Travaux et bricolage maison

Faire construire une maison

Vous avez toujours rêvé de vivre dans une maison neuve, que vous avez véritablement choisie ? C’est un beau projet, mais c’est un budget important. Quel est le prix moyen d’une construction de maison ? Quelles sont les étapes clés pour construire une maison ? Regardons de plus près.

 

Prix moyen au m² d’une construction de maison

 

Le prix moyen au m² d’une maison dépend de nombreux facteurs et notamment du style et du matériau utilisé.

 

Type de maison (hors prix du terrain et frais annexes)Prix moyen au m²
maison traditionnelleenviron 1 000 et 2 100 € du m²
maison contemporaineentre 1 800 et 2 500 € du m²
maison en boisentre 1 200 et 2 500 € du m²
maison en briqueentre 1 500 et 2 200 € du m²
maison écologiqueentre 1 500 et 3 500 € du m²

 

Chaque projet de construction est unique. Il est par conséquent préférable de demander un devis pour construire une maison, afin d’estimer plus finement votre budget total.

 

Pourquoi faire construire sa maison ?

 

Faire construire sa maison présente plusieurs avantages :

  • la liberté : L’avantage le plus évident est de pouvoir donner votre avis sur chacun des aspects de la construction (apparence extérieure, superficie, matériaux utilisés, agencement des pièces, orientation). Vous pouvez réaliser la maison de vos rêves, exactement comme vous l’aviez imaginée… ou presque, car tout dépend évidemment de votre budget ;
  • les frais de notaire : En faisant construire une maison, on profite également de frais de notaire moins élevés, puisqu’ils se paient sur le prix du terrain et non sur l’ensemble du projet ;
  • la qualité : Lorsque votre maison sera construite, elle sera, bien entendu, neuve ! Par conséquent, vous limiterez les risques de désagréments. Vous ne devriez pas engager de frais pour des réparations avant quelques années.

 

En toute chose il existe des inconvénients. La construction ne fait pas exception à la règle :

  • le prix : à superficie et à localisation égales, une maison neuve sera toujours plus chère qu’une maison ancienne ;
  • les imprévus : en vous lançant dans une construction de maison, attendez-vous à faire face à des imprévus, notamment sur le plan financier. Il est assez rare que le budget prévu ne soit pas dépassé ;
  • les délais : devenir propriétaire d’une maison ancienne peut se faire en trois ou quatre mois. Les délais pour une construction de maison sont d’au minimum un an, si vous trouvez rapidement un terrain ou que vous le possédez déjà, et que votre maison est petite. Il faut par conséquent savoir être patient.

 

Quels sont les facteurs de prix d’une construction de maison ?

 

Le prix d’une construction de maison varie en fonction :

  • du prix du terrain constructible : le prix est notamment déterminé par la localisation du terrain et par sa superficie ;
  • de la superficie de la maison : c’est évident, plus votre maison sera grande, plus le coût total de la construction sera important ;
  • du constructeur : les tarifs peuvent varier considérablement d’un constructeur à l’autre ;
  • des matériaux choisis : votre budget variera selon que vous ayez prévu de faire construire une maison en bois, de faire construire une maison en pierre ou de faire construire une maison écologique, passive ou positive ;
  • du design de la maison : une maison contemporaine sera toujours plus chère qu’une maison traditionnelle ;
  • des finitions : chaque élément de menuiserie, de peinture, de vitrage, de plomberie a un coût. Si vous décidez de monter en gamme, cela s’en ressent financièrement ;
  • de vos compétences en matière de bricolage : si vous êtes un minimum bricoleur et que vous choisissez de prendre en charge quelques étapes de la construction (isolation, peinture, sols), vous ferez baisser la note.

 

Quelles sont les étapes d’une construction de maison ?

 

construire-maison-etapes

Lorsque l’on se lance dans un projet de construction de maison, il est important d’avoir en tête les différentes étapes.

 

1. Estimer son budget construction

Quel budget pour construire une maison ? C’est la première question que vous devez vous poser. Inutile de vous imaginer déjà dans la maison de vos rêves. Faites d’abord le point sur vos capacités financières. Vous ajusterez ensuite vos attentes en fonction et déterminerez le coût de construction maximal, sans négliger le poids des coûts annexes.

 

Évaluer le montant de votre prêt

Pour connaître vos capacités d’emprunt, qui détermineront votre budget maximal de construction, vous devez tenir compte de :

  • votre apport personnel;
  • vos capacités d’emprunt : elles sont de 30 % maximum de vos revenus mensuels ;
  • la durée de votre emprunt ;
  • le taux d’intérêt.

 

Ajuster le montant de votre construction

Vous connaissez votre budget. Il s’agit désormais d’être lucide et de concilier vos attentes avec les contraintes financières. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il peut être intéressant de prendre en compte :

  • le prix du terrain : en fonction du prix au m² du terrain dans la région où vous pensez construire ;
  • la viabilisation du terrain : eau, électricité, téléphone, système d’assainissement ;
  • les frais de notaire, liés à l’achat du terrain ;
  • le prix au m² de la construction, en fonction du type de construction choisie. Pour une construction standard, comptez entre 1 000 et 3 500 €/m² ;
  • le montant des frais annexes, compris dans le prêt : clôture, portail ou encore terrasse.

 

Évaluer le montant de vos coûts annexes

Le montant de l’achat du terrain et de la construction sont financés par le prêt immobilier. Il vous reste néanmoins des coûts annexes à ne pas négliger, et qui peuvent pourtant s’avérer importants :

  • la préparation du terrain avant la construction : arrachage des herbes, étude de sol ;
  • l’aménagement du jardin : mise à niveau du sol, pelouse et plantation d’une haie ;
  • l’aménagement intérieur : la cuisine, la salle de bain, l’aménagement des placards, l’ameublement, et parfois les sols et les peintures ;
  • le déménagement ;
  • les taxes : la taxe d’aménagement, la taxe foncière ;
  • le coût du crédit.

 

2. Trouver le terrain idéal

Tout le monde vous le dira, le plus important n’est pas tant votre maison que l’endroit où elle se trouve. Vous devez par conséquent attacher une importance toute particulière à la recherche du terrain idéal en prenant en compte :

  • de sa localisation ;
  • de sa superficie ;
  • de son orientation ;
  • de la largeur de sa façade ;
  • de l’environnement : des risques d’inondations, de la proximité des voisins, d’une route passante, d’un pilonne électrique ou d’une station d’épuration ;
  • des règles d’urbanisme qui devront s’appliquer, notamment si votre terrain est proche d’un monument classé Bâtiment de France.

 

3. Trouver le constructeur

Ce point ne doit pas être négligé. Plusieurs critères sont à noter pour choisir un bon constructeur :

  • sa proximité géographique ;
  • sa réputation ;
  • son expérience ;
  • les artisans avec qui il travaille.

N’hésitez pas à lui demander de visiter des maisons qu’il a construites.

 

4. Élaborer les plans

Créer son plan de maison est le rêve de tout futur propriétaire ! Si ce n’est pas votre rôle, le maître d’oeuvre apprécie néanmoins que vous lui apportiez le maximum d’indications concernant vos attentes. En fonction de la surface de plancher de votre future maison dépasse 150 m², vos plans devront être réalisés par un architecte.

 

5. Signer le contrat de construction

Le contrat de construction signé avec le constructeur vous apporte de nombreuses garanties :

  • le prix ;
  • les délais ;
  • l’assurance dommage-ouvrage ;
  • l’échelonnement du paiement.

 

6. Obtenir le permis de construire

Votre constructeur effectuera une demande de permis de construire. Votre projet ne verra en effet le jour qu’une fois l’autorisation de la mairie obtenue. Elle le fera notamment en confrontant les détails de votre projet aux règles d’urbanisme. Il faut compter environ deux mois pour obtenir un accord. Vous devrez ajouter à cela un délai de publicité, donc de carence, de trois mois, permettant aux tiers et à l’administration d’effectuer un recours contre le permis.

 

7. Demander un prêt

À moins que vous ne disposiez de l’intégralité des fonds, vous devrez faire une demande de prêt immobilier auprès de votre banque. Vérifiez si vous êtes éligible au prêt à taux zéro ! Il faut compter environ deux mois pour obtenir une réponse de la banque.

 

8. Suivre le chantier

C’est la partie la plus longue et la plus technique. La visite du chantier, organisée avec le maître d’oeuvre, permet de suivre l’avancement des travaux. Attention ! Vous n’êtes pas autorisé à accéder librement au chantier.

 

9. Assurer la maison

Veillez à souscrire une assurance habitation avant d’entrer dans les lieux. De cette façon, vous serez protégé contre les sinistres au moment où vous deviendrez officiellement propriétaire de votre maison.

 

10. Recevoir les clés de la maison

La réception de la maison est le moment tant attendu ! Soyez encore concentré et vérifiez que la construction est bien conforme à ce qui était prévu. N’hésitez pas à émettre des réserves.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *