sur structure

Cependant, c’est l’état de vos murs qui va conditionner le choix de la méthode. Si vous êtes en neuf, vous opterez pour la pose collée. Elle est la plus pratique, mais ne convient pas si le mur est déjà recouvert d’un enduit plastifié. En rénovation, vous aurez donc le choix entre la pose calée chevillée et la pose sur structure.

 

Étape de pose Isolation des murs par l’extérieur : pose collée

La pose collée est celle qui convient le mieux en construction neuve. Elle peut se réaliser de trois façons. La seule contrainte est que le mur soit brut et sans enduit, sain et avec une planéité inférieure à 10 mm pour 2 mètres. C’est pourquoi elle n’est pas utilisée en rénovation, car le coût pour retirer le revêtement existant rendrait l’opération peu rentable. La méthode consiste à coller les panneaux de l’isolant choisi à l’aide de mortier colle. Puis de revêtir l’isolant d’une sous-couche d’accroche et de la couche d’enduit de finition.

Étapes de réalisation pour une ITE posée collée :

  • Collage des panneaux contre le mur, pour cela, vous pouvez choisir entre :
    • La pose par plot : il faut répartir des plots de colle sur la surface puis plaquer les panneaux d’isolant. Le premier plot doit être déposé à environ 2 cm du bord du panneau. Il faut que la surface encollée représente 20 % de la surface de la plaque, soit 16 plots de colle en général.
    • La pose en plein : le mortier colle est appliqué sur toute la surface sur une épaisseur de 6 à 10 mm. Il faut penser à laisser 2 cm environ non encollé en bordure de la plaque pour éviter le débordement des joints.
    • La pose par boudin : La colle est placée en boudin à 2 cm de la bordure de la plaque. Deux autres boudins forment une grande croix dont le centre est celui du panneau.
  • Pose de la sous-couche d’accroche
  • Pose de l’enduit de finition

 

Étape de pose isolation des murs par l’extérieur : pose calée chevillée

La pose avec le système fixé calé porte bien son nom. Il s’agit de combiner un système d’encollage avec un système de fixation par cheville pour assurer le maintien de la plaque d’isolant contre le mur. Cette solution est préconisée pour les murs présentant quelques défauts de planéité.

Pour réaliser cette méthode :

  • Collage de l’isolant : il faut procéder comme pour la méthode par plot décrite précédemment. Là encore, les plots doivent être en nombre suffisant pour couvrir 20 % de la surface de la plaque. Une fois le mortier colle sec, vous pouvez passer à la seconde étape
  • Fixation par cheville de l’isolant : Il s’agit de placer des chevilles à expansion au droit des plots de colle. Pour cela, vous pouvez utiliser des chevilles à frapper ou des chevilles à visser. Le tout fait l’objet d’une étude préalable pour définir le type de cheville et la densité requise pour une fixation optimale de l’isolant et la limitation des ponts thermiques
  • Pose de la couche d’accroche
  • Pose de l’enduit de finition

 

Étape de pose isolation des murs par l’extérieur : pose sur structure

La pose sur structure ne peut être réalisée que sur un mur parfaitement droit. Le principe est simple : il faut placer un isolant maintenu par des rails sur 2 ou 4 côtés.

Pour cela, vous allez procéder suivant ces étapes :

  • Pose des panneaux : réalisation de la structure avec ancrage sur les bords des panneaux. Veillez à ce que la première cheville se trouve à moins de 5 cm du rail et que l’espacement entre chaque ancrage soit inférieur à 30 cm. Les plaques doivent se positionner en joint décalé d’au moins 10 cm. Enfin, les profilés doivent respecter un espacement de 3 mm afin de tenir compte de la dilatation
  • Pose de la sous-couche d’accroche
  • Pose de l’enduit

 

Réaliser une isolation des murs par l’extérieur sous bardage

 

Cette technique d’isolation des murs est discrète et performante tout à la fois. Pour la réaliser, il est toutefois préférable de posséder une maison avec débord de toiture afin de maintenir l’esthétique de la façade.

Pour effectuer cette opération, il faut donc réaliser une structure qui viendra à la fois maintenir la laine de verre ou de roche, mais aussi sera le support de la pose du bardage.

 

comment faire une isolation par exterieur

Le choix de la solution d’isolation de murs par l’extérieur doit se faire en tenant compte de la configuration de la maison.


 

Les étapes pour une isolation des murs par l’extérieur sous bardage

Pour effectuer une ITE sous bardage, vous allez procéder comme suit :

  • Tracer l’emplacement des chevrons en les espaçant de 60 cm
  • Placez la grille anti-rongeurs
  • Placez les équerres destinées à maintenir les chevrons. Il faut 3 équerres par chevron.
  • Placez la première couche d’isolant sur les équerres et maintenez-les avec des chevilles par perçage ou en les embrochant dans les attaches sur les équerres.
  • Fixez les chevrons aux équerres et bloquez les tirefonds après réglage
  • Placez la seconde couche d’isolant entre les chevrons et rabattez les attaches à dent
  • Placez l’écran pare pluie en l’agrafant à l’isolant
  • Clouez des tasseaux de 2 cm sur la face extérieure des chevrons
  • Placez le bardage

 

Isolation extérieure sous bardage en rénovation ou construction

L’isolation extérieure sous bardage peut se faire en rénovation comme en construction neuve. En fait, si vous décidez de mettre du bardage en façade, elle devient alors possible.

Ses avantages sont multiples, car elle permet une excellente isolation de la maison sans mordre sur la surface habitable et tout en préservant l’esthétique en façade.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *