Travaux et bricolage maison

Norme électrique d’une salle de bains : NF C 15-100

Quelles sont les normes électriques d’une salle de bains ? Qu’est-ce que les volumes de sécurité d’une salle de bains ? Qu’est-ce que la norme NF C 15-100 définissant la sécurité de l’installation électrique d’une salle de bains ?

Des règles de sécurité ont été fixées pour effectuer l’installation électrique d’une salle de bains sans aucun risque d’utilisation. Les normes de sécurité NF C 15-100 d’une salle de bains ont déterminé des zones électrique dans une salle de bains. En réalité, la salle de bains est découpée en 4 volumes de sécurité que nous allons détailler dès maintenant.

 

La norme NFC 15-100 d’une salle de bains

 

La norme électrique NFC 15-100 est la norme fixant les règles de sécurité sur l’installation électrique dans l’habitation dont la salle de bains.

C’est bien la norme NF C 15-100 qui délimite les 4 différents volumes électriques dans une salle de bains : 0, 1, 2, 3. Chaque volume électrique correspond à un espace précis dans la salle de bains et chaque volume comporte son lot de règles de sécurité qu’il faut obligatoirement respecter.

Par conséquent, toutes les installations électriques ou d’accessoirement comme une prise de courant ou un interrupteur devront respecter une certaine hauteur, position, classe, volt selon sa position dans les volumes de protection.

Quand on parle de zones de la salle de bains, nous faisons référence aux zones pour l’installation électrique exclusivement. A ne pas confondre avec des zones de pose de vos matériaux de salles de bains.

volume salle de bain nfc 15 100

La norme NFC 15 100 délimite les volume de sécurité électrique d’une salle de bains. On distingue 4 zones de sécurité avec des interdictions et autorisations pour l’installation d’appareils électriques – Source : Legrand.fr


 

Volume 0 d’une salle de bains

Le volume 0 est le premier volume de protection dans une salle de bains. Le volume de sécurité 0 couvre seulement l’intérieur et uniquement l’intérieur de la baignoire ou de la douche selon votre installation. L’espace caché sous une baignoire fait partie du volume électrique 0, c’est pourquoi il est interdit d’y apposer un équipement électrique.

Dans cette zone 0 de protection, vous pourrez installer les appareils électriques répondant à la norme d’étanchéité IPX7, alimentés TBTS (très basse tension), 12 volts maximum.

 

Volume de protection 1 d’une salle de bains

Le volume de sécurité 1 de la salle de bains est dans la continuité du volume 0. La zone 1 de la salle de bains correspond à l’espace se trouvant sur toute la hauteur au dessus de la baignoire ou du bac de douche. On compte jusqu’à 2,25 mètres à partir du sol.

Comme dans le volume de protection électrique 0, dans le volume 1 de la salle de bains, vous pourrez installer les appareils électriques répondant à la norme d’étanchéité IPX5, alimentés TBTS (très basse tension), 12 volts maximum.

 

Volume de sécurité 2 d’une salle de bains

Le volume 2 de la salle de bain correspond à l’espace se trouvant à moins de 60 cm autour de la baignoire ou bac de douche. En ce qui concerne la hauteur, elle peut aller jusqu’à 2,25 mètres à partir du sol.

A partir du volume 2, vous pouvez mettre en place des équipements électriques du type IPX4 comme un éclairage ou un sèche serviette de classe 2 ou bien une prise de rasoir jusqu’à 50VA avec un transfo de séparation dans le volume 3.

 

Volume 3 d’une salle de bains

La zone 3 de la salle de bains est aussi appelé hors volume correspond à tout l’espace se trouvant à plus de 60 cm de la baignoire ou du bac de douche.

En d’autres termes, le volume 3 de la salle de bains représente tout le reste de la salle de bains. Vous pouvez y poser tout les appareils électriques que vous souhaitez. Parmi eux, vous pouvez installer un éclairage, un lave-linge, un sèche serviette de Classe I. De plus, c’est dans cette zone 3 que vous poserez un interrupteur classique et une prise de courant tout en garantissant votre sécurité.

 

Toutes les règlementations électrique de la salle de bains

 

Les normes électriques d’une salle de bains ne se limitent pas qu’aux volumes. En effet, pour assurer la bonne installation électrique respectant les règles de la salle de bains, il faut faire attention aux classes des appareils, les normes d’étanchéité IP.

 

Norme d’étanchéité IP de la salle de bains

La norme IP pour la salle de bains est une norme internationale sur l’étanchéité des produits. L’indice IP est composé de deux chiffres et deux lettres. Le premier chiffre représente l’intrusion d’un corps solide et le deuxième chiffre est l’intrusion d’un corps liquide.

Dans le cas, d’une salle de bains, on est fréquemment confronté à la lettre X lorsqu’il n’y a pas d’indice de protection vis-à-vis d’un critère

Pour faire simple, plus le chiffre de l’IP sera élevé, plus la protection sera forte.

 

Règlementation des appareils électriques dans la SDB

La norme électrique NF C 15 100 définit l’interdiction ou l’autorisation de poser un appareil électrique dans le volume de sécurité d’une salle de bains. Du simple éclairage jusqu’à lave linge en passant par le simple interrupteur, il est nécessaire de prendre en compte la mesure de protection déterminée par sa classe 1, 2, 3 et le volume de sécurité.

  • Dans le volume de sécurité 0 : aucun appareil électrique sera autorisé dans la salle de bains.
  • Dans le volume de sécurité 1 : vous pouvez installer des appareils électriques à très basse tension (TBTS 12V).
  • Dans le volume de sécurité 2 : tous les appareils TBTS peuvent être installés si le transformateur de séparation se trouve dans le volume 3.
  • Dans le volume de sécurité 3 : Tous les appareils électriques sans limitation de volts.

installation electrique salle de bain

Les installations électriques dans une salle de bains autorisé / interdit par la norme NFC 15 100 – Source : Legrand.fr


 

Règles de pose des appareils électriques dans une salle de bains

 

Pour sécuriser électriquement sa salle de bains, il faut respecter les règlementations de pose des appareils électriques de la salle de bains. Pour cela, il est nécessaire d’éteindre tous les appareils électriques sensibles sans oublier de déclencher le disjoncteur général. Enfin, mettez hors tension le circuit électrique de la salle de bains.

 

La mise en place d’un transfo de séparation

Vous vous demandez peut être ce qu’est un transfo de séparation aussi connu sous le nom de transformateur d’isolement. Un transfo de séparation dans une salle de bains est incontournable pour isoler les courants électriques.

Par exemple, vous souhaitez mettre une prise de rasoir dans le volume de protection 2 de votre salle de bains. Cela est possible si et seulement, la prise est alimentée par un transformateur de séparation.

Il est courant de poser un éclairage à très basse tension de sécurité 12 V dans le volume 0 de la salle de bains. Cependant, pour que l’installation électrique respecte la norme NF C 15 100, le transformateur de séparation doit être obligatoirement en dehors des volumes de sécurité 0, 1 et 2.

 

Distance de la prise électrique d’un lavabo

Peut-on installer une prise de courant près d’un lavabo ? Il est tout à fait possible de poser une prise électrique près d’un lavabo sous certaines conditions. Tout d’abord, toutes prises de courant doivent être protégés par un dispositif différentiel 30 mA. De plus, la prise de courant doit être placée dans la zone de protection 3 de la salle de bain, c’est à dire à un écart de 60 cm de la baignoire / douche

 

Hauteur de prise dans une salle de bain

Les prises dans une salle de bains doivent respecter les normes et une hauteur pour éviter tout risque d’électrocution. La norme NF C 15-100 détermine la hauteur pour l’installation d’une prise de courant

La hauteur d’une prise électrique dans une salle de bains est comprise entre 0,90 et 1,30 m.

Toutefois, la hauteur d’une prise n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Le volume de protection dans lequel est posé la prise est essentiel. Ainsi, il est formellement interdit d’installer une prise électrique dans les volumes 1, 2.

Les prises à encastrer dans le sol sont quant à elles sont strictement interdite dans une salle de bains pour des raisons évidentes de sécurité.

 

Hauteur d’une prise de sèche serviette

Enfin, une question revient souvent : à quelle hauteur peut-on poser la prise du sèche serviette ? Le sèche serviette est un cas particulier. Un appareil de chauffage peut être posé dès le volume 2 de la salle de bains à condition qu’il soit de classe 2, il ne doit pas être relié à la terre.

Sans restrictions, vous pouvez poser un sèche serviette dans le volume 3 de la salle de bains. Vous devez obligatoirement le relier à la terre.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *