Travaux et bricolage maison

Prix d’un sol en tomettes m2

Quel est le prix d’un sol en tomettes m2 ? Combien coûtent des tomettes en terre cuite ? Quel est le prix d’achat des tomettes anciennes ? Le tarif au m2 de tomettes industrielles et artisanales ? Pour apporter une dimension chaleureuse à votre intérieur, vous pouvez opter pour les tomettes. Ce dallage en terre cuite, esthétique et solide, offre de nombreux avantages. Découvrez combien vous coûtera l’installation d’un sol en terre cuite.

 

Prix d’un sol en tomettes m2

 

Combien coûte un sol en tomettes rouges et tomettes terre cuite ? L’achat de ce revêtement est très spécial et nécessite un minimum de connaissances pour trouver des tomettes au meilleur prix. En effet, vous devrez comparer les tarifs des tomettes anciennes d’occasion ou neuves, des tomettes hexagonales, … Pour vous accompagner dans le choix de ce revêtement sol, Travaux Bricolage vous propose un comparatif des prix des tomettes. Passons en revue le coût au m2 des tomettes posées seules ainsi que le coût de la pose de tomettes par un professionnel. Le prix d’une tomette dépendra de 4 facteurs :

  • Une tomette industrielle ou artisanales ?
  • Sa forme : tomettes hexagonales, octogonales, carrées ?
  • Son aspect : émaillé ou non ?
  • La taille et l’épaisseur des tomettes.

 

Tarif des tomettes au m2

Le prix d’un sol en tomettes au m2 dépend des carreaux que vous avez choisi (formes, dimensions, modes de cuisson) ainsi que de la pose dans le cas où vous faîtes appel à un professionnel pour réaliser les travaux. Un sol en terre cuite n’est pas un revêtement bon marché, en moyenne, il faudra compter :

  • Un tarif compris entre 20€ à 50€ le m² pour des tomettes industrielles.
  • Un tarif qui oscille entre 40€ et 100€ le m² pour des tomettes artisanales, comme les célèbres carreaux de Salernes.

Poser des tomettes soi-même nécessite d’être patient et d’avoir du temps à consacrer à cet ouvrage. Vous n’aurez alors qu’à payer le matériel nécessaire pour faire ce chantier. Il faut savoir que la pose par un professionnel peut représenter en moyenne un coût supplémentaire de 40%. Ce tarif de pose élevé est surtout expliqué par le temps nécessaire à installer les tomettes. Mais votre dallage au sol sera parfaitement posé. Vous pouvez également contacter une entreprise pour rénover ou nettoyer des anciennes tomettes.

 

Prix de pose tomette par un professionnel

Quel est le tarif de pose des tomettes par un artisan ? La tomette fait partie des types de carrelage les plus chers du marché à l’achat. Par conséquent, son coût de pose est à prendre en compte lors de la rénovation de votre sol.

Le coût de la pose d’un sol en tomettes réalisée par un professionnel varie entre 80€ et 150€ le m2 selon la qualité du sol et la technique de pose privilégiée. Le coût de la main d’oeuvre pour la pose de tomettes au sol représente en moyenne 45% du prix de la tomette au m2.

Vous voulez une estimation de prix de la part de carreleurs spécialisés dans les tomettes anciennes ou neuves ? Faîtes un devis pose de tomettes en renseignant quelques informations ci-dessous : taille de la pièce au m2, type de tomettes, etc. Ces devis travaux sont entièrement gratuits et permettent de comparer facilement les prix d’un sol en tomettes. Pour calculer le coût des travaux d’installation de tomettes au sol, faîtes une demande de devis.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Le sol en tomettes

 

Les différents types de tomettes

Il existe différentes tomettes à poser au sol. Avant toute chose, il est indispensable de déterminer quel type de tomettes vous souhaitez installer. Il existe en effet les tomettes dites « traditionnelles » et celles « industrielles ». Les tomettes artisanales sont en réalité les tomettes anciennes (ou rééditées) qui présentent une couleur rouge foncé. Cette couleur caractéristique est due à la nature de l’argile employée (argile rouge ferrugineuse) et à la cuisson à haute température au four à bois. Il faut savoir que ces carreaux authentiques sont ceux les plus coûteux.

Les tomettes modernes sont produites de manière industrielle : elles ont l’avantage d’avoir un prix plus compétitif et présentent des nuances différentes que les tomettes traditionnelles. Il faut toutefois savoir que c’est la cuisson traditionnelle au feu de bois qui donne aux tomettes leurs couleurs oscillant entre ocres et rouges que nous connaissons. Les cuissons au gaz ou à l’électricité auront tendance à limiter voire à supprimer toutes nuances de coloris.

Les carreaux de terre cuite peuvent être disponibles sous différentes formes. La tomette provençale authentique est de forme hexagonale, c’est-à-dire qu’elle possède six côtés. La longueur d’un côté peut varier entre 9 et 20 cm. Mais il existe aujourd’hui des tomettes octogonales (huit côtés) et des tomettes carrées.

 

Les avantages de la tomette

Les dallages en tomettes offrent de nombreux avantages. En effet, les carreaux de terre cuite peuvent être installés dans n’importe quelle pièce de la maison qu’ils viendront réchauffer grâce à leurs teintes chaleureuses. Les tomettes conviennent à tous les styles de décoration : que vous ayez une préférence pour un sol ancien ou moderne. Si vous optez pour un revêtement de sol en terre cuite, privilégiez les tons clairs pour le reste de votre décor. Cela permettra d’équilibrer l’ambiance de vos pièces.

De part leur constitution, les tomettes laissent respirer votre habitation : elles empêchent ainsi l’humidité de s’installer dans vos sols et dans vos murs. De plus, les revêtements en terre cuite ne rejettent pas de COV (composé organique volatil) et participent donc à la préservation de la qualité de l’air de votre intérieur.

En plus d’être très résistante, la tomette a une excellente faculté d’inertie : elle emmagasine les calories pour les redistribuer ensuite. Elle permet ainsi de réchauffer ou de refroidir une pièce de manière naturelle et économique. Il s’agit donc d’un matériau particulièrement adapté à l’installation d’un chauffage au sol.

 

Les inconvénients de la tomette

Nous l’avons vu précédemment, la tomette est un matériau respirant. Si pour chasser l’humidité, la tomette est un véritable atout, au quotidien la tomette aura tendance à s’user et à se tâcher. Mais il existe des solutions simples à mettre en place pour raviver l’éclat de votre revêtement de sol en tomettes. Si vous achetez des tomettes neuves, il est possible de prévoir (avec un coût supplémentaire) un traitement spécifique pour les rendre plus résistantes à l’humidité et aux tâches. Si vous avez déjà un sol en terre cuite mais qu’il est abîmé, pensez à la rénovation.

 

Comment poser des tomettes au sol ?

 

Si vous avez déjà un sol de tomettes, vous pouvez dans un premier temps nettoyer votre sol en tomettes. Si votre sol en tomettes est trop endommagé, vous devrez changer les tomettes et en poser des nouvelles. Une autre solution consiste à retirer toutes les tomettes du sol afin de les rénover avec une sableuse. Sachez que poser des tomettes demande de la précision, d’être rigoureux et patient : ces travaux sont donc réservés aux bricoleurs expérimentés ayant des compétences en carrelage.

Les grandes étapes à respecter pour réussir ses travaux de pose de tomettes sont :

  • Définir quel type de tomettes vous souhaitez installer.
  • Préparer votre sol pour accueillir les carreaux de terre cuite.
  • Poser ensuite vos tomettes sur le sol préparé.
  • Réaliser les joints entre ces carreaux de terre cuite.

 

La préparation du sol

 

Le choix et l’achat des tomettes

Les tomettes font leur grand retour dans nos intérieurs et les distributeurs l’ont bien compris. Il est, de ce fait, assez facile d’en acheter, que ce soit dans les magasins de bricolage, chez les fabricants ou encore sur internet. Voici les critères à examiner : le budget dont vous disposez, la forme et les dimensions des carreaux ainsi que le mode de cuisson. La majorité des propriétaires souhaitant installer ce revêtement achètent des tomettes d’occasion.

Astuce : si vous souhaitez éviter l’unité au niveau des couleurs, nous vous conseillons de mélanger les paquets achetés avant d’entamer leur pose. Si, au contraire, vous avez déjà un dallage en tomettes, pensez à la rénovation. Il s’agit d’un projet qui peut être long et fastidieux mais le résultat que vous obtiendrez sera unique et authentique.

 

Préparer le sol avant la pose des tomettes

Un sol en tomettes se pose uniquement sur une chape traditionnelle à la chaux qui doit faire au minimum 5cm d’épaisseur. En général, l’épaisseur idéale est de 7cm pour obtenir un sol qui durera longtemps. Pour une chape classique (pas de dispositif de chauffage au sol), les proportions à respecter sont : 5 volumes de sable (0/4) pour 2 volumes de chaux NHL 5. Quantités à multiplier selon la surface que vous avez à couvrir.

24h avant la pose, mettez vos carreaux de terre cuite à tremper pour faciliter les futures découpes. Vous pouvez les classer par teinte : dans ce cas, préférez un mélange de nuances lors de la pose pour un résultat plus esthétique.

 

Les travaux de pose de tomettes

 

Couler la chape avant la pose des tomettes

Il existe plusieurs techniques pour poser des tomettes. Délimiter la zone de travail en utilisant, par exemple, des tasseaux de bois. Videz votre préparation de mortier de la bétonnière dans une brouette. Acheminez et videz ensuite la brouette de mortier sur votre zone délimitée. A l’aide d’une règle de maçon et en appui sur deux de vos tasseaux, égalisez la chape de mortier en la tirant vers. Après avoir enlevé les tasseaux, veillez à bien remplir tout le vide laissé. Maintenant que la chape est coulée, vous allez pouvoir commencer la pose des tomettes.

 

La pose des carreaux de tomettes

Choisissez un angle de la pièce pour débuter votre pose et prévoyez de poser 3 ou 4 rangées à la fois (sur 1 m² pour commencer). Avant de déposer les tomettes, les unes à côté des autres, prévoyez de saupoudrer la chape avec du ciment sec. Ne laissez pas d’espace entre les carreaux.

Une fois le premier mètre carré posé, déposez une grande planche sur les tomettes. Vérifiez le niveau de votre ouvrage et tapez franchement sur la planche avec un maillet de façon à ancrer les tomettes dans le mortier. Celui-ci doit légèrement remonter entre les carreaux, au niveau des joints, gage de leur adhérence future. Procédez mètre carré par mètre carré en vérifiant bien le niveau des tomettes posées.

Il vous faudra certainement couper des carreaux pour ajuster les matériaux à la configuration de votre sol et faire des ajustements. Pour cela, marquez la découpe en utilisant, par exemple, un clou. Placez un burin plat dans l’encoche et donner un coup de marteau pour casser la tomette Ainsi, la tomette s’adaptera parfaitement à l’emplacement.

 

Réaliser les finitions : les joints

La réalisation des joints entre les tomettes a lieu une semaine après la pose. Pour la réalisation il vous faudra préparer une barbotine liquide composée d’un volume de sable fin pour un volume de chaux NHL 5 que vous verserai dans les interstices.

Epongez rapidement le surplus au moyen d’une éponge humide, rincée et essorée fréquemment jusqu’à ce qu’à la disparition des plus grosses traces. Les jours suivants, procédez à un nouveau nettoyage jusqu’à ce que les tomettes soient parfaitement propres. Une fois tout terminé, vous pourrez profiter de longues années de ce sol atypique qui confère une ambiance chaleureuse à votre maison.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *