Travaux et bricolage maison

Prix de pose d’une toiture en tôle

La pose d’une toiture en tôle est souvent privilégiée par les personnes souhaitant faire des économies sur le coût de leur toiture. La tôle est en effet un matériau bon marché et facile à poser. Quel est le prix de pose au m² d’une toiture en tôle ? Quelle est la réglementation en la matière ? Découvrez tous les éléments susceptibles de vous aider à faire votre choix.

 

Prix moyen d’une toiture en tôle

 

Découvrez le prix au m² d’une toiture en tôle, et plus exactement d’une couverture en tôle.

 

Prix moyen toiture en tôle
Opération ou matériau Prix moyen
plaque de tôle entre 8 et 40 €/m²
plaque de tôle ondulée entre 15 et 40 €/m²
tôle imitation tuile non isolée entre 8 et 15 €/m²
isolation d’une couverture en tôle entre 30 et 50 €/m²
panneau sandwich pour toiture en tôle entre 20 et 40 €/m²
pose de la couverture en tôle (hors fourniture) entre 40 et 50 €/m²
pose de la couverture en tôle (avec fourniture) entre 60 et 70 €/m²

 

Vous désirez des conseils adaptés aux particularités de votre projet ? Demandez un ou plusieurs devis pour la pose d’une toiture en tôle à des artisans professionnels. Ils vous aideront à évaluer le montant global de vos travaux.

 

Qu’est-ce qu’une toiture en tôle ?

 

La tôle est un revêtement en métal. Elle peut être en zinc ou en acier, et se présente sous plusieurs formes. Vous trouverez ainsi de la tôle ondulée, la plus caractéristique, mais également de la tôle imitation tuile ou ardoise. Elle se présente en général sous forme de plaques d’au moins un mètre carré, ce qui facilite grandement sa pose.

Traditionnellement utilisée pour les bâtiments industriels, elle tend à se répandre chez les particuliers.

 

Couverture en tôle : avantages et inconvénients

 

Une toiture en tôle présente de sérieux atouts. Il est toutefois important d’en connaître les limites.

 

Les avantages de la tôle en toiture

La tôle présente de nombreux avantages :

  • son poids (grande légèreté), ce qui permet une pose facile ;
  • sa résistance : Elle peut notamment supporter le poids d’un homme, ce qui est intéressant pour son entretien. Sa grande résistance aux intempéries est également appréciable ;
  • son étanchéité : Elle est totalement imperméable ;
  • sa facilité de pose, notamment due à son poids ;
  • sa facilité d’entretien ;
  • le caractère recyclable de l’acier et du zinc ;
  • une durée de vie intéressante : Vous pouvez compter entre 15 et 30 ans, voire 50 ans, ce qui est correct au vu de son prix d’achat ;
  • son prix (bien moins coûteuse qu’une toiture en tuile).

 

Les inconvénients de la couverture en tôle

Ces qualités ne sont toutefois pas à toute épreuve et avant de faire votre choix, vous devez avoir en tête les inconvénients de ce type de couverture :

  • son manque d’adaptabilité : La tôle ne convient en effet pas à tous les types de toiture ;
  • son design : Ne choisissez pas la tôle pour ses qualités esthétiques ! Elle n’a bien entendu rien à voir avec l’authenticité de la couverture en ardoise ou le charme de la toiture en tuile. Certaines communes en interdisent d’ailleurs l’utilisation comme couverture de maison individuelle ;
  • ses performances isolantes : Les qualités isolantes de la tôle sur les plans thermique et phonique sont quasi nulles. Une fois encore, cela explique pourquoi il est peu recommandé de faire poser une toiture en tôle sur une pièce habitée, à moins de faire le choix d’une tôle isolée ;
  • sa sensibilité à la corrosion : Evitez la tôle en bord de mer ou veillez à ce qu’elle soit traitée ;
  • la réglementation qui est associée : Certains PLU ne permettent pas aux particuliers de faire poser une couverture en tôle sur leur maison d’habitation et parfois même sur les bâtiments annexes.

 

Dans quels cas choisir une toiture en tôle ?

 

Malgré ces atouts, la tôle n’est que rarement utilisée pour couvrir les toitures de maisons individuelles. Elle est en effet davantage employée pour les bâtiments secondaires, de type annexes, garages, abris de jardin ou ateliers, qui n’accueillent pas d’habitants.

La toiture en tôle est souvent une alternative à la toiture en shingle, qui s’utilise de plus en plus dans les mêmes cas de figure, pour couvrir les bâtiments annexes.

 

Facteurs de prix d’une toiture en tôle

 

paramètres pose couverture en tôle

Le coût de votre projet dépendra notamment du type de tôle que vous choisirez. Un panneau sandwich sera par exemple plus onéreux qu’un bardeau de tôle standard.

 

Le prix d’une toiture en tôle au m² dépend de plusieurs facteurs :

  • le type de matériau ;
  • la forme de la tôle ;
  • la pose d’un isolant ;
  • la nature du chantier ;
  • les tarifs du couvreur.

 

Le type de matériau

Il existe plusieurs types de tôles et donc de couvertures :

  • la couverture en tôle aluminium ;
  • la toiture en acier galvanisé ;
  • la couverture en tôle d’acier inoxydable : Plutôt onéreuse ;
  • la toiture en tôle de cuivre : Particulièrement onéreuse et rare.

 

La forme de la tôle

La tôle pour votre couverture peut se présenter sous plusieurs formats :

  • plaque de tôle ondulée : Il s’agit de la plus courante. Elle est intéressante car elle permet à la fois à la charpente de respirer, tout en offrant une étanchéité parfaite. En bord de mer, choisissez des plaques avec un laquage épais, afin de limiter les effets de la corrosion. Malgré le côté bon marché de la tôle ondulée et sa facilité d’installation, elle est en revanche peu esthétique. Comptez entre 15 et 40 €/m² ;
  • bac acier imitation tuile : Il s’agit d’un panneau d’acier galvanisé qui reproduit à s’y méprendre l’apparence des tuiles. Le panneau est en effet peint à l’identique et l’on y ajoute parfois une couche de finition granuleuse, afin d’obtenir un rendu proche du réel. Plus onéreux que les tuiles en terre cuite, le bac acier imitation tuile présente en revanche l’intérêt de vous faire profiter d’une imitation bien faite, à un coût moins élevé que l’original. Comptez entre 8 et 15 €/m² ;
  • panneaux sandwiches : Ils permettent de combiner la tôle avec un isolant. Les formes, les effets et les coloris sont nombreux. Comptez entre 20 et 40 €/m² ;
  • plaques ondulées bitumées : Egalement appelées flexotuile ou plaques de goudron, elles sont de forme rectangulaire. Fort utiles en rénovation, elles permettent d’alléger la couverture et d’assurer un bon niveau d’étanchéité. Elles présentent en revanche l’inconvénient de se déformer au fil du temps, notamment sous l’effet de la chaleur.

 

L’isolation de la toiture

La tôle n’étant pas un matériau isolant, vous devrez prévoir de poser une couche d’isolant sous-toiture. Bien que votre couverture soit destinée à un bâtiment annexe, il est toutefois intéressant d’éviter d’y geler en hiver et d’y cuire en été !

Les panneaux de tôle sandwich en tôle sont recommandés pour les maisons individuelles. Ils permettent en effet de compenser les piètres qualités isolantes de la tôle. Les panneaux possèdent deux couches de tôle, entre lesquelles est placée une couche de polyuréthane d’épaisseur variée.

La pose d’un écran sous-toiture présentera enfin l’avantage de limiter les effets de la condensation.

 

La nature du chantier

Les caractéristiques de votre chantier joueront sur le prix final. Pensez en effet à prendre en compte :

  • la superficie à couvrir ;
  • la pose en rénovation ou à neuf : Il sera plus compliqué de poser une couverture en tôle dans le cadre d’une rénovation de toiture, puisqu’il faudra retirer l’ancienne couverture et probablement réparer la charpente ;
  • la difficulté d’accès au chantier.

 

Les tarifs du couvreur

L’élément le plus important du prix de pose de votre couverture en tôle est sans conteste le coût de la main d’œuvre. Voilà pourquoi il est important de sélectionner avec soin le couvreur qui posera votre toiture. Prenez contact avec plusieurs artisans, afin de comparer les prix proposés dans leurs devis. Essayez également de fonctionner par bouche-à-oreille, afin de vous assurer que le couvreur que vous avez choisi a bonne réputation.

Ne cherchez pas nécessairement les prix les plus bas. La qualité de la couverture est en effet un élément déterminant pour la solidité et la longévité de votre logement. En règle générale, le prix de pose au m² d’une couverture en tôle, sans fourniture, sera de 40 à 50 €. En ajoutant les matériaux, vous pouvez compter entre 60 et 70 €/m².

Les tarifs du couvreur dépendront de son expérience, de la région dans laquelle il exerce et de la complexité de votre chantier. Il facturera en effet des coûts supplémentaires si ce dernier est très technique. Pensez également à prendre en compte les frais de déplacements.

 

Quelle est la réglementation en matière de toiture en tôle ?

 

Avant de vous lancer dans un projet de pose de toiture en tôle, renseignez-vous auprès de votre mairie, afin de consulter le PLU (plan local d’urbanisme). Il est en effet fort probable qu’il existe une réglementation en la matière. De nombreuses villes n’autorisent pas les couvertures en tôle pour les habitations.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.