Travaux et bricolage maison

Comment refaire les joints de vitrage sur une fenêtre en bois ?

Vous avez remarqué que vos joints de vitrage n’assurent plus leur fonction d’isolation ? Il est peut-être temps de les changer. Découvrez pourquoi il est préférable de ne pas conserver trop longtemps des joints usés, comment identifier le moment opportun pour les changer et de quelle façon vous devez vous y prendre. Quel que soit votre type de vitrage, rassurez-vous, un changement de joint de vitrage est une opération facilement réalisable par un particulier et tout à fait abordable d’un point de vue financier.

 

Qu’est-ce qu’un joint de vitrage ?

 

Il est important de faire la différence entre joint de vitrage et joint de fenêtre :

  • le joint d’isolation de fenêtre a pour objectif de supprimer les fuites d’air entre le cadre dormant et le cadre ouvrant de la fenêtre ;
  • le joint d’isolation de vitrage se situe entre le cadre et le vitrage. Il permet d’éviter les fuites à ce niveau.

Seuls les joints de vitrage nous intéressent ici. Ils assurent l’étanchéité entre le vitrage et son support. Dans cet article, nous traiterons uniquement des cadres en bois.

 

Pourquoi refaire les joints de ses fenêtres ?

 

Vous vous interrogez sur les raisons qui devraient vous pousser à changer un joint de vitrage ? Depuis déjà plusieurs années, les constructions et rénovations donnent la priorité aux économies d’énergie. Un logement mal isolé est à la fois peu économique et peu écologique. Lorsqu’une fenêtre n’est plus hermétique, elle laisse la chaleur s’échapper et le froid entrer, donnant naissance à des ponts thermiques. Vos factures d’énergie augmentent alors. Sur le plan acoustique, l’isolation perd également en efficacité. Le confort intérieur de votre logement n’est par conséquent plus optimal.

Lorsque vous entreprenez de rénover vos menuiseries, il est important de ne pas négliger le changement des joints de vitrage. Ces joints d’étanchéité à l’eau et à l’air participent à l’isolation générale de votre fenêtre et de votre logement.

 

Quand faut-il changer les joints ?

 

Une fois que vous avez compris pourquoi il est important de régulièrement changer vos joints de vitrage, la question est désormais de savoir à quel moment il est le plus opportun de le faire.

À force d’ouvrir et de fermer vos vantaux, les joints de vitrage s’abîment. Les conditions météorologiques contribuent également à accélérer le vieillissement du mastic. Un mauvais entretien peut également être en cause.

Pour savoir quand changer vos joints de vitrage, certains signes ne trompent pas :

  • leur âge : Au bout de dix ans, considérez qu’il est temps de remplacer vos joints ;
  • des fuites d’eau : Si vous apercevez quelques gouttes perler le long du vitrage, il se peut que votre joint soit défectueux ;
  • des infiltrations d’air : Lorsque vous sentez un léger filet d’air passer alors que votre fenêtre est fermée, l’étanchéité de votre menuiserie n’est plus optimale ;
  • des cassures au toucher : Si le simple fait de toucher vos joints de vitrage les casse ou si vous sentez que le mastic est particulièrement dur, ce sont également des signes vous invitant à agir ;
  • des craquelures et effritements : La détérioration des joints est alors pleinement visible. Vous savez que le mastic a fait son temps et qu’il doit être remplacé.

 

Outils et matériaux pour refaire les joints de vitrage

 

Pour travailler correctement, vous aurez besoin d’outils, de matériaux et d’un équipement adéquats.

 

Les outils

  • un chiffon ;
  • éventuellement une éponge ;
  • un cutter à lame fine.

 

Les matériaux

  • un fond de mousse ;
  • du mastic.

 

L’équipement

  • des gants ;
  • des tréteaux.

 

Les étapes pour refaire les joints de vitrage sur une fenêtre en bois

 

comment refaire les joints de vitrage ?

Refaire les joints de vitrage de votre fenêtre en bois n’est pas une opération difficile. Il faut toutefois savoir agir avec précaution, afin de ne pas briser la vitre.

 

Quelle que soit la nature de votre vitrage (simple, double ou triple vitrage), dégondez au préalable votre vantail et posez-le sur des tréteaux. Vous éviterez ainsi que votre vitrage ne se casse.

 

Pour un simple vitrage

Nettoyer

N’entamez jamais une pose de joints, quels qu’ils soient, sans avoir nettoyé au préalable la surface d’accueil.

Prenez ainsi le temps :

  • d’enlever l’ancien mastic ;
  • de dépoussiérer la surface ;
  • de nettoyer puis sécher correctement.

Caler la vitre

Retirez les clous enfoncés dans le mastic.

Posez ensuite la vitre en veillant à bien la centrer. Assurez-vous ensuite qu’elle soit calée en fond de feuillure. Afin que l’opération de calage soit bien réalisée, enfoncez dans la feuillure des clous sans tête tous les 15 cm environ. Laissez-les dépasser de quelques millimètres.

Trouvez enfin un carton épais ou un morceau de contreplaqué découpé aux dimensions de la vitre, afin de protéger cette dernière.

Poser le joint

Couvrez les clous avec un boudin de mastic.

Aplatissez le boudin de façon à ce que son épaisseur soit uniforme et recouvre les clous.

Laissez sécher. Attention ! Ne cherchez jamais à vérifier si le joint est sec en appuyant dessus. Vous risqueriez en effet de laisser une empreinte définitive sur le mastic, ce qui ne serait guère esthétique. Comptez environ dix jours pour que le joint sèche.

 

Pour un double ou triple vitrage

Démonter les parcloses

Retirez soigneusement les parcloses en bois qui maintiennent le double vitrage.

Nettoyer

Grattez les anciens joints prudemment, sur toute la surface, jusqu’à ce que le double vitrage se décolle. Posez-le sur vos tréteaux et poursuivez le nettoyage. Toute trace de joint doit avoir disparu.

Dépoussiérez ensuite la surface. Nettoyez au besoin, mais assurez-vous de laisser ensuite sécher suffisamment longtemps.

Si vous démontez entièrement la vitre, veillez à laisser les cales en place. Elles permettent de maintenir le vitrage en place lors de l’utilisation du vantail.

Poser les joints

Utilisez dans un premier temps un fond de joint en mousse, afin de limiter la profondeur de couverture du mastic qui viendra après.

Appliquez ensuite minutieusement votre joint.

 

Quel budget pour la rénovation d’une fenêtre ?

 

Le prix du changement de joint de vitrage est plus que modéré. Vous n’aurez en effet besoin que de mastic et éventuellement de mousse, ce qui ne coûte que quelques euros.

Il se peut que les vantaux de votre fenêtre soient anciens. Dans ce cas, il sera peut-être plus pertinent de racheter un autre vantail ou les deux vantaux, de simplement changer le double vitrage ou de remplacer entièrement la fenêtre.

Si vous ne vous sentez pas de changer seul les joints de vitrage de vos fenêtres en bois, vous pouvez tout à fait confier cette tâche à un menuisier ou à un vitrier. Dans les deux cas, comptez entre 40 et 50 € de l’heure.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.