Travaux et bricolage maison

Toiture en bac acier : principe, avantages et inconvénients

Qu’est qu’une toiture en bac acier ? Quelles sont ses caractéristiques et pour quel type de projet choisir ce type de couverture ? Nous allons présenter dans cet article la toiture en bac acier, ses avantages, ses inconvénients et les projets pour lesquels elle s’adapte parfaitement.

La toiture en bac acier est un matériau récemment utilisé en construction. Son apparition sur le marché date d’une trentaine d’années et ce type de toiture est aujourd’hui très utilisé pour les bâtiments industriels.

Très solide et rapide à mettre en place, elle séduit également de plus en plus de particulier qui la sollicite pour la réalisation de projet d’habitation.

Mais ce type de toiture possède aussi des inconvénients notamment en terme de résistance thermique et acoustique. Ainsi, pour un projet de construction d’habitation, elle doit être utilisée avec une solution d’isolation de toiture performante et adaptée.

 

Principe d’une toiture en bac acier

 

Une toiture en bac acier un toit en acier dont la forme prise est celle d’une plaque, c’est la raison pour laquelle on l’appelle bac acier

 

Qu’est-ce qu’une toiture bac acier ?

Elle peut présenter des ondulations, des nervures semblables à la lettre U ou prendre la forme de tuiles. Son format est soit droit, soit arrondi. Sa longueur mesure environs 7 à 8 m et sa largeur oscille entre 60 et 110 cm.

La réalisation d’une toiture en bac acier est simple. Elle se fait en assemblant les plaques d’acier entre elles de manière à ce qu’elles couvrent la charpente et la demeure pour les protéger des intempéries (mise hors eau et hors air) et assurer ainsi son rôle de toit. Toutefois, pour plus d’efficacité, il faut que l’acier soit traité contre la corrosion, et ce, en galvanisant le toit, en le laquant ou en le zinguant.

 

Différents modèles de toiture en bac acier

Il existe plusieurs types de toiture en bac acier. On peut distinguer :

  • Le bac acier de couverture sèche
  • Le bac acier support d’étanchéité
  • Le panneau sandwich
  • Le plateau de couverture

Le bac acier de couverture sèche  est fabriqué entièrement en acier ou en mélangeant de l’acier et du composite. Il ne requiert pas la pose d’une couverture supplémentaire et est disponible en plusieurs formats, dimensions et coloris.

Le bac acier support d’étanchéité sert de support à une toiture et non de toiture. C’est un support en acier auquel on a appliqué un traitement anticorrosion, il peut être en acier pur ou en acier et composite mélangés. Il est fait pour accueillir un revêtement imperméable, c’est la raison pour laquelle son aspect est brut, on ne le verra pas une fois que la couverture sera posée. On le rencontre le plus souvent sur un toi plat recouvert de graviers, de granito ou de végétaux (toiture végétalisée).

Le panneau sandwich est également conçu en acier pur ou en acier et composite, c’est le même que le bac acier de couverture sèche à la différence près qu’il est doublé d’une couche d’isolant sur sa face interne. Il présente alors d’excellentes qualités d’isolation thermique et sonore en plus de son imperméabilité. On utilisera généralement ce type de couverture pour les projets d’habitation.

Le plateau de couverture est un bac acier brut galvanisé, il est utilisé sur les constructions « double peau » en intercalant une plaque d’isolant entre lui et une couverture sèche.

On notera que le choix du modèle influencera sur le prix d’une toiture en bac acier.

 

Avantages d’une toiture en bac acier

 

Un toit en bac acier est apprécié pour ces nombreux avantages.

L’acier est un matériau léger, il est donc facilement manipulable, ce qui rend sa pose aisée.

Ce type de toiture est solide, il résiste bien aux mousses, aux champignons, aux changements de températures et aux intempéries, mais ce, à condition qu’il ait bénéficié d’un traitement contre la corrosion.

Cette toiture est également imperméable, incombustible et durable, sa durée de vie peut aller jusqu’à 100 ans si le toit est bien entretenu.

Grâce à son aspect froid et pur, la toiture en bac acier apporte un esthétisme très moderne à l’infrastructure sur laquelle il est posé. Il se marie également avec tout type de bardage, ce qui lui confère la qualité d’être passe-partout.

Dernièrement, il figure parmi les revêtements de toit les moins chers du marché et il est accessible presque dans toutes les régions.

 

Inconvénients d’une toiture en bac acier

 

Malgré ses points forts, la toiture en bac acier possède quelques inconvénients qu’il faudra également prendre en compte.

Tout d’abord, elle n’est pas la plus forte en termes d’isolation que ce soit thermique ou acoustique.

Il est indispensable de jumeler un projet de toiture en bac acier avec un projet d’isolation de toiture adapté.

Par la suite, il peut arriver qu’elle se condense sous l’effet de la chaleur du fait de son étanchéité à l’air. Pour remédier à cela, il ne faut utiliser de l’acier pur, mais plutôt de l’acier zingué.

Pour terminer, elle nécessite un minium d’entretien pour éviter qu’elle ne s’oxyde avec les effets de l’usure et de la pollution.

 

prix toiture bac acier

La toiture en bac acier est tout à fait viable pour un projet de maison à condition que le projet de couverture s’accompagne d’un projet d’isolation de toiture adapté.


 

Vous trouverez dans le tuto suivant les informations sur l’ensemble des matériaux de toiture envisageables pour votre projet de couverture.

 


 

Choisir une toiture en bac acier

 

Le choix d’une toiture en bac acier dépend de plusieurs critères.

 

Vérifier la compatibilité avec votre construction

Une toiture en bac acier peut s’adapter à tout type de toit (configuration, dimensions, etc.) tant que celui-ci présente une inclinaison ou pente située entre 5 et 15 %. Elle n’est pas très conseillée dans les régions à forte pluie du fait de sa sensibilité à l’humidité, et ce, même si elle a été traitée. Elle sera toujours plus efficace en milieu sec.

Comme c’est le cas pour tout autre type de couverture, il faut que la charpente qui se trouve en dessous puisse supporter son poids. Il est donc essentiel de s’assurer que la charge d’exploitation de celle-ci corresponde au poids du toit en acier, surtout dans le cas de couvertures double peau.

 

Vérifier le PLU de la commune pour une toiture bac acier

Avant de procéder à l’installation d’une toiture en bac acier, il faut se renseigner auprès de la commune pour voir si elle est compatible avec les normes d’urbanisme en vigueur relatives au lieu d’implantation de la propriété. Autrement dit, il faut voir si l’usage du bac acier est autorisé dans cette zone.

Si sa réalisation est possible, il faut en faire la déclaration en mairie et attendre de recevoir l’accord des autorités responsables avant de commencer les travaux, et ce, même s’il ne s’agit que d’une rénovation ou d’une réfection partielle du toit.

Cette approbation est comprise comme étant un permis de construire simplifié permettant à son demandeur la possibilité d’effectuer des travaux sur un bâtiment sans modifier son aspect extérieur. Donc s’il ne s’agit que d’une simple remise en l’état de la toiture, elle peut suffire. Mais dans le cas où il faut refaire le toit en totalité, moyennant quelques modifications par rapport à sa structure initiale, il faut un permis de construire.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *