Travaux et bricolage maison

Transformer une fenêtre en porte-fenêtre : travaux et prix

Vous avez envie d’ouvrir davantage votre maison sur l’extérieur en transformant une fenêtre en porte-fenêtre ? Cette opération, bien que très pertinente d’un point de vue aménagement, n’est pas si simple qu’on le pense. La nature, l’ampleur et le coût des travaux à réaliser dépendront du type de matériaux utilisé pour la construction. Quels sont les précautions à prendre avant de se lancer ? Quels sont les travaux et le budget à prévoir pour transformer une fenêtre en porte-fenêtre ? Explications.

 

Quels sont les prérequis au remplacement d’une fenêtre par une porte-fenêtre ?

 

Avant de donner votre premier coup de burin, assurez-vous d’avoir pris la bonne décision et, surtout, d’y être autorisé. Pour transformer une fenêtre en porte-fenêtre, veillez par conséquent à vous renseigner sur :

  • les autorisations administratives nécessaires ;
  • les règles d’urbanisme existantes ;
  • la faisabilité technique du projet.

 

Les autorisations administratives

En matière de construction, il est fréquent de devoir demander l’autorisation à sa commune de réaliser certains travaux. C’est notamment le cas lorsque vous touchez à la façade d’un bâtiment.

Vous devrez par conséquent déposer une déclaration préalable de travaux au service d’urbanisme de votre mairie. Comptez un mois de délai.

Un permis de construire sera nécessaire si vous transformez une pièce non habitable en pièce habitable. Si la porte-fenêtre doit par exemple se situer dans une partie de votre garage que devient alors un studio, vous serez contraint de demander un permis de construire. Comptez deux mois de délai.

 

Les règles d’urbanisme

Renseignez-vous également sur les règles d’urbanisme, afin de présenter à votre mairie un projet qui a de bonnes chances d’être accepté. Que ce soit en matière de coloris, de matériaux, de distance ou encore de style, vous devez respecter les dispositions du PLU.

Pensez par exemple à la règle des 1,90 m de distance au minimum entre votre ouverture et la propriété de vos voisins en vue directe.

Si votre maison est située dans une zone classée, vous serez tenu de transmettre votre dossier aux Bâtiments de France. Cette procédure rallongera les délais de traitement d’environ un mois.

 

La faisabilité technique

Lorsqu’il est question de construction ou de rénovation, il ne suffit pas de vouloir, il faut aussi pouvoir ! Vous avez déjà en tête le résultat final de votre projet ? Ne vous emballez pas et assurez-vous qu’il soit viable sur le plan technique.

Le mur porteur doit notamment être sain et résistant. Si le mur sur lequel est installé la fenêtre vous semble fragile, vous devrez peut-être renoncer à votre projet ou bien redoubler de vigilance.

Il est par ailleurs intéressant de conserver une unité dans le type de pose des ouvertures.

 

Quels sont les types de travaux à effectuer  ?

 

Poser une porte-fenêtre à la place d’une fenêtre n’implique pas les mêmes contraintes selon qu’il s’agisse d’une maison en brique ou en parpaing, en pierre ou en ossature bois.

 

Pour une maison en parpaing ou en brique

Il s’agit du cas de figure peu technique.

 

Le traçage

Tracez l’emplacement de votre porte. Pensez à vérifier qu’aucun câble électrique ni aucune canalisation ne passe à cet endroit. Si c’est le cas, utilisez un burin et un marteau pour les mettre délicatement à jour, puis déplacez-les.

 

La découpe du mur

Découpez dans le prolongement du tableau de maçonnerie de la fenêtre, jusqu’au niveau du sol. Vous pouvez utiliser une tronçonneuse à disque. Descellez les briques ou les parpaings à l’aide d’un marteau et d’un burin que vous introduisez dans les joints.

Retirez l’appui de fenêtre. Si vous conservez la même largeur pour votre porte et si l’appui est en bon état, il pourra vous servir de seuil de porte.

 

Le retrait de l’ancienne fenêtre

Vous devrez ensuite retirer l’ouvrant et le châssis de la fenêtre.

 

La pose de la porte-fenêtre

Nettoyez la maçonnerie qui accueillera la porte-fenêtre. Installez cette dernière en respectant le type de pose imposé par l’ancienne fenêtre ou choisi par vos soins. Les techniques sont loin d’être identiques.

Attention ! Si vous souhaitez installer une porte-fenêtre plus large que l’ancienne fenêtre, il vous faudra alors élargir l’ouverture et placer un nouveau linteau.

L’enduit sera bien entendu à refaire à cet endroit.

 

Pour une maison en pierre

Il est dans ce cas fort probable que vos tableaux de maçonnerie soient en pierre de taille. Si votre fenêtre est posée en ébrasure ou en ébrasement, vous devrez respecter la même technique pour votre porte-fenêtre.

Il faudra par conséquent créer une feuillure intérieure et faire tailler les pierres afin qu’elles aient un style identique à celles en place. Si les pierres en calcaire ne devraient pas se montrer trop coriaces, il en sera différemment des pierres en schiste !

 

Pour une maison OSB

Il s’agit du contexte le moins technique.

Vous devrez :

  • renforcer les tableaux de maçonnerie en intégrant des pièces de bois verticales ;
  • placer une pièce d’appui en bois, pour le pied ;
  • poser votre porte-fenêtre ;
  • habiller les tableaux, à moins que vous ayez choisi une porte-fenêtre avec un pré-cadre.

 

Transformation d’une fenêtre en porte-fenêtre : quel est le coût ?

 

prix travaux de transformation de fenêtre en porte-fenêtre

Le coût d’une transformation de fenêtre en porte-fenêtre dépend de nombreux facteurs, dont la nature du vitrage.

 

Le budget à prévoir pour vos travaux de transformation dépend de différents paramètres qui déterminent un coût principal. N’oubliez pas de prendre en compte également les coûts annexes.

 

Les facteurs de prix

  • la porte-fenêtre : Le prix variera en fonction des dimensions, du matériau, du type d’ouverture, de l’épaisseur du vitrage ou encore des finitions. Essayez de conserver une unité en restant proche du style des autres fenêtres. Comptez entre 800 et 2 000 € ;
  • l’agrandissement : Pour un agrandissement par le bas, comptez entre 500 et 1 500 €. Le coût d’un agrandissement en largeur sera deux fois plus élevé ;
  • l’isolation : Elle devra en effet être faite ou refaite au niveau de l’entourage des menuiseries. Méfiez-vous en effet des ponts thermiques ;
  • la dépose de l’ancienne fenêtre, si vous ne vous en chargez pas vous-même. Comptez entre 100 et 150 € si le professionnel s’en charge ;
  • la main d’œuvre : Bien que ces travaux puissent être réalisables par des personnes habituées bricoleuses, il reste préférable de confier cette opération à des professionnels. Vous touchez en effet à la façade de votre maison, ce qui aura par conséquent une incidence tant sur l’esthétique que sur la solidité de la structure. Un maçon saura préserver ce dernier aspect, un menuisier posera votre porte-fenêtre dans les règles de l’art et un enduiseur se chargera du raccord au niveau de l’enduit. Comptez entre 30 et 60 € de l’heure.

 

Le coût principal

Transformer une fenêtre en porte-fenêtre peut par conséquent vous coûter entre 2 000 et 6 000 €.

Ce projet est par conséquent plus lourd financièrement qu’un simple changement de fenêtre !

 

Les coûts annexes

Vous devrez notamment prendre en compte dans votre calcul :

  • le coût d’intervention du bureau d’étude : Si vous préférez confier l’étude de faisabilité à des spécialistes, comptez entre 400 et 700 €. Il est toutefois rare que cette démarche soit effectuée par des particuliers. L’initiative revient davantage à l’architecte ;
  • les honoraires d’un architecte, si vous avez besoin d’un permis de construire : Comptez entre 3 et 12 % du coût global des travaux ;
  • la pose et la dépose de l’échafaudage ;
  • l’évacuation des gravats ;
  • la pose de volets roulants ;
  • la pose d’un éventuel store-banne.

Vous aimeriez avoir une idée plus précise du budget à consacrer à votre rénovation ? Demandez un ou plusieurs devis pour une transformation de fenêtre.

 

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.