Travaux et bricolage maison

Prix d’un étêtage d’arbre

La foudre s’est abattue sur votre sapin ? Votre voisin se plaint de votre pin qui lui cache la lumière du soleil le matin ? Vous allez probablement devoir étêter votre arbre. Cette opération est délicate, mais tout à fait faisable, à condition de confier cette tâche à un professionnel du domaine. Qu’entend-on par écimage ? Quand et comment s’y prendre ? Quel est le coût d’un étêtage d’arbre ? Existe-t-il des aides financières en la matière ? Faisons le point.

 

Prix moyen d’un étêtage d’arbre

 

Avant de contacter un professionnel, renseignez-vous en amont sur ce qu’implique un étêtage d’arbre et sur le prix moyen d’un écimage d’arbre pratiqué sur le marché.

 

Prix moyen d’un écimage d’arbre
Nature de l’opération Prix moyen
Ecimage entre 100 et 500 €
Tarif horaire d’un élagueur ou d’un bûcheron entre 25 et 50 €
Retrait des déchets verts entre 18 et 60 €/h

 

Vous souhaitez avoir des informations plus précises sur les tarifs pratiqués ? Demandez un devis pour un étêtage d’arbre.

 

Qu’est-ce qu’un écimage ?

 

Un écimage est une opération consistant à couper la partie haute de l’arbre.

Comment un arbre grandit-il ? Lorsqu’un arbre croît en forme libre, c’est-à-dire sans intervention de l’homme, il développe une flèche qui grandit en hauteur pendant plusieurs années. Parallèlement, des branches horizontales ou inclinées naissent au départ du tronc. Le houppier de l’arbre tend ensuite à se développer et des branches charpentières se forment en hauteur. En forêt ou dans un jardin fourni en arbres, les branches basses tendent à disparaître, laissant la place à un tronc dégarni. Le sujet croît en hauteur afin de trouver de la lumière.

 

Pourquoi étêter un arbre ?

 

Un élagage d’arbre, et en particulier la taille de la cime de l’arbre, est intéressant à plusieurs niveaux :

  • Etêter un arbre permet de redessiner sa silhouette ;
  • Couper la cime de l’arbre peut être une façon de gagner en luminosité et être une opération réclamée par des voisins, car votre arbre les coupent du soleil ;
  • Elaguer un arbre par le haut permet de maîtriser sa hauteur et d’éviter qu’il ne se fragilise en devenant trop grand ;
  • Ecimer présente aussi l’avantage de limiter la prise au vent ;
  • Etêter un arbre s’impose parfois pour des raisons purement pratiques, notamment pour éviter qu’il ne touche un fil électrique ;
  • Couper la flèche d’un arbre peut enfin relever d’une obligation, si le sujet atteint une taille vertigineuse et qu’il menace la sécurité d’une voie de circulation ou de bâtiments voisins. Vous êtes responsable des arbres et arbustes qui sont sur votre terrain et devez par conséquent vous assurer qu’ils ne représentent pas un danger pour autrui. Si la hauteur devient un danger, l’arbre doit alors être étêté.

 

Pour quels types d’arbres ?

 

Si la taille de la cime est déconseillée pour les feuillus, elle est courante pour les conifères.

 

Les conifères

L’étêtage est plus fréquent pour les conifères. Il convient toutefois de rester raisonnable. Il est en effet conseillé de ne pas couper plus d’un tiers de la hauteur. Il faudra ensuite tailler légèrement les branches latérales, afin d’équilibrer la silhouette et de redonner une forme conique à l’arbre.

 

Les feuillus

En ce qui concerne les feuillus, l’écimage est peu recommandé. L’arbre risque en effet de perdre en majesté si on lui coupe sa cime. Sa silhouette sera alors fortement déséquilibrée. Pour un feuillu, il sera alors nécessaire de prévoir par conséquent, en plus de l’écimage, une taille de réduction du reste des branches.

 

Ecimage d’arbre : quand et à quelle fréquence ?

 

L’étêtage est souvent pratiqué durant la croissance de l’arbre, afin de lui donner une forme particulière ou de limiter sa hauteur. A moins de devoir étêter l’arbre pour des raisons pratiques, il est par conséquent conseillé de ne pas attendre un âge trop avancé pour lui couper la flèche. L’écimage reste en effet une mutilation pour l’arbre, qui peut l’endommager fortement et nuire à sa santé.

Il est préférable d’écimer un arbre tous les 5 ans, plutôt que d’envisager un étêtage trop important d’un coup.

La période de taille recommandée est à l’automne. Au printemps, la coupe lors de la montée de sève risque en effet de provoquer des écoulements trop importants.

 

Quels sont les facteurs de prix d’un étêtage d’arbre ?

 

paramètres coût écimage d'arbre

L’écimage étant une opération dangereuse, il est préférable de faire appel à un professionnel. Les tarifs des jardiniers varient toutefois en fonction de la région et de leur réputation.

 

Afin de calculer votre budget, vous pouvez prendre en compte ces différents paramètres :

  • le type d’arbre ;
  • la hauteur de l’arbre : Plus l’ouvrier élagueur devra grimper et plus l’opération sera dangereuse et longue. Ces conditions auront par conséquent un impact sur la facture ;
  • le nombre de sujets : Plus le nombre d’arbres à étêter sera important et plus le coût de l’opération sera élevé ;
  • l’accès à l’arbre : Si l’arbre à écimer est en plein cœur d’un bosquet, d’un bois ou en bordure de route, l’élagueur peinera alors à y accéder et devra prendre davantage de précautions. Ces contraintes seront bien entendu facturées ;
  • la région : Un bûcheron ou un élagueur pratiquera des tarifs plus élevés en région parisienne et dans les grandes métropoles qu’à la campagne ;
  • les tarifs de l’élagueur : S’il est toujours possible de tailler un petit arbre soi-même, il est déconseillé de réaliser un écimage seul. Cette technique demande en effet des connaissances techniques et un savoir-faire particulier. Il s’agit également d’une opération dangereuse que seul un professionnel aguerri et solidement équipé peut effectuer. Les tarifs des élagueurs dépendent de leur réputation et de leur expérience. Si vous faites appel à un jardinier, vous devrez qui plus est choisir un professionnel compétent dans le domaine de l’élagage, ce qui n’est pas le cas de tous. Veillez à demander plusieurs devis avant de choisir la personne vers laquelle vous vous tournerez. Comptez entre 25 et 50 € environ de l’heure ou entre 100 et 500 € pour un étêtage réalisé par un élagueur ;
  • les frais de déplacement : Ils sont souvent compris dans le tarif horaire ou dans le forfait, mais il est important de le vérifier, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

 

Quels sont les coûts annexes à prévoir ?

 

Une fois la coupe réalisée, vous devrez évacuer les branches. Sachez qu’il est interdit de brûler des déchets verts chez soi. Vous devrez par conséquent les emporter à la déchèterie ou les faire enlever par le jardinier. Dans ce dernier cas, vous pensez à déterminer avec lui en amont quel sera le surcoût. Prévoyez entre 18 et 60 € de l’heure en moyenne pour le retrait des branches et morceaux de tronc.

Si l’élagueur réalise que votre arbre est malade ou trop sérieusement endommagé, il est possible qu’il vous recommande alors de le couper intégralement. Le prix d’un abattage d’arbre oscille entre 100 et 500 €, en fonction de la taille de l’arbre.

 

Etêtage d’arbre : comment faire des économies ?

 

Si vous employez votre jardinier-élagueur pour vos petits travaux de jardinage par le biais du dispositif CESU, vous pourrez bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt correspondant à 50 % du montant de la prestation. Il existe toutefois un plafond en fonction de votre niveau d’imposition et du nombre de personnes à charge. Les petits travaux visés par le dispositif concernent notamment la tonte de pelouse ou le taillage de haies. Attention, pour pouvoir profiter des avantages du CESU, sachez que l’arbre de doit pas avoir une hauteur de plus de trois mètres. Si le sujet dépasse cette taille, vous ne rentrez alors plus dans la catégorie « petits travaux de jardin ».

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.