Travaux et bricolage maison

Poser du Fermacell au sol

Vous souhaitez rénover votre logement et poser un nouveau revêtement de sol ? Il est souvent nécessaire de prévoir la pose de plaques de Fermacell en amont. Celles-ci sont simples à installer et fort utiles. Quels sont les avantages et les inconvénients du Fermacell au sol ? Comment poser vos plaques ? Quel est le budget à prévoir pour la pose de Fermacell par un professionnel ? Voici quelques conseils.

Qu’est-ce qu’une plaque de Fermacell de sol ?

Le Fermacell au sol est une chape sèche. Il se présente sous forme de plaques qui s’emboîtent les unes dans les autres.

Les plaques se composent de fibres de cellulose et de gypse. Ce dernier est utilisé pour fabriquer le plâtre. Le Fermacell est considéré comme un matériau écologique, qui ne pollue pas l’air intérieur de votre logement.

Les plaques possèdent par ailleurs des propriétés coupe-feu, en raison de la présence de gypse.

Le format de la plaque de Fermacell est, en règle générale, de 1 500 x 500 x 20 mm. Il en existe d’une épaisseur 25 mm.

La pose du Fermacell sur les murs est également possible.

Pourquoi poser du Fermacell au sol ?

raisons de poser du Fermacell au sol

Poser du Fermacell au sol est une opération simple à réaliser et particulièrement efficace sur le plan thermique.

Faciles à assembler, les plaques de Fermacell permettent de :

  • lisser le sol ;
  • isoler le sol avant la pose d’un revêtement.

Elles sont particulièrement utilisées en rénovation. Il est néanmoins tout à fait possible de vous en servir pour une construction neuve.

Quels sont les avantages et les inconvénients du Fermacell ?

Une plaque de Fermacell est intéressante à plusieurs niveaux :

  • rapide à poser ;
  • légère ;
  • sèche, donc sans temps de séchage ;
  • isolante : Le sol gagne en niveau d’isolation phonique aussi bien que thermique ;
  • compatible avec des pièces humides, telles que la salle de bain ou la cuisine ;
  • compatible avec un plancher chauffant basse température à eau chaude (pour les plaques en 20 et 25 mm d’épaisseur) ;
  • incombustible (classement MO).

Elles présentent en revanche un inconvénient non négligeable : leur prix. Elles sont en effet plus chères qu’une chape traditionnelle.

Quelles sont les étapes de pose du Fermacell ?

Comment poser des plaques de Fermacell au sol ? C’est très simple. Si vous souhaitez poser vous-même les plaques d’isolant, vous devrez procéder par étapes :

  • préparation du sol ;
  • égalisation du sol ;
  • mise en place des plaques ;
  • pose du revêtement de sol.

Préparer le sol

Nettoyez le sol et assurez-vous qu’il soit bien stable.

Si vous jugez cela nécessaire, posez un film polyane. Ce dernier peut également s’avérer nécessaire si le support sur lequel vous allez poser vos plaques est en béton coulé. Il peut en effet encore contenir de l’humidité. Vous éviterez ainsi le risque de remontées capillaires dans votre chape sèche. Les bandes de film doivent se chevaucher de 20 cm environ au niveau des jonctions.

Poser des plaques de Fermacell sur de la terre ou un sol de cave est impossible. Vous devrez au préalable installer un système d’étanchéité, notamment des bandes bitumées.

Pour une pose sur un plancher en bois, assurez-vous de la stabilité du support. Revissez certaines planches, le cas échéant. Le sol doit par ailleurs être parfaitement sec.

Égaliser le sol

Cette étape consiste à ragréer le sol. Le ragréage peut s’effectuer de trois façons :

  • grâce à un enduit de ragréage : Il est utile pour les imperfections mineures ;
  • par le biais de granules d’égalisation : Il s’apparente à une chape sèche. Les granules sont principalement utilisés lorsque le support d’accueil des plaques est en bois ;
  • en coulant du mortier d’égalisation.

Assurez-vous que le taux d’humidité du support soit inférieur à 70 %.

Mettre en place les plaques

La pose des plaques se fait en rangs. Chaque plaque est emboîtée dans l’autre et chaque rang doit être décalé par rapport aux voisins. L’isolation n’en sera en effet que meilleure. Prévoyez par ailleurs un joint de dilatation tous les 20 m.

Les découpes doivent être réalisées de préférence à la scie circulaire à lame dure.

Votre Fermacell de sol se fixe ensuite par collage puis vissage (avec vis autoperceuses ou agrafes spéciales). Vous pouvez marcher sur les plaques immédiatement après la fixation. C’est tout l’avantage de la chape sèche !

Poser votre revêtement de sol

Vous pouvez enfin installer le revêtement de sol que vous désirez, sans respecter d’autre temps de séchage que celui de la colle (environ 10 min). Il est toutefois préférable d’attendre 24 heures, en veillant à bien aérer la pièce.

Les plaques de Fermacell peuvent accueillir tout type de revêtement : revêtement PVC, linoléum, textiles, grès cérame, pierre naturelle, terre cuite, parquet (même massif). Vous devrez simplement veiller à respecter certaines consignes de pose propre à chaque revêtement, afin de ne pas endommager votre Fermacell.

Prix de pose du Fermacell par un professionnel

Bien que la pose du Fermacell soit simple, il est recommandé de confier la réalisation de cette opération à un professionnel. Découvrez le coût d’installation des plaques et les facteurs de prix.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Vous souhaitez déléguer la pose de vos plaques de Fermacell à un spécialiste ? Si l’opération n’est pas complexe et peut tout à fait être réalisée par un particulier, il est toutefois préférable de ne pas vous lancer dans les travaux si vous ne vous en sentez pas capable. Des plaques mal installées vous poseront de sérieux problèmes. Elles favoriseront l’apparition de ponts thermiques et risqueront de compromettre la tenue du revêtement de sol que vous appliquerez dessus.

Un plaquiste professionnel possédera le matériel adapté et le savoir-faire nécessaire. Il pourra par ailleurs vous poser le revêtement de sol que vous souhaitez installer sur votre Fermacell.

Le coût d’installation des plaques de Fermacell

Les plaques de Fermacell sont plus onéreuses que le coulage d’une chape liquide. Il faut compter entre 7 et 10 €/m². Le coût variera en fonction des performances attendues et de l’épaisseur de la plaque.

À ce prix, vous devez ajouter le coût de la main d’œuvre. Le tarif horaire d’un plaquiste sera d’environ 35 à 45 €.

Les facteurs de prix

Le montant global de votre facture de pose de Fermacell dépendra de plusieurs paramètres :

  • l’existence d’un chauffage au sol ;
  • la nécessité de poser un autre isolant supplémentaire ;
  • le type de méthode d’égalisation choisie ;
  • la configuration de votre pièces, imposant peut-être de nombreuses découpes ;
  • le lieu de votre chantier : Un artisan situé en région parisienne pratiquera des tarifs plus élevés qu’en province. Sa réputation et son niveau d’expérience joueront également sur les prix.

Afin de connaître le budget à prévoir pour vos travaux, demandez plusieurs devis pour une pose de plaques de Fermacell. Vous pourrez ainsi comparer les tarifs et échanger avec l’artisan sur la faisabilité de votre projet.

 

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.