Travaux et bricolage maison

Un mur de refend, c’est quoi ?

Vous vous lancez dans une rénovation et souhaitez comprendre ce qu’est un mur de refend ? Élément essentiel à la solidité et à la stabilité du bâtiment, le mur de refend demande une attention toute particulière lors de vos travaux. Quel est son rôle ? Comment le reconnaître ? Est-il obligatoire ? Comment le modifier ? Qu’en est-il dans une copropriété ? Zoom sur le mur de refend et ses particularités.

 

Qu’est-ce qu’un mur de refend ?

 

Votre architecte ou votre constructeur vous parlent de murs de refend ? Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, il est important de bien comprendre le langage employé par les professionnels, afin de bien se comprendre.

Un mur de refend est un mur porteur situé à l’intérieur de la maison.

Il existe en effet deux catégories de murs porteurs :

  • le mur de façade, dont une face est en contact avec l’extérieur et une face à l’intérieur ;
  • le mur de refend, qui délimite deux espaces à l’intérieur de la maison, en suivant l’axe de faîte.

Le mur de refend ne doit pas être confondu avec une cloison intérieure. Cette dernière peut être supprimée. Le mur de refend, construit avec des matériaux solides, tels que la brique, le parpaing ou le béton, ne peut faire l’objet de modification, à moins de prendre les précautions qui s’imposent. Cette question sera abordée plus loin.

 

Quel est le rôle du mur de refend ?

 

À quoi sert un mur de refend ? Ce type de mur porteur permet de mieux répartir les charges de la maison. Les murs de façades peuvent en effet s’avérer insuffisants pour supporter l’ensemble de la charpente.

Les murs de refend peuvent être orientés de deux façons, jouant alors un rôle différent selon leur positionnement :

  • le mur de refend transversal : Il garantit la stabilité du bâtiment, en aidant les murs de façade à supporter le poids venant des étages supérieurs ;
  • le mur de refend longitudinal : Il participe à la formation d’un contreventement, contribuant également à la stabilité de l’édifice, et notamment des planchers. Le mur de refend limite les risques de flexion des poutrelles de plancher.

Le positionnement du mur de refend aura une incidence sur l’aménagement des pièces. La présence de deux murs de refend parallèles annonce par exemple l’existence d’un couloir.

 

Mur de refend : est-il obligatoire ?

 

Vous souhaitez faire construire une maison et vous vous posez la question de la présence impérative d’un mur porteur intérieur ? Bien que le mur de refend ne soit pas, légalement, obligatoire, il est essentiel pour garantir la solidité du bâtiment dans le temps.

Si vous aimez les grands espaces et ne souhaitez pas vous sentir limité par la présence d’un mur de refend, vous devrez alors envisager une autre méthode de répartition des charges. La pose d’un IPN est souvent l’option vers laquelle les constructions se tournent.

 

Mur de refend, copropriété et mitoyenneté

 

Lorsque votre logement est situé dans une copropriété, vous ne pouvez supprimer ou modifier un mur de refend sans autorisation. L’aval du syndic de copropriété sera en effet impératif. Il en est de même en cas de mitoyenneté. L’accord de l’autre propriétaire est nécessaire.

Vous devez par ailleurs effectuer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie de la commune où se situe le logement concerné.

 

Fondation et construction d’un mur de refend : ce qu’il faut savoir

 

La construction d’un mur de refend n’est pas simple. La qualité des fondations est essentielle.

Au moment de l’édification du mur de refend, pensez à créer des semelles de fondations, qui seront situées sous la dalle. La qualité des semelles permet au mur de s’appuyer correctement sur les fondations, dans le but d’assurer la stabilité de la maison. La verticalité du mur doit être parfaite.

Il est par ailleurs important de consolider les parois du mur grâce à un chaînage. Ce dernier peut être horizontal ou vertical. Le chaînage correspond à la partie du mur qui a pour fonction de le renforcer.

Si vous ne prenez pas garde à ces points d’attention, vous risquez de voir apparaître des fissures sur votre mur porteur.

Dernier aspect, qui ne concerne plus les fondations, mais qui doit néanmoins attirer votre attention : les ponts thermiques. À la jonction entre les murs de refend et les murs de façade, il est fréquent de constater d’importantes déperditions thermiques. Des travaux d’isolation intérieure sont par conséquent indispensables, afin de supprimer les risques de ponts thermiques.

 

Comment reconnaître un mur de refend ?

 

Vous souhaitez acheter une maison pour la rénover ? Vous vous demandez où se trouvent les murs de refend ? Comment savoir si un mur est porteur ? Il existe plusieurs techniques :

  • se procurer les plans du bâti ;
  • mesurer l’épaisseur du mur : Si elle fait plus de 15 cm, vous êtes alors certain qu’il s’agit d’un mur porteur ;
  • frapper contre le mur : Si vous toquez doucement contre le mur et entendez un bruit sourd, il s’agit d’un mur de refend. Si au contraire, le bruit sonne creux, ce n’est qu’une simple cloison de séparation ;
  • observer la présence d’une poutre, de solives ou d’une colonne au sol ;
  • constater le prolongement du mur à l’étage : Le mur de refend traverse les étages de part en part, afin de solidifier l’ensemble.

 

Ouverture dans un mur de refend : comment faire ?

 

Comment ouvrir un mur de refend ?

Si l’ouverture d’un mur de refend est toujours possible, il est impératif de mettre en place un système visant à conserver le rôle stabilisateur du mur porteur.

 

La modification d’un mur porteur est possible, mais doit être réalisée avec une grande rigueur. Vous l’aurez compris, le mur de refend assure la solidité et la stabilité de la maison. Il est par conséquent impératif de ne pas l’affaiblir.

Avant d’abattre votre mur de refend, soutenez la structure par une poutrelle mécanique.

Ouvrir un mur porteur n’est pas une opération à la portée de tous les bricoleurs. Vous risquez en effet de fragiliser considérablement la structure, voire de la détruire. Ne sous-estimez pas l’importance du mur de refend et ne surestimez pas vos compétences ! À moins d’être véritablement expérimenté, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel. Ce dernier saura en effet :

  • réaliser l’ouverture sans fragiliser le mur de refend ;
  • choisir les bons matériaux pour compenser la disparition d’une partie du mur porteur, notamment une poutre en bois ou un IPN ;
  • effectuer les calculs qui s’imposent pour retrouver la même portance qu’auparavant.

Demandez un ou plusieurs devis pour une ouverture de mur de refend à différents artisans. Vous choisirez ainsi celui qui vous semble proposer une prestation au meilleur rapport qualité-prix.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.