Travaux et bricolage maison

Faire construire un garage

Un garage est un élément indispensable d’une maison. Bien qu’il ne soit pas considéré comme une surface habitable, sa construction doit être réalisée avec le plus grand soin. Il est toujours possible de faire son garage soi-même, mais est toutefois recommandé de confier sa réalisation à un artisan compétent. Travaux Bricolage vous explique comment faire construire son garage.

 

Prix moyen au m² pour faire construire un garage

 

Faire un garage est une opération qui peut se révéler plus ou moins coûteuse. Le coût de construction d’un garage doit notamment prendre en compte le modèle, les matériaux choisis et la superficie. Les tarifs de l’artisan chargé de l’opération pourront également faire varier le prix pour faire construire un garage.

 

Nature de l’opérationPrix moyen
garage enterréenviron 750 €/m²
garage semi-enterré700 €/m²
garage hors-sol650 €/m²
garage en parpaingentre 200 et 500 €/m²
garage en briqueentre 400 et 600 €/m²
garage en boisentre 150 et 400 €/m²
garage en pierreplus de 600 €/m²
garage en métalentre 125 et 300 €/m²
garage préfabriqué modulaireentre 600 et 2 000 €
garage préfabriqué en boisentre 2 700 et 3 200 €
garage préfabriqué en bétonenviron 2000 €/m²
garage préfabriqué en containerenviron 130 €/m²
tarif d’un maçonentre 30 et 50 € de l’heure

 

Si vous avez besoin de davantage de précisions pour calculer votre budget total, demandez un devis pour faire construire votre garage par un artisan.

 

Les différents modèles de garages

 

Lorsque l’on décide de construire un garage, une des étapes est le choix du modèle :

  • enterré ;
  • semi-enterré ;
  • hors-sol ;
  • préfabriqué.

 

Le garage enterré

Si votre habitation occupe déjà la surface maximale d’occupation des sols, vous n’aurez d’autre choix que de faire construire votre garage en sous-sol. Ce modèle a l’avantage de ne pas empiéter sur l’espace extérieur de votre terrain. Plus compliqué à réaliser, le garage enterré est néanmoins plus coûteux. Il est important de prendre en compte deux autres inconvénients : une concentration importante d’humidité et la nécessité de prévoir un éclairage, même en pleine journée.

 

Le garage semi-enterré

Le garage semi-enterré est intéressant pour les terrains en pente. Moins coûteux que le garage enterré, le toit plat de ce modèle présente par ailleurs l’avantage de pouvoir servir de terrasse.

 

Le garage hors-sol

Il s’agit du modèle le plus économique et le plus répandu. Il peut être soit accolé à la maison, soit indépendant. Dans le premier cas, le garage annexe est considéré comme une extension de maison. Il est en effet directement accessible depuis l’intérieur du logement principal. Dans le second cas, le garage est alors séparé de la maison. C’est une construction à part, qui présente l’avantage de mettre à distance les bruits associés à cette zone. Faire construire un garage indépendant sera plus coûteux que de faire réaliser un garage accolé.

 

Le garage préfabriqué

Si votre garage ne doit être que temporaire, le garage préfabriqué est une solution particulièrement intéressante. Elle ne sera pas nécessairement moins onéreuse qu’un garage en dur, mais aura le mérite de se construire très rapidement. La structure de ce type de construction est souvent faite en béton, en métal ou en bois. Il existe également des garages modulaires.

 

Quels sont les matériaux les plus utilisés pour la réalisation d’un garage ?

 

Le choix du matériau de construction dépend de votre budget, de votre objectif et de considérations esthétiques. Un garage comporte plusieurs parties. Chacune d’entre elles est fabriquée avec un matériau bien spécifique :

  • les murs ;
  • le sol ;
  • le toit.

 

Les murs du garage

Pour les plus petits budgets, faire construire un garage en parpaing est le choix idéal. Si vous souhaitez consacrer une enveloppe plus importante à cette partie de la construction, vous pouvez opter pour de la brique. Le garage en pierre est le choix le plus onéreux, mais le plus esthétique. Le métal apporte également une touche d’élégance et se positionne dans les mêmes gammes de prix. Si le garage en bois, à l’achat, est aussi avantageux que le parpaing, il perd néanmoins de son intérêt au regard du traitement régulier dont il devra faire l’objet, qui est à la fois coûteux et chronophage.

 

Le sol du garage

Un garage sert, en règle générale, à garer une voiture. Il est par conséquent important de choisir un matériau résistant, pouvant supporter le poids d’un véhicule. Ce peut être du béton ou du ciment. Outre leur résistance, ces matériaux présentent par ailleurs l’avantage d’être facilement nettoyable. Sachez qu’il est par ailleurs possible de prévoir un revêtement supplémentaire de type résine, lino ou PVC, afin de limiter le rejet de poussière.

 

Le toit du garage

Que votre garage soit accolé ou indépendant, les matériaux les plus fréquemment utilisés pour la toiture sont le zinc, le bac acier, la tuile et l’ardoise.

 

Quelles dimensions pour votre garage ?

 

Puisqu’un garage a pour fonction principale d’abriter une voiture, vous devez calculer les dimensions de votre construction en fonction de celles du ou des véhicules qui y seront garés. Il faut en règle générale compter environ 18 m² pour un garage simple et 32 m² pour deux véhicules. Si vous désirez y ajouter une moto ou des vélos, ainsi que des espaces de rangement de votre matériel de bricolage ou de jardinage, prévoyez au moins 50 m². Pour un garage de grande superficie, prévoyez bien entendu une à deux portes de garage aux bonnes dimensions.

 

Les autres éléments à prendre en compte

Une fois que vous avez ciblé le modèle de garage, les matériaux et la superficie, il vous reste néanmoins encore quelques choix à effectuer :

  • le type de porte : motorisée ou non, à un ou deux vantaux, en PVC, en bois ou en métal ;
  • l’isolation du garage : thermique et/ou phonique ;
  • système d’alerte et de surveillance : sonnette, caméra, interphone ;
  • les aménagements intérieurs : étagères, fenêtres, portes intérieures.

 

Par qui faire construire votre garage ?

 

Faire construire un garage par un maçon

Il est toujours préférable de confier les travaux de construction à des professionnels.

 

Bien qu’avec de bonnes connaissances en construction, il soit toujours possible de réaliser son garage soi-même, il est néanmoins préférable de confier cette tâche à un professionnel. Les tarifs d’un maçon oscillent en général autour de 40 € de l’heure.

 

Quelles obligations légales pour faire construire un garage ?

 

La construction de votre garage impose :

  • le dépôt d’une déclaration de travaux, si votre projet a une superficie inférieure à 20 m² ;
  • ou une demande de permis de construire, si l’emprise au sol de votre garage est supérieure à 20 m².

La déclaration de travaux doit être déposée au moins un mois avant le début de ceux-ci. En ce qui concerne la demande de permis, il est recommandé de la déposer au moins trois mois avant le début des travaux.

Afin de limiter les mauvaises surprises, il est préférable de consulter le PLU de votre commune, qui vous indiquera les règles d’urbanisme en vigueur et vous informera de ce qui est autorisé ou interdit, en termes notamment de distances, de matériaux ou de coloris.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *