Travaux et bricolage maison

Coût d’aménagement des combles

Vous souhaitez agrandir votre logement sans pousser les murs ? L’aménagement de vos combles est probablement la meilleure des solutions, si vous désirez limiter vos dépenses et l’ampleur des travaux. Quels sont les avantages de ce type de rénovation ? Comment se passe l’isolation des combles ? Quel est le coût de chaque poste de dépense d’aménagement intérieur ? Explications.

 

Prix moyen au m2 pour un projet d’aménagement de combles de A à Z

 

Le budget à prévoir pour aménager des combles est extrêmement variable, tant les possibilités d’aménagement sont nombreuses.

 

Coût d’aménagement de comble au m²
Titre Colonne 1 Titre Colonne 2
aménagement de combles de 20 m² entre 10 000 et 35 000 €
aménagement de combles de 40 m² entre 18 000 et 65 000 €
aménagement de combles de 100 m² entre 40 000 et 130 000 €

 

Vous approprier un nouvel espace vous tente, mais vous en ignorez quel sera le coût de votre projet ? Demandez un ou plusieurs devis pour un aménagement de combles.

 

Pourquoi aménager vos combles ?

 

Les bonnes raisons ne manquent pas pour l’aménagement de combles :

  • un gain de surface habitable : Vous agrandissez en effet votre logement, sans avoir besoin d’empiéter sur les extérieurs. Si vos combles ont une superficie importante, vous pouvez parfois gagner un énorme espace de vie supplémentaire ;
  • des économies d’énergie : En aménageant vos combles, vous allez nécessairement les isoler. Saviez-vous que 30 % des déperditions thermiques se font par le toit ? Grâce à l’isolation des combles, vous diminuez votre facture d’énergie et gagnez en confort thermique ;
  • une plus-value sur votre bien : Augmenter la surface habitable est forcément un atout pour votre bien. Le coût des travaux effectués est souvent inférieur à la plus-value que vous faites sur votre propriété. Le jeu en vaut alors la chandelle ! ;
  • un moindre mal en termes de dépenses : Si vous avez besoin d’espace, les solutions ne sont pas infinies. L’aménagement de combles reste l’option la moins onéreuse, en comparaison au déménagement ou à l’agrandissement ;
  • un nouvel espace fonctionnel : Aménager des combles est une occasion de créer un nouvel espace auquel vous pourrez attribuer différentes fonctions (chambre, atelier de peinture, bibliothèque, salle de sport, suite parentale, salle de jeu, chambre d’ami, salle télévision ou encore atelier couture).

 

Quel type d’isolation intérieure et extérieure ?

 

quel isolant choisir pour aménager ses combles ?

Le choix d’isolant est large si vous décidez de vous tourner vers une isolation de vos combles par l’intérieur. Si la laine de verre est actuellement prisée, il est devenu assez fréquent d’isoler avec de la laine de bois.

 

Pour isoler vos combles, vous avez le choix entre une isolation par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur (ITI). Chacune des deux options présente des avantages. Le budget est souvent une question déterminante, car le prix de l’isolation de toiture diffère selon le type de technique choisie.

 

Les avantages de chaque type d’isolation

Vous ne savez pas quelle méthode d’isolation choisir ? Chacun d’entre elle possède certains atouts :

  • l’isolation par l’intérieur : Facile à réaliser, elle suppose de simplement venir poser les isolants entre les poutres ou sous la couverture. La difficulté de pose dépendra de l’isolant. L’isolation par l’intérieur est par ailleurs bien moins coûteuse que l’isolation par l’extérieur ;
  • l’ITE : Cette méthode est plus efficace que la précédente. Elle permet en effet d’assurer une isolation homogène, sans risques de ponts thermiques. Elle est en revanche plus onéreuse et impose l’intervention d’un professionnel.

 

Quel est le prix de l’isolation de toiture ?

Les deux méthodes n’ont pas le même coût :

  • prix d’une isolation par l’intérieur : Comptez environ 20 €/m² pour une toiture inclinée et 30 €/m² pour une toiture plate, hors prix de pose. Ajoutez entre 35 et 75 de l’heure pour le coût de la main d’oeuvre. Le prix des isolants peut varier considérablement. Le prix de la laine de verre oscille par exemple entre 5 et 15 €/m², tandis que le coût de la fibre de bois varie entre 35 et 75 €/m² ;
  • prix d’une isolation par l’extérieur : Comptez environ 250 €/m², dépose des anciens isolants comprise, le cas échéant.

 

Quel est le coût des travaux d’aménagement intérieur ?

 

Pour un aménagement de combles, comptez entre 500 et 1 500 €/m², selon le type de projet.

Pour calculer le budget précis nécessaire à votre aménagement, plusieurs paramètres doivent être pris en compte :

  • la viabilisation du plancher : Le sol doit en effet pouvoir supporter le poids des personnes qui marcheront dessus, ainsi que celui des différents équipements. Une dalle sèche devra probablement être coulée. Comptez entre 50 et 100 €/m² pour le renforcement de votre plancher avec doublage des solives ainsi que la pose d’un dallage OSB. Comptez entre 115 et 165 €/m² pour la création d’un nouveau plancher ;
  • les menuiseries : Pour profiter de la lumière du jour, il sera indispensable de faire installer des fenêtres. Le coût dépend de vos envies. Pour une fenêtre de type Velux, comptez entre 500 et 2 000 €. Un chien assis sera plus coûteux. Les prix peuvent en effet grimper jusqu’à 6 000 € et débuter autour de 1 500 €. Pour un puits de lumière, comptez entre 800 et 1 000 €  ;
  • le cloisonnage des pièces : Si vous prévoyez de scinder l’espace en plusieurs pièces, vous devrez prévoir un budget pour ce poste. S’il s’agit d’une seule pièce, il vous faudra néanmoins faire appel aux services d’un plaquiste ou d’un plâtrier pour recouvrir l’isolant posé ;
  • l’escalier : Par définition, vos combles se trouvant à l’étage supérieur, il vous faudra prévoir un moyen d’y accéder ! Qu’elle se fasse par le biais d’un escalier en bois massif ou d’une simple échelle de meunier, l’accessibilité à votre nouvel espace est indispensable. Pour installer votre escalier, vous devrez d’abord faire creuser une trémie, dont le coût peut aller de 1 000 à 5 000 €, selon qu’il s’agisse de bois ou de béton. En ce qui concerne l’escalier en lui-même, tous les prix existent ;
  • le revêtement de sol : Les prix peuvent varier considérablement entre un simple revêtement PVC à 5 €/m² et la pose d’un parquet en bois massif à 150 €/m² ;
  • l’électricité : En fonction de votre projet, comptez entre 300 et 800 € de frais d’installation ;
  • le chauffage : Vous pouvez choisir de ne pas chauffer cet espace ou de prévoir simplement un petit radiateur d’appoint. Si vous souhaitez installer un système plus élaboré, comptez entre 400 et 1 000 €, selon qu’il s’agisse d’un chauffage électrique ou hydraulique ;
  • la plomberie : Ce poste de dépense n’est pas systématique, si vous ne prévoyez pas d’installer une douche, des toilettes ou une cuisine. Prévoyez par exemple autour de 800 € pour l’installation de l’alimentation en eau d’une salle de bain ;
  • l’ameublement : S’il peut sembler secondaire une fois que l’on s’est engagé dans de gros travaux de rénovation, l’ameublement est pourtant un investissement non négligeable.

 

Quelles sont les obligations légales pour un aménagement de combles ?

 

Pour vos travaux de rénovation, quelques obligations légales s’imposent à vous :

  • le dépôt d’une déclaration préalable de travaux : Elle sera obligatoire si votre aménagement occupe une surface supérieure à 5 m² et inférieure à 20 m², avec une hauteur de plafond de plus de 1,8 m ;
  • l’obtention d’un permis de construire pour aménagement de combles : Il devra être déposé pour les aménagements de plus de 20 m² habitable et une hauteur de plafond de plus de 1,8 m ;
  • l’aval des architectes des Bâtiments de France sera nécessaire si le logement est situé en zone classée ;
  • la supervision d’un architecte si votre logement dépasse une surface habitable de 150 m², combles aménagés compris ;
  • une déclaration auprès du centre des impôts, indiquant la surface habitable supplémentaire créée.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.