Travaux et bricolage maison

Coût d’installation d’un escalier en bois

Votre escalier est passé de mode ou montre des signes de faiblesses ? Il est temps d’en changer ! Pourquoi ne pas choisir un escalier en bois ? Ce dernier possède de sérieux atouts. Il en existe par ailleurs à tous les prix. Comment calculer votre budget d’installation d’un escalier en bois ? Quels sont les différents facteurs de prix et les coûts annexes ? Faisons le point.

 

Prix moyen d’installation d’un escalier en bois ?

 

Le coût d’installation d’un escalier en bois est assez variable. Il y en a pour tous les budgets.

 

Prix moyen de pose d’un escalier en bois
Type d’escalier et de prestation Prix moyen
Pose d’un escalier en bois (hors pose) entre 800 et 10 000 €
escalier droit en bois (hors pose) entre 800 et 5 000 €
escalier en kit en bois (hors pose) entre 300 et 2 000 €
escalier tournant en bois (hors pose) entre 500 et 9 000 €
escalier hélicoïdal en bois (hors pose) entre 1 000 et 10 000 €
escalier en sapin dès 500 à 1 000 €
escalier en érable ou frêne  dès 900 et 1 200 €
escalier en hêtre ou chêne dès 1 200 à 1 500 €
escalier en hévéa dès 700 à 1 000 €
pose d’un escalier en bois entre 35 et 55 €/h

 

Vous souhaitez connaître le montant précis de votre projet ? Demandez un ou plusieurs devis pour l’installation d’un escalier en bois.

 

Pourquoi installer un escalier en bois chez soi ?

 

L’escalier en bois présente de nombreux avantages :

  • la chaleur : Un escalier en bois donne un côté cosy à votre intérieur ;
  • le caractère : Le bois est un matériau authentique, qui apporte de l’élégance à un intérieur ;
  • l’intemporalité : Un escalier en bois s’adaptera à tout type de décoration intérieure, qu’elle soit rustique ou contemporaine ;
  • la facilité de travail : Le bois est plus facile à travailler en escalier que le béton ou le verre ;
  • la longévité : Un escalier de cette nature n’est pas prêt d’être changé avant quelques décennies !

Il est néanmoins indispensable de savoir qu’un escalier en bois demande de l’entretien et peut en venir à grincer avec le temps.

 

Quels sont les facteurs de prix de pose d’un escalier en bois ?

 

paramètres coûts escalier en bois

La forme d’un escalier joue bien entendu sur le prix. Un escalier 2/4 tournant sera en effet plus complexe à installer qu’un escalier droit.

 

Pour estimer le budget à prévoir pour la pose de votre escalier en bois, veillez à prendre en compte les paramètres suivants :

  • l’emplacement d’installation ;
  • les dimensions de l’escalier ;
  • le type d’escalier ;
  • le modèle ;
  • l’essence de bois ;
  • les qualités du bois ;
  • les formes ;
  • les finitions ;
  • le niveau de personnalisation ;
  • la pose.

 

L’emplacement d’installation

S’il est possible d’installer un escalier en bois dans le jardin, il est plus fréquent de choisir ce matériau pour l’intérieur. Pour le jardin, l’essence choisie devra être imputrescible, ce qui conduit souvent les particuliers à opter pour un bois exotique. Le coût sera alors plus élevé.

En intérieur, le lieu de pose a également son importance. Si le chantier est difficile d’accès, car vous souhaitez intégrer un escalier en colimaçon dans un petit espace, l’artisan vous facturera un surcoût.

 

Les dimensions de l’escalier

Plus votre structure sera imposante, tant en largeur qu’en longueur, plus vous devrez consacrer un budget important à votre changement d’escalier.

 

Le type d’escalier

Les escaliers en bois sont couramment utilisés pour faire office d’escalier escamotable permettant d’accéder aux combles.

Dans la plupart des cas néanmoins, l’escalier en bois est fixe.

 

Le modèle

Il existe trois types de modèles principaux, qui se définissent par un type de fixation bien spécifique :

  • escalier en bois standard : Comptez de 500 à 5 000 € ;
  • escalier en bois avec limon central : Les marches reposent sur une structure centrale. Très moderne, il n’est pas beaucoup plus cher que l’escalier standard. Comptez de 1 000 à 6 000 € ;
  • escalier en bois suspendu : Les marches sont fixées au mur. Il est esthétique, mais plus complexe à mettre en place. Comptez entre 8 000 et 10 000 €.

 

L’essence de bois

Sur ce plan, les choix sont vastes et les budgets associés peuvent varier considérablement. Les essences courantes sont :

  • les essences exotiques : Il s’agit notamment du manguier, de l’ipé, du bangkirai ou de teck ;
  • les résineux : Il s’agit par exemple du Red Cedar ou de l’Acajou de Cuba, mais également du pin, du sapin ou du mélèze ;
  • les feuillus : Aulne, châtaignier, frêne, hêtre.

 

Les qualités du bois

Au-delà de son origine, le choix du bois se justifie par les qualités recherchées :

  • bois durs : chêne, orme, hêtre, châtaignier : Ils sont résistants. Comptez au moins 850 € pour un escalier droit premier modèle ;
  • bois tendres : bouleau, érable, tilleul, peuplier : Ils seront davantage sujets à déformation. L’érable est un bon compromis entre les bois blancs et les bois durs. Il est plus résistant que les premiers et plus design que les seconds. Comptez au minimum 700 € pour un escalier en érable ;
  • bois bruns : bois exotiques, chêne ;
  • bois clairs : pin, sapin, hêtre, érable. Les bois blancs, tels que le pin ou le sapin, ne sont pas adaptés à des escaliers très fréquentés. Bien que moins chers, ils sont en effet tendres et risquent d’être marqués rapidement. Comptez au minimum 500 € pour un escalier en sapin. ;
  • bois imputrescibles : Intéressants en extérieur, ils peuvent également être choisis pour l’intérieur. Ils s’agit de certains bois exotiques, du Red Cedar, du mélèze ou encore du châtaignier.

 

Les formes

Que votre escalier soit en bois ou en autre matériau, il peut prendre des formes différentes :

  • escalier en bois tournant : Un escalier en bois peut être 1/4 tournant ou 2/4 tournants. Cette forme est intéressante pour les logements peu spacieux ou lorsque vous souhaitez conserver de l’espace pour une autre utilisation. Comptez entre 1 000 et 8 000 € ;
  • escalier en bois hélicoïdal : Votre escalier sera alors en colimaçon. Les marches tourneront et seront fixées autour d’un mat central. Comptez entre 1 500 et 10 000 € ;
  • escalier en bois droit : Il s’agit de la forme la plus traditionnelle. Elle demande néanmoins de la place, car votre escalier doit conserver une pente assez douce, ce qui implique davantage de longueur. Simple à installer, il est peu coûteux. Comptez entre 800 et 5 000 €.

 

Les finitions

Sur le plan des finitions, les possibilités sont infinies et les budgets le sont également. Si vous souhaitez avoir un escalier sculpté, intégrer des contremarches, habiller vos marches en les combinant avec d’autres matériaux, installer une rampe ou un monte-escalier, toutes ses plus-values augmenteront bien entendu le montant de votre facture.

 

Le niveau de personnalisation

En matière d’installation d’escalier en bois, les possibilités sont larges. Vous pouvez en effet choisir le kit dans un grand magasin de bricolage ou opter pour un escalier sur-mesure.

L’escalier en bois en kit sera bien entendu moins cher, puisqu’il sera fabriqué en série. Si vous le montez vous-même, vous économiserez par ailleurs le prix de la pose.

L’escalier en bois sur-mesure présente quant à lui de s’adapter parfaitement à vos envies et aux particularités de votre logement. Il peut en effet arriver que l’endroit où vous souhaitez l’installer ait des dimensions particulières, des contraintes spécifiques, qui vous imposent alors de vous tourner vers le sur-mesure. Un escalier entièrement personnalisé vous offre par ailleurs la possibilité de donner libre cours à votre imagination, tant au niveau de la forme que des finitions.

 

La pose

Poser un escalier en bois n’est pas une mince affaire. L’opération demande de sérieuses compétences en menuiserie et maçonnerie, et impose de posséder un matériel bien spécifique. Il est par conséquent conseillé de faire appel aux services d’un menuisier et/ou d’un maçon. Comptez entre 35 et 55 € de l’heure.

Certains professionnels fonctionnent au forfait. Comptez entre 150 et 250 € pour la pose d’un escalier escamotable et entre 400 et 500 € pour la pose d’un escalier droit en bois.

Prévoyez un surcoût si le poseur doit se charger également de la démolition de l’ancien escalier.

Si votre logement a plus de deux ans d’ancienneté, vous pourrez bénéficier d’une TVA à 10 % pour la pose de votre escalier. Si vous achetez votre escalier vous-même, le taux de TVA sera alors de 20 %.

 

Escalier en bois : quel entretien ?

 

Une fois votre escalier posé, le travail n’est pas terminé ! Matériau vivant, le bois s’entretient. Il vieillit, se patine et se met à grincer. Certains trouveront du charme à ces évolutions, tandis que d’autres voudront gommer les affres du temps.

Plusieurs types de traitements sont alors à prévoir, en fonction de vos souhaits et de l’état de l’escalier :

  • lasure : entre 20 et 30 € le litre ;
  • vernis : entre 12 et 15 € le litre ;
  • vitrificateur : entre 15 et 40 € le litre. Ajoutez à cela 15 € du m² pour le travail de vitrification réalisé par un professionnel et environ 15 €/m² pour la préparation du support ;
  • cire : entre 25 et 40 € le litre ;
  • peinture spéciale : entre 50 et 80 € le litre.

N’oubliez pas enfin les frais de réparation. Comptez entre 50 et 150 € la marche, en fonction de l’essence et des gestes à effectuer.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.