Travaux et bricolage maison

Prix d’une toiture en tuile

Vous avez prévu l’installation d’une toiture en tuile sur votre nouvelle maison ou vous pensez rénover votre résidence actuelle en changeant la couverture ? La tuile présente de nombreux avantages. Elle est d’ailleurs le matériau le plus utilisé pour couvrir les charpentes en France. Quel est le prix d’une toiture en tuile ? Comment choisir le type de tuile en fonction de vos envies et de votre budget ? Quels sont les coûts annexes à prévoir ? Faisons le point.

 

Prix moyen d’une toiture en tuile

 

Le coût d’une toiture en tuile peut varier du simple au quadruple en fonction notamment du type de tuiles choisi.

 

Prix d’une toiture en tuile
Nature de l’opération Prix moyen
Toiture en tuiles romaines entre 15 et 25 €/m²
Toiture en tuiles canal entre 20 et 35 €/m²
Toiture en tuiles plates entre 25 et 50 €/m²
Toiture en tuiles béton entre 10 et 20 €/m²
Toiture en tuiles d’éclairement entre 200 et 500 €/m²
Toiture en tuiles photovoltaïques entre 400 et 600 €/m²
Pose d’une toiture en tuiles entre 25 et 100 €/m²
Tarif horaire d’un couvreur entre 45 et 60 €/h

 

Ces éléments de prix peuvent vous aider à estimer le budget de vos travaux. Si vous souhaitez obtenir un montant plus précis, demandez un devis pour toiture en tuile. Qu’il s’agisse du prix au m² d’une toiture en tuiles mécanique ou du prix au m² d’une toiture en tuiles plates, un professionnel sera à même de déterminer un coût global, en tenant compte des spécificités de votre chantier.

 

Pourquoi installer une toiture en tuile ?

 

Tandis que les toitures en ardoise sont de rigueur dans le nord-ouest de la France, la tuile est employée très fréquemment pour les couvertures, et ce partout dans l’hexagone. Ceci s’explique par :

  • sa solidité ;
  • son imperméabilité ;
  • son petit prix ;
  • sa facilité d’installation ;
  • son esthétisme ;
  • son entretien aisé.

Son inconvénient principal est son poids. La charpente doit par conséquent pouvoir accueillir ce type de matériau.

 

Quels sont les facteurs de prix d’une toiture en tuile ?

 

paramètres prix toiture en tuile

Afin de définir précisément votre budget, vous devez avoir en tête les différents éléments qui influeront sur le coût global. La nature des tuiles est l’un des facteurs de prix principaux.

 

Le prix d’une toiture en tuiles au m² dépend de plusieurs facteurs :

  • le type de tuiles ;
  • les particularités du chantier ;
  • le prix de la pose.

 

Le type de tuiles

Le prix des tuiles au m² varie en fonction du type de matériau choisi :

  • les tuiles romanes : Très performantes et polyvalentes, les tuiles romanes sont à la fois esthétiques, de par leur galbe, et efficaces pour l’évacuation de l’eau. Seules les toitures dont la pente se situe entre 25 et 60 ° peuvent néanmoins accueillir des tuiles de cette nature. Elles présentent l’avantage d’offrir un large choix de coloris. Elles sont en général mécaniques, c’est-à-dire réalisées en usine, et à emboîtement ou non. Le prix d’une toiture en tuiles romaines ou romanes oscille entre 15 et 25 €/m² ;
  • les tuiles canal : Moins répandues que les précédentes, les tuiles canal sont particulièrement performantes et peuvent s’adapter à des pentes allant de 15 à 60 °. Il s’agit de tuiles à emboîtement et existent en format simple ou double canal. Le prix d’une tuile canal est légèrement plus élevé. Comptez entre 20 et 35 €/m² pour une toiture avec ce type de matériau ;
  • les tuiles plates : contrairement aux tuiles romaines ou canal, les tuiles plates sont originaires du nord de la France. Très intéressantes sur le plan de l’esthétique, au vu du large choix de formes qu’elles peuvent prendre, elles ne sont en revanche adaptables qu’aux pentes de plus de 40 °. Leur bonne capacité de résistance au vent est à noter. Le prix d’une toiture en tuiles plates se situe entre 25 et 50 €/m² ;
  • les tuiles en béton : Tandis que les trois premières sortes de tuiles sont en terre cuite, la tuile est ici en béton. Anciennement moins performante et peut résistante dans le temps, des améliorations dans son processus de fabrication l’ont rendue plus intéressante. Elle s’adapte à des pentes allant de 20 à 60 ° et propose un large choix de finitions. Son atout principal est son prix : entre 10 et 20 €/m² ;
  • les tuiles d’éclairement : Si vous désirer apporter de la lumière dans vos combles, ce type de tuiles est tout à fait indiqué. Elles sont traitées anti-UV et présentent l’avantage d’être particulièrement isolantes. Elles sont en revanche assez onéreuses et ne sont par conséquent utilisées que ponctuellement ou sur de petites surfaces. Comptez entre 200 et 500 €/m² ;
  • les tuiles photovoltaïques : L’objectif est bien entendu la production d’électricité. Ce type de tuile est encore très rare et particulièrement coûteux. Comptez entre 400 et 600 €/m².

 

Les particularités du chantier

Le prix d’une toiture en tuile sera plus élevé si :

  • le chantier est difficilement accessible ;
  • la superficie à couvrir est importante ;
  • la forme du toit est complexe ;
  • la nature de la charpente.

 

La pose de la toiture en tuile

A moins d’être un véritable spécialiste, évitez d’effectuer la pose de votre toiture en tuile vous-même. Il s’agit en effet d’une opération très technique et déterminante pour la longévité de votre logement. Faites par conséquent appel à un artisan couvreur. Le tarif pour l’installation d’une toiture en tuile est d’environ oscille entre 25 et 100 €/m², sans coût annexe. Le tarif horaire est par conséquent d’environ 55 €/h. Vous pouvez compter jusqu’à 1 200 €/m² pour la pose de tuiles photovoltaïques.

 

Quels sont les coûts annexes d’une pose de toiture en tuile ?

 

Si le prix d’une toiture en tuile peut déjà s’avérer élevé, veillez à ne pas omettre d’y ajouter les coûts annexes :

  • la dépose des anciennes tuiles : Une rénovation de couverture suppose le retrait des anciennes tuiles. Cette étape à un coût, qu’il faut prendre en compte. Comptez entre 20 et 25  €/m² ;
  • la réparation de la charpente : Ne faites pas poser une couverture en tuile sur une charpente qui n’est plus à même de la supporter. Vous devez passer par une rénovation de la charpente avant de couvrir ;
  • l’isolation des combles : L’installation d’une nouvelle couverture peut être l’occasion d’isoler la toiture. Cette opération apporte un confort thermique important, qui peut réduire vos factures de chauffage ;
  • les accessoires : Poser une toiture en tuile peut vous conduire à prévoir certains ajouts, tels que la pose d’une fenêtre de toit ou d’une sortie de cheminée.

 

Quel est le coût d’entretien ?

 

Si les tuiles sont esthétiques et performantes, elles nécessitent toutefois de l’entretien. Plus votre toiture vieillira et plus vous devrez y apporter une attention particulière. Trois opérations doivent être effectuées régulièrement :

  • nettoyer : Un nettoyage à l’eau est bienvenu annuellement, afin de retirer les feuilles mortes et de vérifier l’état de la toiture pour prévoir le changement les tuiles qui seraient cassées. Comptez entre 15 et 45 €/m² ;
  • traiter : Le traitement hydrofuge a pour objectif d’améliorer l’écoulement de l’eau, afin d’éviter que celle-ci ne pénètre dans la tuile. Il limitera également la venue de la mousse. Comptez entre 15 et 30 €/m² ;
  • démousser : La mousse rend vos tuiles poreuses. Il faut alors intervenir au plus vite. Un démoussage coûte entre 15 et 30 €/m².

 

Quelles aides et formalités pour votre pose de toiture en tuile ?

 

 

Les formalités administratives

Avant de vous lancer dans votre projet, consulter le PLU de votre commune, afin de prendre connaissance des règles d’urbanisme en matière de toiture. Vous n’avez en effet pas toujours une entière liberté en ce qui concerne les constructions et les rénovations.

Pensez également à contacter le Service départemental de l’architecture et du patrimoine (SADP), afin de savoir quel type de tuile est accepté dans votre région, en fonction de la localisation précise de votre logement.

Une fois ces éléments en main, vous devez déposer une déclaration de travaux à la mairie de votre domicile.

 

Les aides financières pour des travaux de toiture

Le prix d’une couverture en tuile peut être allégé grâce aux aides qui sont proposées dans le cadre de rénovations de toitures. Certaines de ces aides permettent de profiter d’un meilleur financement, d’autres d’un remboursement d’une partie du coût des travaux.

Alors, quelles sont les aides pour refaire sa toiture ? En fonction de vos revenus, l’aide « Habiter Mieux » de l’ANAH est par exemple susceptible de vous soutenir pour 35 à 50 % du coût total de l’opération.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *