Travaux et bricolage maison

Nettoyage d’un sol en tomettes anciennes

Entretenir, réparer, changer, redonner de l’éclat ou faire le nettoyage d’un sol en tomettes anciennes. Les tomettes demandent une attention particulière car elles sont très fragiles. Les sols en terre cuite, et plus particulièrement les sols en tomettes, permettent de créer une ambiance chaleureuse et donner à une pièce un véritable cachet avec un matériau très résistant. Mais souvent lorsque l’on acquiert un logement ancien, les tomettes, étant très poreuses et ne résistant pas aux salissures, sont tachées et il devient alors indispensable de les rénover. Voici le guide pour savoir comment nettoyer un sol en tomettes anciennes.

 

Les caractéristiques d’un sol en tomettes

 

Un sol en tomettes nécessite d’être rénové, nettoyé et protégé régulièrement pour éviter qu’il s’encrasse. En effet, les tomettes rouges anciennes ont tendance à rapidement se salir. C’est pourquoi en fonction des caractéristiques de votre sol en tomettes, il faut rénover ce sol souvent pour raviver les tomettes en terre cuite.

 

Pourquoi choisir des tomettes pour son sol ?

Que votre intérieur soit moderne ou plus traditionnel, vous pouvez parfaitement envisager de poser un sol en tomettes qui apportera une véritable note d’authenticité. Mais surtout, c’est un matériau naturel garanti sans COV (composé organique volatil) et très résistant. Les tomettes possèdent également l’avantage d’être compatible avec l’installation d’un chauffage au sol. Et grâce à leur faculté d’inertie, elles offrent un confort thermique précieux car elles peuvent rafraîchir et réchauffer une pièce à moindre coût. Alliée des bâtiments anciens, la terre cuite présente l’avantage de les « laisser respirer » en favorisant l’évacuation de l’humidité. Ainsi, les sols en tomettes limitent voire empêchent le développement de moisissures.

 

Inconvénient d’un sol en tomettes

Si les tomettes sont « respirantes » c’est parce qu’elles sont de nature poreuses et finissent donc invariablement par se tacher ou bien se fissurer. Il devient alors nécessaire de tout mettre en œuvre pour raviver votre dallage en tomettes victime de l’usure et du passage fréquent.

 

Entretenir un sol en tomettes anciennes

 

Avant de vous lancer dans la rénovation de votre dallage en tomettes, il est nécessaire de procéder à un bon nettoyage de votre sol en tomettes. Ce décrassage en profondeur vous permettra de connaître l’état de vos tomettes et donc d’appliquer par la suite les soins adaptés. Si votre sol en tomettes anciennes est trop abîmé, il faudra envisager de le rénover car le nettoyage risque de ne pas être suffisant. Vous pouvez suivre ici quelques conseils pour rénover un sol en tomettes.

 

Comment nettoyer un sol en tomettes anciennes ?

Pour commencer, dépoussiérez et lavez à l’eau claire votre sol (pensez également à insister au niveau des joints) pour retrouver une surface propre et brute. Si vous venez d’acquérir un logement disposant d’un dallage en tomettes, la seconde étape consistera à déterminer quels types de produit ont été appliqués par les anciens propriétaires. Pour ce faire, choisissez une petite surface qui sera, par la suite, cachée et, au moyen d’un couteau de peintre, gratter légèrement la tomette :

  • Si la tomette apparaît brute, il vous faudra simplement la lessiver au moyen d’un produit adapté. Si certaines taches persistent, n’hésitez pas à utiliser un matériau légèrement abrasif pour les éliminer.
  • Si la tomette a un aspect brillant, c’est qu’elle a probablement été cirée ou huilée. Dans ce cas, il sera nécessaire d’utiliser un produit qui la débarrassera de ces résidus gras.

Si la terre cuite n’est pas visible après un grattage léger, c’est qu’elle a été recouverte de peinture appelée « rouge de Prusse ». Dans ce dernier cas, il vous faudra procéder à un décapage complet du dallage en tomettes.

 

Décaper un dallage en tomettes

Avant d’entamer vos travaux, pensez à vous équiper d’un masque de protection et de gants. Et surtout aérez au maximum la pièce pendant et après votre intervention. Pour décaper un sol en terre cuite, vous disposez de deux options :

  • La méthode manuelle qui est longue et fastidieuse, et nécessite un contact prolongé avec des produits souvent toxiques.
  • La méthode mécanique qui utilise une machine spéciale équipée d’une mono-brosse à disques. Cette solution, plus confortable, s’avère être plus coûteuse. Procédez au ponçage sur une surface légèrement mouillée et nettoyez ensuite la boue qui s’est formée à la surface avant de laisser sécher.

Dans les deux cas, il est nécessaire d’appliquer minutieusement le produit décapant sur chaque tomette et de le laisser agir (pour une utilisation optimale, consultez le mode d’emploi). Dans le cas d’une intervention manuelle, il sera alors nécessaire de gratter les plaques rouges avec un couteau de peintre, sans abîmer les carreaux. Ensuite, à l’aide d’une brosse dure et humidifiée, émulsionnez le produit que vous avez posé. Rincez enfin abondamment à l’eau claire et laissez bien sécher votre sol. Si certaines taches subsistent, même après un décapage, appliquez au moins une nuit sur celles-ci de la terre de Sommières (reconnue pour ses vertus absorbantes). Enlevez-la à sec, à l’aide de votre couteau de peintre. Utilisez une brosse douce pour terminer votre nettoyage.

 

Redonner de l’éclat aux tomettes

 

Après avoir nettoyé en profondeur votre sol en terre cuite, il est indispensable de lui redonner tout son éclat. Pour cela, il existe une multitude de recettes pour rénover ses tomettes, voici celles que nous avons choisies :

 

Rénover ses tomettes avec de l’huile de lin

L’huile de lin possède des propriétés hydrofuges et nourrissantes qui sont, de ce fait, très intéressantes pour les sols poreux, comme les tomettes. Dans une casserole (que vous n’utiliserez que pour cet effet), versez 1/3 d’huile de lin et 2/3 d’essence de térébenthine. Faites chauffer doucement ce mélange. Lorsqu’il commence à fumer, retirez-le du feu. Vous pouvez alors l’appliquer au pinceau sur votre dallage en tomette. Et laissez-le sécher 24h.

 

Rénover ses tomettes avec de la cire incolore

La cire présente également des vertus hydrofuges et nourrissantes. La cire incolore sera parfaite pour faire ressortir les tons naturels des tomettes, mais vous pouvez aussi utiliser une cire teintée spéciale tomettes qui renforcera leur couleur rouge. Appliquer sur les tomettes de la cire incolore au moyen d’un chiffon et laissez sécher 24 heures.

 

Les différentes finitions

Deux types de finitions sont possibles : mat ou brillant, choisissez celle qui vous conviendra le mieux. Pour un dallage en tomettes mat, utilisez un imprégnant qui protégera des taches votre sol en terre cuite. Pour un rendu brillant, préférez une cire spécialisée qui apportera une bonne protection à vos tomettes.

 

Le prix d’un sol en tomettes

 

Comme pour tous les revêtements de sol comme le carrelage, il existe différentes gammes de prix. Il faudra toutefois compter pour :

  • Prix de tomettes anciennes : entre 35 et 70€ le m²,
  • Prix de tomettes industrielles : environ 40€ le m²,
  • Prix de tomettes artisanales (carreau de Salernes) : entre 50 et 100€ le m².

Il se peut que la remise en état de vos tomettes ne suffissent pas. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour vous aider à rénover votre sol de tomettes, faites votre devis et comparez les artisans de notre réseau.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Réparer et changer des carreaux en terres cuites

 

Parfois, il n’y a pas d’autre choix que de changer les carreaux de tomettes abîmés. Pour réparer vos carreaux cassés, il est primordial de les mesurer correctement, puis de vous rendre chez des récupérateurs de matériaux anciens ou des antiquaires spécialisés dans le bâtiment, pour trouver votre bonheur. Sachez que des tomettes de formes et de dimensions classiques se trouvent facilement à l’unité chez les fabricants et les grandes enseignes de bricolage. Ensuite, il faut procéder au retrait des carreaux cassés.

Pour ce faire, munissez-vous d’un marteau et d’un burin et effectuez des manœuvres précises et délicates. Si des résidus subsistent à l’endroit du carreau, procédez à un nettoyage complet de cette zone en grattant tous les restes de ciment, de plâtre ou encore de chaux. Vous pouvez désormais poser vos nouvelles tomettes. Avant tout, pensez à les trempez quelques minutes dans l’eau puis égouttez-les. Utilisez un mortier adapté pour les coller. Laissez bien sécher le mortier (selon le temps indiqué sur le mode d’emploi) et attaquez-vous aux joints, toujours en utilisant un mortier spécifique et adapté. Parfois, les tomettes présentent des trous et des brèches. Il n’est pas toujours nécessaire dans ce cas de les remplacer : vous pouvez simplement les reboucher en appliquant à la spatule, un mélange de poudre de terre cuite et de la colle époxyde. Terminez en ponçant avec un papier à grain très fin et de l’eau.

changer tomettes cassees

changer tomettes cassees

Crédits photos : _boris, lionelmarraud.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *