Travaux et bricolage maison

Rénovation plomberie : prix de pose d’une nouvelle tuyauterie multicouche

Vous rénovez votre installation de plomberie ? Plusieurs types de matériaux peuvent être utilisés. Les tubes multicouches comme les tubes PER tendent à supplanter les tuyaux en cuivre. Qu’est-ce qu’un multicouche ? Quels sont ses atouts et ses limites ? Quels travaux réaliser avec ces tubes ? Quel est le prix au m² d’une nouvelle tuyauterie multicouche ? Faisons le point.

 

Prix au m² pour la rénovation de son installation de plomberie avec des tubes multicouche

 

Si le tube multicouche est plus onéreux que le tube PER, il présente néanmoins des avantages notables.

 

Tarif m² installation tuyauterie multicouche
Type d’installation Prix moyen
tube multicouche entre 2 et 13 €/m²
tube PER entre 0,40 et 10 €/m²
tube multicouche (fourniture et pose) entre 20 et 60 €/ml

 

Il est souvent difficile d’estimer précisément le budget à prévoir pour la rénovation de son installation de plomberie. Afin de vous assurer de la viabilité de votre projet, demandez un devis pour une nouvelle tuyauterie multicouche.

 

Qu’est-ce que le multicouche ?

 

Dérivé du PER, le tuyau multicouche appartient à la famille des tuyaux synthétiques, non métalliques. Il est en effet composé de :

  • deux couches périphériques de PER (polyéthylène réticulé) : La couche interne protège contre l’entartrage et la corrosion, tandis que la couche externe joue le rôle de barrière contre les UV ;
  • une couche centrale d’aluminium : Elle donne sa rigidité au tuyau ;
  • le tout associé grâce à deux couches d’adhésif haute performance. Un assemblage efficace permet également de limiter les nuisances sonores.

Bien que très proche, la mise en place d’un circuit multicouche doit par conséquent être distingué d’une installation PER. Il présente en effet des caractéristiques semblables, mais sa couche d’aluminium lui offre des avantages additionnels.

 

À quoi sert le tube multicouche ?

 

Le tuyau multicouche est utilisé pour le raccordement des installations de plomberie, tant pour le chauffage que pour la chauffe de l’eau sanitaire.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une tuyauterie multicouche

 

Les avantages du tube multicouche sont nombreux :

  • sa grande résistance : Il supporte en effet la pression due au transport de l’eau et résiste à la chaleur et aux UV. Le tube multicouche peut en effet supporter une température pouvant aller jusqu’à 95 ° C, contre 65 ° C pour les tubes PER ;
  • son importante flexibilité : Il peut se tordre dans tous les sens et s’adapter à toutes les configurations. Il se cintre et se coupe facilement ;
  • sa faible dilatation thermique : La couche d’aluminium située au centre limite la dilation du tube. Le tube PER simple en est dépourvu ;
  • ses propriétés isolantes sur le plan phonique : En plus de résister à la chaleur, ses multiples couches permettent au tube d’isoler du bruit ;
  • son importante durée de vie : Celle-ci découle de la robustesse du multicouche. Une tuyauterie multicouche dure environ 50 ans ;
  • sa légèreté : Le multicouche est trois fois moins lourd que le cuivre ;
  • son étanchéité à l’air : L’aluminium rend en effet le tube étanche à l’oxygène ;
  • sa polyvalence : Le tube multicouche peut être utilisé pour le transport de l’eau froide ou de l’eau chaude, pour un circuit de chauffage ou d’eau chaude sanitaire. Le tube sera rouge pour l’eau chaude et bleu pour l’eau froide. En raison de sa flexibilité et de son étanchéité à l’air, la tuyauterie est adaptable à tous les usages, que ce soit pour l’installation d’une douche ou la pose de wc. Les réseaux multicouches sont particulièrement indiqués pour les planchers chauffants ;
  • sa facilité d’installation : Du fait de sa grande flexibilité, le réseau multicouche est très simple à installer, à condition d’avoir les outils adaptés. Il est par ailleurs possible de l’installer en encastré et en apparent, tandis que le tube PER ne peut être posé qu’en encastré.

L’inconvénient essentiel est le prix du multicouche. Comptez entre 2 et 13 €/m², contre 0,40 à 10 €/m² pour un tube PER simple. Comptez entre 20 et 60 € le mètre linéaire. Certains raccords multicouches imposent par ailleurs de s’équiper d’outils dédiés.

La tuyauterie multicouche reste néanmoins le meilleur choix pour une rénovation plomberie.

 

Quels sont les facteurs de prix d’un réseau multicouche ?

 

paramètres prix rénovation tuyauterie multicouche

Bien que les tubes multicouches présentent l’avantage d’être très maniables, la rénovation d’une installation de plomberie reste néanmoins technique. N’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel afin qu’il vous conseille et vous pose votre réseau multicouche.

 

Le coût d’installation d’une nouvelle tuyauterie multicouche dépend de plusieurs paramètres :

  • la longueur du circuit : Comptez par exemple 50 € pour un tube de diamètre 26 mm de 10 mètres de longueur et 100 € pour un tube de même diamètre de 25 mètres de longueur ;
  • le diamètre des tuyaux : Le choix de diamètre dépendra de l’équipement à raccorder (évier, lave-vaisselle, wc ou encore baignoire). Un tuyau de 20 mm de diamètre coûtera environ 2,2 €/ml, tandis que le prix d’un tube de diamètre 26 mm avoisinera les 5 €/ml ;
  • le format : Le choix du tube dépendra de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si votre tuyau est apparent, il est alors recommandé d’opter pour un tube rigide, plus esthétique. Il pourra notamment être peint. Si votre réseau est amené à être encastré, un simple tuyau en couronne est alors suffisant. Les tubes droits sont légèrement plus chers ;
  • les raccords utilisés : Le type de raccord imposera en effet un outillage adapté, qui engendre bien entendu un coût. Vous devrez probablement vous équiper d’une pince coupe-tube, de colliers à frapper, d’une pince à sertir pour les raccords à sertir, d’une clé plate pour les raccords à compression, d’un calibreur et éventuellement d’un ressort à cintrer. Sachez toutefois que le cintrage du tube multicouche peut être fait à la main ;
  • la classe d’usage : La classe 2 est réservée à l’alimentation en eau chaude et froide sanitaire. La classe 4 est indiquée pour les planchers chauffants. La classe 5 est recommandée pour l’alimentation des radiateurs haute température ;
  • le prix de pose : Comptez environ 20 à 60 €/ml (fourniture et pose) ou entre 35 et 70 €/h. Bien que le développement des tubes multicouches facilitent la tâches aux bricoleurs novices, l’installation d’un réseau de plomberie reste malgré tout une opération technique. Il apparaît par conséquent plus raisonnable de confier sa réalisation à un plombier professionnel. Il possédera l’outillage adapté et le savoir-faire requis, lui permettant de vous conseiller et de rénover votre tuyauterie dans les règles de l’art.

 

Exemples de rénovation d’une installation de plomberie standard

 

Voici quelques exemples de prix de travaux de rénovation de plomberie standards :

  • Rénovation entière de l’installation sanitaire (hors chauffage) : entre 7 000 € et 15 000 € en fonction de la superficie du logement ;
  • Pose d’une baignoire : entre 400 € à 4 000 € ;
  • Installation d’une douche classique : entre 500 € à 2 000 € ;
  • Pose d’une douche à l’italienne : entre 2 000 € à 8 000 € ;
  • Installation d’un lavabo : entre 250 € à 1 500 €.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.