Travaux et bricolage maison

Comment peindre sur du placo ?

Dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction, il est assez fréquent de poser des plaques de plâtre en guise de cloison ou de plafond. Une fois que celles-ci sont installées vient l’étape de la peinture. Comment peindre sur du placo ? Faut-il appliquer une peinture spéciale ? Quelles sont les différentes étapes à suivre pour réussir vos travaux de peinture ? À qui faire appel ? Essayons d’y voir plus clair.

 

Qu’est-ce que le placo ?

 

Le placo ou placoplâtre est constitué de deux plaques de carton recyclé entre lesquels du plâtre a été coulé.

On utilise le placo pour réaliser des cloisons, des plafonds ou encore des doublages. Il s’agit d’une solution particulièrement économique et rapide à mettre en place.

Les plaques les plus couramment utilisées sont les plaques de BA13, soit du placo de 13 mm d’épaisseur.

Peindre sur des plaques de plâtre impose de prendre certaines précautions, comme vous le feriez pour peindre des panneaux OSB.

 

Quels sont les matériaux et outils nécessaires pour peindre du placo ?

 

Afin de réussir votre peinture sur placoplâtre, voici les outils et matériaux dont vous aurez besoin.

 

Les matériaux

  • du scotch spécial pour fixer la bâche ;
  • de l’enduit de lissage ;
  • du papier de verre ;
  • du ruban de masquage ;
  • de la sous-couche pour support plâtre ;
  • de la peinture de finition.

 

Les outils

  • un grattoir triangulaire ;
  • une spatule à enduire ;
  • un rouleau pour sous-couche ;
  • un rouleau à poil court pour les surfaces lisses ;
  • une perche ;
  • un couteau à enduire (pour faire les angles, si vous ne souhaitez pas utiliser de scotch de masquage) ;
  • une brosse à réchampir ;
  • un bac à peinture.

 

Le matériel et l’équipement

  • une bâche ;
  • un escabeau ;
  • des gants ;
  • une casquette pour protéger vos cheveux d’éventuelles projections de peinture ;
  • une combinaison ;
  • un masque.

 

Peinture sur placo : comment préparer les murs ?

 

La préparation préalable à tout travail de peinture sur du placo dépend de l’ancienneté des plaques de plâtre. Dans tous les cas, l’objectif est d’obtenir un support lisse, propre et sec.

 

Protection de la pièce, des murs et plafonds

Une fois vos plaques prêtes à peindre, fixez une bâche au sol. Protégez également les éventuels meubles qui seraient présents dans la pièce.

Posez du ruban de masquage sur les parties à ne pas peindre : murs adjacents, plafond ou encore menuiseries.

 

Préparer un placo neuf

Lorsque les plaques de placo sont posées, de l’enduit de jointure est appliqué au niveau de la rencontre de deux plaques de plâtre. Afin de pouvoir peindre sur une surface plane, commencez par poncer l’enduit avec du papier de verre.

Veillez ensuite à dépoussiérer.

 

Préparer un placo ancien

Si vos plaques de plâtre sont anciennes, vous devrez alors passer davantage de temps à préparer le support. Il faudra en effet :

  • gratter le placo avec un grattoir triangulaire ;
  • reboucher les fissures et imperfections avec un enduit de lissage ;
  • poncer ;
  • dépoussiérer.

 

Quel type de peinture utiliser pour peindre le placo ?

 

Quelle peinture pour peindre sur du placo ?

Pour peindre sur du placo, et avant de réfléchir à la couleur de votre peinture, ne faites pas l’impasse sur la sous-couche !

Pour peindre du placoplâtre, vous devez utiliser deux types de peinture :

  • une sous-couche ;
  • une peinture de finition.

 

Une sous-couche ou primaire d’accrochage

La primaire ou couche d’impression est une couche préparatoire que vous devez impérativement appliquer si vous souhaitez que vos travaux ne soient pas faits en vain.

La sous-couche présente en effet de nombreux avantages. Elle permet de :

  • masquer les jonctions des plaques de plâtre ;
  • faire adhérer la peinture de finition sur un support initialement poreux ;
  • masquer les taches éventuelles.

Il existe différents types de sous-couche, en fonction du support. Veillez à choisir une primaire d’accrochage spéciale placo. Certaines enseignes proposent néanmoins des sous-couches universelles.

 

Une peinture de finition en deux couches

Le choix de la peinture de finition dépend de plusieurs paramètres :

  • le type de base : Une peinture acrylique, à l’eau, dite « en phase aqueuse », ou une peinture glycéro, à l’huile, dite « en phase solvant ». Si la peinture glycéro possède un meilleur pouvoir couvrant et une plus grande résistance à l’humidité, elle est toutefois plus concentrée en composés organiques volatils et dégage souvent une forte odeur ;
  • la couleur : Tout dépend ici de vos goûts, des tendances, du style de votre décoration intérieure, de la luminosité et du type de pièce ;
  • le budget : Ne cherchez pas à faire des économies sur le prix de la peinture. Il sera toujours préférable de consacrer un budget plus important pour une peinture qui durera dans le temps, plutôt que de faire une affaire pour devoir recommencer les travaux dans cinq ans.

 

Les étapes pour réussir sa peinture sur placo

 

Lorsque vous avez correctement préparé votre placo, vous pouvez commencer à peindre votre mur en BA13. Vos travaux de peinture se divisent en deux grands temps :

  • l’application de la sous-couche ;
  • l’application de la ou des couches de peinture de finition.

 

L’application de la sous-couche

La sous-couche ou couche d’impression ou primaire d’accrochage est une peinture spécialement conçue pour adhérer au plâtre, et faciliter ensuite l’accroche et la tenue de la peinture de finition. L’application d’une couche d’impression est indispensable.

Versez la peinture dans le bac et commencez par dégager les angles à l’aide de votre brosse à réchampir. Si vous n’avez pas posé de ruban de masquage au préalable, utilisez alors un couteau à enduire comme guide pour éviter de déborder sur les parties à ne pas peindre.

Appliquez ensuite le reste de la sous-couche au rouleau. Égouttez bien ce dernier.

Pour gagner en confort, utilisez une perche. Vous éviterez ainsi de devoir monter et descendre de votre escabeau.

Procédez méthodiquement, en peignant de haut en bas, puis de bas en haut, de la gauche vers la droite ou inversement. Fonctionnez par bande de la largeur de votre rouleau. Lorsque vous entamez une nouvelle bande, repassez toujours légèrement sur les bords de la bande précédente, afin de les « écraser ». Vous limiterez ainsi les traces de peinture. Si vous ne travaillez pas à la perche, faites alors deux bandes verticales, puis croisez à l’horizontale.

Notez qu’il est tout à fait normal d’observer davantage de traces avec une sous-couche qu’avec une couche de finition. Son rôle est de faciliter l’accroche de la peinture. Son pouvoir couvrant est par conséquent moindre.

Retirez le scotch de masquage.

Laissez sécher le temps recommandé par le fabricant.

Poncez ensuite légèrement les endroits où vous repérez des aspérités.

 

L’application de la peinture de finition

Posez à nouveau du scotch de masquage pour protéger les endroits à ne pas peindre.

Appliquez la peinture de finition en suivant les mêmes étapes que pour la sous-couche : dégagement des angles, application du reste de la peinture au rouleau, retrait du scotch de masquage et séchage.

En fonction de la qualité de la peinture utilisée, il se peut que vous n’ayez pas besoin d’appliquer une deuxième couche. En règle générale, il est toutefois recommandé de le faire, afin d’obtenir un meilleur rendu. Ceci est d’autant plus vrai si vous appliquez une peinture de couleur.

Veillez à poser à nouveau du scotch de masquage entre les deux couches.

 

Quel budget pour faire appel à un peintre professionnel ?

 

Si vous ne pensez pas avoir les compétences suffisantes pour réaliser vous-même la peinture sur votre placo, tournez-vous vers un peintre professionnel. Il disposera du matériel et du savoir-faire nécessaires. Il sera notamment équipé d’un pistolet à peinture, qui permet de réduire la durée des travaux.

Comptez entre 25 et 50 € de l’heure.

Prenez le temps de comparer différents devis.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.