Travaux et bricolage maison

Refaire les joints d’une baignoire

Les joints de votre baignoire noircissent et se craquellent ? Il est temps de les changer ! Comment vous y prendre pour refaire vos joints ? Quels sont les outils à prévoir ? Quelles sont les étapes à suivre ? Quel est le coût d’un changement de joint ? Suivez le guide !

 

Pourquoi changer votre joint ?

 

La salle de bain est une pièce dans laquelle le taux d’humidité est élevé. Cette atmosphère a un impact particulièrement néfaste sur le mobilier et les joints de vos équipements.

Il est rare qu’un joint d’étanchéité pour salle de bain dure plusieurs décennies. Une fois posé, il est fort probable que vous deviez le changer quelques années plus tard. Pourquoi votre joint s’abîme-t-il ? Plusieurs explications peuvent être données :

  • le joint a mal été posé : Il n’adhère plus aux bords de la baignoire ;
  • le joint a moisi : L’humidité favorise l’apparition de moisissures.

Si vous n’agissez pas, vous risquez de laisser l’eau s’infiltrer dans les éventuelles fissures du tablier ou entre la baignoire et le mur. L’étanchéité de votre salle de bain ne sera alors plus optimale.

 

À quelle fréquence changer les joints ?

 

quand changer vos joints de baignoire

Pour avoir une salle de bain esthétique, il est conseillé de changer ses joints, notamment ceux de la baignoire, tous les 3 à 5 ans.

 

Il est recommandé, par mesure d’hygiène, de changer les joints tous les 5 ans au maximum.

 

Quels outils pour refaire les joints ?

 

Bien que le changement de joint ne soit pas une opération d’une grande technicité, vous devez néanmoins prévoir les outils adaptés afin de réaliser une pose de bonne qualité.

Les outils utiles pour refaire votre joint de baignoire sont :

  • une paire de gants ;
  • un tournevis à tête plate et un cutter pour retirer les joints abîmés ;
  • un solvant pour ramollir les anciens joints (facultatif) ;
  • une brosse métallique ou une brosse à dents que vous n’utilisez plus, afin de retirer les derniers restes des anciens joints ;
  • une cartouche de mastic d’étanchéité (silicone), pour refaire les nouveaux joints de salle de bain. Choisissez le bon diamètre d’ouverture. Il déterminera en effet l’épaisseur de votre joint ;
  • un pistolet extrudeur, pour appliquer le mastic ;
  • un lisseur, pour une application parfaite (facultatif) ;
  • du vinaigre blanc, pour nettoyer la surface ;
  • un chiffon pour sécher ;
  • du scotch de masquage, pour la pose du mastic (facultatif).
  • du liquide vaisselle, pour le lissage du silicone.

Sachez qu’il existe également des joints prêts à poser, afin d’économiser l’achat d’un pistolet extrudeur. Vous lissez ensuite au doigt.

 

Les étapes pour changer un joint de baignoire

 

Pour retirer et appliquer correctement vos joints de baignoire, voici les étapes à suivre :

  • le retrait des anciens joints ;
  • le nettoyage du support ;
  • la pose des nouveaux joints ;
  • le séchage.

L’opération ne devrait pas durer plus d’une heure.

 

1. Le retrait des anciens joints

Enfilez vos gants et prenez votre cutter. Appliquez la lame à l’oblique sur les carreaux de faïence qui bordent les joints. Appuyez doucement et tracez une ligne au milieu de l’ancien joint. Utilisez ensuite votre tournevis à tête plate afin de décoller le mastic progressivement, sans pour autant endommager la faïence, les murs ou les bords de la baignoire. Faites en sorte de retirer un maximum de silicone et d’éviter de laisser des résidus de mastic.

Vous souhaitez vous simplifier la vie ? Votre ancien joint en mastic vous résiste ? Sachez qu’il existe des solvants conçus pour ramollir les restes de silicone et faciliter leur retrait après 30 min à une heure de pose. Ces gels sont néanmoins peu écologiques et plus coûteux qu’un simple cutter.

 

2. Le nettoyage du support

Cette étape est essentielle. Ne croyez pas qu’il s’agisse simplement d’un nettoyage de forme. La longévité de votre nouveau joint en dépend ! S’il reste des morceaux de mastic, vous devrez en effet les retirer, afin que le support qui accueillera le nouveau joint soit parfaitement propre. Si ce n’est pas le cas, le joint peinera à adhérer. Utilisez la brosse métallique ou la vieille brosse à dents ainsi que quelques gouttes de vinaigre de cidre. Frottez doucement. Pensez ensuite à bien sécher la surface, car le joint ne pourra pas tenir correctement sur une surface humide.

 

3. La pose des nouveaux joints

Si vous désirez avoir un rendu professionnel, sans investir dans un lisseur, posez du scotch de masquage de part et d’autre de la ligne sur laquelle vous allez poser votre mastic.

Introduisez la cartouche de silicone dans votre pistolet extrudeur, en suivant les consignes d’utilisation des deux éléments. Appuyez sur la détente du pistolet afin d’amorcer le piston. Le gel de silicone est alors poussé vers l’extérieur.

Installez-vous et positionnez l’engin de façon à ce que vous soyez à l’aise pour poser le mastic de façon continue, sans arrêt et sans déviation, en exerçant une pression homogène tout au long de l’opération. Avec votre main libre, lissez progressivement le silicone. Pour cela, humidifiez votre doigt avec du produit vaisselle. Vous pouvez utiliser un lisseur, si vous souhaitez que le rendu soit optimal.

Si vous avez choisi de poser de l’adhésif de masquage, inutile alors de prendre de précaution lors de l’opération de lissage ! Retirez le scotch doucement et sans tarder, sinon le mastic sera sec en superficie et l’arrachage du ruban risquera de retirer le mastic avec. Grâce à l’adhésif, votre joint est impeccable !

 

4. Le séchage

Ne négligez pas cette étape. Vous avez probablement hâte d’utiliser votre baignoire rafraîchie. Il est toutefois important de faire preuve de patience afin de laisser le temps au nouveau joint de sécher correctement. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir à renouveler toute l’opération dans quelques semaines seulement. Si le mastic sèche rapidement en surface, il faut davantage de temps pour qu’il soit sec à cœur. Prévoyez par conséquent un temps de séchage de 24 heures minimum.

La pose de vos nouveaux joints est terminée ! Maintenant que vous avez le coup de main, il ne vous reste plus qu’à refaire vos joints de salle de bain !

 

Comment entretenir vos joints de baignoire ?

 

Afin de permettre à vos nouveaux joints d’avoir une durée de vie plus importante que les précédents, suivez ces deux conseils essentiels :

  • aérez votre salle de bain tous les jours pendant dix minutes au moins ;
  • retirez l’eau de votre baignoire après chaque utilisation, afin de ne pas laisser l’humidité s’accumuler à certains endroits. Elle favorise en effets l’apparition de moisissures qui viendront ensuite adhérer à vos joints, les coloreront et les détérioreront ;
  • nettoyer vos joints : Utilisez des produits écologiques tels que le vinaigre blanc, le savoir noir et le bicarbonate de soude. Appliquez ces produits, frottez doucement, rincez et séchez correctement.

Éviter le nettoyage à l’eau de Javel. Si elle est très efficace, elle présente néanmoins l’inconvénient de rendre les joints poreux, ce qui accélère l’installation de nouvelles moisissures.

 

Quel est le prix d’un changement de joint ?

 

Le coût d’un changement de joint est relativement abordable :

  • mastic : 10 € ;
  • pistolet extrudeur : 10 € ;
  • joints prêts à poser (à la place du mastic et du pistolet) : 15 €.

Vous ne vous sentez pas de changer vos joints de baignoire seul ? Faites appel à un professionnel.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.