Travaux et bricolage maison

Préparation d’un mur avant sa mise en peinture

La préparation de mur avant peinture est une étape obligatoire dans tous projets de rafraîchissement d’intérieur dans le genre renouveler un papier peint ou repeindre un mur. Elle comprend des opérations capitales telles que mettre de l’enduit, dépoussiérer et poncer le mur, lessiver le mur, etc. Elles sont toutes essentielles au bon déroulement des travaux de peinture. Il ne faut pas les négliger si vous souhaitez obtenir un résultat optimal.

Comment préparer un mur avant peinture ? Comment préparer un mur déjà peint avant peinture ? Quelles sont les étapes de préparation d’un mur en plâtre avant peinture ? Nous répondons à vos questions.

 

Les incontournables de préparation de mur

 

La préparation des murs avant leur mise en peinture consiste à les assainir, à les aplanir et à les lisser. Elle est primordiale puisqu’elle garantit un rendu durable, homogène et de bonne qualité.

Les saletés et les imperfections d’un mur réduisent l’adhérence des couches de peinture que celui-ci va recevoir. Elles créent des différences de teinte et favorisent la formation de grumeaux qui sont très peu esthétiques. Avec le temps, la peinture va s’effriter petit à petit jusqu’à se décoller entièrement. Il va donc falloir tout refaire, ce qui signifie que l’argent initialement investi n’a servi à rien.

 

Rebouchage des trous dans un mur

Lorsque vous retirez le papier peint du mur, vous aurez toujours des aspérités qu’il faudra combler. Il est impossible d’avoir un mur de rénovation parfaitement lisse. C’est pourquoi il faudra le retravailler avant de repeindre dessus. Pour reboucher les gros trous, vous devez appliquer de la colle MAP appelé aussi mortier adhésif. Vous pouvez l’acheter prêt à l’emploi dans le commerce.

Pour les petites aspérités du mur, vous pouvez directement enduire avec de l’enduit de lissage fin ou gros à l’aide de vos couteaux à enduire. La marque Prestonett propose des enduits de dégrossissage G pour combler les trous et finir avec son enduit de finition F pour obtenir un mur parfaitement.

reboucher trou mur

Reboucher les trous de votre mur avec du mortier du type colle MAP

 

Masquer avec du ruban adhésif votre mur et sol

C’est une étape bien souvent négligé mais très importante. Vous devez maroufler l’ensemble de vos murs afin que la peinture ne déborde pas sur le plafond ou huisserie. Prenez le temps de bien masquer chaque élément à ne pas repeindre.

Privilégiez du scotch de qualité du type 3M. En effet, les rubans de masquage premiers prix ont tendance à se décoller rapidement et laisser des coulures de peinture disgracieuses.

Enfin, n’oubliez pas de poser une bâche en plastique au sol pour le protéger des éclaboussures de peinture.

maroufler ruban adhesif

Bien maroufler les éléments à ne pas peindre est la première étape de préparation d’un mur

 

Doit-on laver les murs avant de peindre ?

 

Lessiver un mur avant peinture est le meilleur moyen de le débarrasser de toutes ses saletés : poussière et taches de toutes sortes. Il n’est cependant possible que dans le cas des murs lessivables : murs bruts, murs carrelés et murs peints avec du glycéro ou de la peinture satinée, brillante, mate et anti-humidité.

Pour les autres types de mur, le nettoyage avant peinture se fait par frottement au moyen d’une gomme d’écolier (cas du papier peint), de la poudre de pierre d’argile ou encore d’une pomme de terre coupée en deux dont les résidus sont enlevés à l’aide d’un tissu légèrement humidifié.

Remarque : Le principe est le même pour la préparation du plafond avant peinture.

 

Comment préparer un mur déjà peint avant de le peindre ?

 

Il est tout à fait possible de repeindre un mur peint. Les travaux à effectuer seront juste plus ou moins pénibles selon l’état de l’ancienne peinture.

La peinture d’un mur déjà peint comprend plusieurs étapes : la vérification de l’état de la peinture, la préparation du mur et sa remise en peinture.

Comme c’est toujours le cas en début de chantier, il ne faut pas oublier de protéger les objets environnants à l’aide d’une bâche de protection immobilisée par un adhésif.

 

Etape 1 : Vérification de l’état de la peinture

Pour vérifier l’état de la peinture, il faut poser des rubans adhésifs dessus et les arracher ou légèrement frotter sa surface avec les mains. Si rien ne se passe et qu’elle ne présente aucun signe de détérioration, cela veut dire qu’elle est encore solide, elle peut donc être laissée telle quelle. Si, par contre, une partie part avec l’adhésif ou si elle est très poussiéreuse au toucher, elle doit être décapée sinon elle va diminuer l’adhérence et la performance de la nouvelle peinture.

Dans le cas de la peinture d’un mur abîmé peint, il faut bien s’assurer que le mur est solide avant de faire quoi que ce soit, car la pose d’un nouveau revêtement ne va pas le renforcer. Il faut reprendre le mur si cela est nécessaire.

A noter : Le décapage d’une peinture qui contient du plomb doit obligatoirement être fait par un professionnel.

 

Etape 2 : Préparation du mur

Que les anciennes couches de peinture aient été décapées ou non, les étapes de préparation sont les mêmes. Il faut lisser le mur en le ponçant avec une ponceuse, le laver avec une éponge et un mélange d’eau tiède et de lessive alcaline, le rincer et le sécher.

 

Etape 3 : Remise en peinture du mur

Si l’ancienne peinture a été décapée, il va falloir réappliquer une couche d’enduit de lissage pour faire disparaître les aspérités. Ensuite, il faut passer une sous-couche de peinture dessus et légèrement poncer sa surface avant de procéder à la peinture.

Si la peinture n’a pas été touchée, elle peut directement être repeinte après son lavage.

Dans tous les cas, il faut commencer par les angles, puis attaquer la surface en procédant par m2 depuis le haut vers le bas.

 

Comment préparer une plaque de placo avant de le peindre ?

 

La préparation du placo avant peinture est assez similaire à un mur déjà peint. A quelques différences spécifiques à la préparation d’une cloison en plaque de plâtre.

 

Etape 1 : Réaliser les joints des plaques de plâtre

Lorsque les plaques de BA13 sont posées, il faut réaliser leur jointure avec des bandes de calicots à recouvrir par un enduit pour bande à joints. Après cela, il faut faire en sorte que toute la surface du placo soit au même niveau : application d’un enduit de lissage.

faire joint calicot

Bien faire ses joints sur sa cloison en placo permet d’avoir un mur parfaitement lisse avant sa mise en peinture

 

Etape 2 – Mettre une sous-couche avant peinture

Une fois le mur en placo bien préparé, il est recommandé de passer une première sous-couche spéciale placo. L’application d’une sous couche dit primaire d’accrochage n’est pas obligatoire mais plutôt recommandé. Le placo neuf offrant une surface lisse, l’application de la peinture peut se faire directement.

Si vous choisissez de ne pas en mettre, le nombre de couches de peinture à appliquer doit être revu à la hausse. C’est pourquoi, il est nécessaire de bien calculer la quantité de peinture, au minimum 2 couches de peinture et prendre du surplus.

 

Etape 3 : Peindre le mur en plâtre

Après avoir respecter le temps de séchage de la couche d’apprêt, la peinture pour placo peut être appliquée (en deux couches idéalement). Vous pouvez faire la mise en peinture vous-même ou bien confier cette tâche à un peintre professionnel.

 

Préparer d’un mur en placo déjà peint avant de le peindre

Dans le cas de la préparation d’un mur en placo déjà peint, il faut zapper l’étape de lessivage, car les plaques de plâtre se fragilisent au contact de l’eau. Il faut directement passer au ponçage et à l’enduisage, et poursuivre avec l’apprêt et la peinture.

Si vous souhaitez confier les travaux de préparation de vos murs à un professionnel, pensez à demander un devis. Remplissez notre formulaire et obtenez-en un gratuit.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *