Travaux et bricolage maison

Les types de pompe à chaleur

Quel type de pompe à chaleur choisir ? Quelle est la différence entre les types de pompes à chaleur ? aérothermie ou géothermie ? Comment choisir sa pompe à chaleur ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations sur les types de pompe à chaleur pour vous aider à choisir le type de pompe à chaleur adapté à vos besoins et votre configuration.

L’installation d’une pompe à chaleur peut vous aider à diviser vos dépenses énergétiques par 2. Mettre en place une pompe à chaleur, c’est assurer une chaleur douce dans votre maison grâce à un système de captation des calories qui sont présentes dans l’air, dans la terre ou dans l’eau. C’est en captant ces calories que la pompe à chaleur va produire de l’énergie.

Ce mode de production énergétique est sain pour l’environnement et de ce fait bénéficie de nombreuses aides et subventions.

Les pompes à chaleur ont vraiment tout pour plaire. Mais quel modèle installer ? Géothermie, aérothermie, hydrothermie ? Nous allons voir dans cet article quel type de pompe à chaleur choisir.

 

Les différences entre PAC aérothermique et géothermique

 

Vous devrez choisir une pompe à chaleur en fonction :

  • De la configuration et de la place à disposition
  • De la surface à chauffer
  • Des conditions climatiques de votre région
  • Des fonctionnalités recherchées
  • Du budget alloué au projet

Le comparatif portera notamment sur les fonctionnalités de la pompe à chaleur selon ce que vous désiriez :

  • Chauffage
  • Eau chaude sanitaire
  • Climatisation

 

Pompe à chaleur aérothermique

En aérothermie, vous allez trouver deux types de pompe à chaleur :

  • La pompe à chaleur air-air
  • La pompe à chaleur air-eau

Le principe est le même pour les deux. Les pompes à chaleur captent les calories présentes dans l’air et restituent de l’air chaud et pour certains modèles de l’eau chaude.

 

Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le mode de fonctionnement des pompes à chaleur.

 

Elles ont donc besoin d’un module extérieur pour capter l’air. Les pompes à chaleur aérothermiques se présentent sous la forme bibloc ou monobloc. L’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est simple et ne demande pas de travaux préalables.

 

pompe a chaleur aérothermique

L’installation d’un pompe à chaleur aérothermique est plutôt simple dans la mesure où il suffit d’installer un module à l’extérieur à maison.


 

Pour la PAC air-air : Comme elle recrache l’air chaud par des ventiloconvecteurs, elle n’a pas besoin d’un système de chauffage existant.

Pour la PAC air-eau : Elle peut se brancher sur le chauffage central existant et peut être raccordée à des radiateurs à eau comme à un plancher chauffant.

L’installation d’un pompe à chaleur aérothermique convient aussi bien en appartement qu’en maison individuelle. La centrale captant l’air s’installe dehors et peut aussi bien se mettre sur un balcon que dans un jardin.

La PAC air-eau peut produire de l’eau chaude sanitaire contrairement au modèle air-air.

Les deux types de modèle sont réversibles et deviennent donc climatisation en été. Un système d’appoint en complément de la pompe à chaleur peut-être à prévoir dans certains cas.

 

Pompe à chaleur géothermique

Dans la gamme géothermique, vous trouverez les pompes à chaleur sol-sol ou sol-eau ainsi que des pompes à chaleur hydrothermiques (voir plus loin l’article).

Pour une pompe à chaleur géothermique, les capteurs sont enterrés dans le sol verticalement ou horizontalement pour récupérer les calories de la terre. Cela implique plusieurs choses :

  • Impossible à installer en appartement
  • Prévoir un jardin suffisamment grand pour installer les capteurs
  • Un coût de terrassement ou de forage à rajouter au prix d’installation de la PAC

L’installation de ce type de pompe à chaleur est donc plus compliquée que pour un type aérothermique.

On notera que les pompes à chaleur géothermiques peuvent se raccorder à un plancher chauffant ou à des radiateurs à eau.

Les forages peuvent aller jusqu’à 50 mètres de profondeur (voir plus). Il vous faudra donc les autorisations administratives avant de pouvoir installer une pompe à chaleur géothermique.

Ce type de pompe à chaleur a un très bon rendement même dans les climats les plus rigoureux.

La pompe à chaleur géothermique est réversible sauf si vous l’avez branchée sur des radiateurs et qu’elle produit de l’eau chaude sanitaire.

Aucun système d’appoint n’est à prévoir en complément de ce type de PAC. Elles se suffisent à elles-mêmes.

 

Pompe à chaleur hydrothermique

Parmi les modèles de pompe à chaleur géothermique, on pourrait classer dans une famille particulière la pompe à chaleur hydrothermique.  Une pompe à chaleur hydrothermique exploite elle aussi les ressource sous terre mais ça sera ici des forages dans des nappes phréatiques souterraines.

A noter : certains système de pompe à chaleur hydrothermique utilise des cours d’eau proche pour produire de l’énergie.

La pompe à chaleur hydrothermique va capter les calories présente dans l’eau. Il s’agit ici de pompe à chaleur eau glycolée-eau ou eau-eau.

Comme pour une pompe à chaleur géothermique l’installation de ce type de système demande des autorisations et une étude préalable du terrain.

Les pompes à chaleur hydrothermiques ne fonctionnent qu’avec des chauffages basse pression ou un plancher chauffant.

 

Quelle pompe à chaleur choisir ?

 

Chaque pompe à chaleur possède ses propres atouts. C’est à vous de choisir la pompe à chaleur qui correspondra le mieux à vos besoins en fonction de vos contraintes.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Choisir une PAC aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique présente un bon rapport rendement / prix. En effet, son coût est très abordable et son rendu de chauffe est bon.

Il n’y a pas de coût supplémentaire à prévoir pour son installation. Par contre, elle ne sera que réellement performante dans des climats doux.

La PAC air/eau est éligible à un crédit d’impôt, à la prime d’énergie et peut faire l’objet d’un éco prêt à taux zéro.

Il faudra compter aux environs de 10 000 euros pour une PAC air-air et entre 10 000 à 12 000 euros pour une PAC air-eau. Vous aurez amorti votre installation dans les 10 ans en regard des économies d’énergie réalisées.

Dans le choix de votre pompe à chaleur, il vous faudra également prendre en compte l’entretien de la PAC.

 

Choisir une PAC géothermique

La pompe à chaleur géothermique a un excellent rendu de chauffage. Elle supporte des températures très basses tout en continuant à produire de la chaleur à un coût dérisoire.

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique bénéficie de nombreuses aides et primes de l’État . Elle est éligible au crédit d’impôt (CITE), à la prime d’énergie et rentre aussi dans le cadre d’un prêt à taux zéro.

Le revers de la médaille est que les travaux de forage ou de terrassement pour l’installation des capteurs dans le sol gonflent la note finale. De plus, il faut la place nécessaire pour les capteurs dans le jardin.

Les PACS géothermiques indiquent un prix au m2 :

  • PAC à capteurs horizontaux : 100 euros TTC par m2 chauffé
  • PAC à capteurs verticaux : 167 euros TTC par m2 chauffé

Soit un budget entre 15 000 et 25 000 euros au total pour ce type de projet.

 

Les grandes marques de pompe à chaleur

Si vous souhaitez connaître les marques de pompe à chaleur, on peut citer les plus connues :

  • Atlantic Fujitsu, marque française pour PAC aérothermiques et géothermiques
  • Daikin, marque de référence pour les PAC air-air
  • De Dietrich aérothermie et géothermie
  • Mitsubishi Electric, PAC particulièrement adaptables à toute morphologie géographique
  • Technibel
  • Toshiba
  • Auer, marque française, PAC très adaptables
Les marques ici citées sont les plus répandues mais d’autres fabricants proposent également de bon modèle. N’hésitez pas à vous référer à votre artisan pour le choix de la pompe à chaleur la mieux adaptée à votre projet.

Aucune des marques citées n’est meilleure qu’une autre, tout dépendra du modèle et des options que vous aurez choisi. Le marché fait plutôt sens au niveau des prix. Les différents constructeurs essaient tous de s’aligner avec un prix cohérent en fonction du modèle et des caractéristiques de celui-ci.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *