Travaux et bricolage maison

Prix d’un cloisonnage

Quel est le prix d’un cloisonnage ? Quel type de cloison choisir pour son cloisonnage ? Quel est le coût d’un cloisonnage d’une pièce en fonction des configurations et des projets ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations sur le cloisonnage d’une pièce et le prix d’un cloisonnage en fonction des différents projets.

Le cloisonnage est un vaste sujet en construction. Il peut prendre l’aspect d’une séparation de pièce, d’un doublement de cloison ou d’une méthode d’isolation par l’intérieur.

De même, il peut s’appliquer aux murs comme aux plafonds et devient prioritaire dans l’aménagement des combles et l’isolation de la toiture par l’intérieur.

De la cave au grenier, il est donc question de cloisons pour séparer ou isoler. Quelles sont les méthodes pour le cloisonnage d’une pièce ? À quel coût estimer les projets de cloisonnage ? Nous allons voir en détail le prix d’un cloisonnage en fonction des projets.

 

Coût d’un cloisonnage

 

Le prix d’un cloisonnage dépendra avant tout du type de projet de cloisonnage.

On distinguera les projets de cloisonnage suivant :

  • L’isolation par l’intérieur avec pose d’isolant et cloisonnage sur ossature ou collé
  • La pose d’une cloison séparatrice entre 2 pièces (sur ossature)
  • L’isolation de la toiture par l’intérieur avec pose d’isolant et cloisonnage sous combles
  • La pose d’un faux plafond suspendu avec un cloisonnage

Voici un récapitulatif des prix pour un projet de cloisonnage :

 

Type de cloisonnagePrix d’un cloisonnage au m2 (matériaux et pose)
Isolation par l’intérieurDe 50 à 90 € le m2
Cloisonnage entre 2 piècesDe 40 à 120 € le m2
Isolation toiture par l’intérieurDe 40 à 90 € le m2
Faux plafond suspenduDe 50 à 90 € le m2

 

Les prix présentés ici sont indicatifs. Pour estimer le prix du cloisonnage selon votre projet et avec précisions, il vous faudra faire faire un devis cloisonnage auprès d’un artisan.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

On notera également que le prix d’un projet de cloisonnage dans le cadre d’un projet d’isolation peut varier en fonction du type d’isolant sélectionné pour le projet.

Le choix des matériaux de cloisonnage aura également une influence sur le prix du projet. Les différences de prix restent moindres entre les différents types de cloison comparés aux différences constatées au niveau des prix entre les différents isolants.

 

Comment cloisonner un mur ?

 

Pour cloisonner un mur, il faut déjà savoir quel type de projet vous souhaitez réaliser.

Est-ce que vous souhaitez séparer un espace ? Refaire une isolation de mur ou de toiture ? Est-ce que le cloisonnement concerne un mur ou un plafond ? Aménage-t-on des combles ?

En fonction du projet, les travaux de cloisonnage seront complètement différents d’un cas à l’autre.

Cloisonner un mur

Cloisonner un mur intérieur est en principe lié à un projet d’isolation, mais ce n’est pas la seule raison. En effet, c’est aussi un moyen efficace de cacher un mur irrégulier.

Pour monter une cloison contre un mur, on aura le choix entre :

  • La pose sur ossature
  • La pose collée sur mur

La pose sur ossature consiste à installer une cloison sur une structure (généralement métallique). Entre le support et la nouvelle cloison, l’isolation comme la laine de verre se glisse pour assurer l’isolation phonique et acoustique.

Cette méthode a de nombreux avantages. Elle permet non seulement de rattraper un mur et de dissimuler les imperfections, mais en plus elle assure une isolation phonique et acoustique de haute performance. L’inconvénient de cette méthode réside dans la réduction de l’espace habitable.

Particulièrement appréciée pour s’isoler du bruit d’un mur mitoyen, la pose de placo est un  projet privilégié en rénovation pour apporter un nouveau souffle à une pièce.

Avec le placement d’un bon isolant entre la cloison et le mur, cette méthode permet également de renforcer l’isolation thermique.

Il suffit ensuite de peindre, tapisser ou poser le revêtement de finition de votre choix.

Il est à noter que cette méthode s’applique également à l’isolation de toiture par l’intérieur. On utilisera en effet la même solution de cloisonnage pour placer un isolant sous la toiture. En cloisonnant, on peut ainsi aménager les combles d’une maison en pièce à vivre.

Pour ce qui est de la méthode de pose collée, on utilisera des plaques de plâtre qu’on fixera en les collant directement sur les murs. On trouvera des plaques avec isolant intégré permettant ainsi de renforcer l’isolation thermique et acoustique avec le cloisonnage.

Point de vue matériaux, les cloisons utilisés pour le cloisonnage et l’isolation des murs par l’intérieur sont généralement en placo. Mais vous pouvez aussi choisir de mettre d’autres types de plaques de plâtres.

Pour l’isolant, vous allez avoir le choix entre :

  • Les laines minérales
  • Les laines végétales
  • Les laines animales
  • Les isolants synthétiques

Chacun possède ses atouts. Pour choisir votre isolant, vous devrez prendre en compte l’indice de résistance thermique de l’isolant en question afin de choisir l’isolant et l’épaisseur (en fonction de l’isolant) adapté pour votre projet.

Pour une isolation des murs par l’intérieur, le prix d’un cloisonnage sera compris entre 50 et 90 € le m2 main d’oeuvre et pose inclus.

 

Créer une nouvelle cloison

Le cloisonnage peut aussi être utile quand il s’agit de séparer un espace pour délimiter deux pièces.

Pour ce type de projet, vous allez avoir le choix des matériaux, à savoir :

  • Cloison en placo
  • Cloison en carreaux de plâtre
  • Cloison en bois
  • Cloison en béton cellulaire
  • Cloison en brique de verre
  • Cloison vitrée

La cloison en placo est le type de cloison le plus utilisé pour la séparation de pièce avec notamment le BA13. Posée sur une ossature métallique suivant le principe énoncé précédemment, elle permet de laisser passer les gaines. Il faut compter entre 5 et 30 € du m2. Un prix supérieur sera constaté si un isolant est bloqué entre 2 cloisons.

On trouvera également des cloison en carreau de plâtre. Le carreau de plâtre est idéal pour cloisonner les pièces. Il permet une bonne isolation acoustique entre les pièces. Il faudra débourser entre 10 à 30 € le m2.

Les cloisons en bois sont chaleureux et convivial. Il faut prévoir une ossature en bois avec chevrons pour fixer les panneaux de la cloison. Vous devrez compter de 20 à 60 € le m2 pour le prix d’une cloison en bois.

Les cloisons en béton cellulaire sont pratiques à monter et disposent de bonnes capacités isolantes. Vous devrez y passer un enduit afin de pouvoir ensuite poser le revêtement de votre choix sur ce type de cloison. Le prix d’une cloison en béton cellulaire varie de 20 à 60 € le m2.

 

prix cloisonnage m2

Pour le cloisonnage d’un mur vous pouvez opter pour le montage d’une cloison simple. Vous pouvez également choisir de poser un isolant entre 2 plaque de placo pour renforcer l’isolation lors d’un cloisonnage entre 2 pièce. Si vous souhaitez faire passer un isolant ou des câbles entre les pièces, il faudra prévoir la pose de 2 cloisons pour un même cloisonnage (avec un espace au milieu donc).


 

La cloison en briques de verre permettent un cloisonnage lumineux. Habituellement utilisée en salle de bain, la brique de verre permet une cloison qui laisse passer la lumière sans pour autant permettre de voir au travers. Le prix de la brique de verre varie entre 3 et 5 € la brique.

La cloison vitrée permet une vue directe tout en séparant les espaces. C’est la grande mode dans les séparations entre la cuisine et la salle à manger permettant ainsi de ne pas se retrouver isolé dans la cuisine pendant que les invités sont dans le salon. On évitera également la diffusion des odeurs dans toute la maison.

Il faudra compter entre 800 et 1 500 € pour ce type de cloison sur un mur de 2 à 4m de long.

Prix d’un cloisonnage en fonction du type de cloison :

 

Type de cloisonPrix d’une cloison au m2
Cloison en placoEntre 5 et 30 € du m2
Cloison en carreaux de plâtreEntre 10 et 30 € le m2
Cloison en boisEntre 20 et 60 € le m2
Cloison en béton cellulaireEntre 20 et 60 € le m2
Cloison en brique de verreEntre 3 et 5 € la brique
Cloison vitréeEntre 100 et 250 € le m2

 

Cloisonner un plafond

Pour le cloisonnage d’un plafond, on parlera de pose de faux plafond suspendu.

La technique est la même que pour cloisonner un mur. Il faudra prévoir une ossature métallique sur laquelle viendront se visser les panneaux de placoplâtre.

Entre le plafond d’origine et le faux plafond, on placera l’isolant et les gaines électriques pour les spots électriques.

Pour le prix de votre faux plafond, il faudra compter entre 40 et 90 euros le m2 (matériaux et pose inclus). Le prix d’un faux plafond pourra être supérieur en fonction du type d’éclairage et de l’isolant installer sous le faux plafond suspendu.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *