Travaux et bricolage maison

Dessouchage d’un arbre : prix, technique

Vous venez de couper un arbre et la souche qui reste vous dérange ? Elle trône au milieu de votre jardin et n’est pas du plus bel effet. Elle peut parfois se révéler véritablement encombrante, voire dangereuse. Comment arracher une souche ? Quelles sont les différentes techniques ? Quels sont les tarifs pour un dessouchage d’arbre ? Découvrez quelles sont les méthodes de professionnels et vers qui vous tourner pour ce type de travaux de jardin.

 

En quoi consiste le dessouchage d’un arbre ?

 

Lorsque vous coupez un arbre d’une taille importante, il est rare et peu conseillé de le déraciner au moment de l’abattage. En règle générale, vous allez commencer par un étêtage, puis poursuivre par un élagage des différentes branches, et enfin raccourcir progressivement le tronc, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une souche.

Le dessouchage d’un arbre correspond à l’action qui consiste à retirer la souche de l’endroit dans lequel elle est enracinée.

 

Pourquoi enlever une souche ?

 

Votre arbre vient d’être abattu et ne savez pas si vous devez conserver ou non la souche ? Voici quelques raisons qui devraient vous inviter à envisager un dessouchage :

  • le risque d’attirer des parasites : Le bois mort peut attirer les fourmis charpentières et les termites. Les premières creusent le bois tandis que les seconds le dévorent. Tant que ces insectes restent sur la souche, leur présence ne semble pas problématique. Il serait néanmoins regrettable que les parasites viennent à gagner votre maison et à s’attacher à sa structure ;
  • la pousse d’un nouvel arbre : Lorsque vous coupez un arbre, son système racinaire perdure et ne meurt pas immédiatement. Il arrive même qu’il donne naissance à de nouvelles pousses qui, à terme, grandiront. Si vous ne souhaitez pas que vos efforts aient été vains, il est alors préférable de déraciner la souche afin d’accélérer la mort de l’arbre ;
  • la perte d’espace : Une souche est volumineuse. La laisser en place vous fait perdre de l’espace dans votre jardin ;
  • la perte de valeur de votre terrain : Si vous avez le projet de revendre votre propriété, sachez que la présence de souches diminue la valeur du bien. Les acquéreurs savent en effet qu’ils devront prendre en charge le dessouchage ou laisser la souche en place mais assumer les risques ;
  • la propagation de maladies : Vous avez abattu un arbre malade ? Il est fort probable que les parasites, les bactéries ou les champignons soient encore présents dans la souche. Si cette dernière est située à proximité d’arbres de la même espèce, vous risquez de contaminer les autres ;
  • l’aspect esthétique : Si une souche peut parfois avoir un côté poétique, elle s’apparente plutôt à une verrue sur un plan paysager.

 

Quelles sont les différentes techniques d’arrachage de souche ?

 

méthodes de dessouchage d'arbre

Pour dessoucher un arbre, le recours à la mini-pelle est parfois incontournable. C’est notamment le cas lorsque le diamètre de la souche est important.

 

Enlever une souche n’est pas chose aisée. Un arbre possède en effet un système racinaire dont le diamètre est équivalent à celui du branchage. Plus votre arbre était âgé et plus vous peinerez à le déraciner.

Comment arracher la souche d’un arbre ? Il existe quatre techniques principales :

  • la méthode naturelle ;
  • la méthode manuelle ;
  • la méthode mécanique ;
  • la méthode chimique.

 

La méthode naturelle

Cette méthode est la plus longue, mais la moins fatigante ! Il s’agit en effet de laisser faire la nature en attendant que la souche se décompose. Les insectes, les bactéries et les champignons s’attèleront à la lourde tâche de décomposition du bois.

Durant tout ce temps et selon les hôtes qui résident en son sein, votre souche fait office d’hôtel à insectes, ce qui n’est pas sans intérêt pour la biodiversité et la bonne santé de votre jardin.

 

La méthode manuelle

Armez-vous de patience et de quelques bons outils ! À l’aide d’une bêche et d’une barre à mine, vous pouvez arriver à enlever la souche d’un petit arbre ou d’un arbuste. Vous aurez probablement besoin d’une hache pour sectionner les racines dérangeantes.

Particulièrement économique, cette méthode est en revanche longue et éprouvante, sans assurance de succès.

 

La méthode mécanique

Lorsque votre souche dépasse 30 cm de diamètre, tournez-vous vers la méthode mécanique.

Quelle machine pour déraciner un arbre ? Trois options s’offrent à vous :

  • la mini-pelle : Si l’arbre n’a pas été abattu au ras du sol, une mini-pelle peut se charger du travail de dessouchage ;
  • la carotteuse : Elle permet de forer la souche, afin d’en faciliter l’arrachage ;
  • la dessoucheuse : Les professionnels des espaces verts utilisent une dessoucheuse ou rogneuse. Le rognage consiste en un rabotage de la souche jusqu’à atteindre le niveau de la terre. Les racines restent par conséquent en place, mais vous éliminez toute nuisance visuelle.

Méthode rapide et économique, elle présente en revanche l’inconvénient d’endommager le terrain, si vous faites le choix de la mini-pelle.

 

La méthode chimique

Un destructeur de souche, c’est quoi ? Il s’agit d’un pesticide qui a pour rôle d’accélérer la décomposition de la souche. Il est important de bien suivre les consignes d’application du produit, indiquées par les fabricants.

Bien que particulièrement efficace, le dessouchage chimique polluant est à éviter. Il risque en effet de tuer également les arbres voisins, de polluer votre jardin ainsi que les cultures d’un potager avoisinant.

Si vous désirez utiliser une méthode chimique non polluante, choisissez alors des biocides tels que le nitrate de sodium ou la poudre de propylène.

 

Facteur de prix d’un dessouchage

 

Le coût d’un dessouchage dépend de plusieurs facteurs :

  • le nombre d’arbres : Si vous devez procéder à l’arrachage d’une haie entière ou de tous les sujets d’un verger, le coût sera bien entendu plus élevé que pour un seul arbre ;
  • les caractéristiques de l’arbre : Il s’agit de sa hauteur, de son diamètre, de la variété ou encore de son âge ;
  • l’accès au chantier : Si un engin peut difficilement accéder à votre jardin, il sera bien entendu plus complexe de déraciner votre arbre. L’accès aura aussi un impact sur la facilité d’évacuation de la souche ;
  • la procédure d’extraction envisagée : Un dessouchage mécanique sera plus onéreux qu’un dessouchage chimique. Comptez entre 50 et 500 € ;
  • l’évacuation de la souche : Conservez-vous la souche dans votre jardin ? Avez-vous décidé de la débiter pour stocker le bois ou de l’emporter à la déchetterie ? Vous chargez-vous de l’évacuation ou la confiez-vous au professionnel ? ;
  • les finitions : Prévoyez-vous un remblayage ? Avez-vous le projet d’installer de nouveaux végétaux en lieu et place de la souche ?

 

Prix d’un dessouchage

 

Vous désirez avoir une idée précise du budget à prévoir pour déraciner votre arbre ? Tout dépend de l’arbre et de son diamètre.

 

Selon arbre ou arbustes ou haie

 

Prix selon la hauteur de l’arbre
Hauteur de l’arbre Prix moyen
moins de 30 cm entre 50 et 100 €
de 30 à 60 cm entre 100 et 250 €
de 60 à 90 cm entre 250 et 400 €
plus de 90 cm plus de 400 €

 

Selon le diamètre de l’arbre

 

Prix selon le diamètre
Diamètre de l’arbre Prix moyen
1 à 5 m entre 100 et 250 €
5 à 15 m entre 250 et 550 €
15 à 25 m entre 550 et 750 €

 

Faire appel à un destructeur de souche professionnel

 

Vous ne parvenez pas à venir à bout de votre souche ? Vous en avez assez d’attendre et souhaitez l’éliminer de votre jardin ? Il serait peut-être plus raisonnable de faire appel à un professionnel.

Vous disposez de quatre choix :

  • un terrassier : Il sait manier la mini-pelle à la perfection. Il saura par conséquent arracher la souche sans défigurer votre jardin ;
  • un paysagiste : Spécialiste des espaces verts, le paysagiste saura notamment manier la dessoucheuse ;
  • un bûcheron ;
  • un élagueur.

Prenez contact avec différents professionnels et faites-leur part de toutes les particularités du chantier. Demandez plusieurs devis pour un dessouchage d’arbre.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.