Travaux et bricolage maison

Quelle peinture choisir pour le plafond ?

Peindre son plafond n’est pas une mince affaire car ce support se trouve en hauteur. Au-delà de cela, le plafond est souvent l’endroit où les traces de rouleaux se remarquent le plus. Il faut donc choisir avec soin la peinture qui va jouer un rôle déterminant dans le rendu final. Peinture glycéro ou acrylique ? Finition mate ou satinée ? Couleur blanche ou autre ? Si le plafond à repeindre est abîmé, certaines peintures permettent également d’atténuer les défauts.

Vous l’aurez compris, il existe de nombreux critères à prendre en compte lors de la sélection d’une peinture spéciale plafond. Pour faire le bon choix de peinture pour plafond, suivez les conseils de nos peintres professionnels et découvrez les meilleures peintures plafond.

 

Diagnostic de l’état du plafond

 

Avant de songer à peindre ou même au choix de la peinture, il faut commencer par faire un état des lieux du plafond. En effet, un plafond neuf ne se peint pas de la même façon qu’un plafond nécessitant une rénovation. Ce diagnostic permet de prévoir les étapes nécessaires pour la préparation et la mise en peinture du plafond, mais aussi d’orienter le choix vers une peinture adaptée.

Vous pouvez poser différents types de diagnostics en observant simplement votre plafond, à savoir :

  • Le plafond est neuf et vierge de toute peinture : dans ce cas, il faudra simplement procéder au nettoyage du support. Une sous-couche et une couche de peinture devraient suffire.
  • Le plafond n’est pas neuf, mais est en bon état : un simple dépoussiérage suffira pour le préparer avant l’application de la peinture.
  • Le plafond est abîmé : vous observez des fissures, de la peinture qui s’écaille par endroit. Dans ce cas, il faudra commencer par préparer le support en faisant tomber les morceaux de peinture qui ne tiennent plus et en rebouchant les fissures. Il faudra sans doute poncer et peut-être même lessiver avant de passer la sous-couche et la peinture.
  • Le plafond est sale : votre plafond présente des tâches de saleté, de graisses ou autres. Dans ce cas, un bon lessivage s’impose avant de commencer les travaux de peinture.

Si vous avez comme projet de repeindre un ancien plafond, il peut arriver que le support soit farineux. Ce problème se détecte lors du lessivage ou de la mise en peinture. Vous devrez alors appliquer un durcisseur, appelé également fixateur de fond, permettant de durcir la surface tendre, poudreuse et farineuse du plafond.

Une fois votre diagnostic posé, il ne vous reste plus qu’à choisir la peinture pour plafond que vous souhaitez.

 

Choisir sa peinture pour plafond

 

Le choix de la peinture plafond repose principalement sur trois critères. Il faut se questionner sur la nature de la peinture. Allez-vous opter pour une peinture acrylique ou glycérophtalique ? Ensuite, il faut s’interroger sur la finition. Mates et satinées sont les finitions les plus répandues. En effet, il est déconseillé d’appliquer une peinture finition brillante au plafond. Enfin, vous allez choisir la couleur pour votre plafond. Chacun de ces critères va jouer sur le rendu final de votre plafond. Il faut donc les étudier avec soin pour ne pas être déçu ensuite.

 

Peinture acrylique ou peinture glycéro pour le plafond

Avant de se pencher sur la peinture à adopter pour peindre un plafond, un rappel des propriétés de chaque type de peinture s’impose :

  • Peinture acrylique : elle est à base d’eau et est inodore, ce qui est quand même plus agréable lorsqu’on peint dans une pièce. Elle sèche rapidement, à savoir environ 4 h pour un séchage à cœur. Elle est conseillée pour les murs et les plafonds. Elle se décline en un large panel de coloris et peut avoir comme finition mate, satinée ou brillante. Elle offre un bel aspect et un rendu impeccables, mais souvent après deux couches.
  • Peinture glycéro : elle est à base de solvants et sent relativement fort. Elle permet un rendu lisse et tendu en une seule couche. Elle est lessivable et résiste bien aux éclaboussures d’eau. Elle est donc préconisée dans les pièces humides comme la salle de bain. Elle se décline, elle aussi dans de nombreuses couleurs et finitions.

Avant de vous décider, sachez que la peinture acrylique est généralement privilégiée pour repeindre un plafond, même si elle nécessite deux couches. D’une part, elle ne sent pas et d’autre part, elle sèche plus vite. Mais dans le cas d’un plafond situé dans la salle de bains ou la cuisine, la peinture glycérophtalique est une meilleure solution car elle résiste mieux à l’humidité et se lessive mieux. À vous de voir maintenant celle que vous préférez.

quelle peinture pour plafond

Quelle peinture pour peindre un plafond ? Les travaux de peinture d’un plafond sont physiques et requièrent de la technicité pour ne pas laisser de trace. Pour repeindre facilement son plafond, il faut appliquer une peinture adaptée qui ne laissera pas de trace et offrira un rendu parfait.

 

Quelle finition pour une peinture plafond ?

Le choix de la finition pour un plafond se joue généralement entre les plus communes, à savoir mates, brillantes ou satinées. La finition mate est la plus souvent adoptée. En effet, l’aspect mat permet de masquer les irrégularités du plafond. Surtout, cette finition est idéale pour peindre sans trace. Les finitions satinées et brillantes accrochent davantage la lumière et mettent donc en avant les imperfections.

Si vous devez repeindre un ancien plafond avec ou sans reliefs,  la peinture finition mate est recommandée. Pour un support neuf, vous avez le choix entre toutes les finitions de peinture même si l’aspect brillant n’offre pas le meilleur rendu au plafond.

 

Quelle couleur choisir pour un plafond ?

Enfin, le choix de la couleur dépend directement de vos goûts et de la décoration souhaitée pour votre intérieur. Le blanc est la couleur privilégiée pour un plafond, bien que vous puissiez choisir la couleur qui vous fait envie.

En réalité, le blanc est adopté, car il agrandit la pièce et permet d’éclaircir votre intérieur. En choisissant une autre teinte et a fortiori une couleur sombre, vous prenez le risque d’avoir un effet visuel de tassement du plafond et d’étouffement de la pièce. Surtout, vous perdrez en luminosité.

 

Meilleures peintures pour peindre un plafond

Pour vous aider dans le choix de votre peinture plafond, voici le classement des meilleures peintures adaptées à ce support :

  1. La peinture LUXENS pour mur et plafond ayant un fort pouvoir couvrant. De couleur blanche et ayant un aspect velours, elle est idéale pour le plafond et convient aux petits budgets.
  2. La peinture DULUX VALENTINE « Architecte Déco » pour mur et plafond ayant un fort pouvoir couvrant. Une couleur blanche intense et une finition mate masquant tous les défauts. Une peinture de grande qualité pour le plafond mais a un prix plus élevé.
  3. La peinture monocouche DULUX VALENTINE « Crème de peinture » pour mur et plafond ayant une finition satinée et s’appliquant très facilement au plafond. La peinture idéale pour obtenir des finitions impeccables sans être un pro de la peinture.
  4. La peinture V33 « Résiste extrême » pour mur et plafond ayant une finition mate ou satinée. Sa résistance en fait la peinture idéale pour repeindre les plafonds des pièces humides ou de la cuisine.

 

Peindre un plafond facilement et sans trace

 

Maintenant que vous avez fait votre choix, les travaux vont pouvoir commencer. Pour cela, vous allez avoir besoin d’outils qui vont vous faciliter la vie. Vous devrez procéder ensuite à la préparation du plafond. Enfin, il ne vous restera plus qu’à passer à l’action. Avant de commencer les travaux de peinture, il vous faudra vous assurer que la température ambiante est comprise entre 15° et 25°. Il s’agit de la plage de températures idéales pour que la peinture intérieure sèche de façon optimale. Enfin, laissez les fenêtres ouvertes lorsque vous peignez afin d’évacuer les éventuelles odeurs.

Découvrez les conseils pour peindre son plafond comme un pro à l’aide d’une perche télescopique et les astuces pour avoir un rendu sans trace de reprise.

 

Quel matériel utiliser pour peindre un plafond ?

Tout d’abord, prévoyez de vous équiper de gants, d’un masque et de lunettes de protection pour parer aux petites projections de peinture. Les projections sont plus fréquentes lors de la mise en peinture d’un plafond que celle d’un mur. Vous devez aussi avoir une bâche pour couvrir le sol et les meubles éventuellement encore dans la pièce.

Pour peindre le plafond, vous allez avoir besoin d’un pinceau rond pour les angles et d’un rouleau pour le reste de la surface. Attention, il existe des manchons adaptés à chaque type de support : plafond sans relief, avec légers reliefs ou avec des reliefs type crépis par exemple. Si une sous-couche ou plusieurs couches sont nécessaires, il est conseillé de s’équiper de deux manchons.

De plus, peindre au plafond est épuisant, car vous avez toujours les bras en l’air. Un escabeau est nécessaire pour pouvoir peindre les angles et le support en hauteur. Mais pour vous faciliter la tâche et vous éviter de rester percher sur un escabeau pendant des heures, une perche télescopique est une bonne option. Votre rouleau se fixe au bout pour atteindre le plafond et vous rester tranquillement au sol.

Si vous êtes sur une échelle, vous pouvez aussi opter pour un « S » ou un crochet afin d’accrocher votre seau de peinture. Cette astuce vous évitera de descendre et de remonter à chaque fois pour recharger votre manchon en peinture.

 

Préparation de plafond avant peinture

Avant toute application d’une peinture, il est obligatoire de veiller à ce que le support soit prêt à être recouvert. La préparation du plafond va dépendre de son état initial. Généralement, certaines opérations sont nécessaires pour bien préparer le plafond : enduit de rebouchage et de lissage pour plafond, ponçage et nettoyage.

Voici donc toutes les étapes à suivre. À vous de sauter celles qui n’ont pas d’utilité pour votre plafond :

  1. Enlever les suspensions et lustres. Protéger les fils électriques ou les fixations de ces luminaires avec du ruban de masquage.
  2. Gratter ou poncer le plafond et faire tomber la peinture écaillée.
  3. Dépoussiérer le support pour retirer la poussière.
  4. Combler les fissures et éventuellement reponcer légèrement pour obtenir un support lisse.
  5. Dépoussiérer une nouvelle fois le support et passer l’aspirateur pour aspirer toute la poussière dans la pièce.
  6. Lessiver le plafond avec de la lessive St-Marc. Rincer et laisser sécher le temps indiqué.

 

Étapes pour peindre un plafond

Une fois votre support prêt, voici comment procéder pour peindre le plafond. Mais avant cela, une précision : partez toujours de l’angle opposé à la lumière. Cela vous permettra de mieux voir où vous en êtes, d’éviter les manques et de détecter les éventuelles traces de passage du rouleau.

  1. Passer la sous-couche en chargeant son rouleau et en étant généreux. La technique consiste à croiser les passes en procédant m² par m².
  2. Une fois la couche d’apprêt appliquée, retirer le ruban de masquage et laisser sécher le temps indiqué sur le pot avant de la recouvrir.
  3. Passer ensuite la couche de peinture en tirant la peinture cette fois, mais pas trop pour ne pas enlever de pouvoir couvrant. Croiser les passes et avancer m² par m² pour obtenir un rendu sans aucune trace.
  4. Retirer le ruban de masquage et laisser sécher le temps indiqué sur le pot de peinture.
  5. Si la peinture n’est pas monocouche, il faudra passer une seconde couche.
  6. Enfin, nettoyer les pinceaux et rouleaux puis et ôter la bâche.
  7. C’est terminé !

Si vous avez choisi une peinture spéciale plafond, les travaux sont d’autant plus faciles. Vous pouvez laisser les fenêtres ouvertes lorsque vous peignez afin d’évacuer les éventuelles odeurs à condition qu’il n’y ait aucun courant d’air. Dans le cas contraire, la peinture risque de sécher trop vite entraînant plusieurs problèmes : traces de reprises visibles, peinture qui s’écaille ou se décolle, …

Si les travaux de peinture au plafond vous semblent compliqués, vous pouvez toujours faire appel à un peintre professionnel. Cet artisan s’occupera alors de sélectionner la peinture adaptée à votre plafond, de préparer le support et de le mettre en peinture. C’est l’assurance de travaux parfaitement réalisés. Toutefois, l’intervention d’un peintre a un coût. Vous pouvez chiffrer le budget nécessaire pour faire repeindre son plafond par un professionnel en demandant des devis peinture plafond.

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *